Rejoignez-nous

Lausanne

EN IMAGES : après la pluie, la remise en état à Lausanne

Publié

,

le

Les cieux se sont déchainés dans la nuit de lundi à mardi à Lausanne. Des images impressionnantes, inhabituelles même, circulent sur les réseaux sociaux. Et les dégâts sont importants.

Selon MétéoSuisse, pas moins de 41 mm d’eau sont tombés en l’espace de dix minutes sur la capitale vaudoise, ce qui pourrait constituer un record. Ont surtout été touchés : Lausanne, son agglomération, Epalinges et tout le secteur d’Ouchy.

Municipal en charge de la sécurité publique, Pierre-Antoine Hildbrand n’a pas pesé ses mots devant la Presse cet après-midi pour décrire ce qui s’est passé :

Pierre-Antoine Hildbrand Municipal, Lausanne

Les orages, accompagnés de fortes pluies et de rafales de vent, ont provoqué de nombreux incidents, souvent impressionnants : des torrents d’eau ont dévalé les rues, des arbres ont été arrachés, des murs de soutènement se sont affaissés. Des caves, des magasins ou encore des restaurants ont été inondés.

Au total, plus de 2000 appels sont arrivés à la centrale d’alarme des pompiers vaudois (118). 500 à la police de Lausanne. Et ce n’est pas fini.

Plus de 200 personnes, policiers, pompiers, protection civile, armée ou encore services de la Ville ont été, ou sont encore mobilisés. 400 interventions, tout confondu, ont été recensées dans Lausanne et sa région.

Petit tour d’horizon des dégâts, avec Michel Girod, capitaine de l’Etat-Major opérationnel Diam, le dispositif lausannois qui coordonne les secours :

Cap Michel Girod EM, Diam

À signaler aussi qu’à Bellerive, les installations pour la Coupe du monde de football ont subi quelques dégâts. L’écran géant de la fan zone a notamment été mis à mal par des vents violents.

Le secteur tour Haldimand – quais d’Ouchy est quant à lui fermé. La route a été envahie par la boue.

Ici, c’est l’armée qui est mobilisée, avec une centaine de militaires en cours de répétition dans la région. Une aide spontanée a été proposée. Leur job : remettre en état cet axe routier.

Jérémie Chenaux, chef d’Etat-Major du Groupe artillerie 1 :

Cap Jérémie Chenaux Chef EM, Gr Art 1

Le montant des dégâts n’est pas encore chiffré. Mais selon des prévisions de l’assureur « Axa », les intempéries qui se sont abattues la nuit dernière sur la Suisse romande, et en particulier Lausanne, devraient coûter 2 millions de francs.

Concernant le bilan humain, pas de blessé. Seule une personne a dû être désincarcérée à Lausanne suite à une chute d’arbre sur sa voiture, mais sans dommage physique.

Le Municipal lausannois en charge de la sécurité publique, Pierre-Antoine Hildbrand :

Pierre-Antoine Hildbrand Municipal, Lausanne

Notez encore que l’Etat-major Diam qui a planifié son engagement pour une durée de 72 heures dans un premier temps se tient prêt à intervenir. La police de Lausanne recommande par ailleurs à la population de ne pas se promener dans les parcs.

 

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Lausanne Méditerranées met la Grèce à l’honneur

Publié

le

Du 8 au 13 octobre 2018, Lausanne Méditerranées met la Grèce à l'honneur.

La Grèce est à l’honneur cette semaine à Lausanne. Après une première édition, en 2017, consacrée au Maghreb, Lausanne Méditerranées met en avant la Grèce jusqu’à samedi. Coorganisée par la Ville de Lausanne, le Théâtre de Vidy et la Cinémathèque suisse, la manifestation propose des débats et une riche programmation culturelle contemporaine pour mieux connaître la Grèce de 2018. Le syndic de Lausanne Grégoire Junod explique ce choix :

Grégoire Junod Syndic, Lausanne

Films et pièces de théâtre en grec, danse et musique sont en effet une composante importante de la manifestation. Membre fondateur de l’association Grec pour Tous, qui a participé à l’organisation de l’événement, Evi Kassimidis loue la richesse de cette scène contemporaine qui a su se développer malgré la crise :

Evi Kassimidis Membre fondateur de l’association « Grec pour Tous »

Et pour elle, s’il n’y avait qu’un message à retenir de toutes ces rencontres, ce serait celui-ci :

Evi Kassimidis Membre fondateur de l’association « Grec pour Tous »

A noter que la Ville de Lausanne, instigatrice de la manifestation, compte pérenniser ce rendez-vous autour de la Méditerranée.

Continuer la lecture

Lausanne

Clap de fin pour le « Metropop »

Publié

le

Metropop tire la prise. Après 17 éditions et faute d’argent, le festival lausannois doit se résoudre à jeter l’éponge.

Ces dernières années, la manifestation, qui se tenait à la salle Métropole, avait notamment accueilli Lily Allen, Tiken Jah Fakoly, Woodkid ou encore Asaf Avidan.

Côté finances, la manifestation avait bouclé dans le rouge ces 3 dernières années. L’édition 2017 avait même été largement déficitaire. Malgré la mise en place d’un groupe de bénévoles, pour chercher une solution, le constat est là : Metropop ne peut plus continuer.

