Rejoignez-nous

Suisse Romande

Nouveaux crédits de soutien pour les Alpes vaudoises

Publié

,

le

Le Grand Conseil vaudois accorde 6,7 millions de francs en soutien aux Alpes vaudoises. Ces aides à fonds perdus concernent les stations de Leysin, des Diablerets et de Rougemont.

Le crédit le plus important, près de 6 millions à lui tout seul, servira à moderniser un télésiège à Leysin. Il s’agit du deuxième train de mesures pour les Alpes vaudoises avalisé par le Grand Conseil, après un premier paquet de 13 millions de francs l’an dernier.
Malgré tout, 23 députés de gauche ont choisi de s’abstenir lors du vote afin d’envoyer un message politique. Le ministre vaudois de l’économie, Philippe Leuba :

Philippe Leuba
Conseiller d'Etat, DECS, VD
Philippe Leuba Conseiller d'Etat, DECS, VD

 

Lors des débats, les voix les plus critiques ont dénoncé une vision passéiste du tourisme alpin avec un projet uniquement axé sur le ski. C’est tout le contraire, selon Philippe Leuba.

Philippe Leuba
Conseiller d'Etat, DECS, VD
Philippe Leuba Conseiller d'Etat, DECS, VD

 

À ces aides cantonales s'ajoute un prêt fédéral à hauteur de 4,2 millions de francs.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Qualité de vie moins bonne en Suisse romande

Publié

le

Les indicateurs sur la qualité de vie des habitants de Genève sont mitigés: la ville connaît un faible taux de suicide par rapport aux autres villes suisses mais ses habitants sont aussi logés dans les plus petits espaces.(KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Plus de chômage, moins d'espace dans les logements et plus d'accidents sur les routes: dans de nombreux domaines, les villes romandes proposent une qualité de vie plus faible que les alémaniques. Mais d'autres indicateurs nuancent le constat.

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a publié son rapport "City Statistics" sur la qualité de vie dans les neuf plus grandes villes de Suisse et leurs agglomérations. Selon l'analyse de nombreux indicateurs, la qualité de vie est meilleure en Suisse alémanique qu'en Suisse romande, à certaines exceptions près.

Onze dimensions du bien-être ont été examinées, allant du revenu à l'environnement, à la sécurité et aux loisirs dans les villes de Berne, Lucerne, Zurich, Winterthour, Saint-Gall, Bâle, Lausanne, Genève et Lugano.

Chômage plus élevé à Lausanne

Concernant les taux de chômage et d'aide sociale, il est le plus élevé à Lausanne, avant Genève et Bâle. Lucerne et Winterthur sont les mieux loties avec un taux de chômage à 2%. En revanche, Lugano est la ville qui compte le moins de bénéficiaires de l'aide sociale à la retraite.

Les surfaces d'habitation par habitant sont en moyenne plus réduites à Genève, Lausanne et Berne. A Genève, qui détient la plus petite moyenne, elle est de moins de 40 mètres carrés. La plus grande surface moyenne se trouve à Lugano, où elle côtoie les 50 mètres carrés.

En ce qui concerne les victimes d'accidents de la route, les taux les plus élevés de blessés graves par 10'000 habitants sont à Genève et Lugano. En matière de cambriolages et d'effractions, ce sont les Zurichois qui ont le plus à craindre, avec plus de cinq délits pour 1000 habitants.

Taux de suicide bas

En général, les décès prématurés sont moins fréquents dans la ville de Calvin que dans d'autres villes suisses: nulle part ailleurs le taux de mortalité des moins de 65 ans n'est aussi bas. Le taux de suicide est également bas, seule la ville de Lugano a un taux moins élevé.

Genève est également leader en termes d'accessibilité aux services: les cabinets médicaux, les épiceries, les pharmacies, les écoles et la poste sont à une distance moyenne de 180 à 500 mètres à Genève. Les Bernois doivent parcourir en moyenne 600 mètres pour l'épicerie la plus proche et les Saint-Gallois un kilomètre pour la pharmacie la plus proche.

