Rejoignez-nous

International

Nouvelle-Calédonie: "l'ordre républicain sera rétabli"

Publié

,

le

Plus de 3200 personnes sont bloquées après la suspension des vols à l'aéroport international de Nouméa. (© KEYSTONE/AP/Cedric Jacquot)

L'État est passé à l'offensive dimanche en Nouvelle-Calédonie pour tenter de rétablir "l'ordre républicain" sur le territoire, "quoi qu'il en coûte". Une opération d'envergure des gendarmes sur la route entre Nouméa et l'aéroport international a commencé.

La colère des indépendantistes a été provoquée par une réforme du corps électoral de l'archipel du Pacifique sud, contestée par les représentants du peuple autochtone kanak redoutant une réduction de leur poids. Depuis lundi dernier un cycle de violences inédit en 40 ans a fait six morts, dont deux gendarmes et quatre civils.

"Je veux dire aux émeutiers, stop, retour au calme, rendez vos armes", a répété plusieurs fois lors d'un point presse dimanche vers 18h00 (9h00 en Suisse) le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Louis Le Franc.

"L'ordre républicain sera rétabli, quoi qu'il en coûte", a martelé le représentant de l'Etat. "Les consignes de fermeté sont passées", a abondé le ministre de l'Intérieur et des Outremer Gérald Darmanin, dans un message sur X.

Vaste opération

Pour reprendre le contrôle d'une situation insurrectionnelle, l'exécutif a donné la priorité au dégagement de la route entre Nouméa et son aéroport international de La Tontouta, situé à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de la "capitale" calédonienne et fermé aux vols commerciaux.

Sur cet axe stratégique pour permettre le réapprovisionnement du sud de la grande île soumis à des pénuries, l'Etat a lancé dimanche matin (samedi soir à Paris) une vaste opération avec 600 gendarmes, dont une centaine de membres du GIGN, unité d'élite.

Un convoi constitué de blindés de la gendarmerie et d'engins de chantier a parcouru cet axe pour supprimer tous les obstacles. "L'opération de dégagement de la grande route (...) a été un succès: 76 barrages détruits", s'est félicité Gérald Darmanin dans son tweet.

"On est pacifistes, nous"

Mais la voie est encore encombrée à de nombreux endroits de carcasses de voitures brûlées, ferraille et bois entassés.

Les gendarmes "sont passés, ils ont déblayé, et nous, on est restés sur le côté. On est pacifistes, nous", confie à l'AFP Jean-Charles, la cinquantaine, tête enturbannée d'un foulard et drapeau kanak à la main à La Tamoa, à quelques kilomètres de l'aéroport. "Une fois qu'ils sont passés, on a remis le barrage. De toute façon, il est filtrant, (...) sauf la nuit", affirme-t-il.

Rétablir la circulation presse d'autant plus que la Nouvelle-Zélande et l'Australie ont annoncé dimanche avoir demandé à la France de pouvoir poser des avions, afin de rapatrier leurs ressortissants.

Samedi, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie estimait que 3200 personnes étaient bloquées en l'absence de vols commerciaux, soit parce qu'elles ne pouvaient pas quitter l'archipel, soit parce qu'elles ne pouvaient pas le rejoindre.

Les violences ont fait six morts, le dernier en date samedi après-midi, un Caldoche (Calédonien d'origine européenne) à Kaala-Gomen, dans la province Nord. Les cinq autres morts sont deux gendarmes et trois Kanak, dans l'agglomération de Nouméa. Au total, "230 émeutiers ont été interpellés", selon le Haut-commissariat de la République.

"On commence à manquer de nourriture"

Reprendre le contrôle devrait être un travail de longue haleine pour les forces de l'ordre, alors que des routes sont toujours coupées, que les dégradations continuent, et que les forces de l'ordre estiment toujours le nombre d'émeutiers entre 3000 et 5000.

"Des écoles ont encore été détruites", de même que "des pharmacies, des centres vitaux d'approvisionnement alimentaire, des surfaces commerciales", a listé dimanche Louis Le Franc, ajoutant: "On commence à manquer de nourriture".

Le haut-commissaire a annoncé de nouvelles "opérations de harcèlement" par les unités d'élite de la police et de la gendarmerie "dès cette nuit (de dimanche à lundi, ndlr.), là où il y a des points durs", dans les villes de Nouméa, Dumbéa et Païta notamment.

