Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : Pas de "hat trick" pour Feuz en descente

Publié

,

le

Beat Feuz a pris la 2e place à Garmisch vendredi ( © KEYSTONE/EPA/Philipp Guelland)

Auteur d'un somptueux doublé à Kitzbühel, Beat Feuz n'est pas parvenu à signer un troisième succès d'affilée en Coupe du monde de descente. Le Bernois a pris la 2e place vendredi à Garmisch-Partenkirchen derrière un Dominik Paris retrouvé.

Ce podium, son 39e en descente et le 51e au total, lui permettra d'aborder les Mondiaux de Cortina d'Ampezzo en pleine confiance. L'Emmentalois est monté à quatre reprises sur la "boîte" cet hiver dans la discipline en six courses, et sa 10e place de Bormio n'était bien qu'en accident de passage.

"J'accepte volontiers cette 2e place. Dominik était vraiment plus fort. Il est définitivement de retour, il l'avait déjà montré à Kitzbühel" où l'Italien avait terminé 3e le premier jour, a souligné Beat Feuz, qui a par ailleurs offert au ski masculin helvétique son 20e podium de l'hiver.

Battu de 0''37 par Dominik Paris sur la neige bavaroise, le champion du monde 2017 de descente conforte sa première place au classement de la spécialité. "Kugelblitz" porte son avance sur son dauphin Matthias Mayer (3e vendredi à 0''40) à 48 unités, avec encore deux (Kvitfjell et Lenzerheide) voire trois descentes au programme.

Le grand retour de Paris

Désormais 3e de ce classement, Dominik Paris accuse 118 longueurs de retard sur le vainqueur des trois derniers Globes de la discipline. Mais il atteint son pic de forme au meilleur moment, lui qui avait été victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit à la fin janvier 2020.

"On se bat pour revenir, on ne sait pas à quel niveau on va revenir, et se retrouver sur le podium, c'est formidable", a lâché l'Italien, qui a cueilli sa première victoire de l'hiver, la 15e au total en descente (soit autant que Franz Heinzer et Hermann Maier).

Le champion du monde en titre de super-G avait entamé prudemment la saison, terminant 16e en super-G et 10e en descente à Val d'Isère en décembre pour son retour aux affaires. Il sera bien le principal adversaire de Beat Feuz en descente à Cortina d'Ampezzo le 14 février.

Nouveau top 10 pour Odermatt

Attendu avant tout samedi à l'occasion du super-G, Marco Odermatt abordera lui aussi les championnats du monde avec un moral gonflé à bloc. Le prodige nidwaldien a pris la 8e place vendredi, à 1''12 du vainqueur, obtenant ainsi le meilleur résultat de sa jeune carrière en descente.

Carlo Janka a quant à lui décroché une belle 6e place (à 1''02), comme lors de la première descente de Kitzbühel. S'il est dans un grand jour, le Grison pourra lorgner le podium dans la discipline à Cortina d'Ampezzo. Un seul autre Helvète a terminé dans les points vendredi, Niels Hintermann, 15e à 1''56 de Dominik Paris.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Coupe de Suisse: la demi-finale Sion - Lugano pas rejouée

Publié

le

Christian Constantin: le TAS a rejeté l'appel du FC Sion (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La demi-finale de Coupe de Suisse entre Sion et Lugano ne sera pas rejouée. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l'appel déposé par le club valaisan, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le TAS a refusé la demande de mesures provisionnelles urgentes, considérant que les conditions pour leur octroi n'étaient pas remplies dans le cas présent. L'instance arbitrale a précisé que les motifs de la décision seront communiqués ultérieurement aux parties concernées.

Le FC Sion était en désaccord avec l'Association suisse de football (ASF) sur l'absence de la VAR lors de cette demi-finale à Tourbillon, alors que le système était présent dans l'autre demi-finale entre Winterthour et Servette. Le club valaisan avait d'abord demandé à la commission de contrôle et de discipline de l'ASF de ne pas homologuer le résultat du match perdu 2-0 contre Lugano. La CCD avait rejeté cette demande, qui a ensuite fait l'objet d'un appel au TAS.

La procédure sur le fond se poursuivra selon les règles et délais prévus par le code de l'arbitrage en matière de sport. Le TAS n'a pas indiqué quel sera le calendrier de cette procédure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le FC Barcelone se sépare de son entraîneur Xavi

Publié

le

Xavi va finalement quitter son poste d'entraîneur du Barça. (© KEYSTONE/AP/Jose Breton)

Le FC Barcelone a annoncé vendredi le départ de son entraîneur, Xavi Hernandez. Cette saison, le géant catalan a terminé à la deuxième place du championnat d'Espagne, sans trophée.

