Rejoignez-nous

Sport

Miami: Roger Federer perd le match et sa place de numéro 1

Publié

,

le

Roger Federer ne sera plus no 1 mondial lundi prochain. Le Bâlois a perdu son trône après sa défaite d'entrée de jeu à Miami devant Thanasi Kokkinakis.

Six jours après Juan-Martin del Porto, l'Australien est devenu le deuxième homme à battre Roger Federer cette année. Il s'est imposé 3-6 6-3 7-6 (7/4) après 2h22' de match pour signer, bien sûr, le plus bel exploit de sa carrière. Et pour permettre à Rafael Nadal de reprendre - provisoirement - sa couronne.

175e mondial et issu des qualifications, Thanasi Kokkinakis a eu l'immense mérite d'exploiter le jour sans du Maître pour croire au fil de jeux que l'impossible pouvait être possible pour lui en ce samedi à Miami. Sans toucher au génie, Roger Fededer avait pourtant maîtrisé son sujet jusqu'au quatrième jeu du second set qui a consitué le grand tournant de la partie. Il le perdait "blanc" sur son service pour redonner de l'air à Kokkinakis.

Fâché avec son coup droit, le Bâlois n'a pas trouvé un second souffle pour reprendre le large. Il a perdu sa place de no 1 et son titre dans un jeu décisif du troisième set au cours duquel l'Australien n'a affiché aucune retenue. Après être passl deux points de la victoire à 6-5 0-30, Roger Federer n'a pas eu cette once de réussite dans le money time qui fait souvent toute la différence.

Une seule question se pose après cette défaite. Quelle sera désormais sa programmation ? Ce revers de Miami peut l'amener à ne pas faire comme l'an passé l'impasse sur la saison sur terre battue. Avec Novak Djokovic, Stan Wawrinka et Andy Murray bien loin d'être en pleine possession de leurs moyens et avec un Rafael Nadal qui n'offre sur le plan physique aucune garantie cette année, l'homme aux vingt titres du Grand Chelem peut se demander si jouer Roland-Garros à nouveau ne serait pas une mauvaise idée. Mais dans l'immédiat, le Bâlois va se rendre en Afrique pour le compte de sa fondation.

Dans le simple dames, la no 1 est également au tapis. Simona Halep a été battue 3-6 6-2 6-3 par Agnietzka Radwanska (WTA 32) juste avant la chute du Maître.

ATS

PHOTO KEYSTONE/AP/LYNNE SLADKY

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Championnats d'Europe: Mathias Flückiger change d'avis

Publié

le

Mathias Flückiger ira à la chasse aux médailles à Munich (© KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

Mathias Flückiger a changé d'avis. Le vice-champion olympique de VTT est bien remis de son infection au Covid-19 et sera au départ du cross-country des championnats d'Europe le 19 août à Munich.

Sa remise en forme se passe mieux que prévu, a indiqué Swiss Cycling. Flückiger va remplacer Reto Indergand dans la sélection suisse. Le tenant du titre européen est le Saint-Gallois Lars Forster.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

La force tranquille d'Antoine Bellier, qui arrive à maturité

Publié

le

Antoine Bellier a déjà rempli son objectif de la saison (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'envol pour New York sera pour la semaine prochaine. A 25 ans, Antoine Bellier s'apprête à découvrir à Flushing Meadows l'atmosphère unique des tournois du Grand Chelem.

"En début d'année, j'étais 490e mondial et mon objectif était d'obtenir le classement qui me permettrait de disputer les qualifications de l'Open d'Australie en janvier 2023", confesse le gaucher genevois. L'objectif a été pulvérisé en sept mois avec ce 191e rang obtenu au 8 août qui lui ouvre les portes des qualifications de l'US Open.

Le chemin a toutefois été bien tortueux. "Pendant cinq ans, je terminais mes saisons dans le rouge. Aujourd'hui, je commence à gagner un peu plus d'argent pour couvrir mes frais, dit-il. Mais la pression est bien là. Dans le tennis, chaque année doit être meilleure que la précédente pour survivre !"

2022, la belle année

2022 est, pour l'instant, la plus belle pour Antoine Bellier. Victorieux du Challenger de San Luis Potosi sur la terre battue mexicaine, il s'est hissé en demi-finale du tournoi ATP 250 de Majorque sur gazon. "J'ai eu un peu de réussite sur ces deux tournois dans la mesure où j'ai, les deux fois, écarté des balles de match dans les qualifications", sourit Antoine Bellier bien conscient que son jeu d'attaque est vraiment un jeu à risque.

