Rejoignez-nous

Culture

Des ½uvres jamais montrées en Europe dans l'expo Calder à Lugano

Publié

,

le

La sculpture "Funghi Neri" d'Alexander Calder est actuellement exposée au Musée d'art de la Suisse italienne à Lugano. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Pablo Gianinazzi)

Le Musée d'art de la Suisse (Masi) de Lugano consacre dès samedi une vaste exposition à l'artiste américain Alexander Calder. Jusqu'en octobre, "Calder. Sculpting Time" présente au public plusieurs ½uvres qui n'ont encore jamais été montrées en Europe.

On passerait presque à côté du délicat mobile en trois parties. Silencieux et presque transparent, il tourne dans l'air, comme s'il faisait partie de l'élément qu'il semble toucher. Est-ce un poisson que l'artiste avait en tête lorsqu'il a tissé les fils ? Ou un calice ?

Ce sont précisément ces idées et ces images que Calder voulait délibérément laisser au spectateur, a expliqué son petit-fils et président de la fondation Calder Alexander S.C. Rower lors d'un entretien avec Keystone-ATS à Lugano. Loin de lui l'idée de véhiculer des idées toutes faites à travers ses ½uvres d'art.

L'½uvre "Sans Titre" de 1939 a été créée en même temps qu'un deuxième mobile, a poursuivi Alexander Rower. La "sisterpiece" (la pièce soeur) a été conçue pour l'escalier principal du Museum of Modern Art (MoMA) de New York. "Sans Titre" n'a été exposé qu'une seule fois à Los Angeles, ce mobile aux fines lignes n'a encore jamais été présenté en Europe.

Musée d'art de la Suisse méridionale

L'exposition du Masi abrite d'autres trésors qui n'ont encore jamais fait escale sur le vieux continent. L'un d'entre eux, qui devrait toutefois déjà être connu, est "Eucalyptus". Cette sculpture a été présentée pour la première fois en 1940 lors d'une exposition à la Pierre Matisse Gallery de New York et a ensuite fait partie de presque toutes les expositions importantes de Calder.

Certaines ½uvres sont colorées et puissantes, d'autres projettent des ombres délicates sur le sol qui, à leur tour, entament leur propre jeu dans l'espace et le temps. L'exposition, conçue comme un espace ouvert, invite à flâner et à s'attarder, presque comme dans un parc dont les mobiles de Calder forment le ciel.

Le jeu avec l'espace et le temps représente un élément central dans l'½uvre d'Alexander Calder. Après son déménagement à Paris en 1926, il a franchi le pas vers ses premières sculptures non-figuratives au début des années 1930.

C'est précisément là que commence l'exposition, qui se concentre sur les années 1931 à 1960 et présente plus de 30 ½uvres. Elle a été organisée par Carmen Giménez et Ana Mingot Comenge.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Patti Smith en tournée en Europe s'arrête à Nyon

Publié

le

Patti Smith et son fils Jackson Smith ont ouvert l'édition 2024 du Paléo mardi en début de soirée sur la Grande scène à Nyon. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Patti Smith a ouvert les feux du Paléo à Nyon mardi peu avant 19h00 sur la Grande scène de la Plaine de l'Asse. L'icône rock se produit pour la quatrième fois au Paléo.

Dans une tournée qui a débuté le 25 juin dans la petite ville balnéaire de Brighton à une heure de Londres, Patti Smith, 77 ans, sillonne l'Europe. Après le Paléo, elle chantera à Vienne.

Dans un post à ses abonnés mardi, Patti Smith explique qu'elle regarde les voiliers naviguer sur le lac Léman à quelques heures de son concert à Nyon. Elle a connu lundi "une longue et fastidieuse journée de voyage, remplie de retards, de longues files d'attente aux douanes et de problèmes de bagages".

Pour elle. "il s'agit d'un aspect malheureux, mais nécessaire du tourisme que nous avons encore le privilège d'endurer". Et quand elle pense aux personnes déracinées par les guerres, elle dit qu'elle a "un peu honte d'être découragées par de banals désagréments de voyage".

Pour cette tournée, Patti Smith est accompagnée de son quartet, formé de son fils Jackson Smith à la guitare, Tony Shanahan, son bassiste et pianiste depuis 1996 et du batteur Seb Rochford. Oisin Murray les a rejoints sur scène pour quelques morceaux à la basse.

Toujours aussi généreux sur scène, Patti Smith et son groupe ont joué une quinzaine de titres pendant une heure trente environ.

"Summertime Sadness" de Lana Del Rey

Patti Smith a interprété "Summertime Sadness" de la jeune chanteuse américaine Lana Del Rey, un morceau qu'elle dédie à Fred Smith, son mari et père de ses deux enfants, mort en 1994 à l'âge de 46 ans.

