Rejoignez-nous

Sport

Football : la Suisse dans le groupe de l’Italie à l’Euro 2020

Publié

,

le

Vladimir Petkovic et la Suisse ont les moyens de passer la poule de qualification de l'Euro. (©KEYSTONE/AP/MARCOS MORENO)

Le tirage au sort de l’Euro 2020, qui se disputera dans 12 villes différentes, a réservé à la Suisse un groupe où la tête de série sera l’Italie. La Turquie et le Pays de Galles complètent.

Le tirage au sort de l’Euro 2020, qui se disputera dans douze villes différentes, a réservé à la Suisse un groupe où la tête de série sera l’Italie. Les deux autres équipes seront la Turquie et le Pays de Galles.

La sélection helvétique a eu la chance d’éviter le Portugal dans le chapeau 3. Le champion d’Europe 2016 se retrouvera dans le groupe de la « mort » avec l’Allemagne et la France !

Pour les Suisses, outre la valeur de ses adversaires, il faudra composer avec les longs déplacements à Bakou en Azerbaïdjan.

L’Euro débutera pour la Suisse par un match contre le Pays de Galles le samedi 13 juin. Ensuite, la sélection helvétique reviendra à Rome pour affronter l’Italie le mercredi 17 juin puis repartira en Azerbaïdjan pour se frotter à la Turquie le dimanche 21 juin. Bakou – Rome – Bakou. La Suisse va voyager entre deux villes éloignée de 3000 km.

Le match d’ouverture sera Italie – Turquie à Rome le 12 juin.

La Suisse a tout de même des raisons d’espérer sur le plan sportif puisque outre les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes seront qualifiés pour les huitièmes de finale.

L’Italie a terminé meilleure équipe de la phase de la qualification pour cet Euro en remportant ses dix matches. Après avoir manqué la Coupe du monde 2018, elle s’est rapidement remise sur pied sous la conduite de Roberto Mancini. Sur le terrain, Marco Verratti dirige la manoeuvre.

La Turquie rappelera à la sélection helvétique l’un des matches les plus piquants de son histoire en 2005 en barrage de qualification pour le Mondial 2006 à Istanbul. Dans un climat détestable avec des incidents en fin de rencontre, les Suisses de Stéphane Grichting avaient arraché la qualification (2-2). En qualification, la sélection turque a battu la France, championne du monde avant de se qualifier en tenant à distance l’Islande.

Le dernier adversaire sera le Pays de Galles de Gareth Bale, qui s’est qualifié en tant que deuxième du groupe E, remporté par la Croatie. Les Gallois ont devancé la Slovaquie, la Hongrie et l’Azerbaïdjan.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Volley-ball : suite de parcours européen compromis pour le LUC

Publié

le

Battu par Brcko au premier tour aller de CEV Cup, les Universitaires devront réaliser un petit miracle dans moins d’une semaine, en Bosnie. Une victoire en trois ou quatre manches sera impérative à décrocher pour espérer poursuivre l’aventure.

Mauvais départ de Lausanne en Coupe d’Europe. Lors du match aller des 16ème de finale de CEV Cup, les Vaudois ont subi la loi des Bosniens du Mladost Brcko mercredi soir.

Revers concédé en quatre sets à Dorigny : 23-25, 25-23, 18-25 et 20-25.

Les regrets sont de mise après une partie équilibrée alimentée d’erreurs individuelles trop fréquentes. Adrien Prével, capitaine du LUC :

Adrien Prével
Capitaine du LUC
Adrien Prével Capitaine du LUC

Le match retour des 16ème de finale de CEV Cup se disputera mardi prochain en Bosnie.

 

 

Continuer la lecture

Sport

Football : fin de série pour les Bleus et Blancs

Publié

le

Face à une solide et réaliste équipe de Vaduz, le LS s’est incliné devant ses supporters. Un résultat qui constitue un petit exploit pour le nouveau troisième de Challenge League.

Coup d’arrêt pour le Lausanne-Sport à la Pontaise. Invaincus dans leur stade depuis le 3 avril, les joueurs de Giorgio Contini se sont inclinés dimanche 2 à 0 lors de la venue du FC Vaduz.

L’ouverture du score des visiteurs, survenue suite à une déviation malheureuse de Monteiro, fut de plus le premier but encaissé par le LS sur sa pelouse depuis le 25 septembre.

Un revers malvenu avant le dernier match de l’année qui l’opposera à Grasshopper vendredi prochain. Joël Geissmann, milieu de terrain lausannois :

Joël Geissmann
Milieu de terrain du LS
Joël Geissmann Milieu de terrain du LS

Au classement de Challenge League, trois points séparent désormais Lausanne, leader, de Grasshopper.