"Parfois cela tourne dans l'autre sens. Il y a deux semaines au Challenger de Pozoblanco, je m'impose devant le 111e mondial au premier tour (ndlr: le Portugais Nuno Borges) avant d'être éliminé au deuxième tour par le 289e (ndlr: le Français Maxime Janvier) après avoir pourtant servi pour le match", raconte-t-il.

Pour le Genevois, l'une des clés de la réussite réside dans une certaine retenue face aux événements. "Il ne faut pas bercer dans l'euphorie lorsque les victoires s'enchaînent. Il ne faut pas non plus tomber dans le 36e dessous après une défaite", explique-t-il. I

Antoine Bellier sait aussi que son style de jeu très particulier l'amène à obtenir "des résultats en dents de scie". "Je ne ferai jamais des demi-finales toutes les semaines, glisse-t-il. Il y a des tournois avec des conditions de jeu, l'altitude comme au Mexique ou le gazon comme à Majorque, qui me sont favorables, d'autres moins. Aujourd'hui, je me dis que je peux battre tout le monde. Que c'est du 50-50 pour chaque match", assure-t-il.

"Mais je sais aussi que si je ne joue pas bien, je peux perdre contre n'importe qui. Mentalement, il y a une sorte d'exigence qui ne doit jamais s'envoler. Il faut aussi apprendre à enchaîner les matches contre des joueurs mieux classés. C'est un peu comme au football. Une équipe qui découvre la Ligue des Champions doit dans un premier temps s'habituer au rythme de l'adversaire avant de performer."

"J'ai toujours cru en moi"

Même si sa feuille de résultats ne sera jamais linéaire, Antoine Bellier affiche une force tranquille qui peut expliquer pourquoi les pièces du puzzle commencent doucement à se mettre en place. "Je ne me suis pas réveillé un beau matin pour voir que tous mes coups touchaient les lignes, lâche-t-il. J'ai toujours cru en moi. J'ai toujours avancé. Je sais aussi que le tennis est un sport qui voit un joueur arriver parfois tard à maturité. "

Rejoindre l'académie de Jean-René Lisnard en novembre 2020 fut ainsi un choix heureux. A Cannes, Antoine Bellier bénéficie du concours d'un entraîneur qui s'est affirmé comme l'un des plus compétents du Circuit. "Daniil Medvedev est passé entre ses mains", précise Antoine Bellier, qui est pour l'instant le no 3 de l'académie derrière les Français Hugo Grenier (ATP 123) et Alexandre Muller (ATP 145).

A Flusging Meadows, comme Simona Waltert d'ailleurs qui vient de rejoindre l'académie, Antoine Bellier sera parfaitement encadré par une structure qui commence vraiment à faire ses preuves même si Daniil Medevdev a décidé de voler de ses propres ailes.

Enfin, Antoine Bellier se félicite de la saine émulation entre les joueurs suisses derrière Roger Federer et Stan Wawrinka. Après Marc-Andrea Hüsler, douzième joueur suisse à être entré dans le top 100 de l'ATP, Dominic Stricker (ATP 126), Alexander Ritschard (ATP 179) et Antoine Bellier frappent désormais à la porte. "Il me manque près de 250 points pour entrer dans le top 100, remarque Antoine Bellier. La route est encore très longue. Mais c'est celle que je dois suivre pour disputer les plus grands tournois du monde. C'est ce que je veux."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Kevin Durant n'a pas confiance en Steve Nash

Publié

le

Kevin Durant (à gauche) a fixé un ultimatum au propriétaire des Nets (© KEYSTONE/AP/John Minchillo)

Kevin Durant a demandé au propriétaire des Nets Joe Tsai de choisir entre le garder lui ou bien conserver l'entraîneur Steve Nash et le manager général Sean Marks.

Le média en ligne The Athletic rapporte que Kevin Durant (33 ans) a rencontré Tsai à Londres pour un entretien au cours duquel il a souligné qu'il n'avait plus confiance dans la direction de l'équipe après que les Nets ont été piteusement éliminés des play-off par Boston au 1er tour la saison dernière.

L'ailier star, double champion NBA (2017 et 2018) et meilleur joueur de la NBA en 2014, a demandé à être échangé en juin. Il entame la première saison de son lucratif contrat, dont la prolongation de quatre ans a été signée il y a un an avec les Nets pour un montant de 198 millions de dollars.

