Rejoignez-nous

Karmacadabra

Les poèmes de Karmacadabra – du 9 au 13 avril

Publié

,

le

Lundi – extrait du livre « L’Âme du monde »

« Un vieux roi vient de mourir. Son fils unique monte sur le trône pour lui succéder. Conscient de son

ignorance, il convoque les hommes les plus savants du royaume. Il leur demande de voyager à travers le monde pour rapporter toute la science et toute la sagesse connues à cette époque. Ils reviennent seize ans plus tard chargés de livres de toutes langues. Le roi réalise qu’une seule vie ne pourrait lui suffire pour tout lire, tout apprendre, tout comprendre. Il demande donc aux érudits de lire ces livres à sa place, puis d’en tirer l’essentiel et de rédiger pour chaque science un ouvrage accessible.

Seize années passent encore avant que les savants constituent pour le roi une bibliothèque faite des seuls résumés de toute la science et de toute la sagesse humaine. Le roi devenu vieux comprend qu’il n’aura pas le temps de lire et d’intégrer tous ces ouvrages. Il prie donc les savants d’écrire un article par science, en allant à l’essentiel. Huit années passent. Fatigué et malade, le roi demande à chacun de résumer rapidement son article en une phrase. Quatre années furent encore nécessaires pour cette tâche.

A la fin, un seul livre est écrit qui contient une seule phrase sur chacune des sciences et des sagesses du monde. Au vieux conseiller qui lui apporte l’ouvrage, le roi mourant murmure : « Donne-moi une seule phrase qui résume tout ce savoir, toute cette sagesse. Juste une seule phrase avant que je ne meure !

— Sire, dit le conseiller, toute la sagesse du monde tient en deux mots : « Vivre l’instant. » »

– Frédéric Lenoir


Mardi – extrait du livre « Les Nourritures Terrestres »

« C’est dans l’abnégation que chaque affirmation s’achève. Tout ce que tu résignes en toi prendra vie. Tout ce qui cherche à s’affirmer se nie ; tout ce qui se renonce s’affirme. La possession parfaite ne se prouve que par le don. Tout ce que tu ne sais pas donner te possède. Sans sacrifice il n’est pas de résurrection. Rien ne s’épanouit que par offrande. Ce que tu prétends protéger en toi s’atrophie.

Il y a sur Terre de telles immensités de misère, de détresse, de gêne et d’horreur, que l’homme heureux n’y peut songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant ne peut rien pour le bonheur d’autrui celui qui ne sait être heureux lui-même. Je sens en moi l’impérieuse obligation d’être heureux. Mais tout bonheur me paraît haïssable qui ne s’obtient qu’aux dépens d’autrui et par des possessions dont on le prive. »

– André Gide


Jeudi – « Je contemple souvent le ciel de ma mémoire »

Le temps efface tout comme effacent les vagues
Les travaux des enfants sur le sable aplani
Nous oublierons ces mots si précis et si vagues
Derrière qui chacun nous sentions l’infini.

Le temps efface tout il n’éteint pas les yeux
Qu’ils soient d’opale ou d’étoile ou d’eau claire
Beaux comme dans le ciel ou chez un lapidaire
Ils brûleront pour nous d’un feu triste ou joyeux.

Les uns joyaux volés de leur écrin vivant
Jetteront dans mon cœur leurs durs reflets de pierre
Comme au jour où sertis, scellés dans la paupière
Ils luisaient d’un éclat précieux et décevant.

D’autres doux feux ravis encor par Prométhée
Étincelle d’amour qui brillait dans leurs yeux
Pour notre cher tourment nous l’avons emportée
Clartés trop pures ou bijoux trop précieux.

Constellez à jamais le ciel de ma mémoire
Inextinguibles yeux de celles que j’aimai
Rêvez comme des morts, luisez comme des gloires
Mon cœur sera brillant comme une nuit de Mai.

L’oubli comme une brume efface les visages
Les gestes adorés au divin autrefois,
Par qui nous fûmes fous, par qui nous fûmes sages
Charmes d’égarement et symboles de foi.

Le temps efface tout l’intimité des soirs
Mes deux mains dans son cou vierge comme la neige
Ses regards caressants mes nerfs comme un arpège
Le printemps secouant sur nous ses encensoirs.

D’autres, les yeux pourtant d’une joyeuse femme,
Ainsi que des chagrins étaient vastes et noirs
Épouvante des nuits et mystère des soirs
Entre ces cils charmants tenait toute son âme

Et son coeur était vain comme un regard joyeux.
D’autres comme la mer si changeante et si douce
Nous égaraient vers l’âme enfouie en ses yeux
Comme en ces soirs marins où l’inconnu nous pousse.

