Rejoignez-nous

Suisse Romande

Une alliance lémanique pour promouvoir la sécurité numérique

Publié

,

le

Grégoire Ribordy, directeur général de ID Quantique (gauche), le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba (2e gauche), le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet (3e droite), Martin Vetterli, Président l'EPFL, (2e droite) et Philippe Amon, président et directeur général de SICPA (droite) s'expriment lors d'une conférence de presse au sujet d'un accord lémanique entre le canton de Vaud et le canton de Genève pour le futur lancement de la « Trust Valley ». (©KEYSTONE/Valentin Flauraud).
Les cantons de Vaud et Genève vont créer une "Trust Valley" lémanique. Donner confiance aux utilisateurs, ancrer les start-ups dans la région, inciter les investisseurs suisses à financer des projets locaux, permettre aux administrations publiques de bénéficier de technologies de pointe et attirer des entreprises étrangères font partie des objectifs du projet.

Les cantons de Vaud et de Genève ont annoncé aujourd’hui la création d’une Trust Valley. Entendez par là, une vallée de la confiance qui associera les pouvoirs publics, des entreprises privées et les hautes écoles et instituts de recherche de la région dont l'EPFL. Cette confiance, elle est numérique. Un terme qui peut paraître obscur, mais qui est constitutif du quotidien de toute personne connectée. Même au plus petit degré. Définition avec Martin Vetterli, président de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Martin Vetterli
Président de l’EPFL
Martin Vetterli Président de l’EPFL

Ce pôle de compétences permettra de réunir plus de 500 experts. Pour le conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie Philippe Leuba, il s’agit avant tout de fédérer l’ensemble des acteurs et des compétences présents sur l’arc lémanique.

Philippe Leuba
Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie
Philippe Leuba Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie

Cette Trust Valley a également pour mission de faire rayonner le pôle de compétences de la région et favoriser le développement de projets novateurs. Le ministre vaudois de l’économie en attend de l’innovation, de la création de places de travail et de la cybersécurité. Raison pour laquelle le canton va mettre la main au porte-monnaie.

Philippe Leuba
Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie
Philippe Leuba Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie

Le ministre vaudois de l’économie espère des retombées concrètes avec ce projet.

Philippe Leuba
Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie
Philippe Leuba Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie

Pour le président de l’EPFL Martin Vetterli de nombreux projets novateurs peuvent émerger d'une telle plateforme. Et l’arc lémanique est un terreau fertile à sa réussite.

Martin Vetterli
Président de l’EPFL
Martin Vetterli Président de l’EPFL

Ajoutons à cela, la présence de près de 300 entreprises actives dans la confiance numérique et la cybersécurité dans la région. Parmi elles, des multinationales comme Sicpa, Kudelski ou SGS qui font d'ailleurs partie du projet. Selon Martin Vetterli, la neutralité de la Suisse est également une carte de visite importante pour un rayonnement international.

Martin Vetterli
Président de l’EPFL
Martin Vetterli Président de l’EPFL

Parmi les missions de la Trust Valley lémanique également, celle de faire rayonner le pôle de compétences de la région. Selon le ministre vaudois de l'économie Philippe Leuba, l’arc lémanique peut y gagner.

Philippe Leuba
Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie
Philippe Leuba Conseiller d’Etat vaudois en charge de l’économie

La Trust Valley sera officiellement lancée en octobre prochain. Son financement sera assuré par les deux cantons fondateurs ainsi que par ses partenaires, notamment les entreprises. Quelques dizaines de milliers de francs d’investissements cantonaux sont annoncés pour le budget de fonctionnement de départ.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Les restaurants valaisans devront fermer à 22h00

Publié

le

Le Valais est devenu le canton suisse dénombrant le plus grand nombre de nouveaux cas au prorata de sa population. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

En Valais, les établissements publics comme les restaurants devront fermer à 22h00 à partir de jeudi. Cette mesure, encore inédite en Suisse, fait partie d'une série de décisions prises par le Conseil d'Etat mercredi.

Les rassemblements de plus de dix personnes tant dans l'espace public que privé sont en outre interdits. Le port du masque est obligatoire en permanence sur les lieux de travail clos.

