Rejoignez-nous

Suisse Romande

Des bébés marmottes aux Rochers-de-Naye

Publié

,

le

Quatre marmottons sont nés aux Rochers de Naye le 30 mai. Ils ont passé la période critique et sont en pleine forme. (©Parc animalier des Rochers de Naye)

Le site des Rochers de Naye a été le théâtre d’heureux événements. Le flirt, au printemps, de deux marmottes n’est pas resté sans lendemain. Nés le 30 mai, après un mois de gestation, quatre marmottons ont passé la période critique et sont désormais en pleine forme.

Faisant partie de l’espèce de la marmotte des Alpes (Marmota marmota), les marmottons mesurent une vingtaine de centimètres, loin des soixante centimètres qu’ils atteindront à l’âge adulte. A terme, ils pèseront entre 4 et 5 kg. Aux Rochers de Naye, les dernières naissances remontent à 2017 et 2014, précise le parc animalier lundi dans un communiqué.

Le site compte neuf marmottes. Toutes sont désormais réunies dans le parc qui se trouve à côté du restaurant. Les autres enclos sont le plus souvent inoccupés. Depuis deux ou trois ans, quelques familles de marmottes sauvages ont cependant pris l’habitude d’y passer l’hiver en dormant dans les terriers aménagés dans ce but.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Le plongeon du PIB romand est le pire depuis l'après-guerre

Publié

le

"C'est la plus grave crise que l'on connaît depuis l'après-guerre" a déploré Jean-Pascal Baechler, conseiller économique à la Banque cantonale vaudoise. (Image prétexte - ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le produit intérieur brut (PIB) romand va plonger de 5,7% en 2020 d'après les banque cantonales romandes. C'est le pire repli qu'a connu l'économie de la région depuis l'après-guerre, dépassant de loin les effets de la crise mondiale de 2008/2009. Les mesures de soutien économique mises en place par les autorités fédérales et la reprise de certains secteurs durant l'été ont toutefois permis d'éviter la catastrophe, ont assuré ces banques face à la presse à Lausanne.

La contraction dépasse de loin celle des crises passées. La crise financière et économique de 2008/2009 n'a par exemple provoqué un repli de que de 2,0% en Suisse romande et de 2,2% dans toute la Suisse, contre une chute nationale de 6,2% cette année.

Une crise sans précédent...

"C'est la plus grave crise que l'on connaît depuis l'après-guerre" a déploré Jean-Pascal Baechler, conseiller économique à la Banque cantonale vaudoise (BCV). Toutes les branches économiques sont affectées, ce qui rend cette crise aussi exceptionnelle selon lui.

Le secteur industriel a en particulier souffert de la chute des exportations, celles des montres et des machines notamment, et enregistrera un recul de 15% cette année par rapport à 2019.

Ce ralentissement est cependant moins violent que celui vécu durant la crise de 2008/2009, précise M. Baechler. Les industries pharmaceutiques et chimiques ont par exemple été particulièrement solides, avec une grosse baisse en mai de 20% sur un an contre un quasi-retour à la normale avec un repli de 5% en août par rapport au même mois l'année dernière.

Selon l'expert de la Banque cantonale vaudoise, c'est le recul des services aux entreprises, le premier depuis longtemps, qui est le signe d'une crise majeure. La branche a enregistré une baisse en comparaison annuelle de 5% et cela "contribue grandement à la baisse générale du PIB romand en 2020" a affirmé Jean-Pascal Baechler.

Le taux de chômage s'achemine, lui, vers une hausse de 50%, passant de 3% en 2019 à 4,4% en 2020. "On n'a pas observé une explosion du chômage" a tempéré le conseiller économique, grâce à la mise en place rapide selon lui du chômage partiel dans la région.

La Suisse subissait déjà le ralentissement du commerce international au début de l'année et l'impact du franc fort sur ses exportations. "Oui on a été handicapé par un franc suisse surévalué, mais ce n'était pas davantage un problème durant la crise que ça l'est depuis quelques années" a expliqué l'analyste, présentant une courbe quasiment stable depuis quelques années de la surévaluation du franc par rapport à l'euro.

... mais moins marquée que celles d'autres pays

Malgré ces chiffres en baisse, "la Suisse ne s'en sort pas trop mal", par rapport à d'autres pays européens. Selon M. Baechler, le fait que la Suisse ait opté pour un semi-confinement au lieu d'un confinement total comme en France ou en Italie a permis au pays d'amoindrir les conséquences de la pandémie sur l'économie. Mais ce n'est pas le seul facteur.

"Notre économie est très diversifiée, très ouverte à l'international avec en parallèle un marché intérieur qui a continué de bien fonctionner" a décrypté Jean-Pascal Baechler. "La Suisse est moins orientée vers l'industrie lourde que son voisin allemand et est plutôt plus développée au niveau de l'industrie pharmaceutique".

