Les résultats des votations fédérales ne sont pas attendus sans tension.

Les Suisses s’expriment ce dimanche sur trois objets, dont un devrait être accepté par une bonne majorité des citoyens: le fonds FORTA. Il est destiné à financer des infrastructures routières, qu’il s’agisse d’entretenir des tronçons, de lutter contre les bouchons sur les autoroutes ou d’améliorer le trafic en agglomération. Le suspense est bien plus grand autour de la réforme de l’imposition des entreprises et de la naturalisation des étrangers de 3ème génération. Notre correspondant à Berne, Jérôme Favre

Jérôme Favre Journaliste parlementaire, RRR

 

De leur côté, les vaudois sont aussi appelés aux urnes ce dimanche.

Un objet cantonal au menu : la LPPPL, la loi sur la préservation et la promotion du parc locatif. Le texte du Conseil d’Etat vise à lutter contre la pénurie de logements, par plusieurs outils, notamment le droit de préemption. Soutenue par la gauche, la L3PL est en revanche farouchement combattue par la droite et les milieux immobiliers. Ils dénoncent de nouvelles contraintes.

On votera aussi au niveau communal ce dimanche dans le canton de Vaud. Des élections municipales complémentaires auront lieu à Buchillon, Burtigny, Juriens, Mutrux, Perroy et Ropraz. Champtauroz élira pour sa part son Syndic.

À noter aussi ces deux référendums communaux. Tout d’abord à Mies, où la population devra valider le crédit de 250 mille francs, pour réaliser des travaux de rénovation de l’éclairage public.

Et puis à Vevey, les habitants devront dire s’ils acceptent, ou non, le plan partiel d’affectation du projet immobilier de la «Cour aux marchandises». Un quartier qui pourrait accueillir 800 à 1000 habitants à partir de 2022 entre les voies CFF et l’avenue Reller.