Les "City Statistics" sont particulièrement surprenantes dans la dimension "culture et loisirs". Il s'avère que Zurich n'est pas tant le centre culturel de la Suisse si l'on convertit l'offre culturelle à 100'000 habitants. Seulement Genève a un taux plus bas. Selon cette conversion, on trouve le plus grand nombre de musées à Lugano tandis que Berne compte le plus de théâtres et de cinémas.

 

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un avion finit sa course dans la neige à Ecuvillens

Publié

le

L'avion a connu des problèmes de train d'atterrissage avant de se poser sur le ventre et de glisser sur 800 mètres. (Police cantonale Fribourg)

Dans l'impossibilité de sortir son train d'atterrissage, un avion s'est posé sur le ventre mardi à l'aérodrome d'Ecuvillens (FR). Il a glissé sur environ 800 mètres pour finir sa course dans un champ enneigé. Le pilote, âgé de 42 ans, n'a pas été blessé.

Les premières investigations ont permis d’établir que l'appareil provenait de l’aérodrome de Birrfeld (AG), a indiqué mercredi la Police cantonale fribourgeoise. Le pilote, domicilié dans le canton de Zurich, se trouvait seul à bord. Les pompiers se sont aussi rendus sur place à titre préventif.

Après l'accident, la piste de l'aérodrome est restée fermée pendant trois heures. L'intervention d'une grue a été nécessaire pour dépanner l’avion et l’entreposer dans un hangar. Une enquête a été ouverte par le service Suisse d’enquête et de sécurité (SESE) afin d’établir les circonstances du problème.

 

Continuer la lecture

Suisse Romande

Des kilos de fruits et légumes sauvés de la poubelle à Penthalaz

Publié

le

A la centrale de Penthalaz, les fruits et légumes seront triés et lavés avant d'être redistribués par les associations régionales aux personnes dans le besoin. (©Fabio Baranzini/Table Couvre-toi)

Une nouvelle plateforme pour récupérer des fruits et légumes plus vendables, mais parfaitement comestibles. C’est ce que s’apprête à ouvrir le 1er mai l’association Table Couvre-toi sur le site Venoge Parc à Penthalaz. Des associations d'entraide de toute la Romandie vont en profiter.

Une nouvelle plateforme pour récupérer des fruits et légumes plus vendables, mais parfaitement comestibles. C’est ce que s’apprête à ouvrir l’association Table Couvre-toi sur le site Venoge Parc à Penthalaz. But de l’organisation: sauver des denrées de la destruction et les redistribuer à des personnes touchées par la pauvreté. Grâce à un partenariat avec Coop, ce sont des fruits et légumes provenant de toute la Romandie qui vont être redistribués. Alex Stähli, directeur de Table Couvre-toi:

Alex Stähli
Directeur de Table Couvre-toi
Alex Stähli Directeur de Table Couvre-toi

L'idée est de trier, laver et reconditionner des aliments qui ne sont plus vendables sur les étales, mais qui sont néanmoins tout à fait comestibles.

Alex Stähli
Directeur de Table Couvre-toi
Alex Stähli Directeur de Table Couvre-toi

Déjà éprouvé plusieurs fois en Suisse allemande, ce projet baptisé Hub Suisse occidentale a un potentiel important en matière d'anti-gaspillage alimentaire.

Alex Stähli
Directeur de Table Couvre-toi
Alex Stähli Directeur de Table Couvre-toi

Les produits seront distribués par des organisations d'aide alimentaire partenaires. Parmi elles: Table Suisse, CARL Lausanne, les Cartons du Cœur Vaud, Partage à Genève ou Tables du Rhône en Valais. L’ambition de l’association : faire de cette plateforme de transbordement, une centrale pour toute la Romandie. Et si c’est Penthalaz qui a été choisi pour l’accueillir, ce n’est pas par hasard.

Alex Stähli
Directeur de Table Couvre-toi
Alex Stähli Directeur de Table Couvre-toi

Table Couvre-toi s’est par ailleurs entouré d’un autre partenaire local en ce qui concerne une partie de la main d’œuvre de la plateforme.

