Rejoignez-nous

Genève

Plonger dans le lac, oui mais avec prudence

Publié

,

le

Les températures remontent de nouveau, de quoi donner envie de se baigner.

Mais comme chaque année, les autorités appellent à la prudence, environ 50 personnes en moyenne perdent la vie lors d’une noyade en un an en Suisse.

Lorsque l’on passe la journée au soleil, il faut bien se refroidir avant de sauter dans l’eau, pour éviter ce que l’on appelle "l’hydrocution".

Les explications sur ce choc thermique avec Cristina Garcia Casanova, elle est porte-parole de la Société Suisse de Sauvetage pour Genève et la Romandie :

 

Cristina Garcia Casanova
Cristina Garcia Casanova

 

L’alcool est également un facteur de danger, surtout pour les jeunes qui passent les soirées d’été au bord du Rhône ou du lac.

Cristina Garcia Casanova :

 

Cristina Garcia Casanova
Porte-parole de la Société Suisse de Sauvetage pour Genève et la Romandie
Cristina Garcia Casanova Porte-parole de la Société Suisse de Sauvetage pour Genève et la Romandie

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

La police genevoise met fin à un match de football sauvage

Publié

le

Des buts soigneusement rangés sont photographiés au Stade de Varembé a Genève, ce dimanche 24 mai 2020. Depuis quelques jours, des matchs de football sauvages sont organisés a Lausanne et Genève malgré l'interdiction de rassemblement toujours en vigueur. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
La police genevoise est intervenue dimanche matin au centre sportif de Vessy pour mettre fin à un match de football qui s'y déroulait au mépris des mesures sanitaires prises dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Les joueurs ont quitté les lieux dans le calme.

"Nous avons été averti par le service des sports de la Ville de Genève qui nous a signalé qu'une partie de football avait lieu sur un terrain de Vessy en présence de 300 personnes", a relevé le porte-parole de la police genevoise Alexandre Brahier, confirmant une information de 20 Minutes.

La police a envoyé ses patrouilleurs Covid. Les gens se sont dispersés à leur arrivée. Les joueurs ont obtempéré et sont partis, a relevé M.Brahier. La police genevoise a aussi dû intervenir sur les cours de tennis du centre de Vessy, où une trentaine de personnes avaient bravé l'interdiction d'utiliser les installations.

Jeudi soir, la police avait mis fin à une rencontre de football sauvage qui avait attiré un millier de personnes au bord d'un terrain situé au nord de Lausanne.

Continuer la lecture

Genève

De plus en plus de personnes ont besoin de bons alimentaires à Genève

Publié

le

A Genève, de plus en plus de personnes poussées dans la précarité suite à la crise sanitaire ont besoin d'aide pour se nourrir (archives). KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
A Genève, 11'329 personnes en situation de précarité ont reçu des bons alimentaires de la part des Colis du Coeur, soit 2000 de plus que la semaine dernière. La crise sanitaire a fait exploser les demandes: auparavant la Fondation aidait en moyenne 3457 bénéficiaires chaque semaine.

Environ 1500 personnes ont été enregistrées temporairement aux Colis du Coeur lors des trois dernières distributions alimentaires aux Vernets, indique vendredi la Fondation dans un communiqué. Le temps pour ces personnes de s'adresser à un service social ou une association.

Une personne reçoit un bon alimentaire de 50 francs par semaine. Une famille de 4 personnes obtient un ticket qui équivaut à 120 francs. Les Colis du Coeur participent par ailleurs à un groupe de travail avec d'autres associations et les autorités afin d'étudier une éventuelle décentralisation de l'aide alimentaire dans les communes.

Continuer la lecture

Genève

Près de 1900 signatures pour obtenir des postes supplémentaires pour l'école

Publié

le

A Genève, les associations représentant les enseignants et les parents d'élèves demandent des postes supplémentaires pour la rentrée prochaine (archives). KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
A Genève, une pétition demandant des postes supplémentaires pour le Département de l'instruction publique (DIP) a été déposée vendredi matin au secrétariat du Grand Conseil. Le texte muni de plus de 1900 signatures dénonce la péjoration des conditions d'enseignement.

