Rejoignez-nous

International

Kim dit vouloir "renforcer" l'armement nucléaire nord-coréen

Publié

,

le

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a affirmé que les armes nucléaires sont "un symbole de la puissance nationale" et qu'elles doivent être diversifiées, selon l'agence de presse nord-coréennes KCNA (archives). (© KEYSTONE/EPA/KCNA)

La Corée du Nord veut rapidement accélérer le développement de son arsenal nucléaire, ont rapporté mardi les médias officiels. Lors d'un défilé militaire géant à Pyongyang, Kim Jong-Un a exhibé ses plus puissants missiles balistiques intercontinentaux.

En dépit de sévères sanctions internationales, la Corée du Nord redouble d'efforts pour moderniser son armée. Depuis le début de l'année, elle a testé des armes interdites et des analystes redoutent une possible reprise de ses essais nucléaires.

Vêtu d'un uniforme militaire blanc, le leader nord-coréen a assisté à un défilé de chars, de lance-roquettes et de ses plus gros missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) lundi en fin de journée à Pyongyang. Des images ont été diffusées mardi, en différé, par la chaîne d'Etat KCTV.

Cette parade a été organisée dans le cadre du 90e anniversaire de l'Armée populaire révolutionnaire de Corée, dont la date de fondation a été officiellement fixée à 1932, même si l'existence de la Corée du Nord est postérieure.

"Nous continuerons à prendre des mesures pour renforcer et développer les capacités nucléaires de notre nation à un rythme accéléré", a lancé Kim Jong-Un, selon des propos rapportés par l'agence de presse nord-coréenne KCNA. "Les armes nucléaires, symbole de notre force nationale et au centre de notre puissance militaire, doivent être renforcées en termes de qualité et de portée", a-t-il déclaré.

"Ouverts au dialogue"

Les nombreux pourparlers diplomatiques visant à convaincre le dirigeant d'y renoncer sont au point mort depuis l'échec, en 2019, d'une rencontre entre Kim Jong-Un et le président américain de l'époque Donald Trump.

Mardi, les Etats-Unis ont affirmé être toujours ouverts à des discussions, malgré ces nouvelles "provocations". "Nous restons ouverts à la diplomatie et au dialogue avec la Corée du Nord" pour mettre fin à son programme nucléaire, a déclaré devant la presse le porte-parole du département d'Etat Ned Price.

Selon lui, les Etats-Unis ont cependant "une obligation de répondre aux récentes provocations" nord-coréennes, et notamment les deux récents lancements de missiles balistiques. L'annonce de Kim Jong-Un vient confirmer que "la Corée du Nord représente une menace à la paix et à la sécurité internationales, et au protocole de non-prolifération" des armes nucléaires, a également déclaré Ned Price.

Un avertissement

Kim Jong-Un a averti lundi qu'il pourrait utiliser son arsenal nucléaire si les "intérêts fondamentaux" de son pays se trouvaient menacés. Si ce type d'armes a avant tout un rôle dissuasif, elles "ne peuvent être liées à cet unique objectif", a-t-il dit selon KCNA.

Des responsables et analystes américains et sud-coréens estiment que Pyongyang pourrait bientôt reprendre ses essais d'armes nucléaires, interrompus en 2017.

Les propos du dirigeant nord-coréen pourraient s'adresser au nouveau président élu de Corée du Sud, le conservateur Yoon Suk-yeol, qui prendra ses fonctions le 10 mai, selon des analystes. M. Yoon a promis d'adopter une ligne plus dure face aux provocations du Nord.

"Il est intéressant de noter que M. Kim parle maintenant plus spécifiquement de l'objectif de ses armes nucléaires", selon Yang Moo-jin, professeur à l'Université des études nord-coréennes. "M. Yoon a menacé de lancer une frappe préventive sur Pyongyang si nécessaire, et M. Kim semble dire indirectement qu'il pourrait avoir à répondre par des moyens nucléaires si M. Yoon allait effectivement de l'avant".

Cheong Seong-chang, chercheur principal à l'Institut privé Sejong, a déclaré à l'AFP que M. Kim pourrait avoir envoyé un message en portant son uniforme blanc avec l'étoile de maréchal - le plus haut grade militaire de la Corée du Nord.