Alex Stähli
Directeur de Table Couvre-toi
Alex Stähli Directeur de Table Couvre-toi

Soulignons enfin que le potentiel anti-gaspillage est là: selon l'association, 300 tonnes par an de fruits et légumes pourraient être sauvées de la poubelle et nourrir des personnes qui en ont besoin. L’équivalent de près de 2 millions de francs de produits frais. A terme, elle espère trouver de nouveaux partenaires et d’autres types de denrées à redistribuer. A Penthalaz, jusqu’à 600 à 700 tonnes de nourriture par an pourraient être gérées d’ici 3 à 5 ans. Coût de cette première étape: quelque 200'000 francs investis par l’association.

Continuer la lecture

Suisse Romande

L'UDC Genève veut réduire de moitié l'impôt sur les véhicules

Publié

le

La conseillère nationale Céline Amaudruz a présenté lundi l'initiative de son parti l'UDC Genève visant à réduire l'impôt sur les véhicules automobiles de moitié. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

L'UDC Genève a annoncé lundi le lancement d'une initiative cantonale visant à réduire de moitié l'impôt sur les véhicules.

Le parti a jusqu'à fin avril pour récolter 5370 signatures. Il estime que la perception d'un impôt qui est parmi les plus élevés de Suisse ne se justifie plus, car l'Etat fait tout pour entraver l'utilisation de moyens de transport individuels motorisés dans le canton.

Cette politique anti-voiture contrevient pourtant à la Constitution cantonale, qui garantit la liberté individuelle du choix du mode de transport, rappelle l'UDC Genève. Malgré cette obligation, l'Etat supprime régulièrement des infrastructures dévolues aux transports individuels motorisés.

Pour le parti agrarien, "la cerise sur le gâteau" a été la disparition, pendant la crise sanitaire du printemps 2020, de voies entières de circulation afin de réaliser des aménagements dédiés à la mobilité douce. Le résultat est que "GE ne roule plus!", constate l'UDC.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Vaud, Neuchâtel et Valais mettent fin au régime d'exception

Publié

le

Les cantons de Neuchâtel, Vaud et du Valais ont chacun annoncé dimanche qu'ils mettaient fin au régime d'exception, dès 19h00 pour le premier et dès minuit pour les deux autres. Leur taux de reproduction du virus est remonté en-dessus de 1 pendant plus de trois jours.

Ce nouveau régime sera en principe appliqué jusqu'au 22 janvier, conformément à ce que prévoit l'ordonnance fédérale. Concrètement, dans ces trois cantons, les musées, les bibliothèques, les fitness, les installations sportives, les zoos et parcs animaliers devront fermer, ont-ils tous indiqué dans des communiqués séparés.

Les commerces, dont ceux dans les gares, des shops de station-service et des kiosques, fermeront le dimanche et dès 19h00 les autres jours, à l'exception des boulangeries et des pharmacies qui peuvent rester ouvertes aussi le dimanche. Cinémas, théâtres, salles de concert, bars et discothèques restent toujours fermés.

Les restaurants et buvettes sur les pistes de ski fermeront également. Les installations de remontées mécaniques et donc les domaines skiables restent en revanche pour l'instant ouverts, sous réserve d'une nouvelle appréciation du Conseil fédéral.

Réunions privées réduites à cinq

Les réunions et rassemblements privés (cercle familial et amis) sont, elles, à nouveau limitées à cinq personnes. Les cantons disent s'être à nouveau concertés avant d'annoncer leur décision.

Selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), le taux R de reproduction du virus était dans le canton de Vaud de 1 le 16 décembre, de 1,02 le 17, de 1,05 le 18 et 1,07 le 19.

Cette valeur R était respectivement de 1,03, 1,07 et 1,11aux mêmes dates pour le canton de Neuchâtel. En Valais, elle atteignait 1,05, 1,11 et 1,15.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Les émotions prennent le pas sur toute autre considération. Raisonnables ou non, vos décisions seront sans appel !

Publicité

Les Sujets à la Une

X