Rejoignez-nous

Suisse Romande

Un butin de 45 mios après le braquage d’un fourgon blindé

Publié

,

le

Un violent braquage est survenu la nuit de mardi 23 à mercredi 24 mai dans le canton de Vaud. Un fourgon de convoyage de fonds a été pris pour cible par des malfrats venus de la banlieue lyonnaise. Le butin atteint plusieurs dizaines de millions de francs.

Tout a commencé vers 3 heures 15 ce matin. Deux convoyeurs de fonds qu font route sur l’A1 pour Genève sont contraints de s’arrêter. Sous la menace d’armes à feu et d’explosifs, sept malfaiteurs les font descendre de leur véhicule, avant de les ligoter et de les enfermer dans des coffres de voitures. Le convoi est ensuite dérouté jusqu’au passage de la frontière franco-suisse de La Rippe. Sur territoire français, près de Divonne-les-Bains, les malfrats ont incendié le fourgon blindé, puis abandonné les deux convoyeurs de fonds. Ces derniers, qui n’ont pas été blessés ont pu donner l’alerte.

L’important dispositif policier mis en place entre la Suisse et la France a finalement permis d’arrêter les braqueurs avant midi, dans la région d’Annecy, en Haute-Savoie. Leur butin, qui atteint près de 45 millions de francs a pu être récupéré.

Selon nos confrères du Dauphiné Libéré qui cite une source proche de l’enquête, cette équipe de 7 malfrats est originaire de la région lyonnaise. Elle était connue de la police et surveillée depuis plusieurs mois. Ce qui a permis de procéder rapidement à l’interpellation de l’entier de ses membres.

 

Robin Baudraz
Journaliste
Robin Baudraz Journaliste

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Nouveau résultat solide pour Romande Energie

Publié

le

De bons résultats pour le Groupe Romande Energie en 2018.

L’année s’est achevée sur un résultat net de 54 millions de francs. C’est moitié moins que lors de l’exercice 2017, qui avait été dopé par un gain en lien avec RIE III dans le canton de Vaud. En 2018, le chiffres d’affaires de l’énergéticien romand a lui augmenté de 4% à 598 millions de francs. Une performance soutenue par l’essor dans le domaine des services énergétiques.

Si les chiffres sont globalement satisfaisants, voire même qualifiés de « solides » par l’entreprise, le secteur énergétique est en pleine mutation. Il doit aussi faire face à une concurrence accrue.

Pierre-Alain Urech, Directeur Général de Romande Energie :

Pierre-Alain Urech
Directeur général, Romande Energie
Pierre-Alain Urech Directeur général, Romande Energie

Au niveau local, Romande Energie poursuit ses démarches pour arriver à une production dite « propre ». Pierre-Alain Urech, CEO du Groupe :

Pierre-Alain Urech
Directeur général, Romande Energie
Pierre-Alain Urech Directeur général, Romande Energie

Romande Energie développe aussi des micro-réseaux autonomes ou encore des objets connectés, comme des compteurs. L’énergéticien basé à Morges veut aussi se lancer dans la TV, la téléphonie et l’internet via son réseau de fibre optique.

Continuer la lecture

Suisse Romande

De nouvelles têtes au 19h30 de la RTS, Darius le week-end

Publié

le

Darius Rochebin, qui présente le téléjournal depuis 1998, développera les grandes interviews de personnalités suisses et étrangères (archives). (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Changements au 19h30 de la RTS. Dès le 26 août, le journal télévisé du soir sera présenté en alternance, durant la semaine, par Philippe Revaz, correspondant de la RTS aux Etats-Unis et Claire Burgy, actuelle cheffe de la rubrique culture et société de la chaîne.

Darius Rochebin présentera pour sa part les éditions du vendredi soir au dimanche, en alternance avec Jennifer Covo, dans une formule revisitée, a annoncé mercredi la RTS. Darius Rochebin développera en outre les grandes interviews de personnalités suisses et étrangères, à la fois pour l’émission « Pardonnez-moi » et le 19h30 du week-end.

Darius Rochebin continuera aussi d’animer, à l’écran, des opérations spéciales et des opérations de chaîne. Selon la RTS, ces changements visent à donner « encore plus d’ampleur aux différentes éditions, en favorisant une meilleure répartition des forces entre la semaine et le week-end ».

Le 19h30 est suivi par une moyenne de 270’000 téléspectateurs du lundi au jeudi, soit 57,4% de part de marché, a rappelé la RTS. Le week-end, il attire en moyenne 271’000 personnes, soit 56,3% de part de marché.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Suisse Romande

Une coulée tue une personne en Valais

Publié

le

Une vue aérienne de l'avalanche qui a emportée quatre personnes au-dessus des cloches d'Arpettes. (©KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

Une personne a été tuée et une autre blessée dimanche matin dans une avalanche au-dessous des cloches d’Arpette dans la commune de Bovernier (VS), sur les hauts de Martigny, a indiqué la police valaisanne. Deux autres personnes sont sorties indemnes de la coulée.

L’alerte avait été donnée peu avant 10h00, indiquant que quatre personnes avait été emportées. La police valaisanne a annoncé le bilan en fin d’après-midi: un mort, un blessé et deux personnes sauves.

Le défunt est un ressortissant vaudois âgé de 37 ans domicilié en Valais, précise la police cantonale dans un communiqué. Le blessé est également un Vaudois, âgé de 35 ans habitant Fribourg. Les deux autres randonneurs impliqués sont des Valaisans âgés de 47 et 48 ans.

