Rejoignez-nous

Hockey

Hockey sur glace: la Suisse ramenée sur terre par la Suède

Publié

,

le

Leonardo Genoni pas à son avantage contre la Suède. (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Après deux victoires, l'équipe de Suisse a été ramenée sur terre par la Suède au Championnat du monde de Riga mardi soir. La sélection de Patrick Fischer s'est inclinée 7-0.

Les joueurs suisses se sont-ils vus trop beaux? Trop forts? Exemplaires au sortir du premier week-end de compétition, les Suisses sont tombés sur un adversaire qui leur a donné du fil à retordre et une belle claque. La Suisse n'était plus habituée à prendre de pareilles déculottées. Il y avait eu un 6-0 contre la Russie à Québec en 2008 et un 6-0 à Moscou contre la Suède. Les Scandinaves avaient également passé un 12-1 à Vienne. Mais c'était en 1987.

On aime parler de bête noire lorsque l'on évoque sportivement la Suède en raison des récents affrontements entre les deux pays qui ont conduit à quelques blessures ouvertes dans le coeur des supporters helvétiques. Hockeyistiquement, tout le monde a en mémoire la finale du Championnat du monde de Copenhague en 2018 et ce succès des Scandinaves aux tirs au but.

Henrik Tömmernes et ses coéquipiers, très mal partis dans la compétition avec deux revers contre le Danemark et le Bélarus, ont cette fois pris ce duel par le bon bout. Car alors que la Suisse avait plutôt bien commencé son match, le Tre Kronor a pu trouver la faille via une habile déviation de Fröden à la 9e sur une séquence où la Suisse n'a eu de cesse d'être en retard sur le porteur du puck. Et 85 secondes après, c'est Adrian Kempe qui a pu doubler la mise d'un tir des poignets pris de loin. Dommage que Raphael Diaz ait laissé trop de place à l'attaquant des Los Angeles Kings.

Cette réussite a aussi mis en lumière la performance plus que moyenne de Leonardo Genoni. Très bon contre les Tchèques, le portier zougois a évolué bien loin de ses standards. Si le 3-0 d'Olofsson (23e) part très bien malgré l'angle fermé, le 4-0 de Fröden (31e) est entièrement imputable au portier six fois champion de Suisse. C'est d'ailleurs à ce moment-là que Patrick Fischer a décidé d'épargner une éventuelle humiliation à son portier en faisant entrer Melvin Nyffeler.

Cette lourde défaite est là pour rappeler que la Suisse ne peut se permettre le moindre relâchement ni le moindre soupçon d'arrogance. Cette sanction face aux Scandinaves doit agir comme une tape sur les doigts des joueurs de Patrick Fischer. Il n'est absolument pas question de paniquer, mais de se servir de cette performance pour grandir au cours d'un tournoi spécial.

En concédant un nombre trop élevé de punitions, la Suisse s'est sabordée tout au long de la rencontre. Comme si la frustration de voir la situation lui échapper se matérialisait dans des charges limites ou des coups de canne inutiles.

Au chapitre des rares points positifs, on peut citer l'énergie sans relâche d'un Tristan Scherwey ou les tentatives de Grégory Hofmann.

Maintenant la Suisse doit analyser cette baffe et repartir avec un visage conquérant pour son quatrième match jeudi après-midi (15h15) contre une Slovaquie invaincue en trois matches.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

L'Avalanche sacré pour la troisième fois, la première depuis 2001

Publié

le

L'Avalanche a remporté dimanche sa 3e Stanley Cup (© KEYSTONE/AP/Phelan Ebenhack)

Troisième finale, et troisième Coupe Stanley pour l'Avalanche!

Colorado a remporté le championnat de NHL 2021/22 en allant s'imposer 2-1 dimanche sur la glace du double tenant du titre Tampa Bay dans l'acte VI de la finale des play-off.

Un but inscrit à la 33e minute par le Finlandais Artturi Lehkonen (2-1) a permis aux Avs de forcer la décision dans cette rencontre. Le Tampa Bay Lightning, qui avait écarté une première "balle de titre" dans le match no 5 à Denver, avait pourtant idéalement démarré cette partie.

