Rejoignez-nous

Suisse

Ikea Suisse accélère sa croissance grâce au commerce en ligne

Publié

,

le

Entre septembre 2020 et fin août 2021, Ikea Suisse a généré un chiffre d'affaires de 1,23 milliard de francs, soit 7% de mieux que lors de l'exercice 2019/20 (archives). (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Ikea Suisse a accéléré sa croissance sur l'exercice décalé 2020/21, malgré la crise sanitaire. Si les ventes stationnaires ont stagné, celles réalisées en ligne ont à nouveau bondi, représentant près d'un quart des revenus de la filiale du géant de l'ameublement.

Entre septembre 2020 et fin août 2021, l'entreprise a généré un chiffre d'affaires de 1,23 milliard de francs, soit 7% de mieux que lors de l'exercice 2019/20. Cette croissance - dont le rythme a décuplé sur un an - est à mettre au crédit avant tout des ventes en ligne, qui ont contribué aux recettes à hauteur de 23,3%, contre 14,7% un an plus tôt et 9,1% avant la crise.

"Après avoir répondu à la demande qu'avec difficulté en 2020 après le premier confinement, nous avons mieux maîtrisé la situation en 2021", a assuré la directrice générale (CEO) Jessica Anderen, citée dans un communiqué. Cela s'est manifesté notamment par la stabilisation des délais de livraison à 3-4 jours, contre près de 30 jours lors du verrouillage du printemps 2020.

L'engouement qu'ont connu les ventes en ligne et le changement de comportement dont il témoigne ont incité Ikea à renforcer son offre de services, notamment en inaugurant en août un Home Service Point à la gare centrale de Zurich, permettant aux clients de planifier et commander des produits. La nouvelle application Ikea Shopping, lancée en mars dernier, a déjà été téléchargée plus de 250'000 fois.

Fort de sa performance, Ikea Suisse, qui a déjà relevé en cours d'année son salaire minimal à 4000 francs, va gratifier ses collaborateurs en leur versant en plus de leur 13e salaire un bonus équivalent peu ou prou à un salaire mensuel.

Au chapitre environnemental, la direction de l'entreprise a réaffirmé son ambition de décarboner intégralement son service de livraison aux clients à l'horizon 2025, et d'atteindre la neutralité carbone à l'échelle de l'entreprise d'ici 2030.

Au vu des difficultés d'approvisionnement globales, Ikea entend également augmenter l'offre de produits fabriqués localement. Actuellement, 70% des articles vendus en Suisse sont produits en Europe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Florence Bettschart-Narbel élue présidente du PLR cantonal

Publié

le

Florence Bettschart-Narbel devient la première femme élue à la tête du PLR Vaud (archives). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La députée au Grand Conseil vaudois Florence Bettschart-Narbel a été élue jeudi soir à la présidence du PLR Vaud. Jusqu'ici vice-présidente, elle était la seule candidate pour remplacer Marc-Olivier Buffat. Elle devient ainsi la première femme à la tête du parti cantonal depuis la fusion entre libéraux et radicaux en 2012.

Lors du congrès du PLR Vaud à Savigny, Mme Bettschart-Narbel a été plébiscitée par acclamation des délégués. Cette avocate lausannoise de 48 ans est membre du Grand Conseil depuis 2017. En mars 2021, elle s'était présentée à l'élection à la Municipalité de Lausanne, sans succès.

M. Buffat a récemment décidé de remettre son mandat pour la fin de l'année. L'avocat lausannois et député au Grand Conseil dirige le parti depuis avril 2018.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Colère et tristesse à Genève après le suicide d'un jeune requérant

Publié

le

Le suicide d'un jeune requérant Afghan la semaine dernière à Genève a suscité une vive émotion. Des manifestants ont exprimé leur colère et leur tristesse après ce drame. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

A Genève, plus de 500 personnes ont manifesté jeudi en fin d'après-midi pour exprimer leur colère et leur tristesse suite au suicide la semaine dernière d'un requérant afghan âgé de 18 ans. Le jeune homme venait d'apprendre son renvoi de Suisse.

"A son arrivée au foyer de l'Etoile en 2021, il m'a tout de suite demandé comment faire pour s'intégrer et pour avancer", a raconté Nesim, un ami du jeune homme. Très ému, il se souvient de son camarade: un gars sympa, sportif, studieux et qui jouait du violon. "Après s'être battu pour son avenir, il avait perdu tout espoir", a-t-il ajouté.

La cousine du jeune Afghan, en pleurs, a raconté les souffrances de l'adolescent pour arriver en Suisse. Il avait quitté l'Iran où sa famille s'était réfugiée pour fuir les talibans. En Grèce, il avait subi des violences qui l'avaient profondément traumatisé. "L'Etat est responsable et doit rendre des comptes", a déclaré la cousine.

Décision injuste

Les manifestants, dont de nombreux jeunes résidants des foyers, ont crié leur colère devant le siège de l'Hospice général au centre-ville. "En Suisse: injustice!" ou "Réfugiés: solidarité!", a scandé la foule. Des chants, parfois interrompus par des cris de détresse, ont résonné. Beaucoup tenaient une photo du jeune homme dans leurs mains.

Le directeur de l'Hospice général, Christophe Girod, a pris le micro pour exprimer son soutien aux proches du jeune homme. Il a ensuite critiqué des décisions administratives prises sans considération des situations personnelles. Mais le directeur général n'a pas pu finir son intervention. Il a été interrompu par les manifestants qui criaient "Hospice: injustice!".

