Rejoignez-nous

Sport

Le rejet de Sion 2026 ou la leçon de démocratie valaisanne

Publié

,

le

La presse suisse est unanime: le rejet des Valaisans à Sion 2026 est une leçon de démocratie… et la somme de plusieurs raisons. Elle invoque tour à tour la prudence helvétique, un désaveu de ses leaders et des initiateurs du projet ou encore l’image du CIO.

« Le peuple n’a pas vu ce qu’il avait à gagner dans un projet surtout perçu comme à l’avantage d’élites politiques et économiques », tranche La Liberté dans son édition du jour. Et avec presque 54% des voix, la sentence est claire: la république alpine ne veut pas d’un événement avec une telle impondérabilité, souligne le Tages-Anzeiger.

« Trop de bruit (politique), trop d’inconvénients, trop d’incertitudes. Le « non » valaisan est le résultat simple d’un calcul coût-bénéfices », explique la Neue Zürcher Zeitung. Pour preuve, invoque à l’autre bout de la Suisse et de l’autre lac, La Tribune de Genève: les résultats des différentes communes valaisannes suivent la ligne du porte-monnaie.

« Dans le Val d’Illiez, seul Champéry, qui devait accueillir des épreuves, a soutenu les JO. Les communes voisines, Troistorrents et Val-d’Illiez, se sont désolidarisées », illustre le quotidien lémanique. Bref, l’argent reste le nerf de la guerre. Les contribuables valaisans ont craint de devoir passer à la caisse à la fin des comptes, « reportant aux calendes grecques d’autres investissements nécessaires », analyse le Journal du Jura.

« Auto-suffisance » épinglée

Avec ce « non », c’est aussi la seconde fois, après le vote sur la Constituante – que le Valais désavoue ses leaders et va à l’encontre de la majorité politique. « Une claque », affirme Le Nouvelliste. Le Courrier espère que la classe politique prenne « enfin la mesure d’un Valais ouvert et durable que beaucoup appellent de leurs voeux ».

24 heures tire aussi sur la « communication frelatée portée par certaines personnalités liées au comité d’organisation ». Et de lister Christian Constantin et son baril en feu au sommet du Cervin ou encore Jean-Philippe Rochat englué dans les « Panama papers ». Le Valais ne veut plus de l’image d’un canton dirigé par les promoteurs devenus des personnages clivants, complète Le Nouvelliste.

L’image du Comité international olympique (CIO), entachée par des affaires de dopage et de corruption, n’a pas aidé le projet non plus, souligne la presse helvétique. »Une démocratie fonctionnelle ne pardonne pas l’auto-suffisance », écrit, cinglante, la NZZ. Les promesses du CIO, qui a « fait mariner son agenda 2020 avec un peu de durabilité », n’étaient pas suffisantes, résume le Tages-Anzeiger.

Le Quotidien Jurassien est encore plus mordant: « Le non valaisan est toutefois et avant tout une gifle adressée au CIO. Car le seul et véritable coupable de cette déconfiture, c’est bien lui ». « En clair, le bon peuple refuse désormais d’accorder son blanc-seing à une institution qui multiplie les choix douteux et les affaires de corruption depuis bien trop longtemps (…) ».

« Chance ratée »

Et personne n’a cru aux promesses des promoteurs qui assuraient que le Valais inventerait les premiers Jeux durables, constate La Tribune de Genève. Parmi les commentateurs helvétiques, seul le Blick se montre bien amer et considère ce refus comme une « chance ratée » de montrer au monde « qu’il est possible de faire des JO autrement ».

Le CIO a perdu toute crédibilité. Non seulement en Valais, mais aussi dans la plupart des autres démocraties, conclut le Walliser Bote, qui regrette toutefois l’issue du scrutin: le Hauts-Valais est la seule des trois régions du canton à avoir appuyé le projet.

La Liberté relève toutefois que les partisans du « non » ne manqueront pas de regarder quand même les compétitions à la télévision. Les Jeux je les veux, mais chez eux, surtout pas chez moi… », résume le quotidien fribourgeois. Il ne nous reste donc plus qu’à ronchonner sur la propagande russe de Vladimir Poutine devant les mondiaux de football, selon cette morale équivoque « que nous aimons bien entretenir », souligne le Blick.

Quel projet valaisan?