Il y a donc pour lui des raisons d'être optimiste. Les six institutions cantonales tablent d'ailleurs sur une reprise du PIB de l'ordre de 4,5% en 2021 en Suisse romande, et de 4,9% au niveau national.

L'expert prévient tout de même: "Il faut rester prudent avec ce genre de prévisions. Il est difficile d'anticiper la manière dont les gouvernements vont réagir. La sortie du Royaume-Uni de l'UE n'est pas encore totalement actée, le franc suisse s'apprécie, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis sont toujours présentes. Il faut composer avec les vieilles et les nouvelles incertitudes" a-t-il conclu.

Continuer la lecture

Suisse

Assurance maladie: hausse de 0,9% en moyenne pour Vaud en 2021

Publié

le

La santé est toujours plus chère en Suisse. En 2021, les assurés verront une nouvelle fois en moyenne leurs primes augmenter. (Image symbolique - ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La prime moyenne de l'assurance obligatoire des soins augmentera de 0,5% en 2021. Selon le canton, l'évolution sera comprise entre -1,6% et 2,1%. Alain Berset a salué une hausse "très modérée".

C'est la troisième année de suite que la hausse est faible, a souligné le ministre de la santé devant la presse, se félicitant de "la tendance vers le bas" observée depuis des années. On est désormais bien en-dessous de la moyenne observée depuis l'entrée en vigueur de la Lamal (3,7%).

La prime moyenne s'élèvera à 316,50 francs. Les primes moyennes pour les adultes et les jeunes adultes connaîtront une augmentation de 0,4%, à respectivement 375,40 francs et 265,60 francs. La prime moyenne des enfants baissera légèrement de 0,1% et se montera à 99,70 francs.

Baisses dans neuf cantons

Les projections montrent que dans neuf cantons (AG, AI, AR, BS, NE, OW, SH, SZ, ZH), l'évolution de la prime moyenne sera inférieure ou égale à 0%, alors que dans dix autres (BE, FR, GE, GL, GR, SG, SO, UR, VD, ZG), elle se situera entre 0% et 1%. Dans les sept cantons restants (BL, JU, LU, NW, TG, TI, VS), la hausse sera supérieure à 1%. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a approuvé toutes les primes pour un an.

Les cantons du Tessin et du Jura connaîtront les plus fortes hausses, de respectivement 2,1% et 2%. Suivent le canton du Valais avec 1,6% d'augmentation moyenne et Lucerne, avec 1,4%.

Appenzell Rhodes-Intérieures et Zurich bénéficieront des plus fortes baisses, respectivement de -1,6% et -0,7%. Fribourg et Genève subiront une hausse de 0,6% et Vaud de 0,9%. Neuchâtel connaîtra une baisse de 0,2%.

Effets de la pandémie

Les primes de 2021 sont calculées pour couvrir les coûts estimés pour l'année 2021, rappelle l'OFSP, ajoutant qu'il n'est même pas encore possible de connaître l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les coûts de l'année 2020.

"Nous ne savons vraiment pas grand-chose sur l'évolution" de la pandémie, a souligné le directeur de l'OFSP Pascal Strupler. Selon le Valaisan, d'éventuelles corrections pourraient se faire ultérieurement, probablement via les réserves des caisses.

Réformes nécessaires

Malgré les hausses modérées annoncées mardi, l'OFSP met en garde: "les coûts de la santé continuent toutefois d'augmenter" et cela ne changera pas à l'avenir en raison de l'évolution démographique et du progrès technique, souligne-t-il. Et d'ajouter que "des réformes s'avèrent nécessaires pour limiter la hausse à ce qui est médicalement justifiable".

Dans ce contexte, Alain Berset a rappelé que les mesures prises ces dernières années ont permis d'économiser 1,5 milliard de francs par an (soit environ 5% des dépenses de la santé): un milliard sur le prix des médicaments et environ 500 millions grâce à la révision des tarifs médicaux.

En outre, un paquet de neuf mesures est en cours d'examen par le Parlement et un autre a été mis en consultation. Toutes ces mesures permettraient d'économiser un milliard supplémentaire, a dit M. Berset, espérant que les Chambres suivent le Conseil fédéral dans ses efforts de maîtrise des coûts.

Réserves trop importantes

Le Conseil fédéral a par ailleurs mis en consultation vendredi une modification d'ordonnance visant à inciter les caisses à procéder à des réductions volontaires de leurs réserves.

L'OFSP rappelle par ailleurs qu'il a approuvé pour l'an prochain une compensation des primes encaissées en trop de 183 millions de francs et une réduction volontaire des réserves de 28 millions, ce qui fait un total de 211 millions qui retournera aux assurés.