Enormes missiles

"Cela symbolise son attitude ultra-forte à l'égard de la future administration Yoon Suk-yeol, qui a identifié le Nord comme son ennemi et a déclaré qu'elle envisageait de développer la capacité de lancer des frappes préventives". Son discours "laisse penser que le seuil à partir duquel la Corée du Nord peut avoir recours à des armes nucléaires peut être encore abaissé", a-t-il ajouté.

Des photos du défilé montrent d'énormes missiles noirs et blancs posés sur des lanceurs mobiles, tandis que des Nord-Coréens en tenue traditionnelle agitent des drapeaux et des fleurs sur la place Kim Il Sung à Pyongyang. Selon KCNA, les armes les plus sophistiquées, notamment le Hwasong-17, ont été exhibées.

La Corée du Nord avait annoncé le 25 mars avoir lancé la veille, pour la première fois, ce "missile monstre", publiant des photos et des vidéos dans laquelle apparait Kim Jong-Un en train de superviser cet essai, dans une mise en scène très étudiée.

Incohérences

Des analystes ont cependant relevé des incohérences dans le récit de Pyongyang. Les services de renseignement américains et sud-coréens ont conclu qu'il s'agissait en réalité du Hwasong-15, un ICBM moins avancé et déjà testé en 2017.

"Malgré tout le battage médiatique (...), le défilé militaire nord-coréen de lundi n'a pas vraiment montré beaucoup de nouvelles capacités", a commenté Chad O'Carroll du site spécialisé NK News, basé à Séoul. "Les photos suggèrent qu'il s'agissait en grande partie d'une répétition du défilé spectaculaire d'octobre 2020" au cours duquel le Hwasong-17 avait été exposé pour la première fois, a-t-il ajouté dans un tweet.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Joseph 4e du 110 m haies, à 0''02 du bronze

Publié

le

Jason Joseph (tout à gauche) a échoué au 4e rang sur 110 m haies (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Jason Joseph a échoué à la pire des places, la 4e, en finale du 110 m haies mercredi aux Européens de Munich.

Le Bâlois, qui en a jeté son maillot de rage, a manqué le bronze pour deux centièmes. Deuxième Helvète présent en finale, Finley Gaio a terminé 5e.

La frustration de Jason Joseph, qui a couru en 13''35, est légitime. Le champion d'Europe M23 de 2019 avait en effet réalisé 13''20 à Langenthal sept jours plus tôt. Mais il ne parvient toujours pas à exprimer tout son potentiel dans l'adversité.

Repêché au temps pour cette finale, Finley Gaio peut en revanche avoir le sourire. Le champion de Suisse 2022 du décathlon a décroché une superbe 5e place en 13''50, à 0''04 de son record personnel établi lors des séries.

Le titre est revenu à l'Espagnol Asier Martinez (13''14), qui a devancé son dauphin français Pascal Martinot-Lagarde (13''14) pour... un millième de seconde. Un deuxième Français, Just Kwaou-Mathey, s'est paré de bronze en 13''33.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

L'argent pour Petrucciani sur 400 m

Publié

le

Ricky Petrucciani s'est paré d'argent sur 400 m à Munich (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Formidable Ricky Petrucciani!

Formidable Ricky Petrucciani! Le Tessinois de 22 ans s'est paré d'argent sur 400 m aux Européens de Munich, grâce à un impressionnant finish. Le champion d'Europe M23 en titre a couru en 45''03, à 0''04 du record de Suisse.

A la peine en début de saison estivale, Ricky Petrucciani offre une troisième breloque inattendue à la délégation suisse dans ces joutes. Le Tessinois est simplement le deuxième Helvéte à conquérir une médaille européenne sur le tour de piste, 28 ans après le bronze cueilli par le recordman de Suisse Mathias Rusterholz à Helsinki.

Deuxième Suisse en lice dans cette finale, le "rookie" Lionel Spitz (21 ans) s'est classé 7e en 45''66. L'or est revenu au Britannique Matthew Hudson-Smith, qui a survolé les débats en 44''53, et le bronze à un autre Britannique, Alex Haydock-Wilson (45''17).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Heptathlon: Kälin 5e après quatre épreuves

Publié

le

Annik Kälin pointe au 5e rang de l'heptathlon après 4 épreuves (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Annik Kälin pointe au 5e rang de l'heptathlon des Européens de Munich au terme de la première journée, après quatre épreuves.