« Bien sûr, les JO « brutalement enterrés hier, sont apparus aux yeux de la population comme un vieux truc sorti du chapeau ‘pour faire bouger le canton' », analyse le Temps. Mais ils « auraient eu le mérite de relancer l’investissement et de donner un coup de projecteur salutaire sur la région ».

Le Matin ne cache pas un certain soulagement, après une campagne délétère: « S’arrêter ici, c’est éviter le point de non-retour dans l’invective ». « Et plus profondément, ce résultat montre aussi que le Valais s’est affranchi d’un certain tourisme à l’ancienne avec les « lattes » pour seule raison d’être. Tout reste à faire dans le calme retrouvé », conclut le quotidien orange.

En refusant les Jeux, les Valaisans donnent un signal: « ils souhaitent que l’Etat investisse dans des projets qui leur soient plus utiles », enchaîne La Liberté. Le Valais doit maintenant trouver un grand projet fédérateur, après ce vote qui a divisé les chaumières, « un projet ambitieux en adéquation avec les valeurs qu’il porte aujourd’hui », souligne 24 heures. Reste à savoir lequel.

 

(ATS – KEYSTONE – OLIVIER MAIRE)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis : Federer passe en 1/8 à l’Open d’Australie

Publié

le

Un grand Roger Federer face à Taylor Fritz. (©KEYSTONE/AP/KIN CHEUNG)

Roger Federer a sorti le grand jeu pour sa centième sur la Rod Laver Arena de Melbourne. Il s’est imposé 6-2 7-5 6-2 devant Taylor Fritz (ATP 50) après avoir offert un récital extraordinaire.

Malgré toute sa bravoure et un talent certain, l’espoir américain a été désarmé devant la verve du double tenant du titre dans une rencontre disputée en indoor. Toujours aussi parfaitement protégé par son service – il n’a pas concédé la moindre balle de break sur l’ensemble de la rencontre -, Roger Federer a développé un jeu toujours aussi magnifique tout au long des 79 minutes de cette rencontre.

Dimanche, il sera opposé avec Stefanos Tsitispas (no 14) à un autre représentant de la Next Gen. Victorieux 7-6 7-6 du Grec lors de la récente Hopman Cup, Roger Federer risque pour la première fois depuis bien longtemps de ne pas bénéficier du soutien total du public de la Rod Laver Arena. Comme Marcos Baghdatis, finaliste du tournoi en 2006, Stefanos Tsitsipas aura, en effet, avec lui la ferveur de l’imposante colonie grecque de Melbourne.

Roger Federer s’avancera néanmoins comme le grandissime favori de ce huitième de finale. Il est, en effet, dans un état de forme remarquable. Face à Taylor Fritz, il fut vif sur ses jambes, percutant sur ses coups droits et diabolique dans ses changements de rythme. Invaincu désormais depuis dix-sept rencontres dans ce tournoi, il peut nourrir de plus en plus l’ambition de signer le triplé à Melbourne.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : l’Open d’Australie est terminé pour Stan Wawrinka

Publié

le

Milos Raonic (à gauche) trop fort une fois encore pour Stan Wawrinka (©KEYSTONE/AP/AARON FAVILA)

Comme l’an dernier, Stan Wawrinka n’a pas passé le cap du 2e tour de l’Open d’Australie. Le Vaudois s’est incliné 6-7 (4/7) 7-6 (8/6) 7-6 (13/11) 7-6 (7/5) devant Milos Raonic après 4h01′ de match.

Bien malheureux à la roulette du tie-break face à la tête de série no 16 du tableau, Stan Wawrinka peut nourrir d’immenses regrets. Il a, en effet, bénéficié de trois balles de set dans le tie-break de la troisième manche pour reprendre les commandes de la rencontre. Et au quatrième set, il a mené 5-2 avant de perdre son engagement à l’instant où il servait pour revenir à deux manches partout.

Stan Wawrinka concède sa troisième défaite de rang dans un tournoi du Grand Chelem face au Canadien. Battu à Melbourne déjà en 2016 et en septembre dernier à l’US Open, le Vaudois s’incline après avoir ravi à deux reprises le service de son adversaire. Deux breaks pour pas grand chose finalement, le premier pour recoller au score au deuxième set et le second pour mener 4-2 dans cette quatrième manche qui n’aurait jamais dû lui échapper.

