Rejoignez-nous

International

Séisme de magnitude 6,9 au large du sud des Philippines

Publié

,

le

Les habitants d'Hinatuan se sont précipités hors de leur maison, lorsque la terre a à nouveau tremblé (archives). (© KEYSTONE/AP)

Un séisme de magnitude 6,9 au large des côtes dans le Sud des Philippines lundi matin a fait trois morts, selon les autorités. La région avait déjà été touchée par une série de fortes secousses sismiques durant le week-end.

Le tremblement de terre est survenu juste avant 04h00 locales (dimanche 21h00 en Suisse), à une profondeur de 30 km, à quelque 72 km au nord-est de la municipalité d'Hinatuan, située sur l'île de Mindanao, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).

Peu de temps après, une réplique de magnitude 5,4 a été enregistrée par l'USGS dans la région, à 28 kilomètres à l'est d'Aras-asan, à une profondeur de 43 kilomètres.

Ces secousses interviennent après un séisme de magnitude 6,6 dimanche, lui-même précédé la veille par un autre, de magnitude 7,6, accompagné de plusieurs grosses répliques (d'une magnitude supérieure à 6) dans la même région qui avait fait au moins deux morts et quatre blessés.

Fortes secousses

"Jusqu'à présent, nous sommes terrifiés parce qu'il y a de nombreuses répliques", a indiqué Alex Arana, chef de l'agence de gestion des catastrophes de la province de Surigao del Sur, à la chaîne de télévision DZBB.

Dimanche soir, plus de 30'000 familles étaient hébergées dans des centres d'évacuation de la province, a-t-il expliqué.

Joséphine Ungab, 54 ans, et ses trois enfants ont passé la nuit de samedi à dimanche dans un centre d'évacuation à Hinatuan, à environ 21 kilomètres de l'épicentre du séisme initial.

Ils sont rentrés chez eux le lendemain mais étaient de retour au refuge lundi après une nouvelle forte secousse. "C'est comme si notre maison allait être détruite par le séisme et les vagues", a-t-elle déclaré.

Des murs et des routes se sont fissurés tandis que plus d'une centaine de maisons ont été détruites et le toit d'un terrain extérieur s'est effondré dans leur localité.

"Le séisme a été bref, il a duré environ six secondes, mais les secousses ont été assez fortes", a déclaré Allan Luna, responsable des catastrophes dans la municipalité de Cagwait, à environ 35 kilomètres de l'épicentre du séisme de lundi.

"L'autre nuit, les gens ont paniqué. Mais ce matin, comme ils avaient déjà subi un séisme similaire, ils sont sortis calmement de chez eux et sont restés dehors pendant environ une heure", a-t-il ajouté.

Le sergent Joseph Lambo, de la police d'Hinatuan, a lui raconté que les gens s'étaient à nouveau précipités hors de chez eux.

"Ils ont paniqué à cause du souvenir du tremblement de terre de la nuit précédente", a-t-il dit à l'AFP, soulignant que la police était en train de vérifier s'il y avait eu des dégâts ou des victimes.

Celui de samedi avait été enregistré à une profondeur de 32 km à environ 21 km au nord-est d'Hinatuan et avait été suivi d'une alerte au tsunami, ensuite levée.

Evacuations

Deux personnes sont mortes dans la province de Surigao del Sur, a déclaré Alex Arana - l'une à cause de la chute de débris et l'autre à cause de l'effondrement d'un mur sur lui.

Une femme enceinte a été tuée dans la ville de Tagum, dans la province de Davao del Norte, selon l'agence nationale des catastrophes. Huit personnes ont été blessées dans la province.

Un séisme de magnitude 6,7 était déjà survenu dans cette région le 17 novembre et au moins neuf personnes avaient alors péri.