La Grisonne de 22 ans a cumulé 3725 points, soit 99 de moins que la 3e du classement provisoire Anouk Vetter. La grandissime favorite Nafissatou Thiam mène le bal avec 4063 points.

Solide 6e aux récents Mondiaux, Annik Kälin a connu une première journée solide, amassant néanmoins 28 points de moins qu'à Eugene il y a tout juste un mois. Elle devra sortir le grand jeu pour se mêler à la lutte pour les médailles jeudi, où la longueur, le javelot et le 800 m figureront au menu.

Annik Kälin avait bien commencé son heptathlon, remportant le 100 m haies en 13''23. Elle a ensuite passé 1m74 à la hauteur, avant de lancer le poids à 13m56. La Grisonne de 22 ans a conclu sa journée en signant le 2e meilleur temps sur 200 m (24''14) pour relancer pleinement ses actions.

Angelica Moser a par ailleurs échoué dans sa quête de médaille mercredi soir. La Zurichoise, 4e des Mondiaux en salle l'hiver dernier, a échoué une nouvelle fois au pied du podium. A la peine dès sa première barre (4m40, effacés au troisième essai), elle n'a pu faire mieux que 4m55 dans ce concours.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le rappeur américain A$AP Rocky plaide non coupable

Publié

le

L'artiste avait été arrêté en avril à l'aéroport de Los Angeles, à sa descente d'un jet privé en provenance de la Barbade. (© KEYSTONE/AP/Andy Kropa)

Le rappeur américain A$AP Rocky a plaidé non coupable mercredi devant un tribunal de Los Angeles, en Californie. Il est inculpé pour son rôle dans une fusillade en novembre dernier.

Le musicien de 33 ans, inculpé pour deux chefs d'accusation pour agression avec une arme semi-automatique, a été laissé libre moyennant une caution de 550'000 dollars (523'000 francs) et doit comparaître à nouveau devant un tribunal le 2 novembre.

Rakim Mayers, de son vrai nom, est soupçonné d'avoir pointé son arme vers un ancien ami lors d'une dispute en novembre dernier, puis, plus tard, d'avoir tiré sur lui à deux reprises, lui infligeant une "blessure légère" selon la police. Le rappeur réfute ces accusations.

L'artiste avait été arrêté en avril à l'aéroport de Los Angeles, à sa descente d'un jet privé en provenance de la Barbade, d'où est originaire sa compagne Rihanna et avec qui il a eu un enfant en mai.

Rihanna, immense star à l'origine des tubes "Diamonds" et "Umbrella", est "l'amour de ma vie" et "l'unique", avait confié le chanteur au magazine GQ en mai 2021.

A$AP Rocky avait été condamné en août 2019 à une peine de prison avec sursis pour violences après une rixe à Stockholm.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Joseph et Gaio en finale du 110 m haies

Publié

le

Jason Joseph peut rêver de médaille à Munich (© KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux Suisses disputeront la finale du 110 m haies mercredi à 22h22 aux Européens de Munich. Jason Joseph, 2e de sa demi-finale, s'est qualifié à la place, alors que Finley Gaio a été repêché au temps.

Jason Joseph disputera enfin sa première finale internationale dans l'élite. Quatrième meilleur performeur européen de l'année grâce à ses 13''20 réalisés à Langenthal le 10 août, le Bâlois de 23 ans a terminé 2e de la deuxième demi-finale, en 13''45.

Quatrième de la première demi-finale en 13''50, à 0''04 de son record personnel réalisé lors des séries, Finley Gaio a quant à lui créé une grosse surprise en se hissant dans le top 8. Pour mémoire, il y aura également deux Suisses - Ricky Petrucciani et Lionel Spitz - en finale du 400 m mercredi soir (à 21h43).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Grandes turbulences sur vos amours… Peu à peu, dans le courant de la journée, lent renversement de vapeur et tout rentrera dans l'ordre.

Les Sujets à la Une

X