Avec ses 39 aces et 68 % de réussite sur ses premières balles, Milos Raonic s’est montré extrêmement percutant au service pour ne laisser que de trop rares ouvertures à son adversaire. Et au final, ce match s’est joué sur deux ou trois coups, comme ce retour de Raonic qui a pris la ligne à 11/11 au tie-break du troisième set et ce coup droit trop long du Vaudois sur la balle de match.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Timea Bacsinszky passe un deuxième tour à Melbourne

Publié

le

Timea Bacsinszky: un deuxième tour très solide à Melbourne. (©KEYSTONE/EPA/MAST IRHAM)

L’aventure continue pour Timea Bacsinszky (WTA 145). Deux jours après son succès sur la no 10 mondiale Daria Kasatkina, la Vaudoise n’a pas failli.

Elle s’est imposée 6-2 7-5 devant une autre joueuse russe, Natalia Vikhlyantseva (WTA 134) qui était issue des qualifications. Sa prochaine adversaire samedi sera la gagnante de la rencontre entre Garbine Muguruza (no 18) et la Britannique Johanna Konta (WTA 38), entraînée depuis peu par son ancien coach Dimitri Zavialoff.

Face à Natalia Vikhlyantseva, Timea Bacsinszky n’a pas laissé passer sa chance. Elle a parfaitement maîtrisé la première manche avant de serrer sa garde dans la seconde. Elle a, ainsi, signé le break à 5-5 avant que la partie ne soit intrerrompue près d’une heure par une averse. De retour sur le court, elle gagnait blanc son dernier jeu de service pour conclure après 1h35′ de match.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : troisième tour pour Federer en Australie

Publié

le

Roger Federer s'est imposé en trois sets devant Daniel Evans. (©KEYSTONE/AP/MARK SCHIEFELBEIN)

Roger Federer sera bien vendredi au rendez-vous des seizièmes de finale de l’Open d’Australie. Le Bâlois s’est imposé 7-6 (7/5) 7-6 (7/3) 6-3 devant Daniel Evans (ATP 190).

Victorieux du qualifié britannique après 2h35′ de match, le Bâlois a ainsi cueilli une deuxième victoire en trois sets dans ce tournoi dont il est le double tenant du titre. Dans le vent de la Rod Laver Arena, Roger Federer a toutefois connu une alerte dans le jeu décisif de la première manche. Daniel Evans a, en effet, mené 5/4 avec deux services à suivre. Jusque-là remarquable, le joueur de Birmingham s’est crispé alors qu’il avait pour la première – et dernière – fois du match l’avantage.

Roger Federer devait concéder son premier break du tournoi à 5-4 en sa faveur au deuxième set. Il effaçait cette « bourde » à la faveur d’un second tie-break négocié cette fois à la perfection pour prendre définitivement le large dans cette rencontre qui a offert plusieurs échanges de haute facture. Son prochain adversaire sera l’Américain Taylor Fritz (ATP 50) qui est sorti victorieux d’un long combat Gäel Monfils (no 30).

« Je l’ai joué et battu en 2016 sur gazon à Stuttgart, se souvient Roger Federer. Mais le match de vendredi sera bien différent. Taylor Fritz est un jeune joueur de 21 ans et je suis sûr qu’il va monter très vite au classement. Ce match n’aura aussi rien à voir avec celui contre Daniel Evans, lequel avec son slice est un peu de la « vieille école ». J’aborde ce seizième de finale en confiance. Oui, on peut dire que tous les feux sont au vert en ce qui me concerne. »

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : succès capital des Lions

Publié

le

Après deux revers de rang, Lausanne se devait de réagir mardi soir, devant ses fans. Mission accomplie pour les hommes de Ville Peltonen.

Une victoire presque cruciale pour le LHC. Le club lémanique a sereinement écarté Langnau sur le score de 4-0. À Malley 2.0.

Les situations spéciales ont fait la différence puisque les Vaudois ont trouvé la faille à deux reprises en power-play et une fois en infériorité numérique. Ecoutez l’attaquant de Lausanne Joël Vermin :

Joël Vermin
Attaquant du LHC
Joël Vermin Attaquant du LHC

Grâce à cette victoire, Lausanne occupe désormais le troisième rang de National League. Une place néanmoins trompeuse puisque le LHC a disputé trois matchs de plus que ses deux poursuivants Bienne et justement Langnau.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Moral top niveau. De nouvelles activités, tant sur le plan sportif qu’artistique, vous occuperont toute la journée. Amusez-vous bien !

Publicité

Les Sujets à la Une

X