Il y a quotidiennement des tremblements aux Philippines, cet archipel se situant sur la "ceinture de feu" du Pacifique, une zone d'activité sismique et volcanique intense qui s'étend du Japon au bassin du Pacifique en passant par l'Asie du Sud-Est.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Gaza: le président brésilien persiste à accuser Israël de génocide

Publié

le

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a utilisé à plusieurs reprises le terme de "génocide". (© KEYSTONE/EPA/Andre Coelho)

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a persisté vendredi à accuser Israël de "génocide" envers les Palestiniens à Gaza. Il a récemment déclenché une crise diplomatique en comparant l'offensive israélienne contre le Hamas à la Shoah.

"Ce que l'Etat d'Israël est en train de faire, ce n'est pas une guerre, c'est un génocide, car il est en train de tuer des femmes et des enfants", a lancé Lula lors d'une cérémonie à Rio de Janeiro. Il a été déclaré lundi "persona non grata" par Israël pour avoir tenu ces mêmes propos.

Le dirigeant brésilien, qui réagissait pour la première fois depuis la polémique lancée par sa comparaison de l'offensive israélienne à la Shoah, a maintenu sa position, soulignant à plusieurs reprises le terme de "génocide".

"C'est un génocide. Ce sont des milliers d'enfants morts et des milliers de disparus. Ce ne sont pas des soldats qui meurent, ce sont des femmes et des enfants à l'hôpital. Si cela n'est pas un génocide, je ne sais pas ce qu'est un génocide", a martelé Lula.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le soutien de la France à l'Ukraine ne "faiblira pas", lance Macron

Publié

le

Après deux ans de guerre, la situation est "extrêmement difficile" pour l'armée ukrainienne sur le front est, selon Kiev (archives). (© KEYSTONE/AP 10th Mountain Assault Brigade "Edelweiss"/SHANDYBA MYKY)

Le président français Emmanuel Macron a averti samedi son homologue russe Vladimir Poutine que le soutien de la France auprès de l'Ukraine ne "faiblira pas". Il ne faut "pas compter" sur une "lassitude des Européens", a-t-il lancé.

"Deux ans de guerre. Frappée et meurtrie, mais toujours debout. L'Ukraine se bat pour elle, pour ses idéaux, pour notre Europe. Notre engagement à ses côtés ne faiblira pas", a écrit M. Macron, dans un message posté par l'Elysée sur le réseau social X (ex-Twitter) à l'occasion du deuxième anniversaire de l'invasion russe.

"La Russie du président Poutine ne doit pas compter sur une quelconque lassitude des Européens", prévient également la présidence française dans un communiqué sur X.

"L'issue de cette guerre sera décisive pour les intérêts, les valeurs et la sécurité européenne. La France est et restera aux côtés de l'Ukraine et du peuple ukrainien", ajoute encore le communiqué de l'Elysée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

La sonde lunaire américaine a probablement aluni sur le côté

Publié

le

Selon Steve Altemus, Odysseus s'est "pris le pied sur la surface de la Lune et l'alunisseur s'est renversé" sur le côté en s'appuyant sur un rocher. (© KEYSTONE/AP)

Intuitive Machines, la première société privée à avoir réussi à alunir, a annoncé vendredi que sa sonde était probablement allongée sur un côté. "Nous pensons" qu'Odysseus s'est "pris le pied sur la surface de la Lune et que l'alunisseur s'est renversé".

La sonde Odysseus de l'entreprise américaine s'est posée sur la Lune vendredi à 00h23 (heure en Suisse), au terme d'une descente finale pleine de rebondissements, après une défaillance de son système de navigation et une communication compliquée juste après l'alunissage.

A l'aide d'une maquette de la sonde, Steve Altemus, le directeur et le co-fondateur d'Intuitive Machines a montré lors d'une conférence de presse l'appareil sur un côté, mais avec sa partie supérieure probablement appuyée sur "une roche", lui permettant d'être partiellement "surélevée", selon les analyses.

La société, fondée en 2013 et basée à Houston, au Texas, avait déclaré jeudi soir que l'appareil avait atterri "debout", mais ces données étaient erronées, a-t-il ajouté.

L'alunisseur peut malgré tout produire de l'énergie grâce à ses panneaux solaires et donc fonctionner, a-t-il dit. Des photographies sont attendues "ce week-end", qui devraient confirmer la position d'Odysseus.

