Rejoignez-nous

International

Marc-Andrea Hüsler ouvre la voie

Publié

,

le

Contrat rempli pour Marc-Andrea Hüsler. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

C'est bien parti pour la Suisse dans les "Qualifiers" 2023 de la Coupe Davis. Elle mène 1-0 à Trèves face à l'Allemagne grâce au succès de Marc-Andrea Hüsler (ATP 53).

Le no 1 suisse s'est imposé 2-6 6-2 6-4 devant Oscar Otte (ATP 80) après 2 heures de jeu. Stan Wawrinka a l'occasion d'enfoncer le clou lors du deuxième simple de la rencontre qui l'opposera au Champion olympique Alexander Zverev.

Tendu comme un arc tout au long du match, Marc-Andrea Hüsler a eu l'immense mérite de se relever après une entame catastrophique. Le gaucher a, en effet, perdu treize des quinze premiers points de la rencontre. Il a toutefois repris ses esprits dès le début du deuxième set. Il pouvait ravir d'entrée de jeu le service de l'Allemand pour reprendre la main.

Au troisième set, Marc-Andrea Hüsler signait un premier break à 2-2 qu'il ne pouvait confirmer. A 3-3, il remportait le septième jeu fatidique à la relance pour, cette fois, forcer la décision. Il pouvait conclure sur sa seconde balle de match pour remporter un troisième simple en Coupe Davis, sans doute le plus significatif. Ce succès répond à une certaine logique. Il n'y avait pas vraiment photo entre les deux hommes avec un niveau de jeu vraiment supérieur pour Marc-Andrea Hüsler. Seulement, le Zurichois est apparu trop souvent bien fragile sur son coup droit.

De l'autre côté du filet, Oscar Otte, malgré le soutien de Boris Becker dans le box de l'équipe, a concédé sa cinquième défaite en cinq simples en Coupe Davis après ses revers de l'an dernier devant Adrian Mannarino, David Goffin, Thanasis Kokkinakis et Félix Auger-Aliassime. Avec un tel bilan, on peut s'interroger sur sa titularisation samedi pour un éventuel cinquième match décisif.

undefined

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

La justice bangladaise interdit l'adoption d'éléphants sauvages

Publié

le

Des exploitations forestières pouvaient obtenir au Bangladesh des permis pour utiliser les éléphants (archives). (© KEYSTONE/AP/Pavel Rahman)

La haute cour de Dacca au Bangladesh a interdit dimanche l'adoption d'éléphants sauvages. Cette décision, qualifiée d'"historique", a été saluée par les défenseurs des droits des animaux.

"La haute cour a suspendu aujourd'hui tous les permis pour l'élevage d'éléphants en captivité", a déclaré le vice-procureur général du pays. Selon les données de l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN), il y a au Bangladesh près de 100 éléphants d'Asie en captivité et à peu près le double à l'état sauvage.

Le Bangladesh était autrefois l'un des principaux foyers d'éléphants d'Asie. Mais leur population s'est amenuisée à cause du braconnage et de la destruction de leur habitat naturel, à tel point qu'ils sont aujourd'hui en danger critique d'extinction dans ce pays d'Asie du Sud.

Dressage brutal

L'exploitation forestière et l'agriculture s'étendant sur le territoire des éléphants, de jeunes animaux sont capturés dans les collines du nord et du sud-est du pays.

Le département des forêts avait donné des permis à des compagnies de cirque et des exploitations forestières, qui utilisent les éléphants pour traîner des troncs d'arbres. Mais selon le vice-procureur, les éléphants étaient exploités et utilisés pour la mendicité et "l'extorsion de fonds dans la rue", en violation des conditions d'octroi de ces permis.

Les défenseurs des droits des animaux espèrent que la décision judiciaire mettra fin à un dressage souvent brutal, connu sous le nom de "hadani".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les Hawks relèvent la tête

Publié

le

Clint Capela défend sur Moritz Wagner pour une victoire aisée des Hawks. (© KEYSTONE/AP/Hakim Wright Sr.)

Après trois défaites de rang, Atlanta a relevé la tête. Sur leur parquet, les Hawks ont battu Orlando 109-92 pour cueillir leur 25e succès de la saison.

Il a été acquis grâce aux 25 points, 11 passes décisives et 9 rebonds de Dejounte Murray. Il a, surtout, été acquis sans Trae Young. Blessé à la main gauche, le meneur devra subir une intervention pour observer un mois de repos. L’absence de Paulo Banchero, le meilleur marqueur du Magic qui était malade, a toutefois facilité la tâche de Clint Capela et de ses coéquipiers.

Aligné durant seulement 17 minutes, le pivot genevois a traversé le match avec une certaine discrétion avec ses 4 points et ses 4 rebonds pour un différentiel de -3. A l’arrêt pendant deux semaines en raison d’une blessure à la hanche, Clint Capela se doit de monter en puissance pour contribuer à la qualification de son équipe pour les play-in. Dixièmes de la Conférence Ouest, les Hawks demeurent du bon côté de la barre avec une marge de trois victoires sur Brooklyn et Toronto.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Granit Xhaka dans le onze idéal du "Kicker"

Publié

le

Granit Xhaka: un but magnifique vendredi contre Mayence. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Buteur vendredi lors du succès 2-1 du Bayer Leverkusen face à Mayence, Granit Xhaka goûte à nouveau aux honneurs. Il figure dans le onze idéal du "Kicker".

Le capitaine de l’équipe de Suisse apparaît pour la troisième fois dans le onze idéal du bi-hebdomadaire, la première fois depuis la... deuxième journée. Il est vrai que sa frappe superbe pour l'ouverture du score contre Mayence ne pouvait pas laisser les rédacteurs du "Kicker" insensibles.

Leader de la Bundesliga avec 8 points d’avance sur le Bayern Munich, le Bayer Leverkusen n’a toujours pas connu la défaite cette saison en... 33 matches, toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Accord de la Suisse et plus de 120 pays pour aider l'investissement

Publié

le

La secrétaire d'Etat Helene Budliger Artieda et de nombreux ministres ont réglé les derniers obstacles à un accord sur le financement des investissements (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

La Suisse et plus de 120 pays ont finalisé à Abou Dhabi un accord plurilatéral pour faciliter les investissements dans les pays en développement. Ils vont tenter désormais dans les prochains jours de le faire accepter par tous les membres de l'OMC.

Dès dimanche soir, avant l'ouverture de la 13e réunion de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) lundi, les représentants de ces pays, dont la secrétaire d'Etat Helene Budliger Artieda, ont approuvé une déclaration ministérielle. Cet arrangement après six ans de discussions n'est pas une surprise étant donné que quelques indications restaient à régler ces derniers mois.

Il doit permettre d'éliminer des obstacles bureaucratiques sur les investissements dans les pays en développement qui freinent leur attractivité. Il aboutira à une stimulation économique et des emplois, dit la directrice générale de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala.

Il faut encore que les pays qui le soutiennent puissent convaincre l'Inde, opposée aux plurilatérales, d'arrimer l'accord aux règles de l'organisation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Votre profession évolue et certains verront leur situation changer radicalement de manière inattendue certes, mais plutôt dans le bon sens !

Les Sujets à la Une

X