La décision de renvoi du jeune Afghan en Grèce par le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM), confirmée par le Tribunal administratif fédéral, a été fustigée par la foule. Selon plusieurs orateurs, les autorités auraient dû prendre en compte le risque suicidaire que présentait ce jeune requérant.

Conditions déplorables

Des représentants des associations d'aide aux migrants ont aussi dénoncé les mauvaises conditions d'hébergement dans les foyers. "On nous parle mal", a raconté Nesim. Les chambres sont trop petites et ressemblent à une prison, a-t-il expliqué. Les associations réclament depuis longtemps des alternatives au foyer de l'Etoile.

La foule s'est ensuite dirigée devant l'Hôtel-de-Ville pour interpeller Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat en charge de la cohésion sociale. Mercredi, le gouvernement genevois avait exprimé son incompréhension face aux pratiques de la Confédération "qui met en danger la vie et la santé des personnes découtées, lorsque celles-ci se trouvent dans une situation médicalement avérée de détresse psychologique".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Sanna Lüdi va manquer toute la saison

Publié

le

Sanna Lüdi ne participera pas aux épreuves de Coupe du monde de skicross cette saison. La Bernoise a annoncé jeudi sur Instagram qu'une blessure l'en empêchait. Elle n'a toutefois pas précisé la nature de cette dernière. (Archives) (© KEYSTONE/EPA TT NEWS AGENCY/ANDERS WIKLUND/ TT)

Sanna Lüdi manquera toute la saison de Coupe du monde qui a débuté jeudi à Val Thorens. Sur Instagram, la Bernoise de 36 ans a fait savoir qu'elle ne serait pas au départ "pour des raisons médicales".

Elle n'a pas donné d'indications plus précises sur la nature de sa blessure.

Au cours de sa carrière, Sanna Lüdi a dû faire face à plusieurs reprises à des problèmes de santé. Dernièrement, la gagnante de trois courses de Coupe du monde a manqué les Jeux olympiques de Pékin en raison d'une fracture du tibia.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Vaud: l'inscription de la protection du climat dans la Constitution se jouera en juin

Publié

le

L'initiative des Verts vaudois pour le climat attendra. Alors que le parti était persuadé que la votation sur ce texte visant à inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale se tiendrait en mars, il n'en sera rien. Le Conseil d'Etat a annoncé ce jeudi que les Vaudois seront appelés aux urnes au mois de juin.

Les Vaudois ne voteront pas sur l’initiative des Verts pour le climat en mars prochain. Le Conseil d’Etat a communiqué ce jeudi sa décision d’organiser le vote, destiné à inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale, le 18 juin. La présidente du gouvernement, Christelle Luisier Brodard nous explique les raisons de ce choix.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du gouvernement vaudois

Persuadés jusqu’ici que le vote se tiendrait en mars, les Verts vaudois déplorent le choix du gouvernement cantonal. S’ils admettent l’argument économique, ils dénoncent une décision purement politique de la majorité de droite du Conseil d’Etat. Alberto Mocchi, député vaudois et président du comité d’initiative.

Alberto MocchiPrésident du comité d'initiative et député vaudois

Le Conseil d’Etat, lui, rejette cette accusation. La majorité de droite n’a rien à voir avec ce report. On écoute la présidente du gouvernement vaudois, Christelle Luisier Brodard.

Christelle Luisier BrodardPrésidente du gouvernement vaudois

Les Vaudois seront donc appelés à voter le 18 juin prochain.

Continuer la lecture

Culture

Maison du dessin de presse: rétrospective 2022 et guerre en Ukraine

Publié

le

Les co-lauréats du prix Freedom Cartoonistes Foundation Gábor Pápai (gauche) et Vladimir Kazanevsky sont les invités de la nouvelle exposition de la Maison du dessin de presse à Morges, qui porte un regard sur la guerre en Ukraine (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La Maison du dessin de presse à Morges opte pour une double exposition pour retracer l'année: une rétrospective forte de 140 dessins de 30 dessinateurs de presse suisses dans la rue et une exposition portant plusieurs regards sur la guerre en Ukraine en intérieur.

A découvrir dès vendredi et jusqu'au 5 février 2023, la rétrospective se déroule en plein air, dans la Grand-Rue piétonne. Mise en place durant la période de Covid, cette installation a eu tellement de succès qu’elle est réclamée tant par la ville que par les habitants et les commerçants, relèvent les organisateurs dans leur communiqué.

Sur 1500 dessins reçus, 140 ont été sélectionnés et imprimés sur des bâches, un chiffre lié au nombre de candélabres à disposition. Ils ont ensuite été montés sur des structures réutilisables et réutilisées. De quoi admirer entre autres les coups de griffes d'Alex, Caro, Pitch ou Vincent L'Epée.

Le dessin comme acte de résistance

La Maison du dessin de presse, dont l'entrée est également libre, propose en parallèle l’accrochage de dessins de presse plus difficiles d’accès, et destiné à un public plus averti que celui passant dans la rue.

Cette année, l’actualité impose de porter le regard sur la guerre en Ukraine et de proposer des dessins des co-lauréats du prix de la "Freedom Cartoonists Foundation", fondée et présidée par Chappatte. Il s’agit du Hongrois Gábor Pápai qui travaille dans le seul quotidien d'opposition encore publié à Budapest et de l’Ukrainien Vladimir Kazanevsky, 71 ans, en exil forcé suite à l'agression russe.

Outre une cinquantaine de dessins d'auteurs suisses, cet accrochage sur la guerre en Ukraine compte également une sélection des associations France Cartoons (France) et Cagle Cartoons (Etats-Unis). En tout, plus de 100 dessins dressent le portrait de Vladimir Poutine face à l’Ukraine et face au monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X