Rejoignez-nous

Sport

Cyclisme : portrait de Geraint Thomas

Publié

,

le

Geraint Thomas a conservé son calme et sa modestie, avec un sens de l'humour loin de l'image froide et distante que l'on peut avoir de lui. Il est devenir le 1er Gallois vainqueur du Tour de France.

Dans le sport gallois, il y a les vedettes ultra médiatisées comme le joueur du Real Madrid Gareth Bale, ou le troisième ligne aile Sam Warburton, capitaine du XV du Poireau et des Lions britanniques aujourd'hui à la retraite.

Il y a désormais Geraint Thomas, ou "G" comme le surnomme ses amis et coéquipiers, fier Gallois de 32 ans arborant le drapeau national dimanche pour célébrer son premier Tour de France.

Comme Bale et Warburton, Thomas est passé par l'école Whitchurch dans le nord de Cardiff, mais c'est bien le seul point commun entre les trois sportifs.

Car si l'on met de côté sa résidence en Principauté de Monaco avec sa femme Sara Elen, le cycliste né en mai 1986 dans une famille d'ouvriers se situe à des années lumières du star système qu'incarnent Bale et Warburton.

"Il a toujours le même caractère. C'est quelqu'un qui a la capacité à ne pas s'éparpiller, il a cette faculté à s'isoler, à faire les choses simplement. C'est de la routine, mais de la routine hyper maîtrisée", note son directeur sportif chez Sky, Nicolas Portal, qui l'a côtoyé en 2010 en tant que coureur au moment de la création de la formation britannique.

Fan de rugby

Une isolation - il ne lit pas les pages cyclisme dans la presse, préférant s'attarder sur le rugby, une grande passion - bénéfique, alors que l'ambiance autour de Sky aura été très tendue pendant tout le Tour de France, et que les coureurs bleu ciel et noirs ont été la cible d'une partie du public.

"Il n'est pas agité quand il se fait huer sur un podium lorsqu'il gagne en haut de l'Alpe d'Huez. Forcément, ce n'est pas génial. Mais il arrive à se mettre dans la course", loue son directeur sportif.

"Quand on ne le connaît pas, c'est quelqu'un qui peut paraître froid", note Portal. Mais ce n'est pas du tout le cas. "Il a un humour vraiment gallois, comme les gars que l'on peut côtoyer lorsque l'on fait du rugby. C'est du second degré, assez fin", souligne Portal.

Sur le Tour de France, les occasions étaient toutefois rares pour percevoir cette facette de la personnalité de Thomas.

Une seul fois, il s'est permis un petit trait d'humour, lors du second jour de repos à Carcassonne, sur ses relations avec Chris Froome, quadruple vainqueur de la Grande Boucle, et coéquipier chez Sky depuis près d'une décennie. "Je m'entends bien avec lui... pour le moment".

Bon vivant, il a une fois déclaré: "Si je devais vivre comme un moine 24 heures sur 24, sept jours sur sept, je craquerais tout simplement". Et il sait parfaitement faire la part des choses entre compétition et décompression.

 

(ATS / KEYSTONE - AP - LAURENT REBOURS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Wendy Holdener se pare d'argent lors du combiné

Publié

le

Wendy Holdener est allée chercher la médaille d'argent du combiné des Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Wendy Holdener a décroché l'argent du combiné des Mondiaux à Méribel. La Schwytzoise n'a été devancée que par l'Italienne Federica Brignone.

La première épreuve des Mondiaux a souri à l'équipe de Suisse puisque Wendy Holdener est allée chercher du métal. Pas l'or espéré, mais l'argent à 1''62 de Federica Brignone.

15e après le Super-G, la double championne du monde de la discipline (2017 et 2019) a réussi la meilleure manche de slalom. Insuffisant pour revenir sur la Valdôtaine, mais suffisant pour passer devant l'Autrichienne Ricarda Haaser. Elle empoche sa quatrième médaille aux Championnats du monde.

Grosse déception en revanche pour Michelle Gisin. La double championne olympique a perdu deux secondes en slalom sur Federica Brignone! Elle termine au 6e rang à 3''43.

Titrée à 33 ans, Federica Brignone mérite amplement cette médaille d'or. Vainqueure de cinq combinés en Coupe du monde, dont quatre à Crans-Montana, la Transalpine n'avait jusqu'ici remporté que le bronze olympique dans cette discipline. Elle ajoute une deuxième médaille mondiale à sa collection après l'argent obtenu en géant en...2011 à Garmisch

Sixième de la manche initiale à 0''96, Mikaela Shiffrin était en passe d'aller chercher l'or. Mais la tenante du titre, emportée par sa fougue, est sortie à quelques portes de l'arrivée. La femme aux 85 succès en Coupe du monde a-t-elle été rattrapée par les démons de Pékin? Car on se souvient que lors des derniers JO, l'Américaine était passée complètement à côté de ce grand rendez-vous.