La franchise floridienne avait en effet ouvert la marque après seulement 3'48'' de jeu sur une réussite de son capitaine Steven Stamkos. Mais Colorado a renversé la vapeur dans le deuxième tiers, la superstar Nathan MacKinnon signant le but égalisateur à la 22e grâce à un "one timer" sur une pénalité différée.

Trois rookies de l'année

Déjà titrée en 1996 - pour sa première saison après son déménagement de Québec - et en 2001 - avec le gardien fribourgeois David Aebischer dans son effectif -, l'Avalanche met ainsi fin à une disette de 21 ans. Son sacre survient cinq ans après que Colorado avait conclu la saison régulière avec le pire bilan de la Ligue.

Engagé en 2016 pour assurer la lourde succession du légendaire Patrick Roy, le coach Jared Bednar n'avait donc pas entamé de manière idéale son aventure. Il a pu s'appuyer sur trois vainqueurs du Calder Memorial Trophy (le trophée récompensant le meilleur "rookie" de l'année) pour faire revenir l'Avalanche au sommet.

L'arrivée de Cale Makar, meilleur débutant de l'exercice 2019/20, fut la dernière pièce du puzzle. Il a apporté l'assise défensive dont les attaquants-vedettes Gabriel Landeskog (rookie de la saison 2011/12), Nathan MacKinnon (2013/14) et Mikko Rantanen avaient besoin pour s'exprimer pleinement.

Makar MVP des play-off

Cale Makar a d'ailleurs réalisé une saison de toute beauté. Nommé défenseur de l'année au terme d'un vote dans lequel il a devancé le Bernois Roman Josi, le Canadien de 23 ans a été désigné MVP de ces play-off. Il a réussi 29 points - dont 8 buts - dans ses séries finales, après en avoir inscrit 86 dans la phase préliminaire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Le Lightning gagne à Denver

Publié

le

Ondrej Palat: un but qui peut tout relancer dans la finale de la Coupe Stanley. (© KEYSTONE/AP/David Zalubowski)

Tampa Bay est toujours en vie`! Le double tenant du titre s'est imposé 3-2 à Denver dans l'acte V de la finale de la Coupe Stanley pour écarter une première balle de match.

Colorado conserve toutefois la main. L'Avalanche mène, en effet, 3-2 dans cette série avant le sixième match qui se jouera dimanche à Tampa. Colorado a remporté huit des neuf rencontres livrées à l'extérieur lors de ces play-off. Un éventuel septième match se déroulerait, par ailleurs, à Denver. Enfin, une seule équipe, Toronto, a remporté la Coupe Stanley après avoir été menée 3-1 en finale. C'était en... 1942.

Devant un public déchaîné qui attend depuis vingt-et-un an une nouvelle Coupe Stanley, Ondrej Palat a inscrit le but de la victoire à 6'22'' de la sirène. Dans sa cage, Andrei Vasilevskiy a détourné 35 tirs pour protéger à la perfection ses coéquipiers. Le Lightning avait mené à deux reprises au score grâce aux réussites de Jan Ritta (16e) et de Nikita Kucherov (29e). Colorado avait pu égaliser grâce à Valeri Nichushkin (26e) et à Cale Makar (43), auteur de ses 28e et 29e points dans ces séries lors de cette rencontre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Tampa Bay gagne l'acte III de la finale

Publié

le

La joie des joueurs du Lightning, qui n'est plus mené que 2-1 par Colorado en finale des play-off (© KEYSTONE/AP/Phelan M. Ebenhack)

Ecrasé 7-0 dans l'acte II, Tampa Bay a réagi en champion lundi soir dans le troisième match de la finale de la Coupe Stanley.

Le double tenant du titre a dominé Colorado 6-2 en Floride et n'est plus mené que 2-1 dans la série.

Le Lightning a forcé la décision dans le deuxième tiers-temps, remporté 4-1 et au terme duquel le score était déjà de 6-2. Steven Stamkos, Ondrej Palat, Pat Maroon, Nikita Kucherov et Victor Hedman ont tous réussi 2 points pour les Bolts dans cette partie, Andrei Vasilevskiy effectuant pour sa part 37 arrêts.

