Rejoignez-nous

Suisse

La normalisation des nuitées en Suisse s'est poursuivie en août

Publié

,

le

Le lac de Sils en Haute-Engadine, région qui occupe la troisième place du classement de l'été. (archives) (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril.

Après avoir atteint une croissance annuelle de plus de 70% en janvier et de 50% en juin, la fréquentation s'est stabilisée à 4,5 millions de nuitées en août, soit une hausse de 7,6%.

Cela représente une augmentation de 317'000 unités par rapport au mois d'août 2021, indique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son rapport mensuel provisoire. Cette hausse est imputable au retour graduel des visiteurs étrangers dans les établissements helvétiques. Cette catégorie de clients a entraîné une croissance de 41,5% ou de 665'000 nuitées. La tendance est inverse pour les visiteurs suisses (-13,5% ou -349'000 nuitées), surreprésentés durant la pandémie.

Mi-septembre, l'OFS avait publié une première estimation de la statistique impliquant une hausse de 8% des nuitées hôtelières en août.

Depuis le début de l'année, l'hôtellerie suisse a enregistré 25,9 millions de nuitées, soit une progression de plus d'un tiers (+34,2%) ou 6,6 millions sur un an. Le nombre de nuitées de visiteurs étrangers a plus que doublé (+131% ou +6,4 millions) à 11,3 millions, tandis que la clientèle domestique a totalisé 14,6 millions de nuitées (+1,2%).

Zurich et Genève, reines de l'été

Les statisticiens fédéraux ont également compilé les chiffres des destinations estivales les plus prisées de Suisse, toujours sous l'angle de la fréquentation des hôtels. Ces 28 lieux ont totalisé près de 7 millions de nuitées, représentant une hausse de 35% sur un an, mais toujours en recul de 5% par rapport à 2019, soit avant la pandémie. Un grand nombre de ces destinations n'a toujours pas retrouvé les niveaux pré-Covid.

Pour les mois de juin, juillet et août, les villes de Zurich et Genève (Meyrin inclus) caracolent en tête du classement, avec des nuitées doublées ou presque en comparaison annuelle. Zurich affiche un peu de plus de 1 million de nuitées, contre quelque 739'400 pour le duo Genève-Meyrin.

La Haute Engadine, qui comprend notamment St. Moritz, occupe la troisième place du classement avec ses 486'500 nuitées. La croissance s'avère cependant plus ténue, celle-ci atteignant 7%. La région de la Jungfrau, dans l'Oberland bernois, doit se contenter de la médaille en chocolat (477'274 nuitées, en progression de 61%).

En faisant abstraction de Genève, les destinations romandes sont assez rares et c'est le canton de Vaud qui est à l'honneur. Lausanne figure en neuvième position avec 280'137 nuitées entre juin et août (+47%), Montreux à la 14e (157'178 nuitées ou +32%), tandis que Leysin ferme la marche (48'454, -7%). La commune valaisanne de Crans-Montana se glisse à la 23e position, totalisant quelque 66'000 nuitées, en recul de 6%.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Le National d'accord avec les tirs préventifs du loup

Publié

le

Le tir préventif du loup divise sous la Coupole (archives). (© KEYSTONE/FABRICE COFFRINI)

Les loups pourront être tirés préventivement. Le National s'est rallié jeudi au projet qu'a élaboré la Chambre des cantons en vue d'une régulation plus efficace du prédateur.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un chalet en flammes à Crans-Montana

Publié

le

Des investigations sont menées pour déterminer la cause de l'incendie (image symbolique). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Un chalet de quatre étages est en proie aux flammes depuis jeudi matin à Crans-Montana (VS), près du lac de Chermignon. Le sinistre n'a pas fait de blessés.

"Les deux niveaux supérieurs du chalet sont la proie des flammes", indique jeudi à Keystone-ATS le porte-parole de la police cantonale Steve Léger. Les opérations sont toujours en cours. Des investigations sont menées pour déterminer la cause de l'incendie.

La police cantonale a reçu l'alerte incendie jeudi matin à 09h18, précise M. Léger. Le sinistre a nécessité un important déploiement de la police cantonale, de la police intercommunale de Crans-Montana, du Centre de Secours Incendie Crans-Montana et du Centre de Secours Incendie Région Sierre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Swiss s'accorde avec son personnel de cabine

Publié

le

Sinistré pendant la pandémie de coronavirus, le personnel de cabine fait depuis cruellement défaut au transporteur aérien pour retrouver son altitude de croisière. (archive) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La compagnie aérienne Swiss s'est mise d'accord avec le syndicat Kapers sur une nouvelle convention collective de travail (CCT) pour le personnel de cabine. Le transporteur a augmenté les salaires et promet d'améliorer "la planification de la vie privée".

Cette nouvelle CCT, qui s'applique pour les employés de Zurich et Genève, doit être approuvée par les membres de Kapers.

Swiss a indiqué avoir trouvé un accord "sur les points essentiels" de la future CCT, qui aura une validité d'au moins cinq ans, après les ententes conclues avec les autres catégories d'employés dont le personnel au sol et navigant technique.

