Pas une voix ne s’élève au Conseil des Etats contre la redevance radio-télé. L’initiative «No Billag» a fait l’unanimité contre elle ce mercredi.

Les sénateurs refusent catégoriquement de supprimer la redevance annuelle de 451 francs qui permet de financer le service public. Le texte des jeunes libéraux-radicaux et des jeunes UDC veut interdire à la Confédération de subventionner toute chaîne de radio et de télévision. Et, en dépit des critiques dont peut faire l’objet la SSR, c’est aller là trop loin de l’opinion, partagée, du Sénateur PLR vaudois, Olivier Français:

Olivier Français Conseiller aux Etats, PLR VD

 

Propos recueillis par Jérôme Favre.

La Chambre du peuple, le National, où les attaques contre la SSR sont bien plus virulentes, se prononcera la semaine prochaine. Le résultat du vote devrait être différent…

Rappelons que des radios comme LFM et One FM ne touchent pas de quote-part de la redevance.