Ecoutez François Biollay, ex-directeur du festival :

François Biollay Ex-directeur, Metropop

La manifestation tournait avec un budget de 350’000 francs. Elle se portait bien jusqu’en 2013. Puis le vent a tourné, obligeant le festival à puiser dans ses réserves.

Plusieurs raisons expliquent cette chute.

L’ex-directeur du Metropop, François Biollay :

François Biollay Ex-directeur, Metropop

Pour rappel, l’aventure Metropop avait démarré en 2000, peu après la disparition de la Dolce Vita, salle rock emblématique de la ville.

Continuer la lecture

Lausanne

Quatre cas de rougeole à l’UNIL

Publié

le

Quatre cas de rougeole se sont déclarés à l'Université de Lausanne. La vaccination est recommandée aux personnes qui ne le sont pas (photo prétexte). (©KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI)

Quatre personnes ont contracté la rougeole à l’Université de Lausanne (UNIL). L’alma mater recommande à tous les membres de la communauté qui ne seraient pas vaccinés de le faire dans les meilleurs délais.

L’Université a été informée par le médecin cantonal qu’une personne atteinte de la rougeole avait fréquenté la Faculté des sciences et de l’environnement la semaine dernière, a déclaré mercredi à Keystone-ATS la porte-parole de l’UNIL Géraldine Falbriard.

Des mesures immédiates ont été prises à l’égard des personnes ayant été en contact direct avec cet étudiant, soit quelque 200 personnes. Dix d’entre elles, non vaccinées, ont dû quitter le campus pour une dizaine de jours.

« Pour l’heure, quatre cas ont été déclarés à l’UNIL. Et trois autres personnes pourraient être atteintes. Nous attendons les résultats », a souligné Mme Falbriard.

 

(ATS)

Continuer la lecture

Lausanne

42 millions de déficit pour Lausanne en 2019

Publié

le

(RB)

Un budget dans le rouge vif pour Lausanne. La Ville prévoit un déficit de 42 millions de francs pour 2019.

Si les charges sont prévues en baisse de 24 millions, à 1 milliard 860 millions, les revenus, eux, dégringolent. Moins 36 millions de francs, à 1 milliard 818 millions.

La faute à l’entrée en vigueur de la RIE III le 1er janvier prochain dans le canton de Vaud. Et qui impactera lourdement les revenus fiscaux lausannois. D’où ce déficit au budget 2019.

Le Syndic, Grégoire Junod :

Grégoire Junod Syndic, Lausanne

Les charges cantonales, dont la facture sociale, devraient aussi augmenter de 16 millions de francs en 2019 pour Lausanne. Ce qui pèse aussi dans la balance.

Malgré tout, Grégoire Junod reste positif. Le syndic compte notamment sur la réforme fédérale de la fiscalité des entreprises, la « RFFA », qui pourrait entrer en vigueur en 2020. Pour autant qu’elle passe l’étape des urnes l’année prochaine.

En attendant, la Municipalité lausannoise tient sa feuille de route. Grégoire Junod :

Grégoire Junod Syndic, Lausanne

De son côté, la municipale lausannoise en charge des finances, Florence Germond, est plus mitigée. Elle reste prudente sur l’avenir des comptes de la Ville :

Florence Germond Municipale, Lausanne

Notez encore que Lausanne devra emprunter en 2019 pour financer une bonne partie de ses investissements, qui se montent à environ 200 millions de francs. L’autofinancement se limitant à 59 millions. La dette nette devrait franchir la barre des deux milliards de francs.

 

Continuer la lecture

Lausanne

Du papet vaudois végétarien au Buffet de la Gare

Publié

le

Reto, Daniel et Christian Frei, fondateurs de Tibits. (Photo: Tibits)

« Le papet vaudois n’est pas mort au Buffet de la Gare, il est devenu végétarien. » Ces mots sont ceux de Daniel Frei, l’un des propriétaires de la chaîne de restaurants suisse-allemande et végétarienne Tibits. La première enseigne romande ouvrira à Lausanne le 6 décembre prochain. Buffet de la gare et cuisine végétarienne, le mélange avait fait grand bruit au moment de son annonce. Daniel Frei :

Daniel Frei Copropiétaire et cofondateur de Tibits

Manger au Buffet de la Gare de Lausanne sera donc bientôt à nouveau possible. Au menu : la cuisine végétarienne de Tibits. Pour cette première installation en Suisse romande, les propriétaires ont dû composer avec le lieu, classé, datant de 1916. Impossible en effet de toucher les fresques, le plafond, le sol ou encore les boiseries des murs. Le Romand Youri Kravtchenko du bureau Ykra est l’un des architectes de ce projet du bureau Ykra est l’un des architectes de ce projet:

Youri Kravtchenko Architecte et fondateur du bureau Ykra

Banquettes, tables en bois et en pierre, lustres imposants font partie de la scénographie imaginée pour allier tradition et modernité.

Le papet vaudois végétarien convaincra-t-il au Buffet de la Gare ? Les propriétaires de Tibits se sont en tout cas entourés d’architectes, de fournisseurs, de cuisiniers et de produits romands pour gagner leur pari vaudois. Verdict du public, le 6 décembre.

A noter que le nom « Buffet » restera.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Vous savez vous organiser de façon rigoureuse. Et surtout, vous éviterez de tourner en rond et de perdre du temps inutilement.

Publicité

Les Sujets à la Une

X