A noter que plusieurs femmes ont utilisé la manche de vitesse comme un entraînement, puisque la FIS l'autorise. Ainsi Lara Gut-Behrami a pu par exemple se tester en prenant la 2e place du Super-G à 0''71 de Brignone.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Bellier rejoint Hüsler dans le tableau principal

Publié

le

Antoine Bellier s'est hissé dans le tableau principal (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Antoine Bellier (ATP 190) a décroché de haute lutte son ticket pour le tableau final à Montpellier.

Le Genevois a effacé trois balles de match face au Russe Ivan Ghakov (ATP 250) avant de s'imposer 3-6 7-6 (12/10) 6-4 au 2e tour des qualifications.

C'est la troisième fois que le gaucher de 26 ans parvient à sortir des qualifications dans un tournoi ATP. Il y était parvenu pour la première fois en juin 2022 sur l'herbe de Majorque, se hissant jusqu'en demi-finales après avoir écarté deux balles de match au dernier tour des qualifications.

Antoine Bellier, qui avait passé un tour l'automne dernier à Stockholm pour sa deuxième apparition sur le circuit principal, s'est retrouvé à un point de la défaite face à Ivan Ghakov dans le tie-break du deuxième set. Il fut ainsi mené 5/6, 7/8 puis 9/10.

Auteur de 17 aces dans cette partie, Bellier a fait plus facilement la différence dans la troisième manche. Il a signé son premier break dans ce match - sur sa septième opportunité - pour mener 2-1 et a conservé cet avantage jusqu'au bout.

Le Genevois rejoint dans le tableau principal le no 1 helvétique Marc-Andrea Hüsler (ATP 49). Celui-ci doit affronter au 1er tour l'espoir français Luca van Assche (ATP 145), âgé de 18 ans et au bénéfice d'une invitation. S'il s'impose, le Zurichois défiera Holger Rune (ATP 9) en 8e de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Tobias Stephan arrêtera en fin de saison

Publié

le

Tobias Stephan arrêtera sa carrière en fin de saison (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Tobias Stephan mettra fin à sa carrière à l'issue de la saison 2022/23, annonce le Lausanne HC dans un communiqué.

Le gardien, qui a fêté ses 39 ans le 21 janvier, évolue depuis l'été 2019 à Malley. Il avait auparavant défendu les couleurs de Kloten, Genève-Servette et Zoug en National League.

"Je me suis toujours dit que le jour où je ne serais plus au top dans un des trois domaines que sont la forme physique, la forme mentale et la performance sportive, alors le moment serait venu d’arrêter", souligne dans ce communiqué le Zurichois, qui avait tenté sa chance en Amérique du Nord entre 2006 et 2009 (11 matches disputés en NHL avec Dallas).

"Mon corps ne me permet plus d’être à 100% au service de mon équipe. Ma décision est donc logique et réaliste, même si j’éprouve toujours autant de plaisir à venir à l’entraînement", poursuit l'ancien international, qui a participé à trois Jeux olympiques et à cinq championnats du monde sous le maillot de l'équipe de Suisse (70 sélections au total).

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 2019 avec Zoug, Tobias Stephan n'a jamais été sacré en championnat: il a perdu les trois finales qu'il a disputées, en 2010 avec Genève-Servette puis en 2017 et en 2019 avec Zoug, à chaque fois face à Berne. Il n'a disputé que sept matches de National League dans ce championnat 2022/23 en raison d'une blessure au bas du corps.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Combiné dames: Brignone mène, Gisin et Holdener trop tendres

Publié

le

Michelle Gisin seulement 14e du Super-G du combiné des Mondiaux (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Michelle Gisin et Wendy Holdener devront sortir une manche de slalom de feu pour espérer une médaille lors du combiné des Mondiaux à Méribel. Elles sont à plus d'1''50 de Federica Brignone.

14e et 15e, à respectivement 1''58 et 1''66, les deux atouts suisses ont manqué d'agressivité dans le Super-G. La double championne olympique a d'ailleurs reconnu au micro de la RTS avoir pris trop de marge et avoir été trop "gentille". Même si les deux Suissesses n'allaient pas calculer, elles devront prendre énormément de risque lors du slalom.

En tête on retrouve Federica Brignone qui a parfaitement su négocier tous les pièges de cette première course. La Valdôtaine, plus hésitante en slalom, devra attaquer comme une folle car Mikaela Shiffrin pointe au 6e rang à 0''96.

En plus de ces deux femmes, les Suissesses devront aussi garder à l'oeil la performance de Franziska Gritsch, excellente 7e du Super-G à 1''07. L'Autrichienne de bientôt 26 ans compte quatre top 10 en slalom cet hiver.

A noter que plusieurs femmes ont utilisé cette manche de vitesse comme un entraînement, puisque la FIS l'autorise. Ainsi Lara Gut-Behrami, 2e à 0''71 de Brignone, a pu prendre contact avec la piste et les conditions de neige. Sofia Goggia s'est pour sa part montrée plus attentiste en prenant la 20e place à 1''92.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X