"Grâce aux 700 forces de l'ordre supplémentaires arrivées et aux 350 qui arriveront aujourd'hui (dimanche), dont de nombreux militaires du GIGN et policiers du RAID, les opérations vont se multiplier dans les prochaines heures", a confirmé Gérald Darmanin dans son tweet, relevant "200 interpellations et la réouverture de 20 commerces alimentaires".

Louis Le Franc a appelé ceux qui ont constitué des "groupes de protection" pour défendre leurs quartiers "à garder espoir" et "à ne pas commettre l'irréparable", qui provoquerait "un embrasement général". "Tout ça va se terminer, croyez-moi", a-t-il promis.

Etat d'urgence maintenu

Pour la population, se déplacer, acheter des produits de première nécessité et se soigner devient plus difficile chaque jour. Les nombreux obstacles à la circulation compliquent la logistique pour approvisionner les magasins, surtout dans les quartiers les plus défavorisés.

Les mesures exceptionnelles de l'état d'urgence sont maintenues, à savoir le couvre-feu entre 18h00 et 6h00 (9h00 et 21h00 en Suisse), l'interdiction des rassemblements, du transport d'armes et de la vente d'alcool et le bannissement de l'application TikTok.

Dimanche, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a annoncé que les collèges et lycées resteraient fermés jusqu'au 24 mai inclus sur tout le territoire, en raison "de l'ampleur des violences et des dégradations commises". Les écoles de la province Sud, de loin la plus peuplée, garderont également portes closes toute la semaine.

La réforme constitutionnelle qui a mis le feu à poudres vise à élargir le corps électoral aux scrutins provinciaux de Nouvelle-Calédonie, au risque de marginaliser "encore plus le peuple autochtone kanak", selon les indépendantistes. Elle a été adoptée par les députés, après les sénateurs, dans la nuit de mardi à mercredi.

Ce texte devra encore être voté par les parlementaires réunis en Congrès, sauf si un accord sur un texte global entre indépendantistes et loyalistes intervient avant.

La présidente de l'Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, son homologue au Sénat Gérard Larcher et plusieurs parlementaires de tous bords politiques ont demandé vendredi lors d'une réunion à Matignon une mission de dialogue pour apaiser la crise, mais le consensus semblait moins net sur un report de la convocation du Congrès.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

Pas de 100 m libre individuel pour Dressel

Publié

le

Caeleb Dressel ne disputera pas le 100 m libre individuel à Paris (© KEYSTONE/EPA/PATRICK B. KRAEMER)

Les sélections olympiques américaines ont de nouveau prouvé leur caractère impitoyable, mercredi à Indianapolis. Caeleb Dressel est privé de 100 m libre aux JO de Paris pour six centièmes de seconde.

Le septuple champion olympique a pris la 3e place de l'épreuve en 47''53, derrière Chris Guiliano (47''38) et Jack Alexy (47''47), qui s'emparent des deux tickets individuels. Dressel n'a toutefois pas tout perdu: assuré d'une place dans le relais 4x100 m libre, il a prouvé qu'il était bien de retour parmi les meilleurs nageurs du monde après trois années chaotiques.

"C'est incroyablement rapide, ce top 6 sous les 48 secondes, c'est super rapide, fantastique", a-t-il lancé à propos de la finale, souriant au micro du diffuseur NBC.

Après son triomphe de Tokyo (5 titres), Dressel avait connu des coupures de plusieurs mois hors des bassins, s'était retiré des Championnats du monde de Budapest en 2022 avant d'échouer à se qualifier pour ceux de Fukuoka en 2023.

L'Américain de 27 ans peut encore espérer se qualifier en individuel pour Paris sur 50 m libre et 100 m papillon, deux épreuves dont il est aussi champion olympique en titre. Sur 100 m papillon, il pourrait être l'un des rivaux de Noè Ponti à Paris.

