Rejoignez-nous

Enfants

Impuretés dans l’eau: une gourde filtrante pour vos enfants

Publié

,

le

Micropolluants, produits cosmétiques, traces de médicaments ou de substances phytosanitaires… Plusieurs centaines de milliers de Suisses boivent une eau du robinet qui n’est pas saine et nos enfants y sont les plus sensibles. Découvrez cette gourde filtrante pour avoir une eau sûre ! 

L’eau du robinet est à disposition permanente : à la maison, à l’école, au travail… Mais sa qualité ne vaut pas celle d’une eau de source ou d’une eau minérale embouteillée.

Une gourde filtrante performante

Lifestraw propose une gamme de gourdes filtrantes spécialement pensée pour les enfants qui comporte deux niveaux de filtration: un premier filtre qui élimine 99,99% des bactéries et des protozoaires* contenus dans l’eau de nos robinets. Un second filtre à base de charbon actif enlève le mauvais goût (du chlore par exemple) mais également les métaux lourds comme le plomb et les produits chimiques.

La gourde peut contenir 4,4cl et se décline en 5 couleurs. Les enfants peuvent la personnaliser comme ils le veulent avec des stickers vendus séparément !

Avec la gourde Lifestraw Play, les enfants pourront dorénavant boire une eau de qualité quel que soit l’endroit où ils se trouvent !

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enfants

Tout ce que vous devez savoir sur les poux de tête

Publié

le

Parcequ’il n’y a pas de saisons, ils s’attrapent n’importe quand et n’importe où: les poux … LFM vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce parasite du cuir chevelu !

Non, avoir des poux n’est pas un signe de manque d’hygiène. Et non, ils ne sautent pas de tête en tête.

La proximité entre écoliers facilite le retour des poux, véritable cauchemar des parents. Cet insecte parasitaire véhicule de nombreuses idées reçues. Par exemple, avoir des poux n’est pas un signe d’un manque d’hygiène. En effet, le pou se nourrit de sang, et non du sébum sécrété par le cuir chevelu. Il n’a donc aucune raison de préférer des cheveux gras ! Par contre, il s’accroche beaucoup plus facilement aux longs cheveux détachés. Pensez donc à attacher la longue chevelure de votre bambin par précaution !

Quatre à huit œufs par jour

Le pou se nourrit exclusivement de sang humain, il ne peut donc pas être transmis par les animaux ! Autre légende non-fondée, le pou ne saute pas d’une tête à l’autre. Contrairement à la puce, il est incapable d’effectuer de si grands bonds ! Il se déplace simplement d’un individu à l’autre lors d’un contact direct et prolongé, comme lors d’un câlin ou lorsqu’on se rapproche tête contre tête sur un selfie. Attention, ce parasite du cuir chevelu est capable de vivre jusqu’à 36 heures sans se nourrir et peut donc rester sur un bonnet ou une serviette ! Pensez donc à bien isoler tous les éléments qui auraient pu être contaminés.

La lavande est un insecticide naturel et son pouvoir répulsif est absolument vrai ! Il s’agit d’un insecticide naturel, tout comme le vinaigre, que vous pouvez dissoudre dans l’eau pour rincer les cheveux de vos enfants.
Une femelle peut pondre de 150 à 300 œufs en 50 jours, il est donc impératif de traiter votre enfant dès les premiers symptômes, comme des démangeaisons ou des boutons !

Continuer la lecture

Enfants

Miam.ch: une chaîne YouTube éducative, culinaire et participative

Publié

le

«Miam» est une chaîne youtube de recettes de cuisine faciles à réaliser, présentées par des enfants pour les enfants !

Les films invitent les enfants à une réflexion autour d’une alimentation équilibrée et au plaisir de cuisiner et de partager leurs recettes en les faisant participer à la chaîne.

 L’objectif de cette chaîne youtube est de motiver les enfants à consommer à cuisiner des aliments sains et équilibrés.

L’idée de la chaîne  » Miam  » a été imaginée par le réalisateur indépendant Baptiste Janon et par l’association fribourgeoise Le Système D.