Mer des yeux sur tes eaux claires nous naviguâmes
Le désir gonflait nos voiles si rapiécées
Nous partions oublieux des tempêtes passées
Sur les regards à la découverte des âmes.

Tant de regards divers, les âmes si pareilles
Vieux prisonniers des yeux nous sommes bien déçus
Nous aurions dû rester à dormir sous la treille
Mais vous seriez parti même eussiez-vous tout su

Pour avoir dans le coeur ces yeux pleins de promesses
Comme une mer le soir rêveuse de soleil
Vous avez accompli d’inutiles prouesses
Pour atteindre au pays de rêve qui, vermeil,

Se lamentait d’extase au-delà des eaux vraies
Sous l’arche sainte d’un nuage cru prophète
Mais il est doux d’avoir pour un rêve ces plaies
Et votre souvenir brille comme une fête.
– Marcel Proust


Vendredi –  Le lait des chats

Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait ;
Les yeux fixés sur le soufflet,
Le chien bâille en songeant, morose.

Et tandis qu’il songe et repose
Près de la flamme au chaud reflet,
Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait.

Dans le salon, seul le feu glose ;
Mère-grand dit son chapelet,
Suzanne dort sur un ourlet,
Et dans le lait, paupière close,
Les chats trempent leur langue roses

– Charles Guérin

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Karmacadabra

Aiesec développe le leadership chez les jeunes

Publié

le

Nous recevons Mélina ce soir de l’AIESEC, la plus grande association estudiantine au monde!

AIESEC Lausanne est un comité local d’AIESEC international, géré par des étudiants de l’Université de Lausanne.

Leur but est de promouvoir le leadership ainsi que la multi-culturalité en proposant des stages à l’étranger (volontariat, start – up ou en entreprise) aux étudiants lausannois ainsi qu’en accueillant des stagiaires étrangers dans la région. Ils sont persuadés que les expériences à l’étranger développent le leadership chez les jeunes.

AIESEC Lausanne compte plus de 45 membres de toutes les facultés, qui travaillent bénévolement. Cette association d’étudiants est l’occasion pour tous ses membres de prendre différents challenges, de développer des compétences comme la vente, le marketing, le coaching, l’organisation d’événements et la gestion d’équipe entre autres.

Mélina - Partie 1
AIESEC
Mélina - Partie 1 AIESEC

Mélina - Partie 2
AIESEC
Mélina - Partie 2 AIESEC

Continuer la lecture

Karmacadabra

« Un voyage en Afrique » pour sauver éléphants et rhinocéros

Publié

le

Nous recevons ce soir Jason Humbert. Traducteur chinois-français, Jason s’est lancé le défi de traduire « Un voyage en Afrique » aux éditions Nuvis jeunesse.

Ce livre raconte le combat de l’ancien basketteur chinois Yao Ming au travers de son périple en Afrique et donc sa lutte contre le trafic d’ivoire.

Il témoigne de sa prise de conscience du risque d’extinction des éléphants et des rhinocéros et de son implication au sein de l’organisation non gouvernementale WildAid.

Il raconte son voyage au Kenya, les cadavres et les mutilations des animaux, mais aussi l’aide apportée par le peuple Samburu.

Jason nous raconte également ce que cette aventure lui a apporté comme sensations et comment il est possible de s’aligner sur ses convictions.

Jason Humbert - Partie 1
Un voyage en Afrique
Jason Humbert - Partie 1 Un voyage en Afrique

Jason Humbert - Partie 2
Un voyage en Afrique
Jason Humbert - Partie 2 Un voyage en Afrique

Continuer la lecture

Karmacadabra

Biboutic.ch, le click éco-responsable et économique!

Publié

le

Ce soir nous recevons Sonia et Delphine de Biboutic.ch

Sonia et Delphine sont deux amies, toutes deux de la commune d’Ursy. Elles nous présentent leur concept de location d’habits pour les petits bouts de choux et les futures mamans.

Après plusieurs années à côtoyer mamans et bébés et en y ajoutant leurs expériences personnelles (y compris un congé maternité), Sonia et Delphine ont fait plusieurs constats :

– l’industrie du bébé est chère, car elle est spécifique et elle joue sur les sentiments des parents désireux de donner le meilleur à leur progéniture.

– les articles pour bébé, les vêtements surtout, ne peuvent être utilisés à chaque fois que sur des périodes relativement restreintes, d’où une grande consommation, notamment la première année.

– le temps de shopping des mamans dans les magasins est plutôt réduit !

Nous souhaitons donc partager leur vision d’une approche différente, plus économique, écologique et pratique pour habiller bébé : la location de vêtements.

