Rejoignez-nous

Suisse Romande

10 ans de solidarité pour la Fondation Compétences Bénévoles

Publié

,

le

La « Fondation Compétences Bénévoles » fête cette année ses 10 ans.

Cet organisme vient en aide aux fondations et associations à but non lucratif. L’objectif : leur mettre à disposition des bénévoles avec certaines compétences. La fondation aide des entités qui agissent dans les secteurs de la santé, du social, de la culture, de l’environnement ou du sport. Caroline de Palézieux, chargée de communication de la fondation, nous explique le fonctionnement :

Caroline de Palézieux Chargée de communication de la fondation

La Fondation possède un réseau d’environ 140 bénévoles. L’animateur radio et télé Jean-Marc Richard, bien connu pour ses engagements, se mobilise lui aussi :

Jean-Marc Richard Animateur radio et télé

L’idée est avant tout de transmettre des compétences, pour de l’association demandeuse puisse ensuite se développer par elle-même. Caroline de Palézieux :

Caroline de Palézieux Chargée de communication de la fondation

10 ans, et encore de belles années à venir selon la chargée de communication de la fondation :

Caroline de Palézieux Chargée de communication de la fondation

Un bel avenir pour la solidarité, c’est aussi l’avis de Jean-Marc Richard. L’animateur radio et télé nous donne un exemple :

Jean-Marc Richard Animateur radio et télé

PHOTO : Séance de travail (Comité de sélection) copyright Stéphane de Trey createur.c

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

La féra se fait plus rare dans les filets des pêcheurs

Publié

le

Toujours moins de pêche de féra dans le Léman (Photo: DR)

Moins 19% de poissons pêchés dans le Léman en 2017. Avec plus de 847 tonnes capturés, le bilan présente une baisse significative. Une situation inquiétante même pour la féra. Pour la troisième année consécutive, le nombre de tonnes pêché de cette espèce, également appelée corégone, est en baisse. Entre 2016 et 2017, la chute est de 35,3%, soit 476 tonnes capturées. Et les prévisions pour cette année ne sont pas encourageantes. Une situation préoccupante pour Frédéric Hofmann, directeur de la section chasse, pêche et surveillance de la Direction générale de l’environnement :

Frédéric Hofmann Directeur de la section chasse, pêche et surveillance de la Direction générale de l’environnement

Forte de ce constat, la Commission internationale de la pêche dans le Léman a mis au point une première série de mesures visant notamment à préserver les poissons reproducteurs :

Frédéric Hofmann Directeur de la section chasse, pêche et surveillance de la Direction générale de l’environnement

Si la diminution devait se poursuivre dans les années à venir, un second paquet de mesures pourrait être appliqué par la Commission internationale de la pêche dans le Léman. Parmi elles, limiter le nombre de jours de pêche en semaine ou encore le nombre de filets de pêche. En outre, 10 millions d’alevins ont aussi été déversés dans le lac en 2017 et 2018. Mais pour Frédéric Hofmann, ce n’est pas une solution en soi :

Frédéric Hofmann Directeur de la section chasse, pêche et surveillance de la Direction générale de l’environnement

Star du Léman avec la féra, la perche voit en revanche son tonnage augmenter de 24,5% par rapport à 2016. Espèce exotique envahissante, l’écrevisse américaine affiche une hausse de plus de 25%. Il semble en effet qu’elle ait su se faire une place dans le Léman :

Frédéric Hofmann Directeur de la section chasse, pêche et surveillance de la Direction générale de l’environnement

Continuer la lecture

Suisse Romande

Une pétition pour sauver les 180 chalets de la Grande Cariçaie

Publié

le

La pétition a été remise au président du Grand Conseil vaudois. (Romeo)

22’000 signatures pour sauver les chalets de la Grande Cariçaie ont été déposées ce mardi auprès des Grands Conseils vaudois et fribourgeois par l’Association des riverains de la rive sud du lac de Neuchâtel (l’ARSUD). Nouvel épisode d’une saga qui dure depuis près de 30 ans, cette pétition demande de sauver les quelque 180 chalets concernés. Construits à partir des années 20 sur une zone devenue réserve naturelle, ces résidences secondaires estivales sont aujourd’hui appelées à être démantelée alors qu’un accord avait été trouvé en 2007. Julien Spacio, propriétaire de chalet et vice-président de l’ARSUD :

Julien Spacio Propriétaire de chalet et vice-président de l’ARSUD

En juillet 2017, Vaud et Fribourg avaient décidé de coordonner leurs procédures pour démanteler les chalets de la grande Cariçaie. Objectif, protéger le site marécageux. Par sa pétition, l’ARSUD veut rouvrir le dialogue et demande que le compromis trouvé en 2007 soit appliqué :

Julien Spacio Propriétaire de chalet et vice-président de l’ARSUD

Continuer la lecture

Suisse Romande

Surveillance des assurés : une loi qui va « trop loin »

Publié

le

Les opposants romands à la surveillance des assurés ont lancé leur campagne ce lundi 1er octobre à Lausanne. (Photo : RB)

« Une loi qui viole la constitution ».