Personne ne conteste l'existence de réserves. Mais actuellement elles se montent à onze milliards de francs, cela correspond à quatre mois de dépenses, c'est trop, a souligné le Fribourgeois. Il faut calculer au plus juste l'évolution des coûts.

Primes moyennes par canton

Primes moyennes cantonales pour les adultes dès 26 ans

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférences 2020/2021 en %Différences 2020/2021 en francs
AG346.2345,8-0,1%-0,4
AI264.2259,9-1,6%-4,3
AR318,1318,20,0%0,1
BE381,2384,80,9%3,6
BL419,7424,91,2%5,2
BS483,3482,8-0,1%-0,5
FR354,9357,50,7%2,6
GE483,7484,90,2%1,2
GL331,2332,00,2%0,8
GR325,2325,60,1%0,4
JU403,7410,51,7%6,8
LU321,6325,91,4%4,4
NE426,4425,3-0,3%-1,1
NW295,5299,11,2%3,6
OW304,4303,5-0,3%-0,9
SG330,2330,70,2%0,5
SH359,9359,3-0,2%-0,6
SO371,5372,20,2%0,7
SZ320,7320,5-0,1%-0,2
TG326,6330,11,1%3,5
TI419,2427,31,9%8,1
UR289,7291,70,7%2,0
VD418,1420,40,6%2,3
VS356,4362,31,6%5,8
ZG299,9302,00,7%2,1
ZH364,0361,2-0,8%-2,8
-------------------------
Suisse373,9375,40,4%1,5

Primes moyennes cantonales pour les jeunes adultes entre 19 et 25 ans

 

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférence 2020/2021 en %Différence 2020/2021 en francs
AG243,3241,9-0,6%-1,4
AI170,7171,10,2%0,4
AR218,8218,70,0%-0,1
BE254,5257,31,1%2,8
BL289,0294,92,0%5,9
BS349,3342,7-1,9%-6,5
FR253,6255,30,7%1,7
GE373,5375,40,5%1,9
GL234,9235,20,2%0,4
GR236,2238,71,1%2,6
JU261,4269,63,1%8,2
LU220,5222,50,9%2,0
NE299,1300,00,3%0,9
NW202,2203,50,6%1,2
OW209,9210,10,1%0,2
SG226,7227,50,4%0,8
SH244,3245,60,6%1,4
SO254,4254,60,1%0,2
SZ221,8220,3-0,7%-1,5
TG224,4228,11,6%3,6
TI286,0294,22,9%8,2
UR195,1196,50,7%1,4
VD304.1307,11,0%3,0
VS260,3262,20,7%1,8
ZG216,4219,71,5%3,3
ZH264,4261,2-1,2%-3,2
-------------------------
Suisse264,7265,60,4%1,0

Primes moyennes cantonales pour enfants jusqu'à 18 ans

 

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférence 2020/2021 en %Différence 2020/2021 en francs
AG91,491,4-0,1%0,0
AI69,767,9-2,5%-1,7
AR84,283,4-0,9%-0,8
BE98,8100,11,3%1,3
BL111,3111,30,0%0,0
BS130,5129,9-0,4%-0,6
FR93,093,20,3%0,2
GE126,6126,5-0,1%-0,1
GL82,983,00,0%0,0
GR87,987,8-0,2%-0,1
JU101,7103,21,6%1,6
LU83,784,51,0%0,8
NE109,6109,3-0,3%-0,3
NW78,579,41,1%0,9
OW79,680,30,8%0,7
SG88,587,5-1,1%-1,0
SH92,191,9-0,2%-0,2
SO96,696,5-0,1%-0,1
SZ84,383,8-0,6%-0,5
TG89,189,10,1%0,1
TI108,5109,50,9%1,0
UR74,775,51,1%0,8
VD116,4116,60.1%0,1
VS91,993,21,3%1,2
ZG82,082,20,2%0,2
ZH100,298,7-1,5%-1,5
-------------------------
Suisse99,899,7-0,1%-0,1

(KEYSTONE-ATS/DOR)

Continuer la lecture

Suisse Romande

Cambrioleurs en fuite arrêtés à Cugy (FR)

Publié

le

Un agent de police a légèrement été blessé lors des interpellations. (PHOTO PREXTEXTE - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Des cambrioleurs ont été pris en chasse par la police dimanche après leur fuite à bord d'un véhicule à Morens (FR). Trois personnes ont finalement été arrêtées à Cugy (FR) par des patrouilles fribourgeoise et vaudoise. Un agent a été légèrement blessé.

La police fribourgeoise a été alertée vers 12h30 pour des cambrioleurs qui venaient de prendre la fuite à bord d’un véhicule de Morens en direction de Bussy (FR), précise-t-elle dans un communiqué. Une patrouille a repéré la voiture dans cette dernière localité.