Sonia et Delphine nous explique tout sur ce concept éco-responsable et malin pour le porte-monnaie!

Sonia et Delphine - Partie 1
www.biboutic.ch
Sonia et Delphine - Partie 1 www.biboutic.ch

Sonia et Delphine - Partie 2
www.biboutic.ch
Sonia et Delphine - Partie 2 www.biboutic.ch

Continuer la lecture

Karmacadabra

Le Fc Prilly Sport renaîtra de ses cendres

Publié

le

Nous recevons le vice-président du FC Prilly Sport ce soir, Alain Juvet.

Ce club de football, qui fêtera ses 100 ans en 2020, rassemble autour du ballon rond 350 actifs dont 250 enfants. Club familial, sont importance est reconnue par la commune de Prilly et par le football romand.

Le 16 octobre dernier, un coup de téléphone des pompiers de Prilly fait l’effet d’une véritable douche froide: les locaux du Fc Prilly Sport sont en flammes.

Au lendemain, le constat est sans appel: locaux, matériels et vestiaires inutilisables jusqu’à leur reconstruction. Ce qui prendra de nombreux mois, voir plus.

Pour permettre au club de reprendre une forme d’activité normale et de permettre aux enfants de défendre les couleurs de leur club favori, Alain Juvet lance un appel à la solidarité.

Alain Juvet - Partie 1
FC Prilly Sport
Alain Juvet - Partie 1 FC Prilly Sport

Alain Juvet - Partie 2
FC Prilly Sport
Alain Juvet - Partie 2 FC Prilly Sport

Continuer la lecture

Karmacadabra

La soupe à l’Ours donne du réconfort depuis plus de 20 ans

Publié

le

La Soupe à l’Ours est une action caritative émanant des élèves et des enseignants du Gymnase du Bugnon. Le but de la Soupe à l’Ours est de réaliser un véritable Noël, avec un repas et une ambiance festive, à tous ceux qui ne peuvent pas se le permettre, que ce soit par manque de moyens ou par manque de compagnie.

Il s’agit d’une association indépendante du Gymnase du Bugnon qui lors des repas est soutenue par de nombreux élèves et enseignants qui contribuent à l’événement. Cependant, ils comptent également sur vous, entreprises, particuliers et amis de longue date pour aider au bon déroulement de cette fête grâce à vos apports en nature ou en numéraire.

Ils cherchent également des partenariats alimentaires ou commerciaux pour échanger sur le long terme.

Vous l’aurez compris, vous pouvez les aider à votre façon selon votre temps, vos moyens et votre envie en cliquant ici.

La Soupe à l’Ours s’efforce depuis plus de 20 ans à proposer des repas de Noël à tous ceux qui ne peuvent pas se le permettre. L’organisation de cet événement s’inscrit dans un certain nombre de buts que l’association s’est fixé:

  • Proposer des repas à tout le monde, dans une ambiance festive, comme un véritable Noël
  • Rester dans la communauté du Gymnase du Bugnon, afin de proposer une activité non seulement caritative mais également pédagogique à tous les participants
  • Proposer des ingrédients locaux et si possible bio
  • Avoir une attitude éco-responsable, en utilisant le moins de plastique possible
  • Redistribuer tous nos restes à des actions caritatives locales

La Soupe à l’Ours recherche des biens tant pour l’organisation de l’événement que pour les redistribuer aux plus démunis d’entre-nous. Ils sont ainsi ouverts à ces donations:

  • Nourriture non-périssable
  • Décorations de Noël
  • Vêtements
  • Jouets
  • Tout autre bien dont vous ne voulez plus et qui pourrait illuminer la vie de nos convives !

Bien évidemment, les dons en nature ne permettent pas de tout couvrir. Afin de préparer au mieux la Soupe à l’Ours, ils ont également besoin d’argent pour payer la nourriture, le matériel nécessaire, les animations, etc…

  • La Soupe à l’Ours
  • Rue du Bugnon 5
  • 1005 Lausanne
  • IBAN: CH46 0900 0000 1075 3293 6
  • Numéro de compte: 10-753293-6
  • BIC: POFI CH BE XXX
morgane - Soupe à l'ours - Partie 1
soupealours.ch
morgane - Soupe à l'ours - Partie 1 soupealours.ch

morgane - Soupe à l'ours - Partie 2
soupealours.ch
morgane - Soupe à l'ours - Partie 2 soupealours.ch

 

 

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Vierge

Entreprenant et motivé, vous allez de l’avant, quoi qu’il arrive. Vous êtes décidé à atteindre vos objectifs, rien ne vous détournera de votre but.

Publicité

Les Sujets à la Une

X