Récemment, elle a dialogué avec une autre jeune artiste, la superstar Taylor Swift, qui vient de s'arrêter à Zurich pour deux concerts au Letzigrund. Patti Smith l'a remerciée sur Instagram de l'avoir citée dans le morceau titre de son dernier album, "The Tortured Poets Departement".

"We're modern idiots"

La chanteuse de 34 ans dit : "You're not Dylan Thomas. I'm not Patti Smith, This ain't the Chelsea Hotel, we're modern idiots". ("Tu n'es pas Dylan Thomas/ Je ne suis pas Patti Smith/ Ce n'est pas le Chelsea Hotel/ Nous sommes des idiots modernes").

A Nyon, après avoir offert à la foule une reprise de "Fire" de "The Jimi Hendrix's Experience", l'artiste a chanté "About A Boy" - son hommage à Kurt Cobain, aussi mort il y a trente ans, avant de se lancer dans une interprétation de "Smells Like Teen Spirit" de Nirvana.

La prestation de Patti Smith n'aurait pas été complète sans son single "Because The Night", aussi dédié à son mari. Coécrit avec Bruce Springsteen, ce morceau figure sur l'album "Easter" (1978). L'artiste a terminé son spectacle avec "People Have the Power".

À 77 ans - elle est née la même année que Donald Trump -, Patti Smith reste une artiste fascinante, qui transcende les générations.

La musique la transforme

La musique la transforme. Une fois que son groupe se lance dans "Nine", aux accents du Velvet Underground, ou dans une version survoltée de "Pissing in a River", elle semble véritablement transportée. Une énergie et un esprit qu'elle transmet à son public.

La marraine du punk a joué au Paléo à Nyon en 1996, en 2004 pour remplacer David Bowie, qui s'était désisté pour des problèmes cardiaques, en 2015 et cette année. L'Américaine se produit régulièrement en Suisse, la dernière fois en 2019 à Festi'neuch.

Patti Smith semble en tournée permanente ces dernières années. Elle publie également des livres, le dernier en 2023, à l'occasion des 150 ans d'"Une saison en enfer" d'Arthur Rimbaud.

L'Américaine, originaire de Chicago, qui voue un amour particulier au poète français, a même racheté sa maison à Roche, à une quarantaine de kilomètres de Charleville-Mézières dans les Ardennes, au Nord de la France. Elle est également la marraine du musée Arthur Rimbaud dans cette ville.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Paléo a ouvert ses portes pour six jours de festival

Publié

le

Les festivaliers affluaient mardi sur la plaine de l'Asse sous un soleil de plomb. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Paléo a ouvert ses portes mardi à Nyon vers 16h00 pour six jours de concert. L'icône rock Patti Smith ouvre les feux peu avant 19h00 sur la Grande scène de la Plaine de l'Asse.

Yalla Miku, la formation métisse, basée à Genève, a commencé à jouer au Club Tent vers 16h30 tandis que les festivaliers affluaient sur le site du festival sous un soleil de plomb. Les places à l'ombre étaient particulièrement prisées.

Mardi matin, les 1500 billets mis en vente comme chaque jour sont partis en quelques minutes à peine, a précisé le porte-parole du festival,

Environ deux heures plus tard vers 18h45, le Patti Smith Quartet devait monter sur la plus grande scène du festival, qui en compte six. Dans une tournée qui a débuté en juin dans la petite ville balnéaire de Brighton à une heure de Londres, la chanteuse new yorkaise sillonne l'Europe depuis cette date.

Toujours sur la grande scène, les rockers anglais de Royal Blood et une star de l'afrobeats Burna Boy lui succéderont mardi jusque tard dans la nuit.

Une vingtaine d'artistes suisses

Cette année plus d'une vingtaine de jeunes artistes suisses sont programmés. Le jeune chanteur valaisan d'origine vietnamienne Nuit Incolore, 23 ans, qui fait un tabac en France, est attendu jeudi sur la scène Vega. Il s'est produit à "Sion sous les étoiles" la semaine dernière.

Slimka, le rappeur genevois de 30 ans, qui a gagné le dernier Music Awards helvétique, dédié aux Romands, chantera vendredi au Club Tent. Dans le même lieu, les spectateurs pourront assister à un concert de Lanka, l'ambassadrice de 26 ans de l'afro pop, originaire du Burkina Faso et basée à Lausanne.

