Rejoignez-nous

Suisse

Lancement de la campagne contre l'homophobie

Publié

,

le

L'orientation sexuelle ne doit plus faire l'objet de discriminations (image symbolique). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Nul ne doit être discriminé en raison de sa sexualité. C'est un droit fondamental protégé par la Confédération. Le Conseil fédéral et le Parlement ont lancé mardi leur campagne en faveur de la norme anti-homophobie.

Le Parlement a accepté en décembre 2018 d'étendre la norme antiracisme à la discrimination basée sur l'orientation sexuelle. Cette révision de la loi, partie d'une initiative parlementaire du conseiller national Mathias Reynard (PS/VS), vise à protéger la communauté homosexuelle, bisexuelle, transgenre ou intersexe (LGBTI).

Cette extension de la norme antiraciste ne viole pas la liberté d'expression, a souligné la ministre de la justice Karin Keller-Sutter. "On pourra toujours exprimer son avis, même s'il est critique." Ce qui est dit dans un cercle d'amis n'est pas visé par la disposition pénale.

Liberté d'expression

Les débats publics et l'expression de points de vue resteront eux possibles pour autant qu'ils ne portent pas atteinte à la dignité humaine ou dénient des droits à une personne. De plus, une personne ne peut être punie que si elle a délibérément cherché à blesser.

Mais il ne sera plus possible de propager la haine et d'appeler à la discrimination ou à la violence contre les personnes homo- ou bisexuelles, précise Mme Keller-Sutter. Les restaurants, les cinémas, les hôtels ne pourront plus refuser de clients pour le motif qu'ils sont homosexuels.

La liberté d'expression n'est pas un laissez-passer pour l'appel à la haine et au harcèlement. Elle a ses limites, a souligné le conseiller aux Etats Beat Rieder (PDC/VS). De plus, "la haine n'est pas une opinion".

Vulnérables

La conseillère nationale Laurence Fehlmann Rielle (PS/GE) a encore attiré l'attention sur les jeunes. Ils sont plus vulnérables tant au niveau de leur santé que de leur parcours scolaire.

Les études ont montré que les tentatives de suicide sont plus fréquentes chez les jeunes femmes homosexuelles (14,3%) et les jeunes hommes homosexuels (6%) que chez les jeunes hétérosexuelles (2,8%) ou les jeunes hétérosexuels (1,2%). La communauté LGBTI est également plus encline à consommer des drogues et de l'alcool.

Orientation sexuelle

La loi sur laquelle le peuple est appelé à se prononcer le 9 février prochain veut compléter la législation actuelle. Celle-ci ne protège que contre la discrimination et l'incitation à la haine fondée sur l'appartenance raciale, ethnique ou religieuse.

La discrimination fondée sur l'orientation sexuelle n'est aujourd'hui protégée qu'en cas de délits contre l'honneur ou de lésions corporelles. Cette protection ne vaut que pour des personnes individuelles, mais ne permet pas de punir des attaques contre "les homosexuels".

Loi de censure

Cette extension ne vaudra pas pour les déclarations et les actes visant des préférences sexuelles pathologiques comme la pédophilie. L'Union démocratique fédérale et des jeunes UDC ont lancé le référendum contre ce qu'ils estiment être une loi de censure qui menace la liberté d'opinion et de conscience et la liberté de commerce.

Les instruments actuels suffisent. Les personnes homosexuelles ne doivent pas être réduites à une minorité qu'il faut protéger. Elles ne nécessitent pas des égards particuliers, avaient lancé les opposants à la loi.

Une loi spécifique les stigmatiserait, alors qu'elles veulent être reconnues comme des personnes normales. La tolérance ne peut être contrainte par des moyens pénaux.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Il trouve 4400 francs à Neuchâtel et les remet à la police

Publié

le

Le propriétaire de l'argent l'avait économisé pour s'offrir des vacances dans son pays d'origine (image d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

"Un acte citoyen remarquable". C'est ainsi que la police neuchâteloise qualifie sur sa page Facebook l'attitude d'un citoyen qui a déposé au poste de gendarmerie des billets de banque roulés pour un montant de 4400 francs découverts par terre samedi à Neuchâtel.

Pensant dans un premier temps à des facsimilés, ce citoyen se rend finalement compte que les billets sont bel et bien réels, poursuit la police neuchâteloise. Après avoir attendu le retour hypothétique du propriétaire, il apporte l'argent au poste de gendarmerie.

Quelques heures plus tard, le propriétaire du pactole sollicitait la police pour lui signaler la perte de cet argent avec le maigre espoir qu'il soit retrouvé. Après vérifications, le montant a été restitué à son propriétaire qui l'avait économisé pour s'offrir des vacances dans son pays d'origine.

"Le citoyen exemplaire a souhaité comme toute récompense un petit souvenir du pays d'origine lors du retour du vacancier heureux", écrit la police dont le récit a notamment été relayé par Arcinfo et Blick.ch. "Les belles histoires méritent aussi d'être racontées", conclut la police neuchâteloise.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Bercher - Rueyres: le réseau d'eau à nouveau contaminé

Publié

le

L'entier du réseau d'eau potable Bercher - Rueyre a été à nouveau contaminé (Photo symbolique. © Keystone/CHRISTIAN BEUTLER)

L'entier du réseau d'eau potable Bercher - Rueyres a été à nouveau contaminé. Les habitants de ces deux communes du Gros-de-Vaud doivent bouillir leur eau avant de la consommer, indiquent-elles mercredi sur leur site internet. Le retour à la normale pourrait prendre une semaine.

