Rejoignez-nous

Culture

La traditionnelle exposition Poussins de retour, avec Claude Ponti

Publié

,

le

L'exposition Poussins fait la part belle à l'auteur et illustrateur français d’albums jeunesse Claude Ponti. (© ©Charlotte Walker_wapico.jpg)

La 37e édition de la traditionnelle exposition Poussins ouvrira ses portes au public samedi au Musée d’histoire naturelle de Fribourg (MHNF). Elle fait la part belle à Claude Ponti, auteur et illustrateur français d’albums jeunesse, qui a créé une affiche inédite.

L’exposition "Poussins-Claude Ponti" aurait dû avoir lieu il y a deux ans déjà, mais, pandémie oblige, l’édition 2020 a été annulée et celle de 2021 s’est tenue sous une forme réduite, ont rappelé jeudi à Fribourg les organisateurs. Elle se tient du 26 mars au 1er mai, avec de quoi émerveiller une nouvelle fois petits et grands.

Poussins fraîchement éclos dans les couveuses, petites boules de duvet jaune dans la poussinière, ou poules et coq au poulailler ne manqueront pas. Des postes interactifs permettront aux visiteurs de se familiariser avec le comportement des poussins. Sans oublier que Claude Ponti lui-même se définit comme un amoureux des poussins.

Dégringolade de poussins

L'artiste s'interroge notamment pour savoir comment se déroule la journée d'un vrai poussin. Depuis les années 1980, les poussins sont présents tant au MHNF que dans l’oeuvre de Claude Ponti. C’est tout naturellement que René Walker, directeur artistique de l’agence wapico, en charge de la scénographie, a proposé une collaboration.

"Un coup de chance", commente Michèle Widmer. "Et comme à quelque chose malheur est bon, le report dû à la pandémie nous a donné plus de temps et a permis à Claude Ponti de créer en exclusivité une affiche où ses poussins dégringolent sur la ville de Fribourg", précise la curatrice de l'exposition, cité dans un communiqué.

Les poussins de Ponti ne sont pas seulement présents sur l’affiche, mais sont à découvrir dans toute l’exposition. D’une part, ils illustrent les postes interactifs. D’autre part, on peut admirer sept dessins grand format tout en s’amusant à découvrir les innombrables détails qui sont autant de clins d’oeil de l’auteur.

Mots et images

Une interview de l’illustrateur a aussi été réalisée spécialement pour l’exposition fribourgeoise et peut être visionnée dans la salle dédiée à l’artiste. Claude Ponti, âgé de 73 ans, y raconte notamment pourquoi il aime jouer avec les mots et les images, comment il a découvert les poussins et qui est Blaise, le poussin masqué.

Avec ses histoires, rappellent les organisateurs, Claude Ponti, alias Claude Ponticelli, souhaite transmettre un message aux enfants: "Je veux leur montrer qu’on peut tout réussir. On peut gagner un combat contre un monstre et se sortir de situations difficiles. Je veux dire aux enfants que tout est possible!"

Enfin, le musée a remis en place son système de réservation, afin de mieux répartir l’affluence et de garantir des conditions de visite agréable. Les personnes souhaitant visiter l’exposition doivent donc impérativement s’inscrire via une plateforme de réservation en ligne de l'institution pour choisir le jour et l’heure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Céline Dion se confie sur sa maladie dans un rare entretien

Publié

le

La dernière apparition de Céline Dion date de février, lors de la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles (archives). (© KEYSTONE/AP Invision/CHRIS PIZZELLO)

La chanteuse canadienne Céline Dion, toujours souffrante, s'est confiée sur sa maladie en accordant son premier entretien depuis l'annonce de son diagnostic, au magazine Vogue France dont elle fait la couverture qui sort mercredi.

Diagnostiquée à l'automne 2022 d'une pathologie neurologique rare, le syndrome de la personne raide (SPR), la mégastar québécoise de 56 ans a indiqué suivre cinq jours par semaine une "thérapie athlétique, physique et vocale" durant lesquels elle travaille à la fois le corps et la voix.

"Ça va bien, mais c'est beaucoup de travail. C'est un jour à la fois", a confié la chanteuse dans un long entretien. "Je n'ai pas combattu la maladie, elle est toujours en moi et pour toujours. On va trouver, je l'espère bien, un miracle, un moyen de la guérir avec les recherches scientifiques, mais je dois apprendre à vivre avec", a déclaré la star.

Interrogée sur sa capacité à remonter sur scène, Céline Dion a expliqué ne pas être en mesure de répondre à cette question. "Je ne sais pas... Mon corps me le dira", a-t-elle dit dans cet entretien qui s'accompagne de plusieurs photographies de la star habillée pour l'occasion par de grands créateurs français.

