Dresseur d’aigles, c’est un métier d’hommes en Mongolie. Depuis l’enfance, Aisholpan assiste son père qui entraîne les aigles. L’année de ses 13 ans, elle décide, avec la complicité de son père, d’adopter un aigle pour en faire un chasseur de renards. Parviendra-t-elle à briser les traditions et à se faire accepter par les anciens du village ?

VOS DEUX INVITATIONS POUR aller voir le film « La Jeune Fille et son Aigle » dans le cinéma de votre choix À GAGNER EN ÉCOUTANT CÔTÉ ROMAND AVEC Laura DU 20 AU 24 MARS DE 9H À 12H.

2 COMMENTAIRES