Tsai soutient son staff

Les Nets, présentés comme l'un des favoris pour le titre la saison dernière, ont terminé la saison régulière avec un bilan de 44-38, en deçà des attentes suscitées par l'association des stars Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden. Ce "Big Three" n'a jamais été au diapason en raison des états d'âme de Harden, finalement envoyé à Philadelphie, et du fait que Irving a manqué la majeure partie de la saison pour cause de non-vaccination contre le Covid-19.

Joe Tsai a apporté son soutien à son staff. Il a en outre souligné qu'il faudrait une somme astronomique pour arracher Durant aux Nets, à la fois en proposant des joueurs confirmés et des choix de Draft. Ce qui laisse la plupart des franchises incapables de se battre sans des échanges complexes entre plusieurs équipes.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Mike Tyson accuse Hulu de lui avoir "volé l'histoire de sa vie"

Publié

le

La série dramatique "Mike", relatant la vie de Mike Tyson, doit sortir le 25 août (archives). (© KEYSTONE/EPA/NINA PROMMER)

L'ancien champion américain de boxe Mike Tyson a accusé la série télévisée diffusée prochainement sur Hulu de lui avoir "volé l'histoire de sa vie", comparant la plateforme à un "marchand d'esclaves". La nouvelle série dramatique "Mike" doit sortir le 25 août.

Elle retrace la vie du boxeur de son enfance à ses coups d'éclat sur le ring en passant par sa condamnation pour viol en 1992. Hulu "a volé l'histoire de ma vie et ne m'a pas payé", a fustigé Mike Tyson sur Instagram samedi.

La plateforme, disponible uniquement aux Etats-Unis, est détenue en majorité par Disney. L'un des huit épisodes de la série se concentrera sur Desiree Washington, en adoptant le point de vue de la reine de beauté qui, à 18 ans, avait accusé Mike Tyson de viol en 1991. La star avait été condamnée l'année suivante et avait passé trois années en prison.

Violences, abus et addictions

Steven Rogers, créateur et scénariste de "Mike" assure n'avoir pas "pu discuter" avec M. Tyson, car un autre projet disposait déjà "des droits" sur l'histoire de sa vie. "Je n'aime pas m'appuyer sur une seule source", assure-t-il pour défendre son oeuvre biographique réalisée sans l'approbation de l'ex-champion poids lourd.

Tout en évoquant les accusations de violences conjugales qui pèsent sur Mike Tyson, la série narre aussi les abus dont a été victime la star dans son enfance, la perte de sa mère à cause d'un cancer lorsqu'il était adolescent ainsi que ses problèmes d'addictions à la drogue et de santé mentale.

"J'espère que s'il regarde [la série, ndlr], il changera d'avis", a ajouté Steven Rogers.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Urban Project de retour à Yverdon le 20 août

Publié

le

La Ville d'Yverdon-les-Bains organise à nouveau l'Urban Project samedi 20 août (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Après deux ans d’absence en raison de la situation sanitaire, Urban Project investira à nouveau le Parc des Rives le 20 août à Yverdon-les-Bains (VD). L'événement ouvert à tous met en lumière le sport et l’art à consonance urbaine.

Des démonstrations, initiations et compétitions de basketball, skateboard, breaking, musique et graffiti jam sont au programme de la manifestation, écrit la Ville lundi dans un communiqué. Pour cette 4e mouture, de nouveaux partenaires viennent enrichir la programmation avec du trial, du parkour et du beatbox.

Autre nouveauté, le Foodtruck Festival d’Yverdon-les-Bains intègre également cette année Urban Project, afin de permettre aux participants de découvrir une offre culinaire variée.

Lancé par l’association du même nom en 2008, Urban Project avait initialement pour objectif de mettre en valeur des activités urbaines en itinérance dans plusieurs villes romandes. A Yverdon-les-Bains, la première édition a eu lieu en 2017, organisée en collaboration avec le Service des sports et de l’activité physique.

L’association faîtière a été dissoute en 2019. Le nom et les grandes lignes de la manifestation ont néanmoins pu être repris localement par d’autres organisateurs. C'est ce qu'a fait la Ville d’Yverdon-les-Bains avec le soutien de plusieurs clubs et prestataires locaux, précise-t-elle.

www.urban-project.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Votre charge de travail est en train d’augmenter ce qui vous soumet à de fortes pressions. Mais vous saurez gérer avec brio !

Les Sujets à la Une

X