Une personne sur un million

L'artiste aux plus de 250 millions d'albums vendus a aussi commenté, dans une interview vidéo, de nombreux moments marquants de ses 40 ans de carrière où on l'entend chanter à plusieurs reprises quelques secondes. Céline Dion a fait une brève apparition surprise début février à la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles, aux Etats-Unis, pour remettre la récompense la plus prestigieuse de la soirée, l'album de l'année, à Taylor Swift.

La star québécoise n'est plus montée sur scène depuis un concert à Newark (États-Unis) en mars 2020. Sa tournée Courage World Tour avait alors été interrompue par la pandémie de Covid-19. Et depuis 2021, elle souffre des manifestations du SPR.

Touchant environ une personne sur un million, ce syndrome entraîne des douleurs aiguës et des difficultés à se mouvoir, empêchant les activités physiquement contraignantes. Fin janvier, Amazon Prime Video a annoncé la sortie prochaine d'un documentaire sur la chanteuse, "I Am: Céline Dion", dans lequel elle veut "sensibiliser" sur sa maladie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Concours FNS d’images scientifiques 2024: dix-huit oeuvres primées

Publié

le

Dix-huit ½uvres ont été primées dans le cadre du Concours FNS d’images scientifiques 2024. (© Fonds national suisse.)

La beauté délicate du réseau vasculaire du cerveau, une géologue cartographiant une grotte ou encore le chaos étrangement symétrique d’une expérience en acoustique. Dix-huit ½uvres ont été primées dans le cadre du Concours FNS d’images scientifiques 2024.

Le premier prix de la catégorie "Objet d’étude" est décerné à Martin Stollenwerk, collaborateur scientifique à l’Institut suisse pour l’étude de l’art, pour son image composite de l’intérieur d’un bâtiment mélangeant couleur et noir-blanc, présent et passé, visible et invisible, a indiqué mardi le Fonds national suisse (FNS) dans un communiqué.

Le portrait d’une spéléologue au c½ur d’une grotte remporte la catégorie "Femmes et hommes de science". Il a été réalisé par Tanguy Racine, chercheur postdoctoral en hydrogéologie à l’Université de Neuchâtel.

Jonas Müller, doctorant en géophysique à l’EPF de Zurich, reçoit le premier prix de la catégorie "Lieux et outils" pour sa photographie d’un dispositif expérimental complexe construit pour l’étude du clonage acoustique. Le jury a notamment été séduit par la composition symétrique de cette image.

La soumission lauréate de la catégorie "Vidéos" met au jour le réseau vasculaire dans le cerveau et sa reconstruction par un algorithme combinant les images microscopiques. Réalisée par Christopher Hahne, chercheur postdoctoral en imagerie médicale à l’Université de Berne, la vidéo "capte l’attention par ses motifs d’apparence universelle mais initialement difficiles à cerner", selon le jury.

Celui-ci a également décerné des distinctions à quatorze ½uvres, soulignant la "beauté troublante" d’une structure osseuse, le témoignage visuel des ravages provoqués par une crue, l’abstraction d’un campement installé sur un glacier, ou encore l’image immersive d’un singe dans son habitat.

Le Fonds national suisse invite depuis 2017 les scientifiques travaillant en Suisse et au Liechtenstein à montrer leur quotidien et à le partager avec le grand public. Les 408 ½uvres soumises cette année rejoignent une collection de plus de 3000 images disponibles en ligne et en libre accès. Les dix-huit ½uvres primées seront exposées aux Journées photographiques de Bienne du 3 au 26 prochains.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Kendji Girac blessé par balle, l'arme en cours d'analyse

Publié

le

Kendji Girac a été grièvement blessé par balles. Son pronostic vital était momentanément engagé. (archives) (© KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER)

Le chanteur à succès français Kendji Girac a été blessé par balle au thorax lundi matin dans les Landes dans des circonstances encore floues. L'arme du tir a été retrouvée et "fait l'objet d'analyses", a indiqué en soirée le parquet de Mont-de-Marsan.

L'interprète de "Color Gitano" et "Andalouse", qui a lui-même évoqué un "tir accidentel" selon le parquet, était toujours hospitalisé lundi soir au centre hospitalier Haut-Lévêque à Pessac, au sud-ouest de Bordeaux, où il a été transporté au petit matin "dans un état grave, bien que conscient".

Du fait de la confusion des premiers témoignages recueillis, "tant sur les circonstances des faits que sur le lieu exact où ils s'étaient produits" et de la disparition de l'arme, qui a été depuis retrouvée "sur indication de membres de sa famille", le parquet de Mont-de-Marsan, a ouvert une enquête "sous la qualification de tentative d'homicide volontaire".

A l'arrivée des secours sur l'aire de grand passage à Biscarrosse, le chanteur de 27 ans présentait "une plaie par balle au niveau du thorax" et "ressortant au niveau du dos", écrit le procureur Olivier Janson, dans un communiqué.