Le 100 m libre féminin a vu la victoire de Kate Douglass, 14 fois médaillée mondiale, et en bronze sur le 200 m 4 nages à Tokyo en 2021, en 52''56 devant Torri Huske (52''93). Après le 400 et le 200 m, qu'elle ne nagera pas à Paris, la légende aux sept titres olympiques Katie Ledecky s'est elle facilement imposée sur 1500 m.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le site Booking alerte sur les arnaques aux voyages liées à l'IA

Publié

le

Les sites web de voyage peuvent constituer une mine d'or de données sensibles pour les escrocs qui pratiquent le hameçonnage, (archives). (© KEYSTONE/DPA/FABIAN SOMMER)

A l'aube des vacances d'été, la cheffe de la sécurité internet de la plateforme néerlandaise de réservation d'hôtels Booking recommande de se méfier des escroqueries réalisées à l'aide d'intelligences artificielles (IA) surpuissantes.

Marnie Wilking, responsable de la sécurité de l'information chez Booking, estime que l'IA générative a provoqué une explosion des escroqueries via le "phishing" ("hameçonnage" en anglais) et que le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, longtemps épargné, est également devenu une cible.

"Depuis un an et demi, toutes industries confondues, on constate une augmentation de 500 à 900% des attaques, notamment de +phishing+, dans le monde entier", indique Mme Wilking à l'AFP en marge de la conférence technologique Collision à Toronto.

Le "phishing" consiste en un vol d'identité ou d'informations confidentielles (codes d'accès, coordonnées bancaires...) par subterfuge, via un lien contenu dans un courrier électronique.

Un système d'authentification est simulé par un utilisateur malveillant, usurpant l'identité d'organismes officiels, comme les banques, les plateformes de livraison ou les autorités douanières.

L'objectif est de convaincre la victime de visiter le site frauduleux - qui ressemble au site authentique - pour qu'elle y rentre des informations confidentielles.

Les sites web de voyage peuvent constituer une mine d'or pour les escrocs qui pratiquent le hameçonnage, car les voyageurs doivent souvent communiquer les détails de leur carte de crédit ou télécharger une pièce d'identité.

Si le hameçonnage existait déjà à travers la messagerie électronique, cette experte relève que "l'augmentation a commencé peu après le lancement de ChatGPT", fin 2022, qui génère des contenus sur simple requête en langage courant.

Les pirates informatiques "utilisent sans aucun doute l'intelligence artificielle pour lancer des attaques qui imitent les courriels bien mieux que tout ce qu'ils ont fait jusqu'à présent", estime Mme Wilking.

Grâce aux outils d'IA générative, les escrocs peuvent désormais travailler dans plusieurs langues et avec une meilleure grammaire qu'auparavant, selon Mme Wilking.

Pour rendre service à un soi-disant client, un hôtelier "ouvrira probablement la pièce jointe", qui est en réalité un logiciel malveillant, qui "profite de la nature serviable" du secteur.

"Fausses propriétés"

Pour rester en sécurité, les voyageurs et les hôtes devraient s'inscrire à l'authentification à deux facteurs lorsqu'ils surfent sur internet.

En plus de fournir un nom d'utilisateur et un mot de passe, l'authentification à deux facteurs exige que les utilisateurs vérifient leur identité par le biais d'un facteur supplémentaire, tel qu'un code à usage unique envoyé à leur appareil mobile ou généré par une application d'authentification.

"Je sais que cela peut être un peu pénible à mettre en place", admet cette experte, estimant que cette étape supplémentaire "reste de loin le meilleur moyen de lutter contre le +phishing+ et le vol de données d'identification".

"Ne cliquez sur rien qui vous semble suspect" et "si vous avez le moindre doute, appelez la propriété, les hôtes et le service clientèle", conseille-t-elle.

Pour Marnie Wilking, le site de Booking et d'autres acteurs majeurs du secteur coopèrent étroitement en s'appuyant de plus en plus sur l'IA dans cette lutte, qui contribue par exemple à déjouer la prolifération de fausses propriétés sur les plateformes publiées à un prix bien en-deçà du marché.

"Nous avons mis en place des modèles d'intelligence artificielle pour détecter ces arnaques et soit les empêcher dès le début, soit les supprimer avant qu'il n'y ait de réservations", explique cette femme aux lunettes rondes colorées.

Encore marginaux pour l'instant, les sites de voyage ont vu se multiplier les acteurs étatiques présumés - qui seraient la Russie et la Chine -, accusés de mener des actes de malveillance en ligne ou d'espionner les clients.

