Rejoignez-nous

Suisse

Le contre-projet à l'initiative biodiversité enterré

Publié

,

le

Les Suisses se prononceront sur l'initiative biodiversité (archives). (© KEYSTONE/GABRIEL MONNET)

Les Suisses voteront sur l'initiative biodiversité. Le Conseil des Etats a refusé jeudi par 25 voix contre 18 et pour la deuxième fois de proposer un contre-projet du Conseil fédéral. Celui-ci est donc enterré.

"Ce refus est une gifle pour la biodiversité", a regretté Mathilde Crevoisier Crelier (PS/JU). Même allégé, le contre-projet va trop loin et aurait des conséquences importantes notamment sur l'agriculture, le tourisme et la production énergétique, a rappelé Beat Rieder (C/VS) pour la commission.

Le National s'est déjà montré par deux fois favorable au contre-projet. Il ne contient plus de nouvelles exigences envers l'agriculture et se concentre sur la biodiversité dans les villes et les agglomérations.

L'initiative populaire "Pour l'avenir de notre nature et de notre paysage" exige davantage de surfaces et de fonds publics en faveur de la biodiversité. Tout comme le National, le Conseil des Etats propose par 32 voix contre 12 son rejet.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Suisse

Mise en circulation de certaines plantes envahissantes interdite

Publié

le

Des bûcherons arrachent des plants de laurier-cerise dans une forêt en bordure de Lucerne. Ces végétaux problématiques s'échappent des jardins pour se répandre dans la nature environnante. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Certaines plantes exotiques envahissantes ne pourront plus être mises sur le marché à partir du 1er septembre. Le Conseil fédéral a adopté vendredi une modification de l’ordonnance concernée en ce sens, donnant suite à une intervention parlementaire.

Les espèces exotiques envahissantes peuvent causer des dommages écologiques, économiques et sanitaires. Nombre d’entre elles étaient néanmoins autorisées à la vente jusqu’à présent. Ce ne sera plus possible avec la modification de l’ordonnance sur la dissémination dans l’environnement.

L’interdiction touche la remise de certaines plantes à des tiers, qui comprend la vente, le don ou encore l’importation. Les espèces concernées sont entre autres le buddléia de David, le laurier-cerise et le paulownia. Les plantes déjà présentes dans les jardins ne tombent elles pas sous le coup de l’interdiction.

Contrôle des importations

Ce que l’on appelle l’interdiction d’utilisation sera en outre étendue. Diverses plantes exotiques envahissantes, comme l’ailante et la puéraire hérissée, ne pourront en principe plus être utilisées dans l’environnement. Il sera ainsi défendu par exemple de les mettre sur le marché, de les planter ou de les reproduire.

Autre changement, les douanes pourront désormais contrôler les importations. Hormis ces contrôles, l’exécution des interdictions incombera aux cantons.

Les modifications adoptées visent à empêcher l’apparition et la propagation de nouvelles plantes problématiques, un objectif qui figure dans la stratégie de la Suisse relative aux espèces exotiques envahissantes.

Avec une entrée en vigueur au 1er septembre, les entreprises concernées ont le temps d’adapter leurs assortiments aux nouvelles dispositions, estime le Conseil fédéral.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Vaud veut promouvoir le foot féminin

Publié

le

A une année de l'Euro dames en Suisse, Vaud veut promouvoir le foot féminin de base (archives). (© KEYSTONE/APA/APA/HELMUT FOHRINGER)

L'Association cantonale vaudoise (ACVF) veut promouvoir le football féminin. Un budget de 750'000 francs sera investi durant les trois prochaines années, financé à parts égales entre l'Etat de Vaud et la fondation FootAvenir, qui regroupe la BCV, le Centre patronal, l'ECA et Retraites Populaires.

Nommé "Honeyball", ce projet vise notamment à créer des équipes de toutes les catégories du football féminin de base, partout dans le canton. "Dans le contexte général de manque d'infrastructures, cela ne sera possible qu'en regroupant les clubs autour d'un seul et même objectif", indiquent vendredi les partenaires du projet dans leur communiqué. Un soutien financier sera également offert aux clubs qui hébergent déjà des équipes ou des arbitres féminines.

“Le sport, et particulièrement le football, véhicule des valeurs de respect et d'inclusion qu'il convient de soutenir et de renforcer, notamment en accordant aux femmes la place qu'elles méritent sur les terrains, comme dans les instances dirigeantes des clubs et entités sportives", relève Christelle Luisier, ministre vaudoise des sports, citée dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Le commerce de détail poursuit sa progression en janvier

Publié

le

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Les chiffres d'affaires du commerce de détail, après avoir augmenté en décembre, ont continué de croître en janvier en termes nominaux et en tenant compte du renchérissement.

Sur un an, ils ont progressé de 0,6% en termes nominaux (non corrigé de l'inflation) et de 0,3% en termes réels (en tenant compte de l'inflation), indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans ses résultats provisoires.

Corrigées de l'effet des jours ouvrables et fériés, les recettes du commerce de détail, stations-service mises à part, se sont vu hausser de 0,8% en termes nominaux en janvier sur un an (0,4% en termes réels).

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (1,5% en termes réels) et ceux du secteur non alimentaire ont progressé de 0,6% en termes nominaux (idem en termes réels).

Corrigés des variations saisonnières, les chiffres d'affaires en termes réels ont avancé de 0,8% en janvier sur un mois.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Réduction dans l'assurance chômage pour alléger le budget fédéral

Publié

le

La Confédération a versé des contributions extraordinaires à l'assurance chômage pendant la pandémie, pour faire face à la forte augmentation des indemnités RHT dont ont bénéficié de nombreuses entreprises, comme les restaurants (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le soutien fédéral à l'assurance chômage (AC) sera réduit de 1,25 milliard de francs entre 2025 et 2029. Cette décision est une parmi celles décidées vendredi par le Conseil fédéral pour alléger le budget de la Confédération, qui affiche un déséquilibre structurel.

La réduction de la contribution à l'AC pourra être mise en oeuvre sans modifier les prestations car son capital propre est suffisamment élevé. La Confédération lui a versé 16 milliards de manière extraordinaire pendant la pandémie. Cela a permis à l'AC de ne pas s'endetter malgré la forte augmentation des indemnités RHT et d'éviter une hausse des cotisations.

Le Conseil fédéral et le Parlement doivent pouvoir répartir librement la réduction sur la période en question. Pour 2025, le gouvernement prévoit une réduction complète de sa contribution à l’AC, soit moins 600 millions.

Le Conseil fédéral a aussi décidé de diminuer la charge administrative au sein du personnel fédéral. Il a toutefois renoncé à réduire la part du produit de l'impôt fédéral direct revenant aux cantons.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Belle journée sur le plan relationnel. Vous êtes calme, détendu et cette vibration fait du bien à votre entourage et surtout à vous. Profitez-en à 200% !

Les Sujets à la Une

X