Rejoignez-nous

Coronavirus - Économie

Autotests disponibles dans les drogueries et les magasins, mais payants

Publié

,

le

Il sera prochainement possible d'acquérir des autotests en drogueries et dans les magasins. (image d'illustration - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les autotests seront aussi disponibles en droguerie et dans les commerces de détail, mais à la charge du client.

La Confédération continuera à financer cinq autotests par personne et par mois, à condition qu'ils soient remis en pharmacie.

Les tests remboursés par Berne seront réservés aux personnes qui n'ont pas été vaccinées ou qui ne sont pas guéries, a décidé mercredi le Conseil fédéral. Cette mesure avait été mise en consultation le 11 juin.

La prise en charge des dépistages effectués avant les camps ou à l'entrée des manifestations figure dans l'ordonnance 3 Covid-19. La validité des tests rapides antigéniques est quant à elle prolongée de 24 à 48 heures.

Comme prévu, le Conseil fédéral étend la durée de protection des vaccins à ARN messager à 12 mois, suivant les recommandations de la Commission fédérale pour les vaccinations. Les personnes vaccinées sont exemptées de quarantaine de contact et de voyage. Selon les prescriptions de l'UE pour le certificat Covid, les personnes guéries ne devront pas faire de quarantaine pendant six mois.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus - Économie

La gratuité des terrasses prolongées pour les restaurants lausannois

Publié

le

La gratuité des terrasses prolongée pour les restaurants lausannois (Archives © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Ville de Lausanne prolonge la gratuité relative à l'occupation du domaine public afin d'aider la restauration. Cette mesure, prise en avril 2020 après la première vague du Covid-19, est désormais en vigueur jusqu'au 31 octobre 2022.

"La Municipalité a décidé de renouveler son soutien à l'économie lausannoise en prolongeant la gratuité de l'occupation du domaine public de la ville pour les terrasses des établissements lausannois et leurs extensions", écrit-elle vendredi dans un communiqué. Cette gratuité, déjà prolongée plusieurs fois, était initialement prévue jusqu'au 31 octobre 2021.

La Ville de Lausanne rappelle aussi que, comme décidé en 2019, le mobilier en plastique et les parasols publicitaires, notamment ceux en faveur de tiers (marque de bière par exemple), devront être remplacés dès le 1er avril 2022. Un délai pourra toutefois être accordé aux établissements qui rencontrent des difficultés financières.

Continuer la lecture

Coronavirus - Économie

Deuxième phase: 17,5 millions de francs versés à la culture vaudoise

Publié

le

Le canton de Vaud a fourni des aides financières aux entreprises désireuses de se réorienter, telles le Montreux Jazz Festival qui a revu son format cet été (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les soutiens au secteur culturel, particulièrement fragilisé par la crise, se poursuivent dans le canton de Vaud malgré une reprise progressive des activités. La deuxième phase de l'ordonnance Covid-19 a permis d'octroyer près de 11,5 millions de francs d'indemnisations à 322 bénéficiaires et six millions pour les projets de transformation.

Financée de manière paritaire par la Confédération et le canton, cette deuxième phase a débuté le 1er novembre 2020 et se poursuit jusqu'à fin 2021. Un montant de 26 millions a été alloué fin 2020 de manière paritaire, indique le canton mercredi dans un communiqué.

En juillet 2021, au vu des montants importants sollicités par les milieux culturels pour l'année en cours, 28 millions de francs supplémentaires ont été mis à disposition à parts égales. Depuis novembre 2020, les actrices et acteurs culturels intermittents sont par ailleurs également éligibles aux indemnisations, rappelle-t-il dans un bilan intermédiaire.

Atténuer l'impact

A fin juin 2021, 322 bénéficiaires ont pu être indemnisés pour un montant de 11,5 millions. Ces aides financières visent à atténuer l'impact économique de l'épidémie. Pour rappel, durant la première phase de l'ordonnance allant de mars à octobre 2020, 22,4 millions de francs ont été octroyés à des entreprises culturelles et à des acteurs culturels indépendants.