"Pourquoi un État-nation s'en prendrait-il à une chaîne hôtelière ? S'il s'agit d'une chaîne d'hôtels qu'il sait fréquentée par un sénateur américain, pourquoi ne s'en prendrait-il pas à elle ?", pointe-t-elle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Football

Euro 2024: un alléchant Espagne - Italie ce soir dès 21h00

Publié

le

Lamine Yamal: les Italiens devront se méfier de lui (© KEYSTONE/AP/Petr Josek)

Trois matches de l'Euro 2024 figurent au programme aujourd'hui. L'affiche la plus alléchante opposera l'Espagne à l'Italie dès 21h00 dans le groupe B à Gelsenkirchen.

Ce derby du sud devrait offrir son lot d'émotions. Les deux pays ont entamé victorieusement le tournoi, l'Espagne en laminant la Croatie 3-0 et l'Italie, tenante du titre, en battant plus difficilement l'Albanie 2-1. Un match nul pourrait peut-être arranger les deux sélections...

Avant ce match, ce sera au tour des équipes du groupe C d'être en action. Dès 15h00 à Munich, la Slovénie (1 point) affrontera la Serbie (0). Cette dernière sera sous pression, car une deuxième défaite la laisserait dans une position difficile.

Ensuite, Francfort sera le théâtre dès 18h00 d'une partie entre le Danemark (1) et l'Angleterre (3). Les Three Lions, finalistes en 2021, ont assuré l'essentiel dans leur premier match, mais ils devront se montrer plus convaincants dans le jeu s'ils entendent aller loin dans le tournoi. Mais les Danois peuvent leur poser des problèmes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Washington dit avoir "détruit" deux sites houthis au Yémen

Publié

le

Des cadets de l'armée des Houthis en exercice. (© KEYSTONE/EPA/YAHYA ARHAB)

L'armée américaine a annoncé mercredi soir avoir frappé au Yémen deux sites houthis, dont un centre de commandement, après une série d'attaques ces derniers jours de ces rebelles yéménites contre des navires circulant en mer Rouge et dans le golfe d'Aden.

Outre un centre de commandement, l'armée américaine a "détruit" une station de contrôle située elle aussi dans des zones contrôlées par les Houthis au Yémen, ainsi que deux embarcations sans pilote des Houthis en mer Rouge, a indiqué sur X le Commandement central de l'armée américaine pour le Moyen-Orient (Centcom).

La veille, le Centcom avait indiqué avoir abattu huit drones des Houthis qui mènent depuis des mois des attaques au large du Yémen contre les navires qui desservent, selon eux, Israël, disant agir ainsi en soutien à la bande de Gaza bombardée par l'armée israélienne.

L'agence de sécurité maritime britannique (UKMTO) avait par ailleurs indiqué qu'un cargo attaqué la semaine dernière par les Houthis et abandonné au large du Yémen "semble avoir coulé" en mer Rouge.

Le M/V Tutor, un navire grec battant pavillon libérien, avait été frappé le 12 juin par un drone maritime et un missile, provoquant la mort d'un membre d'équipage philippin et de graves dégâts, selon les Etats-Unis, qui dirigent une coalition contre ces rebelles soutenus par l'Iran.

Les forces maritimes déployées dans la zone ont fait état "de débris maritimes et d'hydrocarbures aperçus au dernier endroit signalé", a affirmé mardi soir l'UKMTO.

Le cargo avait été abandonné par son équipage en raison d'une importante voie d'eau causée par un missile tiré depuis les environs de la ville yéménite de Hodeida, contrôlée par les Houthis, selon l'UKMTO.

Quelques jours après le M/V Tutor, un autre cargo touché par des missiles tirés depuis le Yémen par les rebelles, le M/V Verbena, avait été abandonné dans le golfe d'Aden par son équipage.

Les attaques en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, zones maritimes clés pour le commerce mondial, ont fait grimper en flèche les coûts d'assurance et ont incité de nombreuses entreprises de transport maritime à naviguer par la pointe sud de l'Afrique, un chemin beaucoup plus long.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Dans toute relation, il est crucial de faire attention à la portée et à la tonalité de ce qui est dit. Réfléchissez bien à cela, quel que soit votre interlocuteur !

Les Sujets à la Une

X