Choisissez votre radio
Connect with us

Les poèmes de Karmacadabra – 12 au 16 février

Publicité

Karmacadabra

Les poèmes de Karmacadabra – 12 au 16 février

Lundi

L’arbre à soucis

Un jour, je retenus les services d’un menuisier pour m’aider à restaurer ma vieille grange. Après une dure journée au cours de laquelle une crevaison lui fit perdre une heure de travail, sa scie électrique rendit l’âme, et pour finir, au moment de rentrer chez lui, son vieux pick-up refusa de démarrer.

Je le reconduisis chez lui et il demeura froid et silencieux tout au long du trajet. Arrivé chez lui, il m’invita à rencontrer sa famille. Comme nous marchions le long de l’allée qui conduisait à la maison, il s’arrêta brièvement à un petit arbre, et en toucha le bout des branches.

Lorsqu’il ouvrit la porte pour entrer chez lui, une étonnante transformation se produisit. Son visage devint rayonnant,
il caressa ses deux enfants et embrassa sa femme.

Lorsqu’il me raccompagna à ma voiture, en passant près de l’arbre, la curiosité s’empara de moi et je lui demandai pourquoi il avait touché le bout des branches de cet arbre un peu plus tôt.

«C’est mon arbre à soucis, » me répondit-il.

« Je sais que je ne peux éviter les problèmes, les soucis et les embûches qui traversent mes journées, mais il y a une chose dont je suis certain, ceux-ci n’ont aucune place dans la maison avec ma femme et mes enfants. Alors, je les accroche à mon arbre à soucis tous les soirs lorsque je rentre à la maison. Et puis, je les reprends le matin ».

« Ce qu’il y a de plus drôle », il sourit, « c’est que lorsque je sors de la maison le matin pour les reprendre, il y en a beaucoup moins que la veille lorsque je les avais accrochés.

– Conte anonyme


Mardi

Va vers toi-même

Va vers toi-même. Étonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t’habite.
Les couleurs de ta palette sont plus que tu ne l’imagines.

Réveille les lumières de ton vitrail intérieur.  

As-tu déjà contemplé un vitrail de près ? Vu de
l’extérieur, il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans la maison. Et s’asseoir…

Pas seulement un jour, une fois.

S’asseoir souvent, quelques minutes, mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil, quand il fait pluie, par temps de neige ou de brouillard.
Quelle vie, un vitrail !

A chaque saison du jour une lumière nouvelle.

Assieds-toi près de toi, respire un bon coup, laisse un peu de souffle t’envahir,

et dis-toi que le premier vitrail, c’est toi.

 – Gabriel Ringlet


Mercredi

Le doute et la preuve 

Entre certitudes et convictions étayées :
le doute.
Douter de quoi ?
De qui ?
Pourquoi ?

Douter pour agir,
comprendre, penser…
Le doute pour soi,
le doute pour les autres.
Le doute non pas pour se perdre, se fondre,
mais pour s’accorder, pour avancer.

Entre le doute et la preuve,
le questionnement.
Le questionnement, comme une porte ouverte
sur un autre possible,
ni révolutionnaire, ni polémique,
juste à l’écoute, juste attentif.

Le questionnement pour les réponses,
mais surtout pour la rencontre.
La preuve comme une quête,
le questionnement,
comme une œuvre d’humanité.

-Anne Miranda


Jeudi

L’école des beaux arts

Dans une boîte de paille tressée 
Le père choisit une petite boule de papier 
Et il la jette 
Dans la cuvette 
Devant ses enfants intrigués 
Surgit alors 
Multicolore 
La grande fleur japonaise 
Le nénuphar instantané 
Et les enfants se taisent 
Émerveillés 
Jamais plus tard dans leur souvenir 
Cette fleur ne pourra se faner 
Cette fleur subite 
Faite pour eux 
A la minute 
Devant eux. 

-Jacques Prévert


Vendredi

Pendant que le marin…

Pendant que le marin, qui calcule et qui doute 
Demande son chemin aux constellations ; 
Pendant que le berger, l’œil plein de visions, 
Cherche au milieu des bois son étoile et sa route ; 
Pendant que l’astronome, inondé de rayons, 

Pèse un globe à travers des millions de lieues, 
Moi, je cherche autre chose en ce ciel vaste et pur. 
Mais que ce saphir sombre est un abîme obscur ! 
On ne peut distinguer, la nuit, les robes bleues 
Des anges frissonnants qui glissent dans l’azur.

Victor Hugo

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Karmacadabra

Retrouvez LFM sur tous les supports

écrans
To Top