Rejoignez-nous

Genève

Un dessinateur genevois choisit Plainpalais pour décor

Publié

,

le

Lady of Shallot, la nouvelle bande dessinée du genevois Daniel Ceppi sort ce vendredi 9 juin en librairie

Le dessinateur genevois Daniel Ceppi sort ce vendredi «Lady of Shallot», une bande dessinée qui se passe entièrement dans la cité de Calvin. L’album est un polar dont l’histoire se déroule entre Plainpalais et le quartier des Bains, dans le milieu de l’art. Daniel Ceppi, carougeois d’origine, voulait d’abord appeler sa BD « 1205 ». On l’écoute:

Daniel Ceppi
Bédéiste genevois
Daniel CeppiBédéiste genevois

 

L’auteur soigne le scénario de ses romans dessinés. Avant de réaliser l’album, il l’a entièrement écrit. Celui de Lady of Shallot faisait 128 pages. Daniel Ceppi:

Daniel Ceppi
Auteur de BD genevois
Daniel CeppiAuteur de BD genevois

 

Notez que le bédéiste expose ses dessins à la galerie Papiers gras jusqu'au 17 juin, jour où une séance dédicace est organisée.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Le sommet entre Biden et Poutine est terminé

Publié

le

Les présidents américain Joe Biden et russe Vladimir Poutine ont discuté pendant plusieurs heures à Genève. (© KEYSTONE/EPA/MIKHAIL METZEL/SPUTNIK/KREMLIN POOL / POOL)

Le sommet entre le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine à Genève est terminé. Le premier a quitté mercredi peu avant 17h30 la Villa La Grange, selon les images officielles de la rencontre.

Plus de 35 ans après les dirigeants américain Ronald Reagan et soviétique Mikhaïl Gorbatchev, les deux dirigeants avaient démarré leur sommet en début d'après-midi. D'entrée, le premier a dit considérer celui-ci comme "important" et le second l'a souhaité "productif".

M. Biden a également utilisé le terme de "grande puissance" pour parler de son rival russe. Avant le sommet pendant sa tournée européenne, il n'avait pas hésité à affirmer clairement qu'il signifierait à Vladimir Poutine quelles sont "les lignes rouges" américaines dans la relation bilatérale.

Une étape considérée comme indispensable par plusieurs experts si les Etats-Unis veulent atteindre, comme ils le souhaitent, un lien plus "stable et prévisible" avec Moscou. Ce souhait de réchauffement malgré les divergences, de même que celui de collaborer là où c'est possible, a été répété par le chef de la Maison Blanche au début de son dialogue avec M. Poutine.

Plusieurs formats

Cybersécurité, désarmement, droits humains, les sujets ne manquent pas entre les deux dirigeants. Des partenariats semblent possibles sur des questions comme l'Iran ou le changement climatique. En revanche, les fronts sont ancrés sur l'Ukraine, la répression au Bélarus ou l'affaire Navalny. Sur l'opposant russe détenu après avoir été empoisonné, Moscou ne tolère pas d'interférence internationale.

Les deux présidents étaient accompagnés dans un premier temps de leur chef de la diplomatie (P+1), Antony Blinken pour les Américains et Sergueï Lavrov pour les Russes. Après deux heures et une pause, le format a ensuite été élargi au format "P+5", avec de nouveaux collaborateurs pour chaque pays.

Pour la Suisse, ce sommet est important et met Genève au centre de la scène internationale. "Meilleurs voeux et au revoir", a dit peu avant 13h30 le président de la Confédération Guy Parmelin en français, en anglais et en russe, en laissant le Villa La Grange aux deux dirigeants. "La Suisse est heureuse de pouvoir, conformément à sa tradition des bons offices, favoriser votre dialogue et votre compréhension mutuels", a-t-il expliqué.

Continuer la lecture

Genève

Sommet historique entre Biden et Poutine à Genève

Publié

le

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine vont discuter dans la Villa La Grange à Genève. (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine se retrouvent ce mercredi à Genève pour un sommet historique. Ils doivent tenter d'apaiser les relations entre leurs deux pays dans une période de tensions.

Plus de 35 ans après la rencontre entre les dirigeants américain Ronald Reagan et soviétique Mikhaïl Gorbatchev à Genève, M. Biden et M. Poutine vont entamer en début d'après-midi leur dialogue dans la Villa La Grange. Leur premier tête-à-tête depuis l'arrivée du démocrate à la Maison Blanche.