"Le président du FC Barcelone Joan Laporta a dit à Xavi Hernandez qu'il ne serait plus l'entraîneur pour la saison 2024-25", a indiqué le club dans un communiqué. Xavi sera toutefois sur le banc pour le dernier match de Liga dimanche contre le FC Séville.

Le FC Barcelone a remercié l'ancien international espagnol (44 ans, 133 sélections) "pour son travail comme entraîneur, qui s'ajoute à sa carrière incomparable comme joueur et capitaine de l'équipe première" entre 1998 et 2015.

Hansi Flick pressenti

Le club catalan "révèlera dans les prochains jours la nouvelle structure pour l'encadrement de l'équipe", ajoute le communiqué. Selon la presse, l'ex-entraîneur du Bayern Munich et de l'Allemagne Hansi Flick est l'un des favoris pour le remplacer.

Le FC Barcelone a été éliminé en quart de finale de la Ligue des champions par le Paris SG, a été battu par le Real en finale de la Supercoupe d'Espagne et s'est fait sortir par l'Athletic Bilbao en Coupe d'Espagne.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Un tournoi pour promouvoir le hockey féminin

Publié

le

Chaque équipe sera définie par une couleur.

La Victoria Cup aura lieu samedi, à la Vaudoise Aréna, sur la patinoire Cooly. Il s'agira de hockey 5 contre 5, sur toute la glace. Une première pour les filles de cet âge. La compétition rassemblera les 100 meilleures joueuses de Suisse. Elles ont été sélectionnées dans tout le pays après un appel à candidature. Et ça a été un véritable succès, comme l'explique John Fust, directeur sportif du LHC et parrain de la Victoria Cup. 

 

Ce ne sont donc pas des équipes entières qui font le déplacement à Lausanne. Les joueuses ont été mélangées pour constituer 6 équipes. Et samedi, elles n'auront que quelques heures pour rencontrer leurs coéquipières, faire connaissance et se préparer aux matchs. Tout un coaching staff sera mis à leur disposition pour les aider au mieux.

 

18 matchs seront joués au total pendant le tournoi.

"Il n'y a pas d'égalité"

Avec ce tournoi, John Fust espère mettre un coup de projecteur sur le hockey féminin. "Dans l'élite du sport, ces jeunes filles n'ont pas les mêmes clés de développement que les garçons, explique-t-il. On veut aussi montrer ce qu'on peut faire pour les aider."

Si leur niveau le permet, les filles jusqu'à 15 ans peuvent jouer avec les garçons. Après cela, elles sont contraintes de rejoindre des équipes féminines et là, elles n'ont pas accès à la même formation. Et même au sein des équipes mixtes, il y a des disparités. Les filles n'ont par exemple pas accès aux mêmes types d'équipes dans tous les cantons. La Victoria Cup vient en effet pallier un réel manque dans le paysage du hockey féminin suisse.

 

John Fust estime que la situation est assez critique. "On dirait que dans l'infrastructure, dans le développement, dans le coaching, on est très loin derrière les autres pays", déplore le directeur sportif. C'est une question d'argent, d'infrastructure, mais aussi de mentalités à changer. Le nom de la compétition n'a donc pas été choisi au hasard. La déesse Victoria représente en effet la victoire, le pouvoir, comment surmonter les obstacles. 

 

La Victoria Cup aura donc lieu samedi sur la patinoire Cooly de la Vaudoise Aréna. L'entrée est libre. Premier match à 8h.

Continuer la lecture

Football

Olivier Giroud prendra sa retraite internationale après l'Euro

Publié

le

Olivier Giroud vivra ses derniers matches en bleu lors de l'Euro (archives). (© KEYSTONE/AP/FRANCISCO SECO)

Olivier Giroud a décidé de prendre sa retraite internationale à l'issue de l'Euro 2024. Il aura été l'un des acteurs essentiels des Bleus durant plus de dix ans.

Après Hugo Lloris et Raphaël Varane fin 2022, c'est un autre pilier du groupe de Didier Deschamps, sacré champion du monde en 2018 en Russie, qui va dire adieu aux Tricolores. L'inusable attaquant de 37 ans, qui évoluera au Los Angeles FC la saison prochaine après trois années à l'AC Milan, l'a officialisé dans un entretien à L'Equipe paru vendredi.

"Évidemment, ça va beaucoup me manquer. Mais je pense qu'avec les Bleus, ce sera terminé après l'Euro. Il faut laisser la place aux jeunes", a expliqué le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France (57 buts). Il avait connu la première de ses 131 capes en novembre 2011 face aux Etats-Unis (1-0), sous l'ère du sélectionneur Laurent Blanc.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Les vibrations cosmiques, assez fluctuantes, vous favorisent d'un côté mais vous désavantagent de l'autre. Gardez espoir, des jours meilleurs arrivent !

Les Sujets à la Une

X