Une première depuis plus de 50 ans

Cette sonde est le premier appareil américain à avoir atterri sur la Lune depuis plus de 50 ans. L'appareil transporte notamment des instruments scientifiques de la NASA, qui souhaite explorer le pôle Sud de la Lune avant d'y envoyer ses astronautes dans le cadre de ses missions Artémis.

Outre les images prises par Odysseus lui-même, un petit engin équipé de caméras et appelé EagleCam, développé par l'université d'aéronautique Embry-Riddle, devait être éjecté de l'alunisseur au dernier moment pour capturer de l'extérieur l'atterrissage.

Malheureusement, à cause des complications rencontrées durant cette phase, le déploiement d'EagleCam a été reporté, a déclaré l'université vendredi. Celui-ci est désormais prévu durant la mission au sol, ce qui permettrait malgré tout d'obtenir une vue externe de l'alunisseur.

Intuitive Machines a d'ores et déjà reçu des félicitations du monde entier, y compris de sociétés concurrentes ayant elles-mêmes tenté la manoeuvre récemment, sans succès: la start-up japonaise ispace, qui s'était écrasée sur la Lune l'année dernière, et la société américaine Astrobotic, qui n'était pas parvenue à atteindre l'astre en janvier.

Solution de secours

L'alunissage marque également une réussite pour la NASA, qui avait passé un contrat à 118 millions de dollars avec Intuitive Machines pour qu'elle transporte six instruments scientifiques lors de cette mission, nommée IM-1.

L'un d'entre eux a d'ailleurs vraisemblablement sauvé le voyage. Le système de navigation de l'alunisseur n'ayant pas fonctionné comme prévu, l'entreprise a dû improviser. Durant un tour de Lune supplémentaire ajouté juste avant la descente tant redoutée, des employés ont programmé in extremis un système de lasers de la NASA pour qu'il guide l'alunisseur.

Ce système, qui a pour but d'améliorer la précision des atterrissages, devait être activé pour la première fois dans l'espace durant cette mission, lors d'un test. Mais il a finalement été utilisé avec succès comme système de navigation principal.

Odysseus doit désormais fonctionner durant sept jours environ, avant que la nuit ne s'installe sur le pôle Sud lunaire.

Economie lunaire

Cette mission est la première pour Intuitive Machines, mais la deuxième du nouveau programme de livraisons lunaires de la NASA, nommé CLPS. Une première mission, celle d'Astrobotic, avait échoué le mois dernier.

Au lieu d'envoyer des instruments scientifiques sur la Lune à l'aide de véhicules lui appartenant, l'agence spatiale publique américaine a décidé de commander ce service à des entreprises privées.

Cette stratégie doit lui permettre de faire le voyage plus souvent et pour moins cher, mais aussi de stimuler le développement d'une économie lunaire, capable de soutenir une présence humaine durable sur la Lune, ce qui est l'un des buts du programme Artémis de la NASA.

Au total, quatre missions lunaires américaines supplémentaires sont officiellement prévues cette année dans le cadre du programme CLPS, dont deux autres d'Intuitive Machines.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Serie A: Bologne dans le top 4 avec un but de Freuler

Publié

le

Remo Freuler célèbre son but (© KEYSTONE/AP/Massimo Paolone)

Remo Freuler a signé sa première réussite de l'exercice en Serie A. L'international suisse a marqué le 2-0 lors du succès de Bologne contre Hellas Vérone lors de la 26e journée.

Ce cinquième succès consécutif en championnat permet à Bologne d'occuper le quatrième rang provisoire du classement. Le club dans lequel évoluent aussi Dan Ndoye (remplacé à la 82e) et Michel Aebischer (entré à la 82e pour relayer Freuler) peut vraiment rêver à un top 4 synonyme de Ligue des champions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Rien ni personne parviendra, aujourd’hui, à vous faire changer d'avis. Vous voici déterminé à changer ce qui doit l’être, une fois pour toutes !

Les Sujets à la Une

X