Face à la hausse rapide des cas de coronavirus en Valais, le canton serre la vis. Les nouvelles mesures entrent en vigueur "cette nuit à minuit. Elles sont applicables jusqu'au 30 novembre. On espère que ça suffira pour endiguer la situation avant la saison d'hiver", indique Christophe Darbellay, président du Conseil d’Etat, mercredi lors d'un point presse.

Le Valais est devenu le canton suisse dénombrant le plus grand nombre de nouveaux cas au prorata de sa population. L'Hôpital du Valais a déclaré être en "situation critique". Et mardi, le service de traçage a fait savoir qu'il peinait à mener sa tâche à bien en raison du nombre de cas qui bourgeonnent un peu partout.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Une cellule romande de coordination en soins intensifs

Publié

le

Les cantons romands ont mis sur pied une cellule de coordination pour mieux se répartir les malades atteints par le Covid-19. (Image d'archive - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les cantons romands pourront mieux se répartir les malades atteints par le Covid-19. Selon une information de la RTS, une cellule de coordination a été créée pour permettre des transferts de patients si les soins intensifs d'un hôpital deviennent saturés.

L'objectif des cantons romands consiste à "permettre à tous les patients qui ont besoin de soins intensifs de pouvoir être hospitalisés dans une région qui parle français", explique Stéphanie Monod, directrice générale de la santé dans le canton de Vaud, interrogée jeudi dans la Matinale de la RTS.

Gérée par le CHUV à Lausanne, cette cellule n'est pas encore opérationnelle. Mais elle va "probablement être activée sous peu", vu de l'augmentation actuelle des hospitalisations liées au coronavirus.

Si un service de soins intensifs en Suisse romande venait à être débordé, il pourrait faire appel à cette cellule pour demander que l'on trouve une place pour un patient. Pour Mme Monod, des décisions de transfert seront "certainement" prises, sachant que les hôpitaux ne devraient pas faire face en même temps à des problèmes de saturation.

En évitant que les soins intensifs ne soient saturés, cette cellule doit aussi permettre aux hôpitaux romands de maintenir leurs opérations non urgentes. Celles-ci avaient dû être reportées durant la première vague du printemps, occasionnant d'importantes pertes de revenus pour les hôpitaux.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Terrorisme : quatre personnes arrêtées dans le canton de Fribourg

Publié

le

Les opérations ont été réalisées en collaboration avec le Service de renseignements de la Confédération, fedpol et la police cantonale fribourgeoise. (ARHIVES - ©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Quatre personnes ont été arrêtées dans le canton de Fribourg. Elles sont soupçonnées de terrorisme. Il s'agit de trois hommes et une femme originaires des Balkans, indique vendredi le Ministère public de la Confédération (MPC).

Les arrestations ont eu lieu dans le cadre de deux procédures pénales, précise le MPC dans un communiqué. La première a été ouverte en août 2020 à l'encontre d'une Kosovare de 28 ans et d'un Macédonien de 29 ans. Le MPC a ouvert la deuxième en septembre 2020 contre un Kosovar de 26 ans et un Suisso-kosovar de 34 ans.

Tous les prévenus sont domiciliés dans le canton de Fribourg. Ils sont soupçonnés d'avoir violé la loi interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique et les organisations apparentées et le soutien, respectivement la participation, à une organisation criminelle. La présomption d'innocence prévaut.

Outre ces arrestations, le MPC a mené trois perquisitions. Les opérations ont été réalisées en collaboration avec le Service de renseignements de la Confédération, fedpol et la police cantonale fribourgeoise. Aucune information complémentaire ne sera donnée pour l'heure.

Septante procédures pénales

Les opérations de vendredi s'inscrivent dans le cadre de la poursuite pénale systématique par le Ministère public de la Confédération de toutes les personnes, tentant de participer au terrorisme à motivation djihadiste ou de le soutenir, indique encore le MPC.

Environ 70 procédures pénales sont actuellement en cours au MPC dans ce domaine. Elles sont menées essentiellement pour des soupçons de propagande ou de recrutement au profit d’organisations terroristes, de financement de ces organisations et de lutte contre les voyageurs du djihad, y compris les personnes de retour.

