Rejoignez-nous

International

L'ONU étend la surveillance en Afghanistan mais la relâche au Yémen

Publié

,

le

Un rapporteur spécial de l'ONU va évaluer pour un an la situation des droits humains en Afghanistan après un vote par les Etats membres (archives). (© KEYSTONE/EPA/STRINGER)

L'ONU étend la surveillance des droits humains en Afghanistan. Le Conseil des droits de l'homme a décidé jeudi à Genève d'établir pour un an un mandat de rapporteur spécial. En revanche, il a refusé de prolonger de deux ans les investigations sur le Yémen.

Sur l'Afghanistan, l'expert indépendant qui sera nommé, qui ne s'exprimera pas au nom de l'organisation, devra rendre un rapport dans un an à l'instance onusienne. De son côté, la Haute commissaire aux droits de l'homme Michelle Bachelet devra donner dans les prochains mois au Conseil des indications sur la situation dans ce pays.

Après son appel à un mécanisme d'investigation internationale, des dizaines d'Etat avaient demandé il y a quelques semaines un dispositif, mais seulement sur les violations perpétrées par "des entités afghanes". Une approche à laquelle la Suisse n'avait pas voulu s'associer. Favorable à des investigations, elle souhaite un mécanisme qui se penche sur les abus attribués à tous les acteurs, y compris par les Etats-Unis.

Dans la résolution approuvée jeudi par 28 Etats, contre 5 oppositions et 14 abstentions, le Conseil des droits de l'homme se contente lui d'un mandat de rapporteur spécial. Il condamne pour la première fois les discriminations à l'égard des femmes afghanes. Plus largement, il dénonce "avec la plus grande fermeté" les exécutions sommaires ou extrajudiciaires, les détentions arbitraires, la répression des manifestations ou les raids contre les ONG.

Les talibans ne sont pas nommés, mais la résolution va plus loin que celle qui avait été approuvée lors d'une session spéciale, quelques jours après l'arrivée des islamistes à Kaboul. Plusieurs Etats avaient alors fait part de leur mécontentement et le Conseil avait été largement visé par les ONG.

Manoeuvre réussie par Ryad

Sur le Yémen, l'instance onusienne a elle mis un terme jeudi à plusieurs années d'investigations sur la situation des droits humains. Le projet de résolution qui prévoyait une extension du mandat a été rejeté par 21 Etats, contre 18 favorables et sept abstentions.

Plusieurs ONG avaient dénoncé cette semaine une tentative de l'Arabie saoudite, qui emmène la coalition internationale qui soutient le gouvernement yéménite en exil, de le faire échouer. Celle-ci a réussi.

Dans son rapport publié en septembre, le Groupe d'experts éminents de l'ONU sur le Yémen avait dit que les crimes de guerre se poursuivaient. Ses membres ont déploré que leurs recommandations ne soient pas prises au sérieux.

Nombreux crimes de guerre

Selon eux, aussi bien des individus qui font partie de la coalition emmenée par l'Arabie saoudite que le gouvernement en exil, les rebelles Houthis et les séparatistes du Conseil de transition du sud (STC) sont responsables de possibles crimes de guerre. Ces dernières années, des disparitions forcées, des détentions arbitraires ou de la torture avaient notamment été dénoncées.

Outre les enquêteurs indépendants, plus de 60 ONG au total dont l'Organisation mondiale contre la torture (OMCT), établie à Genève, avaient appelé le Conseil des droits de l'homme à établir un mécanisme international de préservation des preuves et de préparation de dossiers criminels. Celui-ci aurait été similaire à ceux sur la Syrie et la Birmanie, mais le projet de résolution rejeté jeudi ne prévoyait pas ce dispositif.

En plusieurs années de conflit, les violences ont fait des dizaines de milliers de victimes. Parmi celles-ci, près de 8500 sont des civils. Depuis début janvier, plus de 1200 personnes ont été tuées ou blessées selon l'ONU.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

International

Ehammer pointe en tête à mi-parcours du décathlon

Publié

le

Simon Ehammer se trouve à 60 points de son record de Suisse après cinq disciplines. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Après la première des deux journées du décathlon de Götzis (AUT), Simon Ehammer pointe à 60 points de son record national. Il en a totalisé 4601.

Par rapport à son record de Suisse (8468 points), établi lors des championnats d'Europe de Munich en 2020, lorsqu'il avait obtenu la médaille d'argent, Ehammer accuse un retard de 60 points.