Les quatre randonneurs en peau-de-phoque montaient dans la combe de Malaluy, au-dessus de Champex-Lac et progressaient en direction du Clocher d’Arpette. Le groupe s’est fait surprendre par l’avalanche à une altitude de 2430 mètres. Le degré d’avalanche était de 2 sur 5 ce dimanche. Quatre hélicoptères ont été engagés dans les opérations de sauvetage.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Suisse Romande

Faillite pour les téléskis à Charmey

Publié

le

Les remontées mécaniques de Charmey (FR) déposent leur bilan (archives). (©KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ)

Surendettée, la Société Télécabine Charmey-Les Dents-Vertes en Gruyère dépose son bilan. Le dénouement, annoncé vendredi à Charmey (FR), constitue le terme du long feuilleton des problèmes rencontrés par la station des Préalpes fribourgeoises.

La décision arrêtée par le conseil d’administration de la société a été annoncée à l’occasion d’une conférence de presse tenue pour divulguer les conclusions du travail conduit par la task force de l’Association régionale la Gruyère. Celle-ci avait été mise en place à l’issue de la décision de l’Assemblée communale de Val-de-Charmey du 19 novembre dernier.

Les citoyens avaient alors refusé une hausse d’impôts qui permettait de maintenir l’aide communale aux remontées mécaniques, avec un montant de 600’000 francs. La décision n’avait pas empêché l’ouverture des installations le 1er décembre. Elle avait déclenché toutefois la tenue d’Etats généraux du secteur en Gruyère, avec notamment l’instauration d’une task force en décembre.

La station a fermé ces remontées mécaniques dimanche dernier, en invoquant des motifs préventifs. Le 15 janvier, les citoyens de la commune ont accordé une bouffée d’oxygène en votant une aide de 250’000 francs à la société exploitante, soutien cependant contesté par un recours de quatre citoyens devant la Préfecture de la Gruyère.

Pas plus tard que lundi, divers organismes ont présenté un rapport sur l’avenir des remontées mécaniques fribourgeoises prônant la nécessité d’un soutien public à l’investissement. Le document, appelé « Préalpes Vision 2030 », rappelle que le secteur génère 52 millions de francs de retombées économiques dans le canton.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Suisse Romande

La Suisse romande, un défi d’ampleur pour les CFF

Publié

le

700 millions seront investis en Suisse romande pour le trafic ferroviaire (archives). (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT))

700 millions, c’est la somme que les CFF vont investir cette année en Suisse romande. Une somme dédiée à l’entretien, au maintien et au développement du réseau ferroviaire. Le projet phare est la mise en service en décembre du Léman Express, plus grand RER transfrontalier d’Europe.

Près de 700 millions de francs investis en Suisse romande pour l’entretien, le maintien et le développement du réseau ferroviaire en 2019. Soit près de 200 chantiers à mettre en œuvre pour les trois ans à venir. Une somme qui doit permettre à la Suisse romande de rattraper un certain retard par rapport à la Suisse alémanique selon Antoine da Trindade, chef multiprojets infrastructures aux CFF :

Antoine da Trindade
Chef multiprojets infrastructures, CFF
Antoine da Trindade Chef multiprojets infrastructures, CFF

Le gros projet de l’année 2019 pour la Suisse romande, c’est le Léman Express. Antoine da Trindade :

Antoine da Trindade
Chef multiprojets infrastructures, CFF
Antoine da Trindade Chef multiprojets infrastructures, CFF

L’arc lémanique demande une attention toute particulière de la part de l’ex-régie fédérale. Et pour cause, 60’000 voyageurs par jour font le trajet entre Genève et Lausanne. Selon les prévisions, ils seront 100’000 en 2030. Pour les accueillir, les CFF investissent près de quatre milliards dans les travaux Léman 2030. La Suisse romande est un défi à part entière pour Alain Barbey, directeur régional des CFF :

Alain Barbey
Directeur régional Suisse romande, CFF
Alain Barbey Directeur régional Suisse romande, CFF

Et si les Vaudois sont toujours plus nombreux à utiliser les transports publics, c’est aussi parce que l’offre s’est améliorée, selon Alain Barbey :

Alain Barbey
Directeur régional Suisse romande, CFF
Alain Barbey Directeur régional Suisse romande, CFF

2019 est une année avec de gros chantiers dans et autour des gares : Lausanne, Renens, Morges sont les projets les plus importants. Dans le canton de Vaud, pas de changements spectaculaires prévus pour cette année au niveau du rail. Cependant, des tronçons vont être entièrement fermés au trafic ferroviaire : Palézieux-Moudon de mi-mai à mi-septembre pour permettre notamment l’assainissement du tunnel et Yverdon-Estavayer-le-Lac entre fin avril et fin mai. Antoine da Trindade :

Antoine da Trindade
Chef multiprojets infrastructures, CFF
Antoine da Trindade Chef multiprojets infrastructures, CFF

Poursuite des travaux à Renens, prolongement des quais à Allaman et modernisation de la gare de Rolle sont notamment au programme vaudois 2019. La gare de Vevey, rafraîchie et adaptée aux personnes à mobilité réduite, sera inaugurée ce printemps.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Emploi valorisant mais fatigue persistante… Dans certains couples, quelques grincements se font entendre. Faut huiler les mécanismes !

Publicité

Les Sujets à la Une

X