Particularité de cette édition, qui fait la part belle aux spectateurs de moins de 30 ans et où le rap est dominant, près de 80% des artistes s'y produisent pour la première fois. Au moment de la présentation de la programmation en mars dernier, plusieurs journaux romands avaient déploré que le rock soit sous-représenté avec à peine une dizaine de groupes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Retour du ciné drive-in du TCS à Cossonay

Publié

le

Se faire une toile dans sa voiture, c'est à nouveau possible au centre TCS de Cossonay (photo d'illustration). (© KEYSTONE/EPA MTI/ATTILA BALAZS)

Pour le neuvième été, un cinéma drive-in va ouvrir sur les pistes du TCS Vaud à Cossonay. Trois films - "Barbie", "N'avoue jamais" et "Bad Boys: ride or die" - seront projetés du 8 au 10 août.

Les places étant limitées, le TCS recommande dans son communiqué de réserver son billet "au plus vite". Le prix des places (par occupant dans une voiture) se monte à 24 francs pour les adultes, 14 pour les enfants.

La réception du son se fait via la fréquence FM de l'autoradio, ou sur une radio portative si la FM ne fonctionne pas. Les véhicules ne doivent pas excéder deux mètres de hauteur.

Le TCS recommande aussi deux personnes par voiture, la visibilité depuis la banquette arrière étant moins bonne.

Avant les films, un espace restauration avec des food trucks et une tonnelle sera aménagé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Mostra de Venise: Angelina Jolie, Brad Pitt et G. Clooney attendus

Publié

le

George Clooney, qui vient de se déclarer en faveur de la candidate Kamela Harris, est parmi le plateau de stars annoncées à la prochaine Mostra de Venise. (© KEYSTONE/AP/Chris Pizzello)

Angelina Jolie, Lady Gaga, Brad Pitt, George Clooney, Nicole Kidman... Une pluie de stars est attendue du 28 août au 7 septembre au 81ème festival de Venise, dont la programmation a été dévoilée mardi.

Vingt-et-un films au total seront en lice pour le prestigieux Lion d'or du meilleur film, a annoncé le directeur artistique de la Mostra, Alberto Barbera, lors d'une présentation en streaming.

Parmi les films plus attendus figure "Joker: Folie à deux" de Todd Phillips, qui revient derrière la caméra pour la suite de "Joker", avec toujours Joaquin Phoenix dans le rôle-titre, cette fois-ci au côté de Lady Gaga.

Un des tapis rouges les plus attendus sera sans doute la présentation de "Maria", où Angelina Jolie interprète la célèbre cantatrice Maria Callas durant les derniers jours de sa vie à Paris. Les deux compères George Clooney et Brad Pitt enflammeront eux aussi le Lido, mais hors compétition avec "Wolfs" de Jon Watts.

Nicole Kidman dans un thriller érotique

"The room next door", nouveau long-métrage du maestro espagnol Pedro Almodovar et le premier tourné en anglais à New York, sera lui en compétition, avec à l'affiche Tilda Swinton, Julianne Moore et John Turturro.

La star australienne Nicole Kidman incarne le rôle principal de "Babygirl", un thriller érotique de Halina Reijn sur une femme insatisfaite de son rapport conjugal qui se lance dans une périlleuse relation sadomasochiste.

L'acteur britannique Jude Law sera lui la tête d'affiche de "The order", de l'Australien Justin Kurzel, dans le rôle d'un agent du FBI plongé dans les milieux suprématistes blancs dans les années 80.

Goncourt

Trois films français ont été sélectionnés. "Leurs enfants après eux" des jumeaux Ludovic et Zoran Boukherma, une adaptation du roman homonyme de Nicolas Mathieu, couronné par le Prix Goncourt en 2018. "Jouer avec le feu", troisième opus des soeurs Delphine et Muriel Coulin avec Vincent Lindon et Benjamin Voisin. Et "Trois amies" d'Emmanuel Mouret, qui se penche sur trois femmes dont les relations amoureuses s'entrecroisent.

Cinq films italiens sont en lice, dont "Queer", le dernier Luca Guadagnino ("Call me by your name"), tiré d'un roman de William Burroughs avec Daniel Craig (James Bond) dans un rôle jugé par Alberto Barbera comme "l'interprétation de sa vie".

Elio Germano, Barbara Bobulova et Toni Servillo sont à l'affiche de "Iddu" de Fabio Grassadoni et Antonio Piazza, inspiré de manière lointaine de la longue cavale du boss mafieux sicilien Matteo Messina Denaro, arrêté en janvier 2023 et mort en prison quelques mois après son arrestation.

La 81ème Mostra marquera aussi le retour du Brésilien Walter Salles 12 ans après son dernier film, avec "I'm still here", tiré d'un livre racontant l'histoire vraie d'une femme recherchant son mari député enlevé par les militaires brésiliens sous la dictature.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X