La pétition a été lancée juste après le début du confinement par les associations représentant les enseignants ainsi que les parents d'élèves. Ils se sont alliés "pour alerter le Grand Conseil des effets délétères de ses coupes budgétaires sur l'école publique", indiquent-ils vendredi dans un communiqué.

En décembre, l'Entente et le MCG avaient refusé lors du débat budgétaire la totalité des 412 postes demandés par le Conseil d'Etat, dont 196 pour le DIP. L'exécutif était revenu à la charge en février devant la commission des finances qui avait accepté seulement 70,4 postes supplémentaires sur les 345 alors demandés. Le DIP en avait obtenu 25.

Avec 850 élèves supplémentaires annoncés à l'école primaire pour la rentrée prochaine, les pétitionnaires craignent une hausse des effectifs de classe et des déplacements d'élèves. Cette situation aggravera la situation des enfants déjà fragilisés, estiment les associations de parents d'élèves et d'enseignants. La pétition demande que les postes nécessaires soient alloués.

Continuer la lecture

Genève

Les assistants en soin et santé communautaire sous-estimés

Publié

le

A Genève, les assistants en santé et soin communautaires demandent une revalorisation salariale. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

A Genève, les assistants en soin et santé communautaire (ASSC) veulent une revalorisation salariale de leur fonction considérée comme essentielle dans la chaîne des soins. Ils ont lancé une pétition demandant une reconnaissance à la hauteur de leurs responsabilités.

L'importance de leur profession n'est plus à démontrer, indique lundi le Syndicat des services publics (SSP) dans un communiqué. Les ASSC ont été au front durant la pandémie de Covid-19. Leur engagement sans faille a permis d'apporter un travail de qualité dans le cadre de cette crise, relève le syndicat.

Selon le SSP, cette profession majoritairement féminine s'est développée au début des années 2000 pour pallier le manque chronique d'infirmières sur le marché du travail. Le niveau de responsabilité des ASSC n'a depuis cessé d'augmenter.

Les ASSC avaient déjà manifesté à la fin de l'année dernière pour une revalorisation de leur fonction, qui se situe entre celles d'infirmier et d'aide-soignant. Actuellement en classe 10 sur l'échelle de traitement de l'Office du personnel de l'Etat, ils revendiquent une classe 12. La pétition sera adressée au conseiller d'Etat en charge de la santé Mauro Poggia.

Continuer la lecture

Genève

L'aéroport de Genève contraint d'économiser

Publié

le

A l'aéroport de Genève, de nombreux avions sont cloués au sol en raison de la crise liée à la pandémie de Covid-19 (archives). (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)
Sans revenus ou presque depuis deux mois à cause de la pandémie de Covid-19, l'aéroport de Genève réfléchit à des mesures d'économies sévères. "Nous devons nous adapter", a déclaré sur les ondes de la RTS le directeur général de l'infrastructure André Schneider.

Les responsables de l'aéroport s'attendent à des pertes supérieures à 50 millions de francs cette année et à un recul de 10% du nombre de passagers. En temps normal, l'aéroport accueille quotidiennement entre 40'000 et 60'000 passagers par jour. Depuis la crise, la fréquentation quotidienne a chuté à 300 personnes en moyenne.

"95% de nos revenus sont liés aux passagers", a souligné M. Schneider. Or, l'aéroport de Genève doit afficher un équilibre financier, comme la loi le lui impose. "Nous devons couvrir nos coûts, car nous ne sommes pas subventionnés". Les bénéfices des années précédentes ont été réinvestis dans les infrastructures.

Crainte d'une lente reprise

M. Schneider n'a pas dévoilé le détail des mesures d'économies envisagées. "Nous travaillons sur plusieurs scénarios". Tout dépendra de l'évolution de la situation. L'objectif principal sera d'assurer "la survie de l'aéroport". Les restrictions aux frontières laissent toutefois présumer d'une reprise difficile du trafic aérien.

Selon la RTS, une partie des employés de l'aéroport de Genève a été informée des mesures d'économies envisagées. Les salaires et les primes devraient ainsi être bloqués. Les embauches seraient également gelées et les contrats des personnes en période d'essai ne seraient pas prolongés. Des licenciements ne seraient pas exclus.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Financièrement, aucune difficulté ne pourra vous détourner du but que vous vous êtes fixé ! Bravo pour votre ténacité…

Publicité

Les Sujets à la Une

X