Malgré les attributs enclenchés (feu bleu et sirène), les individus ont pris la fuite à bord de leur véhicule en direction de Cugy (FR). Ce faisant, le conducteur a commis plusieurs infractions.

A Cugy, les cambrioleurs ont abandonné la voiture et pris la fuite à pied dans un quartier de villas. Trois ont finalement pu être arrêtés avec le concours de patrouilles de la police cantonale vaudoise. Il s'agit de deux Français de 17 et 18 ans, ainsi que d'un Italien de 15 ans.

Un agent de police a légèrement été blessé lors des interpellations.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Une rentrée masquée à l'UNIL et à l'EPFL

Publié

le

Durant le semi-confinement, les professeurs de l'EPFL ont donné leurs cours en ligne. (Image d'archive - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Une partie des étudiants ont repris lundi le chemin des cours à l'Université de Lausanne (UNIL) et à l'EPFL. Environ un tiers des étudiants étaient conviés sur le campus, selon un tournus. Les autres pouvaient suivre les cours en ligne. Sur place, le masque est de rigueur.

C'est une rentrée inhabituelle. Je constate qu'il y a beaucoup moins de monde. Mais la vie reprend un peu sur le campus, et cela fait du bien", a relevé lundi Géraldine Falbriard, attachée de presse de l'UNIL.

L'Université compte cette année environ 4000 nouveaux inscrits, près d'un millier de plus que l'an dernier. Globalement, les effectifs étudiants devraient s'élever à 16'700, en hausse de 5%. Ce n'est qu'une prévision, tempère Mme Falbriard. Les chiffres définitifs ne seront connus que vers la fin du mois de novembre.

L'EPFL accueille pour l'heure quelque 2000 nouveaux inscrits en première année. La rentrée se fait avec le masque, imposé en tout temps dans les bâtiments, explique un communiqué.

La direction a réduit à un tiers le nombre d'étudiants sur le site, selon un tournus. Chacun a l'opportunité de se rendre tous les trois jours sur le campus. Le reste du temps, il visionne les cours en ligne, en live streaming ou à son rythme, car les enseignants doivent enregistrer leurs cours, précise le communiqué de presse.

Ici aussi, les chiffres officiels ne seront connus qu'en novembre. Mais les effectifs définitifs devraient rester stables avec environ 1800 nouveaux étudiants en bachelor. L'effectif global en bachelor et master pourrait augmenter de 5-6%. En 2019, il s'élevait à 9047.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Le portail d'information watson verra le jour en mars 2021

Publié

le

watson installera sa rédaction d'une vingtaine de journalistes à Lausanne, sous la responsabilité de Sandra Jean, l’ex-directrice des rédactions du Nouvelliste et ancienne rédactrice en cheffe du Matin. (ARCHIVE - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un nouveau média verra le jour au printemps prochain en Suisse romande. Le portail d'information watson sera lancé en mars 2021, a annoncé vendredi l'éditeur AZ Medien dans un communiqué. Vingt postes de journalistes seront créés. La rédaction sera basée à Lausanne.

Présent en Suisse alémanique depuis 2014, le site d'information watson est 100% digital et gratuit. La rédaction sera dirigée par Sandra Jean, qui a déjà été à la tête du Matin et du Nouvelliste. Son équipe, autonome, sera chargée de la couverture de la Suisse romande.

En avril, la maison d'édition argovienne AZ Medien annonçait qu'elle envisageait d'implanter watson en Suisse romande. Fin août, le conseil d'administration a donné le feu vert définitif au développement du projet, a indiqué l'éditeur.

Discussions avec des investisseurs

Comme son pendant alémanique, watson Suisse romande traitera non seulement de l'actualité, enrichie d'analyses et de commentaires, mais ouvrira également des débats sur les enjeux de société. Le troisième volet sera le "divertissement intelligent", les événements "people" étant passés au crible en tant que phénomènes. Le public visé est celui des personnes actives de 20 à 40 ans.

"Nous avons examiné le projet en détail ces derniers mois. Nous sommes convaincus de la nécessité de développer un nouveau média en Suisse romande pour assurer un paysage médiatique diversifié", explique Michael Wanner, directeur général de watson et membre du conseil d’administration de AZ Medien.

"Par ailleurs, nous avons reçu de nombreux retours encourageants du marché publicitaire. Ce qui a renforcé notre intention d'aller de l'avant. Je suis heureux que nous puissions maintenant commencer", ajoute-t-il.

Selon M. Wanner, le financement du projet est assuré. Il précise toutefois que la participation d‘investisseurs romands est toujours ouverte. Des discussions sont actuellement en cours avec d'éventuels partenaires de premier ordre.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

On va vous faire une proposition qui paraît intéressante mais qui implique une nouvelle orientation. Assurez-vous que ça en vaille la peine.

Publicité

Les Sujets à la Une

X