Rejoignez-nous

Sport

Tennis : Roger Federer sauve 7 balles de match et gagne !

Publié

,

le

Roger Federer victorieux en 5 sets contre Tennys Sandgren en quart de finale de l'Open d'Australie. EPA/FRANCIS MALASIG

La Rod Laver Arena est bien la cour des miracles pour Roger Federer. Quatre jours après la folle "remontada" du Super tie-break devant John Millman, le Bâlois a survécu à un match qu'il aurait dû perdre mille fois.

Il s'est imposé 6-3 2-6 2-6 7-6 (10/8) 6-3 après 3h31' de match devant Tennys Sandgren (ATP 100) après avoir écarté.... sept balles de match au quatrième set. Blessé aux adducteurs, Roger Federer n'est resté sur le court que pour une seule raison: demeurer le seul joueur à n'avoir jamais abandonné une partie en cours. Incapable de se livrer physiquement pendant plus de deux sets, il attendait, résigné, la balle de match victorieuse de l'Américain pour plier bagage.

Mais c'était sans compter sur l'extrême fébrilité de Tennys Sandgren au moment de conclure et, aussi, sur cette petite flamme qui devait lui commander que rien n'est jamais acquis avant le "jeu, set et match" prononcé par l'arbitre. Tennys Sandgren a, ainsi, galvaudé trois premières balles de match à 5-3. Puis, il a ensuite mené 6/3 au jeu décisif sans toujours pouvoir gagner ce fameux dernier point alors que les occasions étaient bien là. C'est donc presque sur un malentendu que Roger Federer pouvait égaliser à deux manches partout. Avant de gérer parfaitement le cinquième set grâce à un break au sixième jeu.

"J'ai été incroyablement chanceux aujourd'hui, avoue Roger Federer. Je ne mérite pas de gagner ce match. Mes adducteurs ont sifflé après le premier set. Je n'arrivais plus à vraiment jouer en défense. Mais il faut toujours croire aux miracles." Le souvenir d'un match à Cincinnati en 2003 contre l'Australien Scott Draper gagné 14/12 au jeu décisif du troisième set après avoir écarté ce jour-là aussi sept balles de match l'a peut-être aidé à toujours croire en son étoile.

Jeudi soir, Roger Federer disputera la 46e demi-finale de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem. La question est désormais de savoir si le Bâlois pourra se présenter sur le court en pleine possession de ses moyens. Mais pour un homme qui gagne 10/8 un Super tie-break après avoir été mené 8/4 avant de sauver sept balles de match quatre jours plus tard, il n'y a plus aucune règle.

Tennys Sandgren n'oubliera, ainsi, jamais son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. Il a vécu un cauchemar encore plus terrible que celui de son coach Michael Russell à Roland-Garros, battu en huitième de finale en 2001 par Gustavo Kuerten après avoir mené deux sets à rien et 5-3 et après avoir bénéficié d'une balle de match. Gustavo Kuerten devait gagner le titre quelques jours plus tard. Un signe pour Roger Federer ?

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

National League: 18e revers de suite pour Ajoie

Publié

le

Une première difficile pour Loïc Galley (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Les matches se suivent et les défaites s'enchaînent pour Ajoie. Les Jurassiens ont été écrasés 11-0 à Zoug, où ils ont subi à la fois un "stängeli" et un 18e revers consécutif.

Dans l'antre du tenant du titre, le jeune Loïc Galley (19 ans), gardien des juniors élites de Fribourg, a vécu un baptême du feu bien délicat en National League avec Ajoie, où il effectue une semaine de stage. Son entame a été difficile puisqu'il a cédé deux fois lors des sept premières minutes.

Calvaire

Les choses ne se sont guère améliorées ensuite, avec notamment trois buts concédés en 3'02 au début de l'ultime tiers. Son calvaire a pris fin avec le 8-0 et il a cédé son poste au titulaire Tim Wolf à la 45e.