Continuer la lecture

Suisse Romande

Le plongeon du PIB romand est le pire depuis l'après-guerre

Publié

le

"C'est la plus grave crise que l'on connaît depuis l'après-guerre" a déploré Jean-Pascal Baechler, conseiller économique à la Banque cantonale vaudoise. (Image prétexte - ©KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le produit intérieur brut (PIB) romand va plonger de 5,7% en 2020 d'après les banque cantonales romandes. C'est le pire repli qu'a connu l'économie de la région depuis l'après-guerre, dépassant de loin les effets de la crise mondiale de 2008/2009. Les mesures de soutien économique mises en place par les autorités fédérales et la reprise de certains secteurs durant l'été ont toutefois permis d'éviter la catastrophe, ont assuré ces banques face à la presse à Lausanne.

La contraction dépasse de loin celle des crises passées. La crise financière et économique de 2008/2009 n'a par exemple provoqué un repli de que de 2,0% en Suisse romande et de 2,2% dans toute la Suisse, contre une chute nationale de 6,2% cette année.

Une crise sans précédent...

"C'est la plus grave crise que l'on connaît depuis l'après-guerre" a déploré Jean-Pascal Baechler, conseiller économique à la Banque cantonale vaudoise (BCV). Toutes les branches économiques sont affectées, ce qui rend cette crise aussi exceptionnelle selon lui.

Le secteur industriel a en particulier souffert de la chute des exportations, celles des montres et des machines notamment, et enregistrera un recul de 15% cette année par rapport à 2019.

Ce ralentissement est cependant moins violent que celui vécu durant la crise de 2008/2009, précise M. Baechler. Les industries pharmaceutiques et chimiques ont par exemple été particulièrement solides, avec une grosse baisse en mai de 20% sur un an contre un quasi-retour à la normale avec un repli de 5% en août par rapport au même mois l'année dernière.

Selon l'expert de la Banque cantonale vaudoise, c'est le recul des services aux entreprises, le premier depuis longtemps, qui est le signe d'une crise majeure. La branche a enregistré une baisse en comparaison annuelle de 5% et cela "contribue grandement à la baisse générale du PIB romand en 2020" a affirmé Jean-Pascal Baechler.

Le taux de chômage s'achemine, lui, vers une hausse de 50%, passant de 3% en 2019 à 4,4% en 2020. "On n'a pas observé une explosion du chômage" a tempéré le conseiller économique, grâce à la mise en place rapide selon lui du chômage partiel dans la région.

La Suisse subissait déjà le ralentissement du commerce international au début de l'année et l'impact du franc fort sur ses exportations. "Oui on a été handicapé par un franc suisse surévalué, mais ce n'était pas davantage un problème durant la crise que ça l'est depuis quelques années" a expliqué l'analyste, présentant une courbe quasiment stable depuis quelques années de la surévaluation du franc par rapport à l'euro.

... mais moins marquée que celles d'autres pays

Malgré ces chiffres en baisse, "la Suisse ne s'en sort pas trop mal", par rapport à d'autres pays européens. Selon M. Baechler, le fait que la Suisse ait opté pour un semi-confinement au lieu d'un confinement total comme en France ou en Italie a permis au pays d'amoindrir les conséquences de la pandémie sur l'économie. Mais ce n'est pas le seul facteur.

"Notre économie est très diversifiée, très ouverte à l'international avec en parallèle un marché intérieur qui a continué de bien fonctionner" a décrypté Jean-Pascal Baechler. "La Suisse est moins orientée vers l'industrie lourde que son voisin allemand et est plutôt plus développée au niveau de l'industrie pharmaceutique".

Il y a donc pour lui des raisons d'être optimiste. Les six institutions cantonales tablent d'ailleurs sur une reprise du PIB de l'ordre de 4,5% en 2021 en Suisse romande, et de 4,9% au niveau national.

L'expert prévient tout de même: "Il faut rester prudent avec ce genre de prévisions. Il est difficile d'anticiper la manière dont les gouvernements vont réagir. La sortie du Royaume-Uni de l'UE n'est pas encore totalement actée, le franc suisse s'apprécie, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis sont toujours présentes. Il faut composer avec les vieilles et les nouvelles incertitudes" a-t-il conclu.