Différentes thématiques sont abordées durants les reportages tels que le partage, la notion de plaisir, le principe des sens, l’idée de travailler ensemble ou les produits de saison. Derrière la relation à la nourriture des enfants se cachent également des questions par rapport à l’environnement et sur la production des aliments: d’où vient la farine que l’on utilise pour faire des raviolis ? Sommes nous des voleurs si on mange le miel des abeilles ? Si nous mangeons de la viande, cela veut dire qu’il faut tuer des animaux… Autant de questions auxquelles Miam propose des réponse adapté aux plus petits !

La chaîne est accessible par www.miam.ch, et vous aussi vous pouvez y participer ! Filmez votre recette préférée et envoyez le clip à l’adresse: miam.systemed@gmail.com !

Continuer la lecture

Enfants

Les animaux de compagnie: influence positive pour nos enfants

Publié

le

Une étude récente aurait démontré que « les jeunes qui possèdent un animal ont tendance à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes avant l’âge de 6 ans ».

Cette recherche vient renforcer les affirmations selon lesquelles les animaux de compagnie pourraient contribuer au bon développement des enfants et faciliter celui des adolescents.

Capacités sociales et estime de soi

Selon une étude publiée le 27 février dernier, grandir et évoluer avec un animal de compagnie quel qu’il soit apporte des bienfaits émotionnels, éducatifs et améliorent les comportement sociaux chez les enfants mais également chez les adolescents.

Les enfants et adolescents qui grandissent et/ou possèdent un animal de compagnie ont tendance à avoir une meilleure estime d’eux-mêmes avant l’âge des 6ans, ainsi qu’à se sentir moins seuls et à démontrer de meilleures capacités sociales.

Données prometteuses

« Quiconque a grandi avec, et aimé, un animal ressent intimement la valeur de sa compagnie », déclare le Dr Carri Westgarth, directrice du projet. « Les données scientifiques examinant les bienfaits sur le développement des enfants et des adolescents semblent prometteuses. Une analyse de ces données permet d’approfondir la connaissance des bienfaits les plus performants. Une façon de comprendre, à terme, comment les animaux apportent aux jeunes un soutien émotionnel, éducatif et les aident dans leur vie sociale. »

 Cette récente étude, publiée dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health a été financée par le centre de recherche sur la nutrition des animaux de compagnie, Waltham, chez Mars Petcare, et a été menée par le Dr Carri Westgarth, de l’Institut des maladies infectieuses et de la santé mondiale de l’Université de Liverpool.

 
Soutien psychologique

Les scientifiques et chercheurs ont réalisé des examens approfondis sur la possession d’un animal de compagnie sur le développement émotionnel, éducatif et comportemental chez les enfants et adolescents.

« La possession d’un animal semble avoir un impact significatif sur l’estime de soi pour les enfants de moins de 6 ans et les jeunes de plus de 10 ans. Généralement, les chiens et les chats sont considérés comme les animaux qui apportent le meilleur soutien social, peut-être en raison d’un plus haut degré d’interaction et de réciprocité par rapport aux autres animaux », explique Rebecca Purewal, auteure principale de l’étude. « Dans les cultures occidentales comme orientales, les animaux de compagnie peuvent agir comme une forme de soutien psychologique, aidant les jeunes à se sentir bien dans leur peau et générant ainsi une image positive d’eux-mêmes. »

Encore beaucoup à apprendre

« L’analyse de sous-populations et de différents groupes d’âges dans l’étude montre que les animaux de compagnie sont susceptibles de favoriser le bon développement des enfants et des adolescents », cite Nancy Gee, chercheuse au centre Waltham et co-auteure de l’étude. « Il s’agit d’un domaine d’étude passionnant et nous avons encore beaucoup à apprendre sur l’influence que peut avoir la compagnie des animaux dans le développement des enfants. »

Continuer la lecture

Enfants

Comment habiller ses enfants pour les protéger du froid ?

Publié

le

Alerte au froid ! Météo Suisse annonce la semaine la plus froide de cet hiver et il va falloir protéger ses enfants. Faut-il leur mettre plusieurs couches épaisses ? Quelles matières privilégier ? Toutes les réponses en suite de cet article.

Lors de chutes de températures telles que nous le vivons actuellement, nos têtes blondes deviennent beaucoup plus sensibles au froid que les adultes. En cause: ils régulent beaucoup plus difficilement leur température corporelle, et le problème est qu’ils ne savent pas l’exprimer.