Genève-Servette a poursuivi sur sa bonne série à domicile en battant les Zurich Lions 3-0. Winnik, auteur des deux premiers buts dans le tiers initial, a été décisif. Vermin a scellé le score final dans le but vide.

Langnau va aussi mal

Les Langnau Tigers ont concédé une 13e défaite de suite. Les Bernois ont perdu 7-4 à domicile contre Lugano. Davos s'est pour sa part imposé 4-3 contre Berne, qui était privé pour ce match de son coach John Lundskog, testé positif au Covid-19. Ses assistants ont dirigé l'équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg leader à la pause olympique

Publié

le

Chris DiDomenico inscrit le 2-0 pour Fribourg (© KEYSTONE/PostFinance/ANTHONY ANEX)

Fribourg vivra une pause olympique tranquille. Dans son antre, le leader de National League a conservé son fauteuil en dominant Bienne 5-3.

Finir sur une bonne note avant quelques jours de pause. Offrir une nouvelle victoire dans une patinoire comble avant de recharger les batteries. Fribourg avait clairement envie de se faire plaisir avant d'attaquer la dernière ligne droite de la saison régulière.

Et les joueurs de Christian Dubé ont pris cette partie par le bon bout en ouvrant la marque à la 5e via Raphael Diaz. Et malgré une légère domination biennoise, les Dragons ont doublé la mise à la 18e par DiDomenico. Les Fribourgeois ont même enfilé le troisième en tout début de période médiane (Desharnais 22e).

Pas forcément dépassé, mais peu aidé par un Elien Paupe hésitant, Bienne a mis du temps à sortir la tête de l'eau. A la décharge du deuxième gardien, il a dû jouer en raison de l'absence de Joren van Pottelberghe. Le portier titulaire biennois, positif au covid, s'est logiquement placé à l'isolement. Sélectionné comme troisième gardien par Patrick Fischer pour les JO de Pékin, l'ancien Davosien doit croiser les doigts et espérer pouvoir présenter des PCR négatifs pour pouvoir partir en Chine.

Mais les Seelandais ont connu plus de réussite au cours du deuxième tiers. Künzle (26e) puis Brunner (28e) ont battu Reto Berra côté mitaine. Le numéro 96 a d'ailleurs manqué un penalty à la 27e et "réparé" cette erreur en inscrivant le 3-2 quelques instants plus tard.

Pas si loin que ça du 3-3, les Seelandais ont pourtant dû capituler une quatrième fois sur une séquence qui a vu Viktor Lööv briser sa canne à la ligne bleue fribourgeoise et ainsi offrir une rupture à DiDomenico. Le top scorer des Dragons a trouvé son capitaine Julien Sprunger pour un 4-2 juste avant la deuxième pause qui a fait mal à des Bernois en train de faire suer Gottéron.

Les Dragons ont classé l'affaire sur un power-play conclu par Desharnais (47e). En confiance, Fribourg est vraiment impressionnant cette saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Serie A: la Juventus engage Dusan Vlahovic

Publié

le

Dusan Vlahovic salue les fans à son arrivée à Turin (© KEYSTONE/AP/Fabio Ferrari)

La Juventus a bouclé le transfert de l'attaquant serbe Dusan Vlahovic. Elle a cassé sa tirelire à mi-saison pour engager la révélation de la première moitié saison sous le maillot de la Fiorentina.

La Juventus a bouclé le transfert de l'attaquant serbe Dusan Vlahovic. Elle a cassé sa tirelire à mi-saison pour engager la révélation de la première moitié saison sous le maillot de la Fiorentina.

La Serie A a officialisé l'arrivée de Vlahovic chez les Bianconeri vendredi en affichant le mot "permanent" en face de son nom sur la liste des transactions.

Transfert record

Avec un transfert estimé à quelque 70 millions d'euros, prix fixé par la Viola pour se défaire de la pépite de 22 ans sous contrat jusqu'en 2023, la Juve bat le record pour une transaction hivernale en Italie. Milan détenait jusqu'ici la palme avec les 38 mio d'euros versés en 2019 pour Lucas Paqueta.