Continuer la lecture

Suisse

Assurance maladie: hausse de 0,9% en moyenne pour Vaud en 2021

Publié

le

La santé est toujours plus chère en Suisse. En 2021, les assurés verront une nouvelle fois en moyenne leurs primes augmenter. (Image symbolique - ©KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La prime moyenne de l'assurance obligatoire des soins augmentera de 0,5% en 2021. Selon le canton, l'évolution sera comprise entre -1,6% et 2,1%. Alain Berset a salué une hausse "très modérée".

C'est la troisième année de suite que la hausse est faible, a souligné le ministre de la santé devant la presse, se félicitant de "la tendance vers le bas" observée depuis des années. On est désormais bien en-dessous de la moyenne observée depuis l'entrée en vigueur de la Lamal (3,7%).

La prime moyenne s'élèvera à 316,50 francs. Les primes moyennes pour les adultes et les jeunes adultes connaîtront une augmentation de 0,4%, à respectivement 375,40 francs et 265,60 francs. La prime moyenne des enfants baissera légèrement de 0,1% et se montera à 99,70 francs.

Baisses dans neuf cantons

Les projections montrent que dans neuf cantons (AG, AI, AR, BS, NE, OW, SH, SZ, ZH), l'évolution de la prime moyenne sera inférieure ou égale à 0%, alors que dans dix autres (BE, FR, GE, GL, GR, SG, SO, UR, VD, ZG), elle se situera entre 0% et 1%. Dans les sept cantons restants (BL, JU, LU, NW, TG, TI, VS), la hausse sera supérieure à 1%. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a approuvé toutes les primes pour un an.

Les cantons du Tessin et du Jura connaîtront les plus fortes hausses, de respectivement 2,1% et 2%. Suivent le canton du Valais avec 1,6% d'augmentation moyenne et Lucerne, avec 1,4%.

Appenzell Rhodes-Intérieures et Zurich bénéficieront des plus fortes baisses, respectivement de -1,6% et -0,7%. Fribourg et Genève subiront une hausse de 0,6% et Vaud de 0,9%. Neuchâtel connaîtra une baisse de 0,2%.

Effets de la pandémie

Les primes de 2021 sont calculées pour couvrir les coûts estimés pour l'année 2021, rappelle l'OFSP, ajoutant qu'il n'est même pas encore possible de connaître l'impact de la pandémie de Covid-19 sur les coûts de l'année 2020.

"Nous ne savons vraiment pas grand-chose sur l'évolution" de la pandémie, a souligné le directeur de l'OFSP Pascal Strupler. Selon le Valaisan, d'éventuelles corrections pourraient se faire ultérieurement, probablement via les réserves des caisses.

Réformes nécessaires

Malgré les hausses modérées annoncées mardi, l'OFSP met en garde: "les coûts de la santé continuent toutefois d'augmenter" et cela ne changera pas à l'avenir en raison de l'évolution démographique et du progrès technique, souligne-t-il. Et d'ajouter que "des réformes s'avèrent nécessaires pour limiter la hausse à ce qui est médicalement justifiable".

Dans ce contexte, Alain Berset a rappelé que les mesures prises ces dernières années ont permis d'économiser 1,5 milliard de francs par an (soit environ 5% des dépenses de la santé): un milliard sur le prix des médicaments et environ 500 millions grâce à la révision des tarifs médicaux.

En outre, un paquet de neuf mesures est en cours d'examen par le Parlement et un autre a été mis en consultation. Toutes ces mesures permettraient d'économiser un milliard supplémentaire, a dit M. Berset, espérant que les Chambres suivent le Conseil fédéral dans ses efforts de maîtrise des coûts.

Réserves trop importantes

Le Conseil fédéral a par ailleurs mis en consultation vendredi une modification d'ordonnance visant à inciter les caisses à procéder à des réductions volontaires de leurs réserves.

L'OFSP rappelle par ailleurs qu'il a approuvé pour l'an prochain une compensation des primes encaissées en trop de 183 millions de francs et une réduction volontaire des réserves de 28 millions, ce qui fait un total de 211 millions qui retournera aux assurés.