"Tir accidentel"

Son état de santé ne lui permettant pas d'être auditionné, il a "brièvement" indiqué aux enquêteurs venus à son chevet "qu'il s'agissait d'un tir qu'il qualifiait d'accidentel, qu'il aurait lui-même provoqué en manipulant un pistolet automatique de calibre 11, acheté peu auparavant", selon le magistrat.

Il n'a cependant pas expliqué "ni les circonstances de cet achat ni les raisons qui l'auraient conduit à manipuler cette arme au milieu de la nuit", ajoute-t-il. Selon une source proche du dossier, Kendji Girac aurait indiqué aux secours avoir acheté l'arme dans une brocante.

Les enquêteurs ont recueilli le "témoignage de sa compagne", fait également savoir M. Janson, précisant que l'audition du chanteur "sera effectuée dès que son état de santé le permettra".

Lundi matin, des gendarmes ont sécurisé l'entrée de l'aire d'accueil de Biscarrosse, sur le littoral atlantique, avant de quitter les lieux en début d'après-midi, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Ce n'est pas un règlement de comptes, c'est un accident. Il a joué avec le truc et bam", affirme à l'AFP Emilio, un sexagénaire qui se présente comme son oncle.

"On jouait de la guitare, tranquilles. Un accident ça arrive n'importe quand, à n'importe quelle heure", ajoute-t-il en évoquant une soirée la veille.

À Biscarrosse depuis plusieurs jours

Des membres de sa famille, dont sa mère, se sont rendus à l'hôpital de Pessac, mais n'ont pas souhaité s'exprimer, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Il va bien", a indiqué sommairement à l'AFP une proche à la sortie de l'hôpital. Kendji Girac était présent à Biscarrosse depuis plusieurs jours, précise une source proche de la mairie.

Le camp où se sont déroulés les faits, réunissant "quatre-vingt caravanes sur l'aire, appartenant toutes à des membres de la famille ou à des proches" du chanteur selon le parquet, est situé sur la départementale D652. Cette aire d'accueil n'est pas connue pour des faits récents de violence, selon cette même source.

Originaire de Périgueux (Dordogne), Kendji Maillé, de son vrai nom, est né dans une famille d'origine gitane catalane il y a 27 ans.

"Nous souhaitons un prompt rétablissement à @GIRACKENDJI enfant de #Bergerac", a écrit sur X la ville de Bergerac où il a aussi des attaches.

Millions de disques

Le chanteur a été rendu célèbre "un peu par accident", selon ses termes, lorsqu'en août 2013 son oncle a publié une vidéo dans laquelle il reprend à la guitare le tube de Gims, "Bella".

Il a ensuite remporté l'émission The Voice en 2014 et vendu des millions de disques, porté notamment par ses hits "Color Gitano" ou "Andalouse", vus des centaines de millions de fois sur YouTube.

En parallèle de son cinquième album, paru en 2022 et intitulé "L'école de la vie", Kendji Girac a également participé aux tournées des Enfoirés, dont il est devenu l'un des piliers.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Des films sur l'au-delà au festival "il est une foi"

Publié

le

Le festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève de 1er au 5 mai propose une sélection de films sur l'au-delà (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La 9e édition du festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève du 1er au 5 mai, s'intéressera à la thématique de l'au-delà. Au programme de ce rendez-vous cinéma de l'Eglise catholique romaine (ECR) ouvert à tous: 22 films et dix débats.

Où allons-nous quand nous mourons? Y a-t-il une vie après la mort? Et si c'est le cas, à quoi ressemble-t-elle? Ces quelques questions fondamentales sous-tendent la programmation du festival. Les films et les conférences vont explorer les dimensions multiples de l'invisible en variant les visions de l'au-delà au cinéma.

La question des revenants et des fantômes occupera une place importante dans la sélection, avec des films comme "The Others" d'Alejandro Amenabar. La réincarnation trouvera aussi un large écho avec notamment "Oncle Boonmee" d'Apichatpong Weerasethakul.

Les expériences de mort imminente, intrigantes et mystérieuses, ont été largement exploitées au cinéma. Le festival propose de redécouvrir "Au-delà" de Clint Eastwood et "Et Après" de Gilles Bourdos avec Romain Duris et John Malkovich.

Parmi les intervenants qui s'exprimeront après les projections, le psychiatre Jacques Besson, l'anthropologe Aurélie Netz ou encore le Père Patrice Gourrier qui a vécu une expérience de mort imminente qui a influencé en profondeur sa vocation. Le festival, qui se veut un lieu de rencontre ouvert à tous, catholiques ou pas, croyants ou non-croyants, investira les cinémas du Grütli.

Accueil

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X