Choisissez votre radio
Connect with us

À Lausanne, « Le Répit » accueillera les plus démunis

Publicité

Vaud

À Lausanne, « Le Répit » accueillera les plus démunis

À Lausanne, le Répit ouvre ses portes aux plus démunis.

Dès lundi, dans les locaux de la Soupe Populaire, la Fondation Mère Sofia accueillera les personnes sans-abris ou vulnérables pour la nuit. La nouvelle entité, qui ne propose pas de lits mais un lieu chauffé et une collation, complète le dispositif d’hébergement lausannois. La fondation réitère une expérience menée il y a deux ans, cette fois avec le soutien de la Ville. Son accès se veut plus facile, pour permettre à tous d’avoir un toit durant les nuits d’hiver. Ada Marra, présidente de la Fondation Mère Sofia :

Ada Marra Présidente de la Fondation Mère Sofia

Le Répit, projet pilote soutenu financièrement par la Ville, sera ouvert toutes les nuits jusqu’à fin avril de 23h30 à 7h. Pour Oscar Tosato, municipal en charge de la cohésion sociale, il s’agit d’apporter une solution pour que personne ne dorme dans la rue. Oscar Tosato :

Oscar Tosato Municipal lausannois

Selon Ada Marra, présidente de la Fondation Mère Sofia, avec l’augmentation de la précarité, le Répit répond à un besoin. Ada Marra :

Ada Marra Présidente de la Fondation Mère Sofia

Pour Yan Desarzens, directeur général de la Fondation Mère Sofia, il s’agit d’apporter une solution d’accès simplifée pour des personnes parfois hors système. Yan Desarzens :

Yan Desarzens Directeur général de la Fondation Mère Sofia

Le projet pilote du Répit accueillera jusqu’à 80 personnes. Chaque nuit, deux veilleurs de la Fondation Mère Sofia assureront une présence et orienteront les bénéficiaires dans le réseau d’aide d’urgence. Un bilan sera dressé cet été.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Vaud

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez LFM sur tous les supports

écrans
To Top