Personne ne conteste l'existence de réserves. Mais actuellement elles se montent à onze milliards de francs, cela correspond à quatre mois de dépenses, c'est trop, a souligné le Fribourgeois. Il faut calculer au plus juste l'évolution des coûts.

Primes moyennes par canton

Primes moyennes cantonales pour les adultes dès 26 ans

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférences 2020/2021 en %Différences 2020/2021 en francs
AG346.2345,8-0,1%-0,4
AI264.2259,9-1,6%-4,3
AR318,1318,20,0%0,1
BE381,2384,80,9%3,6
BL419,7424,91,2%5,2
BS483,3482,8-0,1%-0,5
FR354,9357,50,7%2,6
GE483,7484,90,2%1,2
GL331,2332,00,2%0,8
GR325,2325,60,1%0,4
JU403,7410,51,7%6,8
LU321,6325,91,4%4,4
NE426,4425,3-0,3%-1,1
NW295,5299,11,2%3,6
OW304,4303,5-0,3%-0,9
SG330,2330,70,2%0,5
SH359,9359,3-0,2%-0,6
SO371,5372,20,2%0,7
SZ320,7320,5-0,1%-0,2
TG326,6330,11,1%3,5
TI419,2427,31,9%8,1
UR289,7291,70,7%2,0
VD418,1420,40,6%2,3
VS356,4362,31,6%5,8
ZG299,9302,00,7%2,1
ZH364,0361,2-0,8%-2,8
-------------------------
Suisse373,9375,40,4%1,5

Primes moyennes cantonales pour les jeunes adultes entre 19 et 25 ans

 

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférence 2020/2021 en %Différence 2020/2021 en francs
AG243,3241,9-0,6%-1,4
AI170,7171,10,2%0,4
AR218,8218,70,0%-0,1
BE254,5257,31,1%2,8
BL289,0294,92,0%5,9
BS349,3342,7-1,9%-6,5
FR253,6255,30,7%1,7
GE373,5375,40,5%1,9
GL234,9235,20,2%0,4
GR236,2238,71,1%2,6
JU261,4269,63,1%8,2
LU220,5222,50,9%2,0
NE299,1300,00,3%0,9
NW202,2203,50,6%1,2
OW209,9210,10,1%0,2
SG226,7227,50,4%0,8
SH244,3245,60,6%1,4
SO254,4254,60,1%0,2
SZ221,8220,3-0,7%-1,5
TG224,4228,11,6%3,6
TI286,0294,22,9%8,2
UR195,1196,50,7%1,4
VD304.1307,11,0%3,0
VS260,3262,20,7%1,8
ZG216,4219,71,5%3,3
ZH264,4261,2-1,2%-3,2
-------------------------
Suisse264,7265,60,4%1,0

Primes moyennes cantonales pour enfants jusqu'à 18 ans

 

CantonPrimes 2020 en francsPrimes 2021 en francsDifférence 2020/2021 en %Différence 2020/2021 en francs
AG91,491,4-0,1%0,0
AI69,767,9-2,5%-1,7
AR84,283,4-0,9%-0,8
BE98,8100,11,3%1,3
BL111,3111,30,0%0,0
BS130,5129,9-0,4%-0,6
FR93,093,20,3%0,2
GE126,6126,5-0,1%-0,1
GL82,983,00,0%0,0
GR87,987,8-0,2%-0,1
JU101,7103,21,6%1,6
LU83,784,51,0%0,8
NE109,6109,3-0,3%-0,3
NW78,579,41,1%0,9
OW79,680,30,8%0,7
SG88,587,5-1,1%-1,0
SH92,191,9-0,2%-0,2
SO96,696,5-0,1%-0,1
SZ84,383,8-0,6%-0,5
TG89,189,10,1%0,1
TI108,5109,50,9%1,0
UR74,775,51,1%0,8
VD116,4116,60.1%0,1
VS91,993,21,3%1,2
ZG82,082,20,2%0,2
ZH100,298,7-1,5%-1,5
-------------------------
Suisse99,899,7-0,1%-0,1

(KEYSTONE-ATS/DOR)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Sagittaire

Encore de la confusion dans vos sentiments mais vous vous adaptez à toutes les situations et car cela vous laisse du champ libre…

Publicité

Les Sujets à la Une

X