Le salaire de départ du personnel de cabine a été fixé à 4000 francs. Les autres rémunérations seront augmentées d'au moins 4% à partir du 1er janvier 2023, a précisé Swiss jeudi dans un communiqué. Les membres d'équipages doivent également bénéficier de "mesures permettant de mieux planifier leur vie privée" et de nouveaux modèles de travail à temps partiel. Ces ajustements représentent un investissement de 100 millions de francs pour Swiss sur les cinq prochaines années.

La possibilité de travailler au-delà de l'âge de 62 ans a également été inscrite dans la nouvelle CCT, a précisé le syndicat.

Selon le directeur général de Swiss, Dieter Vranckx, cet accord illustre "la nécessité de perspectives attrayantes et d'un maximum de stabilité pour un avenir prospère en 2023 et au-delà".

Pour le syndicat Kapers, cette nouvelle CCT "représente une très nette amélioration" en comparaison avec la convention collective de travail actuellement en vigueur. Les membres du syndicat devront d'abord l'approuver lors d'un vote en janvier ou février 2023. Si elle est acceptée, la CCT entrera en force le 1er mars prochain.

Pilotes et personnel au sol aussi

"Après de très longues années de disette et les affres de la pandémie, il était plus que temps que le personnel de cabine retrouve sa dignité", a estimé la présidente de Kapers, Sandrine Nikolic-Fuss, citée dans un communiqué distinct.

Swiss, qui avait été lourdement touchée par la pandémie de coronavirus, avait auparavant mené un bras de fer avec les représentants des pilotes. Fin octobre, leur syndicat Aeropers et la filiale du géant allemand Lufthansa étaient parvenus à un accord en matière de nouvelle CCT.

Selon ce texte, les pilotes ont obtenu une augmentation de salaire de 2,3% et une compensation du renchérissement de 2%. La publication du plan de travail a été avancée d'une semaine et il n'y aura plus de changement de plan de travail après une maladie.

Les pilotes de Swiss avaient auparavant menacé de faire grève, après s'être battus pendant plusieurs mois pour de meilleures conditions de travail.

Quelques jours plus tôt, le personnel au sol avait obtenu une augmentation salariale à partir du 1er janvier. Un accord a été trouvé entre le syndicat Sev-Gata et la direction de Swiss. La masse salariale a été relevée de 3,3% pour les augmentations générales.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Culture

Céline Dion ne viendra pas à Paléo cet été

Publié

le

Céline Dion ne viendra pas à Nyon l'été prochain (archives). (© KEYSTONE/AP The Canadian Press/GRAHAM HUGHES)

Céline Dion ne se produira pas le 17 juillet prochain à Paléo à Nyon. Son concert, d'abord prévu en 2020 mais repoussé à cause du coronavirus, est annulé pour des raisons de santé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Le nombre de milliardaires recule légèrement en 2022 (étude UBS)

Publié

le

Le petit monde des milliardaires a égaré quelques représentants l'an dernier. (archive) (© KEYSTONE/AP/LIONEL CIRONNEAU)

Le nombre de milliardaires et leur fortune totale a légèrement décliné cette année, notamment sous le coup de la forte volatilité des marchés financiers et de la fin des politiques monétaires ultra-accommodantes.

Alors que les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de super-riches, de nouvelles fortunes ont émergé en Inde.

En 2022, UBS a comptabilisé quelque 2668 milliardaires à travers la planète détenant une fortune totale de 12'706 milliards de dollars, contre encore 2755 ultra-riches et une fortune cumulée de 13'100 milliards un an plus tôt, selon une étude de la banque aux trois clés publiée jeudi. Dans le détail, 360 individus ont quitté le classement et 273 l'ont rejoint.

Les données ont été relevées en mars 2022 et UBS signale que le nombre total de grandes fortunes et leur richesse devrait encore avoir décliné depuis en raison de la chute des marchés financiers.

"La rapide accélération des taux d'intérêt, les démarrages et arrêts économiques dus à la pandémie et la guerre en Europe ont nourri l'incertitude sur les machés et la volatilité, les fortunes se créant et s'érodant quasiment au même rythme", ont souligné les auteurs de l'étude.

Parmi les secteurs comptant le plus grand nombre de milliardaires figure en tête de classement la finance, suivi par le domaine technologique et l'industrie, ainsi que la mode et la vente au détail.

Par régions, les Etats-Unis comptent toujours le plus grand nombre de milliardaires avec 735 super-riches, un chiffre en hausse de 1,5% sur un an. Suivent la Chine avec 540 milliardaires, mais une chute de 13,7% de leur nombre, et l'Inde qui en compte 166 et affiche la plus forte progression (+18,6%). La Suisse compte quant à elle 41 grandes fortunes (+2,5%).

En Russie, le nombre de milliardaires affiche le plus important repli, avec une baisse de 29,1% à 83. Leur fortune totale a également fondu de 43,5% à 326,9 milliards de dollars. Avec l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, Moscou s'est retrouvée sous le coup d'une série d'embargos et de restrictions internationales, tout comme ses oligarques qui ont vu leurs avoirs saisis ou gelés.

Les spécialistes d'UBS ont également relevé que les grandes fortunes ont été affectées dans les pays tardant à rebondir après la pandémie de coronavirus, comme le Japon qui a enregistré un déclin du nombre de milliardaires de 18,4% à 40 individus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X