L'eau doit être brièvement portée à ébullition pour garantir la destruction des éventuels germes pathogènes, précise la commune de Bercher. La population sera régulièrement informée de l'évolution de la situation, ajoute la Municipalité. Celle-ci prévient que cette situation pourrait perdurer jusqu'à sept ou huit jours.

Interrogée par Keystone-ATS, la municipale de Bercher Stéphanie Chevalley a expliqué que des bactéries d'origine fécale et animale avaient été détectées. Les pluies des dernières semaines semblent en être la cause.

Le réseau d'eau de ces deux communes vaudoises avait déjà été contaminé il y a un mois environ. L'alerte à la pollution avait duré du 30 juin au 8 juillet.

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Enfin le couronnement pour Andre de Grasse

Publié

le

Andre De Grasse a dominé les Américains. (© KEYSTONE/AP/Petr David Josek)

Toujours placé mais jamais gagnant avant ces JO, Andre De Grasse a obtenu la consécration à Tokyo en dominant le 200 m. Le Canadien a tenu en échec le trio des Etats-Unis emmené par Kenneth Bednarek.

En 19''62, De Grasse a raboté de 11 centièmes son record personnel et décroché, à 26 ans, le titre derrière lequel il courait depuis cinq ans.

A Rio en 2016, le souriant tatoué avait cueilli deux fois le bronze et une fois l'argent (100m, 200 m et relais). Il a encore été en bronze sur 100 m à Tokyo il y a quelques jours. Même topo aux Mondiaux, avec quatre médailles à ce jour, mais aucune en or.

A Tokyo, le souriant tatoué a fait la différence dans les 30 derniers mètres pour devancer les Américains Kenneth Bednarek (19''68) et Noah Lyles (19''74). Un autre Américain, Erriyon Knighton, 17 ans seulement, finit au pied du podium.

De Grasse succède à Usain Bolt et confirme les grands espoirs placés en lui depuis plusieurs saisons. Une blessure aux ischio-jambiers en 2018, notamment, avait stoppé son ascension. Il s'entraîne depuis cette année-là dans le groupe de Rana Reider en Floride, dont fait aussi partie le hurdler bâlois Jason Joseph.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

BKW annonce une baisse générale des prix du courant

Publié

le

BKW a annoncé une baisse générale des prix de l'électricité pour ses clients dans l'approvisionnement de base. A compter de 2022, les tarifs diminueront pour les ménages (archives). (© KEYSTONE/DPA/SINA SCHULDT)

L'énergéticien BKW a annoncé une baisse générale des prix de l'électricité pour ses clients dans l'approvisionnement de base. A compter de 2022, les tarifs diminueront pour les ménages, a indiqué la société bernoise mercredi.

Pour un foyer vivant dans un appartement de cinq pièces, disposant d'une cuisinière électrique et d'un sèche-linge et affichant une consommation annuelle de 4500 kWh, le prix total de l'électricité baissera en moyenne de 4%, selon les anciennes Forces motrices bernoises, qui précisent que l'ampleur de la baisse des prix dépendra des habitudes de consommation.

Le prix total que paient les clients pour l'électricité est composé de quatre éléments: le prix d'utilisation du réseau, le tarif de l'énergie ainsi que les redevances aux collectivités publiques et les taxes d'encouragement de l'Etat, explique BKW dans son communiqué.

La baisse intervient alors que les coûts pour l'utilisation du réseau de transport de Swissgrid vont fortement augmenter en 2022.

BKW est toutefois en mesure de diminuer ses tarifs grâce à des améliorations dans l'efficacité, ainsi qu'à une décision de la Commission fédérale de l'électricité (Elcom) sur les coûts du réseau non facturés auparavant.

En effet, en 2014, l'Elcom avait reconnu une valeur plus élevée pour le réseau de distribution de BKW. La société a ainsi pu faire valoir des revenus plus élevés pour l'utilisation de son réseau de distribution. La refacturation qui en résultait n'a désormais plus cours.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 1033 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

Les patients Covid-19 occupent 5,6% des lits en soins intensifs (image d'illustration). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

La Suisse compte mercredi 1033 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore deux décès supplémentaires et 35 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21'424 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 4,82%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 10'443, soit 120,8 nouvelles infections pour 100'000 habitants.

Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,07. Les patients Covid-19 occupent 5,60% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 68,60%.

Au total 9'074'809 doses de vaccin ont été administrées et 48,58% des personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 10'162'800 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 5'070'802 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 721'776 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 9'154'658 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'422 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'609.

Le pays dénombre par ailleurs 5657 personnes en isolement et 6107 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 908 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Climat astral très porteur qui devrait favoriser l’aboutissement de nouvelles réalisations. Laissez la vague vous emporter…

Les Sujets à la Une

X