Le comité romand du NON à « la surveillance des assurés » a lancé sa campagne ce lundi à Lausanne. Le texte sera soumis au vote des Suisses le 25 novembre prochain.

Au coeur du projet : un élargissement des possibilités de surveillance. La loi adoptée par le Parlement ce printemps permettrait aux assurances sociales d’engager des détectives, en cas de soupçon, pour débusquer d’éventuels abus. Dans le camp des opposants on dénonce un projet « arbitraire et bâclé par les chambres fédérales » et qui va « trop loin ». Le tout réalisé sous la pression du lobby des assureurs.

Pour la Conseillère nationale socialiste vaudoise, Rebecca Ruiz, il faut surveiller. Mais pas comme ça :

Rebecca Ruiz Conseillère nationale, PS

La nouvelle loi permettrait aux détectives de réaliser des enregistrements visuels et sonores ou encore de fixer des traceurs GPS sur des voitures. La surveillance pourra aussi être effectuée dans l’espace privé, depuis des lieux visibles de l’extérieur.

La Conseillère nationale verte genevoise, Lisa Mazzone :

Lisa Mazzone Conseillère nationale, Les Verts

Les Suisses voteront le 25 novembre sur la surveillance des assurés.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Les entrepreneurs rejettent l’initiative pour l’autodétermination

Publié

le

Les entrepreneurs romands montent au front contre l’initiative dite « pour l’autodétermination ». Ils ont lancé leur campagne ce lundi avec l’appui d’economiesuisse.

Lancée par l’UDC, l’initiative « Le droit suisse au lieu de juges étrangers » sera soumise au peuple le 25 novembre prochain. Elle vise à inscrire dans la constitution la primauté du droit suisse sur le droit international. Les entrepreneurs de Suisse romande dénoncent l’incertitude permanente qui pèserait en cas d’acceptation. Patrick Odier, membre du comité directeur d’economiesuisse :

Patrick Odier Senior associé Lombard Odier, membre comité economiesuisse

La Suisse a conclu quelques 600 traités économiques avec le monde entier. Les entrepreneurs s’inquiètent de la probable détérioration des relations extérieures et des mesures de rétorsion qui pourraient découler de la votation. Aude Pugin, entrepreneure et présidente de la Chambre vaudoise de commerce et d’industrie :

Aude Pugin CEO APCO Technologies, présidente CVCI

Si le peuple dit oui à l’initiative le 25 novembre prochain, c’est l’ensemble des traités qu’il faudra réexaminer. Le texte imposerait de renégocier, voire de dénoncer les traités non conformes à la Constitution fédérale :

Aude Pugin CEO APCO Technologies, présidente CVCI

La campagne s’annonce émotionnelle, à l’image de ce que fut celle autour de l’initiative « contre l’immigration de masse ». C’est pourquoi les entrepreneurs romands ont décidé de se mobiliser tôt. Patrick Odier :

Patrick Odier Senior associé Lombard Odier, membre comité economiesuisse

Le peuple tranchera dans les urnes le 25 novembre.

Continuer la lecture

Suisse Romande

« L’actu » de la RTS va déménager de Genève à Lausanne

Publié

le

Une partie des collaborateurs de la RTS à Genève devraient déménager vers Lausanne (archives). (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La RTS envisage de déménager à l’horizon 2024 une partie de la télévision de Genève à Lausanne. Le département « news », dont le Téléjournal, quittera la cité de Calvin. Le Conseil d’Etat genevois déplore cette décision.

Selon un communiqué du gouvernement genevois, la production des sports et des magazines restera dans la cité de Calvin tandis que l’actualité sera transférée à Lausanne.

Dans un communiqué diffusé mercredi, la SSR n’a pas directement confirmé ce déménagement. Elle a toutefois indiqué qu’elle « réduira progressivement ses surfaces immobilières de 25% et répartira en conséquence ses activités sur les différents sites ». Cela vaudra pour les différentes régions linguistiques du pays.

Et de préciser qu’en Suisse romande, « les évolutions immobilières de ces prochaines années répondront au développement de la convergence et de l’offre numérique ainsi qu’à la réduction progressive des surfaces ». Outre-Sarine, le transfert d’une partie de la radio de SRF de Berne à Zurich, qui avait suscité une vive opposition, semble scellé. Le Conseil d’administration de la SSR a décidé mercredi de le soutenir, indique le communiqué.

 

(ATS – KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Satisfactions honorifiques, promotion appréciable, diffusion des idées personnelles, reconnaissance de vos talents, le tout s'accompagnant de nouveaux projets.

Publicité

Les Sujets à la Une

X