Même si la Juventus avait assuré qu'elle ne ferait aucun coup d'éclat en janvier, les difficultés récurrentes de l'équipe de Massimiliano Allegri ont incité les Bianconeri à accélérer pour recruter cet attaquant suivi depuis longtemps. Actuellement 5e du classement après une première moitié de saison sur courant alternatif, elle doit hausser le ton pour espérer décrocher l'un des quatre billets qualificatifs pour la Ligue des champions, compétition que la "Vieille dame" a toujours disputée depuis 2012.

Des airs de Zlatan

Avec Vlahovic, elle met la main sur l'un des meilleurs attaquants du moment en Italie, meilleur buteur du championnat à égalité avec Ciro Immobile (17 buts). De la tête, en vitesse, en force ou avec sang-froid du point de penalty, l'attaquant de 1m90 impressionne par sa palette large, rappelant parfois celle d'un Zlatan Ibrahimovic, passé lui aussi par la Juve en début de carrière et idole de Vlahovic.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Aide d'un million pour le Stade de Genève

Publié

le

Le Stade de Genève va bénéficier d'une aide d'un million de francs pour 2021, afin de combler le manque à gagner de la fondation en raison de la pandémie de Covid-19 (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Stade de Genève va bénéficier d'une aide d'un million de francs pour 2021. Ce montant vise à combler le manque à gagner de la fondation en raison de la pandémie de Covid-19 et l'arrêt des rencontres de foot pendant des mois.

Le projet de loi accordant cette aide a été traité vendredi en urgence à la demande du Conseil d'Etat "en réponse à une situation exceptionnelle et difficile", a justifié Thierry Apothéloz, magistrat en charge du Sport. Le gouvernement a accordé une avance à la fondation. Ce texte vise à la régulariser, mais aussi à couvrir le droit de superficie en faveur des CFF, a-t-il expliqué.

Seul Ensemble à Gauche a refusé cette aide. "Cela fait des années qu'on renfloue ce stade démesuré de 30'000 places", a déploré Rémy Pagani. Un avis partagé par les Verts, qui ont toutefois accepté cette aide ponctuelle. Pour le PDC, il faudra voir le résultat des négociations de la Fondation du Stade de Genève avec les CFF et le Servette FC. L'aide a été votée par 67 oui, 9 non et 1 abstention.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Max Eberl quitte Borussia Mönchengladbach

Publié

le

Le directeur sportif Max Eberl était en place depuis 2008 à Mönchengladbach. (© KEYSTONE/EPA POOL/FOCKE STRANGMANN / POOL)

En poste depuis 2008, le directeur sportif du Borussia Mönchengladbach, Max Eberl (48 ans) se retire pour des raisons de santé.

"Je suis épuisé, fatigué, n'ai plus d'énergie pour ce job", a précisé Eberl. Son contrat courait jusqu'en 2026.

Sous sa conduite, le club de tradition s'est stabilisé sur les plans sportif et économique. Il a recollé avec le haut du classement en Bundesliga. L'essor avait commencé avec l'engagement de Lucien Favre au poste d'entraîneur en février 2011. Le Vaudois avait sauvé de justesse le club de la relégation et l'avait conduit ensuite en 2015 pour la première fois en Ligue des champions.

Ces dernières années, plusieurs joueurs suisses se sont retrouvés sous contrat avec les Fohlen (poulains en français). Actuellement, Yann Sommer, Denis Zakaria, Nico Elvedi et Breel Embolo font partie de l'équipe dirigée par Adi Hütter. Eberl s'en va alors que le club ne va pas très bien après six défaites au cours des huit derniers matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Bonne nouvelle : vous allez voir les fruits de vos efforts passés se matérialiser sous la forme d'une promotion ou d’une évolution. Cool !

Les Sujets à la Une

X