Rejoignez-nous

International

Deux rivaux républicains de Trump face-à-face avant les primaires

Publié

,

le

Chris Christie avait dépeint Donald Trump comme égocentrique et malhonnête. (© KEYSTONE/AP/Robert F. Bukaty)

Deux républicains ont tenté mercredi soir de se présenter comme la meilleure alternative au grand favori du parti Donald Trump pour l'élection présidentielle américaine. Le face-à-face télévisé a eu lieu moins d'une semaine avant le début des primaires.

Nikki Haley et Ron DeSantis, largement devancés par l'ancien président américain Donald Trump dans les sondages pour l'investiture républicaine, ont joué à quitte ou double lors de ce dernier débat avant le choix des électeurs de l'Iowa.

Trois heures avant l'ouverture du débat, le seul candidat qui critiquait Donald Trump sans ménagement, Chris Christie, a annoncé qu'il jetait l'éponge. Il était si bas dans les sondages qu'il ne remplissait pas les critères fixés par le parti pour participer au débat de mercredi.

"Il est certain ce soir qu'il n'y a pas de voie pour que je remporte la nomination" du parti républicain pour la Maison-Blanche, "donc, ce soir, je suspends ma campagne pour la présidence des Etats-Unis", a déclaré M. Christie à ses soutiens à Windham, dans l'Etat du New Hampshire.

L'ancien gouverneur du New Jersey, âgé de 61 ans, fut jadis un soutien de Donald Trump, mais il dépeint depuis le milliardaire comme égocentrique et malhonnête.

Trump fait bande à part

Le milliardaire a lui choisi de snober encore une fois le débat, estimant avoir une trop grande avance et qu'il n'avait rien à gagner à s'exposer à un possible feu roulant de critiques. Mais il a de nouveau pris le soin d'organiser une contre-programmation, avec un événement de campagne dans la même ville diffusée par la chaîne conservatrice Fox News pendant que ses deux rivaux débattent sur CNN.

Cette attitude lui a valu une pique de son ancienne ambassadrice à l'ONU, Nikki Haley, qui a jugé dans un communiqué qu'"il était temps que Donald Trump se montre". "A mesure que le champ des débatteurs se réduit, ça devient plus dur pour lui de se cacher", a assuré l'ancienne gouverneure de la Caroline du Sud.

Reste que l'ancien président se trouve probablement conforté par un nouveau sondage (Suffolk University/USA TODAY) indiquant que 51% des électeurs républicains ne prévoient pas de regarder ce débat, signe que l'affiche proposée manque peut-être d'un peu de saveur à leur goût.

Trump loin devant

Selon l'agrégateur de sondages RealClearPolitics, Trump mène la danse dans l'Iowa avec 52,3% des intentions de vote, loin devant Nikki Haley et Ron DeSantis chacun autour de 16%.

Au plan national, l'homme d'affaires est crédité de 51,5%. Son avance ne faiblit pas en dépit des procédures judiciaires contre lui, dont le calendrier est presque imbriqué à celui des primaires. Au contraire, le magnat a intégré les inculpations et les procès dans sa stratégie de campagne, jusqu'à utiliser sa photographie d'identité judiciaire sur des tasses et des tee-shirts.

Un temps présenté comme une sérieuse menace pour Donald Trump, le gouverneur de la Floride Ron DeSantis n'a jamais réussi à émerger. Si bien qu'il se trouve maintenant à essayer de rester au contact de Nikki Haley, la rivale de Donald Trump ayant le plus le vent en poupe, et que son avenir passe quasi obligatoirement par un résultat très solide dans l'Iowa.

Pour Nikki Haley, une bonne prestation dans l'Iowa serait un tremplin idéal vers le scrutin suivant, le 23 janvier dans le New Hampshire, où les électeurs indépendants peuvent voter pour les primaires républicaines. Ces derniers pourraient lui accorder leurs faveurs, plus qu'à Trump, resserrant potentiellement la course.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Feux de forêt au Canada: ordre d'évacuation levé dans une ville

Publié

le

Les pompiers ont fait des "progrès significatifs" pour contenir la partie nord de l'incendie ravageant les forêts près de Fort McMurray. (© KEYSTONE/AP/Jeff McIntosh)

L'ordre d'évacuation visant plus de 6000 habitants de la ville pétrolière de Fort McMurray, menacée d'un immense brasier dans l'ouest du Canada, a été levé samedi, ont annoncé les autorités locales. Les pluies récentes ont freiné la progression du feu.

"Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir les personnes et qu'elles puissent rentrer chez elles en toute sécurité", a déclaré le maire, Sandy Bowman, dans un communiqué. Les habitants avaient fui mardi dernier en raison d'un incendie hors de contrôle ayant brûlé des milliers d'hectares.

Outre la pluie, des "progrès significatifs" ont permis de contenir la partie nord de l'incendie, a précisé le maire. Malgré ces améliorations, le brasier reste "hors de contrôle" sur plus de 19'000 hectares, ont indiqué les pompiers de la province de l'Alberta.

Située dans cette province de l'ouest du Canada, la ville de Fort McMurray, 70'000 habitants, est connue pour être le centre névralgique de la production de pétrole du Canada. Elle est aussi le symbole de la plus grosse catastrophe naturelle de l'histoire du pays, en matière de destruction, après avoir été partiellement ravagée par les flammes en 2016.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Serie A: enfin un but pour Ricardo Rodriguez

Publié

le

Ricardo Rodriguez: un but bienvenu (© KEYSTONE/AP LaPresse/FABIO FERARRI)

Ricardo Rodriguez a retrouvé le chemin des filets en Serie A après une longue attente. Le défenseur suisse de Turino a marqué le troisième but de son équipe lors du succès 3-1 contre l'AC Milan.

Rodriguez (31 ans) n'avait plus fêté la moindre réussite en Serie A depuis le 20 septembre 2017, alors qu'il évoluait à l'AC Milan. Outre son but, inscrit d'une belle frappe du gauche, il avait auparavant donné la passe décisive sur l'ouverture du score de Zapata.

Le défenseur a donc largement gagné le duel suisse de ce match de la 37e journée contre Noah Okafor, titularisé mais qui n'a pas pu se mettre en évidence et qui a été remplacé après une heure de jeu. Rodriguez a aussi cédé son poste au même moment.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Ehammer pointe en tête à mi-parcours du décathlon

Publié

le

Simon Ehammer se trouve à 60 points de son record de Suisse après cinq disciplines. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Après la première des deux journées du décathlon de Götzis (AUT), Simon Ehammer pointe à 60 points de son record national. Il en a totalisé 4601.

Par rapport à son record de Suisse (8468 points), établi lors des championnats d'Europe de Munich en 2020, lorsqu'il avait obtenu la médaille d'argent, Ehammer accuse un retard de 60 points.

Après un départ en fanfare avec un meilleur temps personnel sur 100 m en 10''34 et 8,25 m au saut en longueur, l'Appenzellois n'a pas réussi à tenir la cadence. Il a dû se contenter de 14,08 m au lancer du poids, de 2,03 m au saut en hauteur et d'un temps de 48''22 sur 400 m.

Ses espoirs de battre sa meilleure performance demeurent toutefois plausibles, A Munich, il s'était montré dans un mauvais jour tant au disque, au javelot que sur le 1500 mètres, trois disciplines qu'il devra encore aborder lors de la seconde journée des épreuves.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

800'000 personnes ont fui les combats à Rafah, selon l'UNRWA

Publié

le

Les déplacés sont principalement allés dans les zones du centre (de la bande de Gaza) et à Khan Younès (sud, ndlr), selon l'UNRWA (archives). (© Keystone/EPA/MOHAMMED SABER)

L'UNRWA, agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, a estimé samedi que 800'000 personnes avaient fui les combats à Rafah, depuis le 6 mai et le début d'opérations au sol israéliennes dans cette localité de la lisière sud de la bande de Gaza.

A Rafah, "800'000 personnes (...) ont été forcées de fuir depuis que les forces israéliennes ont entamé l'opération militaire dans la zone le 6 mai", indique sur X Philippe Lazzarini, patron de l'UNRWA.

"En réponse aux ordres d'évacuation demandant aux gens de fuir vers les soi-disant zones sûres, elles sont principalement allées dans les zones du centre (de la bande de Gaza) et à Khan Younès (sud, ndlr) y compris dans des bâtiments détruits", ajoute le Neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Certes, les configurations astrales ne vous sont pas particulièrement favorables, mais cela ne justifie pas de vous laisser aller au pessimisme !

Les Sujets à la Une

X