M. Biden a multiplié ces derniers jours les réunions avec les alliés des Etats-Unis, du G7 à l'OTAN en passant par l'UE. Il a affiché sa volonté de rassembler "le monde libre" face à la montée de plusieurs autoritarismes, au premier rang desquels la Chine. Il souhaite oeuvrer à une relation "stable et prévisible" avec Moscou.

La réunion de mercredi à Genève est largement saluée comme un succès par le simple fait qu'elle ait lieu. En revanche, les attentes en termes de contenus sont limitées, quelques mois après le renouvellement au dernier moment de l'accord de réduction des armes nucléaires stratégiques (New START). Sur la scène internationale, les divergences sont nombreuses, de la Syrie à l'Ukraine.

Discussion sur des détenus

Avant même la rencontre, le ton est venu refléter les tensions entre Washington et Moscou. Face à celui qu'il a qualifié récemment de "tueur", M. Biden veut aborder des questions liées aux droits humains. Mais la situation au Bélarus ou l'affaire de l'opposant russe Alexeï Navalny sont considérées par la Russie comme ne devant pas faire l'objet d'une interférence internationale.

Vladimir Poutine s'est en revanche dit prêt à un échange de détenus pour réchauffer les relations. Alors même que M. Biden est sous pression pour obtenir la libération de deux Américains, un homme accusé d'espionnage et un second emprisonné pour avoir agressé deux policiers. La Maison Blanche a annoncé que leur situation serait abordée. La Suisse est elle prête à faciliter une possible initiative.

Le sommet est organisé dans une ville de Genève sous un important dispositif de sécurité. Des milliers de membres de forces de l'ordre sont mobilisés.

Continuer la lecture

Genève

Sommet Biden-Poutine à Genève: le suivi en continu

Publié

le

Genève accueillera la rencontre entre les deux Présidents Joe Biden et Vladimir Putin le mercredi 16 juin 2021 (image d'illustration - ©KEYSTONE/POOL/PETER KLAUNZER)

Continuer la lecture

Genève

Début très protocolaire entre Joe Biden et Guy Parmelin

Publié

le

Le président de la Confédération Guy Parmelin a accueilli son homologue américain Joe Biden mardi à Genève. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le président américain Joe Biden et le président de la Confédération Guy Parmelin ont entamé leur discussion bilatérale à l'Hôtel Intercontinental à Genève. Les deux dirigeants n'ont fait aucune déclaration au début de leur rencontre.

La tonalité tranche avec les habitudes du prédécesseur de M. Biden, Donald Trump. A Davos (GR) en 2020, le républicain avait été assez volubile avec la présidente de la Confédération d'alors, Simonetta Sommaruga, affichant sa volonté d'atteindre rapidement un accord commercial avec la Suisse.

Une question qui devrait être encore abordée lors du dialogue entre M. Biden et M. Parmelin. Mais les discussions n'ont pas réellement avancé depuis la rencontre de la station grisonne l'année dernière.

Accord de libre-échange mais aussi fiscalité, avions de chasse ou candidature suisse à un siège au Conseil de sécurité de l'ONU en 2023, les sujets ne manquent pas. Quelques mois après que la Suisse a été considérée comme "un paradis fiscal" par M. Biden. Outre les deux présidents, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et le conseiller fédéral Ignazio Cassis, de même que d'autres responsables des deux pays, sont dans la salle.

Continuer la lecture

Genève

Le président américain Joe Biden a atterri à Genève

Publié

le

Le président américain Joe Biden a été accueilli par le président de la Confédération Guyy Parmelin à Genève. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le président américain Joe Biden est en Suisse. Air Force One a atterri mardi peu après 16h20 à Genève. Après son accueil par le président de la Confédération, il doit ensuite s'entretenir plus longuement avec lui. Avant son sommet mercredi avec Vladimir Poutine.

Outre Guy Parmelin, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et le président du Conseil d'Etat genevois Serge Dal Busco étaient présents pour recevoir M. Biden sur le tarmac.

Le président américain a multiplié les sommets ces derniers jours en Europe, tentant de solidifier le lien avec ses alliés avant sa discussion avec son homologue russe. Mercredi, il rencontrera Vladimir Poutine dans la Villa La Grange.

Le sommet aura lieu dans une ville sous haute sécurité. Des milliers de membres des forces de l'ordre sont mobilisés.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Scorpion

Besoin d’un souffle novateur dans vos relations amoureuses : nouvelles connaissances et pourquoi pas un coup de cœur ?

Publicité

Les Sujets à la Une

X