Après un départ en fanfare avec un meilleur temps personnel sur 100 m en 10''34 et 8,25 m au saut en longueur, l'Appenzellois n'a pas réussi à tenir la cadence. Il a dû se contenter de 14,08 m au lancer du poids, de 2,03 m au saut en hauteur et d'un temps de 48''22 sur 400 m.

Ses espoirs de battre sa meilleure performance demeurent toutefois plausibles, A Munich, il s'était montré dans un mauvais jour tant au disque, au javelot que sur le 1500 mètres, trois disciplines qu'il devra encore aborder lors de la seconde journée des épreuves.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

800'000 personnes ont fui les combats à Rafah, selon l'UNRWA

Publié

le

Les déplacés sont principalement allés dans les zones du centre (de la bande de Gaza) et à Khan Younès (sud, ndlr), selon l'UNRWA (archives). (© Keystone/EPA/MOHAMMED SABER)

L'UNRWA, agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens, a estimé samedi que 800'000 personnes avaient fui les combats à Rafah, depuis le 6 mai et le début d'opérations au sol israéliennes dans cette localité de la lisière sud de la bande de Gaza.

A Rafah, "800'000 personnes (...) ont été forcées de fuir depuis que les forces israéliennes ont entamé l'opération militaire dans la zone le 6 mai", indique sur X Philippe Lazzarini, patron de l'UNRWA.

"En réponse aux ordres d'évacuation demandant aux gens de fuir vers les soi-disant zones sûres, elles sont principalement allées dans les zones du centre (de la bande de Gaza) et à Khan Younès (sud, ndlr) y compris dans des bâtiments détruits", ajoute le Neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Rome: Iga Swiatek sans rivale

Publié

le

Iga Swiatek: irrésistible à Rome (© KEYSTONE/AP/Andrew Medichini)

La no 1 mondiale Iga Swiatek a remporté pour la troisième fois le tournoi WTA 1000 de Rome. La Polonaise a battu sa dauphine au classement WTA, la Bélarusse Aryna Sabalenka, 6-2 6-3.

À huit jours de Roland-Garros (26 mai-9 juin) qu'elle abordera en grande favorite, Swiatek (22 ans) a obtenu le 21e titre de sa carrière, son quatrième cette année après Doha, Indian Wells et Madrid. La Polonaise est la première joueuse depuis l'Américaine Serena Williams en 2013 à réaliser le doublé sur terre battue Madrid - Rome la même année.

Elle a signé face à sa grande rivale bélarusse sa huitième victoire en onze confrontations, la troisième consécutive. Si leur précédent duel, en finale à Madrid, avait été indécis jusqu'au bout avec trois balles de match en faveur de Sabalenka qui s'était finalement inclinée 7-5 4-6 7-6 (9/7), leur affrontement romain n'a jamais atteint la même intensité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Filippo Ganna, digne roi du contre-la-montre

Publié

le

Filippo Ganna a devancé Tadej Pogacar de 29''. (© KEYSTONE/EPA/LUCA ZENNARO)

Filippo Ganna a remporté la 14e étape du Tour d'Italie, un contre-la-montre de 31,2 km entre Castiglione delle Stiviere et Desenzano del Garda.

Respectivement triple et double vainqueur sur les contre-la-montre du Tour d'Italie, en 2020 et 2021, Filippo Ganna a ajouté un nouveau succès à son palmarès. L'Italien l'a emporté à la moyenne de 53,434 km/h. Deuxième à 29'', le Slovène Tadej Pogacar a conforté son maillot rose de leader.

Le double champion du monde de la spécialité n'a été accroché que par le leader du général, auteur d'un début de course en mode fusée. Pogacar possédait en effet 4''d'avance au premier temps intermédiaire. Dès la mi-course, Ganna, plus constant, est parvenu à faire la différence.

Outre Ganna, Tymen Arensman (3e à 1'07'') et Geraint Thomas (4e à 1'14'') ont permis à l'équipe Ineos-Grenadier de signer tir groupé qui aurait pu être encore plus impressionnant si Magnus Sheffield (11e à 1'35'') n'avait pas chuté dans un virage.

Au général, Pogacar compte désormais plus de 3 minutes d'avance sur son nouveau dauphin, Geraint Thomas (2e à 3'41'') et sur le Colombien Daniel Martinez (3e à 3'56'').

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Votre hyper-émotivité perturbe votre vie de tous les jours. Vous prendre la tête pour le moindre petit rien, est fatiguant pour votre corps et votre moral …

Les Sujets à la Une

X