En ce qui concerne les projets de transformation,143 demandes sont parvenues au Service des affaires culturelles. La moitié des requêtes (49%) répondaient aux critères d'octroi définis par la Confédération dans l'ordonnance Covid-19 culture.

Format revu

Le canton a donc versé à ce jour près de six millions de francs aux entreprises culturelles vaudoises désireuses de se réorienter. Ces projets ont jusqu'au 31 octobre 2022 pour être mis en œuvre. Des projets intercantonaux ont également pu être soutenus grâce à ce dispositif.

A titre d'exemple, la Compagnie générale de théâtre a transformé un projet de pièce en appels téléphoniques individualisés et donc Covid-compatibles. Le Montreux Jazz Festival a presque entièrement revu son format, ce qui a permis d'animer l'été 2021. L'Association Radio40, née à Lausanne durant le premier confinement, poursuit son projet de diffusion pluridisciplinaire au service des artistes.

Les demandes d'indemnisation pour pertes financières ou de contribution à des projets de transformation peuvent être déposées en ligne sous www.vd.ch/serac.

Bourses

Enfin, Vaud a également déployé en début d’année 2021 un dispositif de bourses afin de soutenir les acteurs du secteur culturel. Cette aide complémentaire au filet fédéral a permis de remettre au mois de mars 470 bourses comprises entre 10 et 20'000 francs pour un montant total de 5,5 millions, à des artistes vaudois désireux de poursuivre leur travail de réflexion et de recherche malgré la crise.

Des achats à des artistes vaudois vivants ont également pu être réalisés pour le compte des institutions patrimoniales cantonales vaudoises pour un montant de 500'000 francs.

Continuer la lecture

Coronavirus - Économie

L'économie suisse devrait se rétablir même avec les variants

Publié

le

L'économie suisse devrait poursuivre cette année et la suivante sur la voie de la convalescence, malgré la propagation du variant Delta. Les campagnes de vaccinations devraient éviter les graves répercussions conjoncturelles de 2020 (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

L'économie suisse devrait poursuivre cette année et la suivante sur la voie de la convalescence, malgré la propagation du variant Delta.

Les campagnes de vaccinations devraient éviter les graves répercussions conjoncturelles de 2020, ont estimé vendredi les spécialistes de l'institut de recherche BAK Economics.

Ces derniers ont laissé inchangées leurs prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB), qui devrait progresser de 3,9% en 2021 et de 3,2% l'année suivante. En 2020, le PIB avait chuté de 2,7% en raison des répercussions économiques de la pandémie de coronavirus.

Ajusté des grands événements sportifs, le PIB helvétique est attendu en hausse de 3,7% et 3,0%, respectivement pour 2021 et 2022, a précisé l'institut bâlois dans le cadre de ces dernières prévisions.

Au niveau de l'emploi, le taux de chômage devrait refluer sur l'exercice en cours à 3,1% et le suivant à 2,7%, après avoir atteint 3,2% en 2020.

"Amorcée en mars dernier, la reprise de l'économie suisse est tirée à la fois par l'économie nationale et par la demande étrangère. En effet, l'assouplissement majeur des restrictions dues à la pandémie a contribué à la reprise de nombreux secteurs de l'économie qui stagnaient jusqu'alors", ont précisé les économistes de BAK Economics.

Pas de craintes d'inflation

En dépit de l'accélération de la pandémie avec la propagation du variant Delta, l'institut maintient ses prévisions. "Le facteur décisif pour les prévisions est que les vaccins affaiblissent considérablement le lien entre les nouvelles infections et les admissions à l'hôpital", estiment BAK Economics.

"Compte tenu des améliorations considérables sur le marché du travail et de la bonne situation financière des ménages suisses, la demande et la volonté de dépenser resteront élevées, même dans les secteurs de consommation qui fonctionnent à plein régime depuis un certain temps", ont-ils ajouté.