Son vis-à-vis Darcy Kuemper n'a pas connu la même réussite devant le filet de l'Avalanche. Il a en effet été "chassé" après le 5-2 du Lightning, inscrit par Pat Maroon à la 32e minute de jeu. Le remplaçant Pavel Francouz n'a capitulé qu'une seule fois, mais le mal était alors déjà fait pour Colorado.

Cette défaite est la première subie à l'extérieur par l'Avalanche dans ses play-off 2022. L'acte IV de cette série prévue au meilleur des sept matches aura également lieu en Floride, dans la nuit de mercredi à jeudi. Tampa Bay pourrait alors devoir composer sans Nikita Kucherov, touché à une jambe dans le troisième tiers lundi.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Colorado écrase Tampa Bay 7-0 dans l'acte II

Publié

le

Valeri Nichushkin a signé un doublé pour l'Avalanche samedi (© KEYSTONE/AP/John Locher)

Colorado a frappé très fort dans l'acte II de la finale de la Coupe Stanley. L'Avalanche a écrasé Tampa Bay 7-0 samedi pour mener 2-0 dans une série prévue au meilleur des sept matches.

Double tenant du titre en NHL, Tampa Bay a subi une déroute inattendue. Mené 3-0 à l'issue du premier tiers samedi soir, le Lightning est simplement la troisième équipe de l'histoire à avoir encaissé au moins trois buts dans la période initiale des deux premiers matches d'une finale.

MVP des play-off 2021, Andrei Vasilevskiy n'a une fois n'est pas coutume rien pu faire devant le filet du Lightning. Le portier russe a capitulé à deux reprises dans les huit premières minutes de jeu, encaissant le 5-0 dès la 37e. Son coach Jon Cooper a étonnamment choisi de le laisser sur la glace lors du dernier tiers-temps.

Un doublé pour Makar

Victorieuse de ses deux premières finales de Coupe Stanley (1996, 2001), l'Avalanche n'a laissé aucune ouverture à son adversaire, réussissant 30 tirs cadrés contre seulement 16 pour Tampa Bay. Valeri Nichushkin et Cale Makar ont tous deux signé un doublé pour Colorado, Mikko Rantanen réussissant trois assists.

Le gardien Darcy Kuemper a pour sa part passé une soirée tranquille devant la cage de Colorado, qui peut aborder en pleine confiance l'acte III de la série programmé lundi soir en Floride: la franchise de Denver a remporté les sept matches qu'elle a disputés loin de ses bases durant ces play-off...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Colorado gagne l'acte I de la finale en prolongation

Publié

le

La joie des joueurs de l'Avalanche, vainqueurs de l'acte I de la finale de la Coupe Stanley (© KEYSTONE/AP/John Locher)

Colorado a eu besoin d'une prolongation pour faire la différence dans l'acte I de la finale de la Coupe Stanley qui l'oppose à Tampa Bay. L'Avalanche s'est imposée 4-3 mercredi sur sa glace de Denver.

André Burakovsky a inscrit le but de la victoire après 1'23'' en "overtime", reprenant directement une passe de Valeri Nichushkin après qu'un tir de J.T. Compher avait été bloqué par un défenseur du Lightning. L'attaquant austro-suédois avait jusqu'ici marqué une seule fois dans ces play-off 2022.

Double tenant de la Coupe Stanley, Tampa Bay avait pourtant trouvé les ressources pour revenir à 3-3 après avoir été mené 2-0 dès la 10e minute puis 3-1 à la 18e. Le Lightning, qui a enregistré mercredi le retour de son centre Brayden Point, a même égalisé dès la 34e sur une réussite de Mikhail Sergachev.

Colorado, qui dispute sa première finale depuis son sacre de 2001, a décroché un succès mérité. L'Avalanche a réussi 38 tirs cadrés, contre 23 pour Tampa Bay. Portier du Lightning, Andrei Vasilevskiy a d'ailleurs encaissé pour la première fois en 99 matches plus de deux buts lors du premier tiers-temps d'une rencontre de play-off.

Le deuxième acte de cette série est programmé dans la nuit de samedi à dimanche, toujours à Denver. Tampa Bay retrouvera ses supporters lundi soir en Floride pour le match no 3.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X