Ne pas superposer les couches

Lorsqu’il fait très froid la première idée venant à l’esprit des parents, c’est souvent de multiplier les couches de vêtements sur nos enfants (la fameuse « technique de l’oignon »). Faux ! C’est surtout ce qu’il ne faut pas faire car cela entraîne une transpiration excessive et c’est de cette façon qu’ils attrapent froid…

En général, trois couches sont raisonnables: en premier, optez pour une textile thermorégulateur, puis recouvrez le d’une polaire. Il faut la choisir chaude, mais légère. Il n’est pas compliqué de trouver des marques d’excellente qualité, avec un bon prix et pour tous les âges. Par dessus, finissez par couvrir avec un anorak, et c’est tout.

Pour les pieds, là encore inutile de mettre des chaussettes très épaisses. Au contraire, des chaussettes fines et adaptées aux pieds de l’enfants sont les plus recommandées, car ce qui protège vraiment du froid, ce seront les chaussures en elles-mêmes.

Coton ou matières synthétiques ?


Voilà l’autre préoccupation majeure: la matière des vêtements, t-shirts et autres tricots de peau. Il faut ici encore privilégier les textiles thermorégulateur que l’on porte à même la peau. Ces vêtements sont inspirés des vêtements de sport qui retiennent la chaleur par grand froid. Ils sont très fins et réduisent la transpiration.

Si vous n’en avez pas sous la main et que vous avez trop couvert votre enfant, déshabillez-les complètement lorsque vous les récupérez de la crèche ou de l’école. Il faut les changer pour mettre des vêtements secs !

Couvrir les extrémités, et surtout la tête

La tête, les mains et les pieds doivent impérativement être couverts avant chaque sortie. Chez les enfants les pertes de chaleurs sont beaucoup plus rapide que chez l’adulte, et tout passe par les extrémités. Il faut couvrir en priorité la tête car c’est la partie du corps qui prend froid le plus vite, la surface du crâne étant en effet plus importante que celle des mains. Les spécialistes sont unanimes: le bonnet est indispensable !

Bien sûr, chaque enfant est unique et il faut être attentif à ses réactions. Un enfant qui commence à avoir des lèvres bleues peut rapidement se trouver en état d’hypothermie. La fatigue est également à prendre en considération, car un enfant qui a froid consomme beaucoup plus de glucose. Il faut toujours rester vigilant.

Continuer la lecture

Enfants

Petit Pli: des vêtements qui grandissent avec vos enfants !

Publié

le

Révolution: découvrez ces vêtements extensibles du 6 mois au 3 ans !

Lancés en octobre 2017, les vêtements extensibles pour enfants promettent d’être une révolution dans le secteur de la mode enfantine.

La marque Petit Pli a été créée et développée par Ryan Mario Yasin, diplômé du Royal College of Art et formé comme ingénieur aéronautique (dans les structures déployables). L’idée lui est venue lorsque durant un voyage au Danemark, Ryan trouve un pull parfait pour son neveu. Malheureusement en rentrant chez lui en Angleterre, le petit avait déjà grandit de 2 tailles ! Frustré de cette mésaventure, l’ingénieur a alors décidé d’inventer des « vêtements qui grandissent avec les enfants ».

Vêtement extensible enfant Petit Pli

Conçus avec un matériau unique, les vêtements s’étirent et s’adaptent à la croissance de l’enfant de ses 6 mois à ses 3 ans. Il existe différents modèles tels que le best seller: un coupe-vent étanche, avec bouton pression ultra facile à transporter (les vêtements se plient dans une pochette façon K-way). Les graphiques sont inspirés des tendances mode japonaises.

Vêtement extensible enfants

Il existe également deux tops et deux pantalons (dans les coloris noir, bordeaux, olive, marron, bleu) prêts à venir agrandir la garde robe des enfants en facilitant la vie des parents !

Pour l’instant, Ryan Mario Yasin appelle aux dons sur son site Petit Pli pour lancer la production (voir onglet « contributors club »). Les brevets sont en instance, mais la collection est bientôt prête à être commercialisée !

Découvrez en images le concept:

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

Au job, ne vous attendez pas à de la facilité. Vous devrez faire face à la concurrence ainsi qu’à quelques luttes pour préserver votre place.

Publicité

Les Sujets à la Une

X