Et alors que les craintes d'inflation préoccupent les économistes, surtout aux Etats-Unis et dans la zone euro, l'institut rhénan se montre relativement serein. Il prévoit une accélération des prix de 0,5% en 2021 et de 0,6% en 2022, après recul de 0,7% l'année dernière.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus - Économie

Pas d'ententes sur les prix des autotests

Publié

le

Fin mars, un distributeur d'autotests Covid s'est plaint auprès du Secrétariat de la Comco d'une tentative de pression à son égard pour qu'il ajuste ses prix pour les tests Covid à ceux de ses rivaux (Archives © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

L'enquête préalable de la Commission de la concurrence (Comco), portant sur une tentative de coordination des prix peu avant la distribution gratuite des autotests Covid en Suisse, est close. Les investigations ont montré que cette tentative n'avait pas abouti.

Fin mars, un distributeur d'autotests Covid s'est plaint auprès du Secrétariat de la Comco d'une tentative de pression à son égard pour qu'il ajuste ses prix pour les tests Covid à ceux de ses rivaux, explique la Commission de la concurrence jeudi. Depuis le 7 avril, la population suisse peut se procurer gratuitement ces tests dans les pharmacies.

Des investigations ont démontré que la tentative avait échoué. Aucune preuve d'autres collusions n'a pu être décelée. Le secrétariat de la Comco a sensibilisé l'entreprise concernée des faits relevant du droit de la concurrence et a mis fin à la procédure.

Continuer la lecture

Coronavirus - Économie

Le Montreux Jazz, premier en Suisse à utiliser le certificat Covid

Publié

le

Le Chef de l'EMCC Denis Froidevaux a détaillé ce lundi 28 juin les conditions d'accès au Montreux Jazz Festival. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Elles étaient attendues, les voici! À quelques jours de son ouverture, le Montreux Jazz Festival a détaillé ce lundi les modalités pour accéder à ses différents sites. Il faudra montrer patte blanche pour assister aux concerts payants. Le certificat Covid sera testé "pour de vrai au bord du Léman.

Premier grand festival, et même première grande manifestation en Suisse à reprendre du service, le MJF s'ouvrira essentiellement aux détenteurs d'un certificat Covid. Il sera exigé pour assister à tous les concerts payants. Et ce sera “tolérance zéro” ont prévenu les autorités vaudoises ce lundi. Les conditions d’accès seront par contre plus souples pour les scènes gratuites et les espaces de restauration.

Dans les faits, ce plan de protection sanitaire a été pensé pour une manifestation qui accueillera, tous sites confondus, 1’400 visiteurs par soir. Dix fois moins qu’en temps normal pour le Montreux Jazz.

Mais c’est aussi, et surtout, un premier test grandeur nature pour le retour des grandes manifestations, suite à la levée des restrictions “Covid” par le Conseil Fédéral.

Denis Froidevaux, Chef de l’Etat-Major cantonal vaudois de conduite :

Denis Froidevaux
Chef de l'EMCC
Denis FroidevauxChef de l'EMCC

Le certificat Covid sera donc obligatoire pour accéder aux deux scènes payantes. En plus de son billet de concert, il faudra donc être porteur du fameux QR code qui atteste que vous êtes vacciné, guéri ou testé négatif.

Denis Froidevaux nous explique comment cela va se passer aux entrées :

Denis Froidevaux
Chef de l'EMCC
Denis FroidevauxChef de l'EMCC

Le Montreux Jazz Festival et les autorités vaudoises vont donc mettre en oeuvre “pour de vrai” ce système de certificat Covid. En espérant que tout fonctionne sans problème.

Le Chef de l’EMCC, Denis Froidevaux :

Denis Froidevaux
Chef de l'EMCC
Denis FroidevauxChef de l'EMCC

Pour les deux scènes gratuites et les espaces de restauration, ce certificat Covid ne sera par contre pas nécessaire. Il faudra tout de même s’inscrire au minimum deux jours à l’avance pour réserver sa place. Le masque, lui, devra être porté uniquement pour des déplacements à l'intérieur.

On rappelle que le Montreux Jazz Festival démarrera ce vendredi, et qu’il s’étalera jusqu’au 17 juillet.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X