Rejoignez-nous

International

SpaceX prépare le décollage de Starship, plus grande fusée au monde

Publié

,

le

La fusée Starship est composée de deux étages, celui de propulsion Super Heavy et ses 33 moteurs et, au-dessus, le vaisseau Starship, qui donne par extension son nom à la fusée entière (archives). (© KEYSTONE/EPA SPACEX/SPACEX HANDOUT)

L'agence spatiale américaine privée SpaceX se prépare à faire décoller pour la deuxième fois la semaine prochaine la plus grande et plus puissante fusée au monde, Starship. Il manque toutefois l'autorisation du régulateur aérien américain.

Le développement de Starship est suivi de très près par la NASA, qui compte sur ce vaisseau pour ses missions Artémis de retour sur la Lune. Une version modifiée de l'engin doit en effet servir d'alunisseur pour déposer les astronautes sur la surface lunaire.

"Starship se prépare à décoller dès le 17 novembre, sous réserve d'approbation réglementaire", a déclaré SpaceX sur les réseaux sociaux vendredi soir.

Le 20 avril dernier, Starship avait décollé pour la première fois dans sa configuration complète du Texas. Mais plusieurs moteurs n'avaient pas fonctionné et les équipes de SpaceX avaient volontairement fait exploser la fusée au bout de quelques minutes.

Enquête environnementale en cours

Le régulateur aérien (FAA) avait ouvert une enquête de sécurité, qui s'est conclue à la fin octobre. Mais il n'a pas terminé son enquête environnementale, menée en collaboration avec les services fédéraux de protection de la nature (Fish and Wildlife Service).

Le décollage avait propulsé un nuage de poussière jusqu'à plusieurs kilomètres au nord-ouest du pas de tir, lui-même fortement endommagé. Des morceaux de béton avaient été catapultés sous la puissance des moteurs.

L'aire de lancement a depuis été reconstruite et un système de "déluge" d'eau a été installé et testé. Ces trombes d'eau déversées au moment de l'allumage des moteurs doivent atténuer les ondes acoustiques, limitant les vibrations.

La fusée de 120 mètres de haut est composée de deux étages: l'étage de propulsion Super Heavy et ses 33 moteurs et au-dessus le vaisseau Starship, qui donne par extension son nom à la fusée entière. Sa véritable innovation est qu'elle doit être entièrement réutilisable, les deux étages étant conçus pour revenir se poser sur leur pas de tir.

Lors du premier essai depuis la base de Boca Chica, ces deux étages n'avaient pas réussi à se séparer en vol. Le système de séparation a donc été changé, a indiqué le patron de SpaceX Elon Musk au début octobre, en ajoutant que le test de ce nouveau système serait "la partie la plus risquée" du deuxième essai.

Le plan de vol sera le même qu'en avril: le vaisseau doit tenter de faire un tour "presque complet de la Terre et plonger dans l'eau quelque part dans le Pacifique, juste au large des côtes d'Hawaï", a décrit le milliardaire. Il n'atteindra ainsi techniquement pas l'orbite terrestre, mais sera "juste en dessous".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Equateur: l'état d'urgence est déclaré dans sept provinces

Publié

le

Patrouilles de soldats à Quito. (© KEYSTONE/AP/Dolores Ochoa)

L'Equateur a déclaré l'état d'urgence dans sept des 24 provinces du pays, où la violence s'est aggravée ces dernières semaines avec plusieurs meurtres, a annoncé mercredi le gouvernement, engagé dans une lutte contre les gangs de narcotrafiquants depuis janvier.

Cette décision, qui permet le déploiement de l'armée dans les rues, a été décrétée pour 60 jours dans les provinces côtières de Guayas, El Oro, Santa Elena, Manabí et Los Ríos et les provinces amazoniennes de Sucumbíos et Orellana, en plus du canton de Camilo Ponce Enríquez (dans l'Azuay andin), selon le communiqué publié par la présidence.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Arrivée d'Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie pour une visite

Publié

le

Le président Emmanuel Macron est arrivé pour une visite en Nouvelle-Calédonie. (© KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT / POOL)

Le président Emmanuel Macron est arrivé tôt jeudi matin en Nouvelle-Calédonie pour une visite éclair visant à rétablir le dialogue et accélérer le retour à l'ordre sur l'archipel français du Pacifique sud, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Macron a atterri autour de 23H20 heure suisse mercredi (08H20 jeudi en heures locales) à l'aéroport de Nouméa. Il doit notamment s'entretenir durant au moins deux heures avec les élus et acteurs économiques de l'archipel au haut-commissariat à partir de mercredi 10H00 heures locales.

Macron doit aussi installer une mission composée de trois haut fonctionnaires, qui restera sur place "autant qu'il faudra" et "aura pour objectif de faire émerger un dialogue politique local dans le but de parvenir à un accord politique global", a précisé mercredi le Premier ministre Gabriel Attal devant le Sénat.

Sur le terrain, après neuf jours de violences, "la nuit a été calme", a indiqué le Haut-commissaire Louis Le Franc à l'AFP. "Les réactions de la classe politique" à la venue du président "sont plutôt positives dans les deux camps. Il n'y a pas eu de dégâts supplémentaires mais il y a tellement de choses qui sont détruites", a-t-il encore fait valoir.

Depuis le début des violences, six personnes ont été tuées, dont deux gendarmes mobiles. Quelque 86 policiers et gendarmes ont été blessés, selon la ministre des Collectivités territoriales Dominique Faure qui a évoqué mercredi devant les députés le nombre de "320 interpellations" au total depuis le début de la crise. "Plusieurs dizaines de leaders violents ont été maîtrisés grâce aux assignations à résidence", a-t-elle précisé.

Les forces de l'ordre ont procédé à près de 300 interpellations, dont 269 menant à des gardes à vue, 35 à des déferrements et 17 à des mandats de dépôt, a également détaillé mercredi le procureur de Nouméa, Yves Dupas.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'ex-rivale républicaine de Trump, Nikki Haley, votera pour lui

Publié

le

La républicaine Nikki Haley va voter pour Trump. (© KEYSTONE/AP/Chris Carlson)

L'ex-candidate républicaine à la Maison Blanche Nikki Haley, qui a vertement critiqué Donald Trump par le passé, a annoncé mercredi qu'elle voterait pour lui à la présidentielle de novembre.

Le président Joe "Biden est une catastrophe. Je voterai donc pour Trump", a-t-elle dit lors d'une intervention dans un centre de recherche conservateur. Mais Donald Trump devrait "tendre la main aux millions de personnes qui ont voté pour moi et qui continuent à me soutenir, et ne pas partir du principe qu'elles vont se ranger derrière lui", a-t-elle averti.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'ex-candidate Nikki Haley annonce qu'elle votera pour Trump

Publié

le

Alerte Info (© )

L'ex-candidate à la Maison Blanche Nikki Haley annonce qu'elle votera pour Trump

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X