Continuer la lecture

Sport

Saut à ski: premier podium pour le Vaudois Peier

Publié

le

Killian Peier magnifique 2e à Nizhny Tagil (©KEYSTONE/EPA/SERGEI ILNITSKY)

Killian Peier a obtenu son premier podium en Coupe du monde lors du deuxième concours de Nizhny Tagil. Le Vaudois a pris la 2e place derrière l’Autrichien Stefan Kraft.

Simon Ammann n’est plus le dernier Suisse à être monté sur un podium de Coupe du monde. Ce titre appartient désormais à Killian Peier. En Russie, le Combier a parfaitement justifié sa médaille de bronze des derniers championnats du monde au grand tremplin en terminant derrière l’intouchable Stefan Kraft.

Très bon la veille lors de la première manche mais trop agressif en seconde, Peier avait dégringolé à la 16e place. A nouveau 5e à l’issue du premier saut dimanche, le Vaudois n’a cette fois pas commis la même erreur et su profiter des bonnes conditions aérologiques. Un premier bond à 138 m et un second à 137 m lui ont offert la deuxième place sur le podium.

La progression du Vaudois de 24 ans est plus que nette. Son meilleur résultat individuel en Coupe du monde restait jusque-là une 7e place obtenue en janvier à Innsbruck lors de la Tournée des 4 tremplins.

Deuxième Suisse qualifié pour la finale, Simon Ammann s’est classé 21e. 17e après le saut initial (126 m), le quadruple champion olympique a reculé en raison d’un saut mesuré à 122 m. Mais le Saint-Gallois fait mieux que la veille où il avait pris la 29e place.

Continuer la lecture

Sport

Coupe du monde: Beat Feuz brille

Publié

le

Beat Feuz intouchable à Beaver Creek (©KEYSTONE/AP/JOHN LOCHER)

Impérial Beat Feuz. Le Bernois s’est imposé lors de la descente de Beaver Creek pour signer sa 12e victoire en Coupe du monde, la 9e en descente.

Beat Feuz doit avoir un aigle pour totem. Parce que sur la piste Birds of Prey, le Bernois se mue en rapace. Tenant du titre dans le Colorado, « Kugelblitz » a une fois de plus fait étalage de toute sa science des courbes à haute vitesse. Posé sur ses skis, Feuz a accéléré tout au long d’un parcours plutôt court, amputé de sa partie de glisse sommitale en raison du vent.

Très loin lors du seul entraînement sur cette piste, Feuz a encore une fois démontré que les galops d’essai n’étaient pas des indicateurs valables pour juger de son état de forme. Hormis sur les vingt premières secondes de course, le champion de 32 ans a dominé son sujet avec une exceptionnelle maestria et offert un véritable récital. Il a notammment mis tout le monde d’accord sur l’avant-dernière bosse en sortant plus de deux km/h plus vite que la concurrence.

Et puis Dominik Paris, son grand adversaire pour le globe de la discipline, n’a pu faire mieux que 11e à 0 »88. Sur le podium, on retrouve deux hommes ex-aequo à 0 »41, l’Autrichien Vincent Kriechmayr et le surprenant Français Johan Clarey.

Monstre de régularité, présent sur le podium de six des sept dernières descentes, Feuz n’avait plus connu les joies de la victoire depuis le mois de décembre de l’an dernier et cette victoire à Beaver Creek.

Les autres Suisses sont plus loin. Mauro Caviezel prend place dans le top 15 avec une 14e place, Carlo Janka, 3e à Lake Louise, est 17e, alors que Urs Kryenbühl pointe au 23e rang.

Niels Hintermann finit 28e et Nils Mani 29e.

Continuer la lecture

Sport

Basket-ball : Pully-Lausanne s’incline lors du derby

Publié

le

Opposé au BBC Monthey, le club vaudois a connu une rencontre composée de hauts et de bas. L’issue finale est elle malheureusement déjà vue face à une formation de cet acabit.

Pully-Lausanne concède sa cinquième défaite en SB League. C’était samedi à l’Arnold-Reymond, à l’occasion de la réception du BBC Monthey. Le score : 78 à 66 en faveur de la formation valaisanne.

Comme souvent face à des équipes de calibre supérieur cette saison, les hommes de Randoald Dessarzin ont bien résisté, ont même mené à la fin du premier quart-temps après avoir comblé un retard de huit points.

La réaction d’après-match du président des Foxes Serge Vittoz :

Serge Vittoz
Président des Foxes
Serge Vittoz  Président des Foxes

Un souci de constance sur quarante minutes, mais pas seulement : le manque de ressources sous le panier vaudois a une nouvelle été mis en exergue. Serge Vittoz :

Serge Vittoz
Président des Foxes
Serge Vittoz  Président des Foxes

Un autre derby romand avait lieu samedi et les Lions de Genève se sont imposés contre Vevey Riviera Basket. Succès acquis 86 points à 71.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Bélier

Au programme de ce vendredi, discernement et confiance. C’est le moment de régler les petits accrocs du couple !

Publicité

Les Sujets à la Une

X