Rejoignez-nous

Football

Murat Yakin tremble pour Steven Zuber

Publié

,

le

Murat Yakin: une ombre au tableau avec la blessure de Steven Zuber. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

L’inquiétude est vraiment de mise dans le camp de l’équipe de Suisse. La présence de Steven Zuber à l’Euro est, en effet, remise en question après le match amical contre l'Autriche.

"Steve souffre à un mollet. Nous devons pratiquer des examens pour connaître la nature de sa blessure, explique Murat Yakin. Nous saurons lundi. J’espère vraiment que Steven pourra disputer l’Euro. Il s’est affirmé lors de cette préparation comme l’un des hommes forts de l’équipe. Il nous ouvre des possibilités avec son dynamisme et sa créativité."

Le sélectionneur a mesuré pleinement l’apport du Zurichois lors d’une première période qu’il a jugée "excellente". « Nous avons su réagir à l’ouverture du score au terme d’une action où nous avons tout fait faux... Après la pause, nous avons perdu un peu le rythme en raison notamment de tous les changements opérés. Mais au final, le bilan est positif si l’on met bien sûr de côté la blessure de Zuber, explique-t-il. Nous avons été opposés à un adversaire qui s’est livré pleinement dans les duels. Nous avons su répondre à ce défi. On aligne un quatrième match cette année sans connaître la défaite. Nous pouvons aborder l’Euro avec confiance."

"Nous avons encore une semaine pour monter en puissance, poursuit-il. Je suis confiant en notre capacité à trouver des solutions sur le plan offensif. Il n’y a pas dans l’équipe un joueur capable vraiment d’évoluer dans le registre de Breel Embolo. Je ne peux pas inventer son clone. Mais avec Ruben Vargas, Zeki Amdouni, Xherdan Shaqiri et j’espère bien Zuber, nous avons des hommes capables de faire la différence. Je vais regarder lors des derniers entraînements avant le match contre la Hongrie lequel aura le momentum... »

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Thiago Motta nouvel entraîneur de la Juventus

Publié

le

Thiago Motta est le nouveau coach de la Juve (© KEYSTONE/EPA/STR)

Thiago Motta est le nouvel entraîneur de la Juventus. Le club le plus titré du football italien qui a licencié le mois dernier Massimiliano Allegri l'a annoncé.

"C'est officiel, le prochain entraîneur de la Juventus sera Thiago Motta. Le technicien italo-brésilien s'est engagé avec la Juventus jusqu'au 30 juin 2027", a précisé la Juve dans un communiqué.

Motta, 41 ans, était en poste depuis 2022 à Bologne, club qu'il a qualifié pour la première fois de son histoire pour la Ligue des champions au terme de la saison 2023-24.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Steven Zuber de plus en plus incertain

Publié

le

Steven Zuber n'a pas encore repris l'entraînement en groupe, à trois jours de l'entrée en lice de la Suisse contre la Hongrie. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

A J-3, il s’entraîne toujours de manière individuelle. La titularisation de Steven Zuber pour la rencontre de samedi à Cologne contre la Hongrie semble illusoire.

Touché au mollet samedi à St. Gall lors du nul 1-1 contre l’Autriche, le Zurichois était le seul joueur absent lors de l’entraînement de mercredi. En phase de reprise, Breel Embolo et Denis Zakaria étaient, en revanche, bien présents.

Sans Steven Zuber auquel il entendait donner un rôle important dans l’animation offensive, Murat Yakin peut maintenir son 3-4-2-1 avec Xherdan Shaqiri à la place de Zuber, en soutien direct de Zeki Amdouni aux côtés de Ruben Vargas. Il peut aussi revenir à une organisation en 3-5-2 avec Vincent Sierro dans un trio médian avec Granit Xhaka et Remo Freuler. Tout dépendra de la condition de Xherdan Shaqiri. Si Murat Yakin l'estime suffisamment affûté, il débutera la rencontre.

"La pelouse s'améliore"

L’équipe s’entraîne toujours sur la pelouse controversée du Gazi Stadion. "L’état de la pelouse s’améliore au fil des jours, souligne toutefois Silvan Widmer. On voit qu’elle a été travaillée ces dernières heures". La Suisse devrait donc poursuivre sa préparation dans l’enceinte du Kickers Stuttgart (D4). L’alternative offerte par le complexe du VfB Stuttgart se heurte à la problématique du trafic en ville à laquelle les joueurs ne souhaitent pas être confrontés.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Silvan Widmer: "Nous sommes prêts"

Publié

le

Silvan Widmer est prêt à remplir ses responsabilités avec l'équipe de Suisse. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Buteur merveilleux à Rome lors du 1-1 contre l’Italie en novembre 2021, grand absent du funeste huitième de finale contre le Portugal au Qatar. Voilà tout le poids de Silvan Widmer au sein de la Nati.

A 31 ans, l’Argovien est bien le titulaire indiscutable dans le rôle de piston droit que Kevin Mbabu lui a contesté un temps. Buteur samedi contre l’Autriche à St. Gall, il aborde cet Euro 2024 à la fois en toute sérénité et avec une ambition affirmée. "Nous sommes prêts, affirme-t-il. Le groupe vit parfaitement bien. Le temps que nous passons ensemble lors des plages de repos le renforce au fil des jours. Et j’ai la conviction que nous poserons des problèmes à tous les adversaires que nous allons rencontrer dans ce tournoi. Nous serons pour eux une équipe imprévisible."

Dans le 3-4-3 de Murat Yakin, Silvan Widmer a la mission de rappeler que l’équipe de Suisse ne penche pas uniquement sur sa gauche avec Dan Ndoye, Ruben Vargas et Steven Zuber. "Il est faux, selon moi, de prétendre que l’équipe est déséquilibrée dans la mesure où elle privilégie le flanc gauche, dit-il. Samedi, Vargas a joué souvent à droite. Et nous sommes très flexibles pour apporter des ajustements."

"Shaqiri ne m'a jamais laissé seul"

Dans un monde idéal, Silvan Widmer serait naturellement associé à Xherdan Shaqiri samedi à Cologne contre la Hongrie. Mais le manque de condition du Bâlois remet en doute sa titularisation. Sera-t-il capable de fournir les efforts défensifs qu’une telle rencontre exige? "J’ai toujours aimé jouer derrière lui. Je n’ai jamais eu avec lui le moindre problème quant à la répartition des tâches. Il ne m’a jamais laissé seul!"

L’enthousiasme que l’on devine dans le discours de Silvan Widmer ne s’explique-t-il pas aussi par son absence lors de la noire campagne de l’automne dernier? Blessé à la cheville et au talon d’Achille, le capitaine de Mayence n’était pas là lorsque l’équipe devait s’égarer contre le Kosovo, Israël et le Bélarus avant de "couronner" son ½uvre en quelque sorte par une défaite 1-0 à Bucarest.

"Je ne peux pas vraiment expliquer ce qui n’avait pas fonctionné alors, sourit-il candidement. Je veillais surtout à me soigner. Je n’ai pas eu peur de rater cet Euro. Je devais retrouver du temps de jeu à Mayence pour revenir dans la course." Il savait, surtout, que Murat Yakin lui accorde une confiance pleine et entière contrairement à son prédécesseur qui l’avait écarté au dernier moment pour l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2018.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Ronaldo se met en jambes avec un doublé

Publié

le

Cristiano Ronaldo double buteur (© KEYSTONE/AP/Luis Vieira)

Le Portugal a conclu sa préparation pour l'Euro en battant l'Irlande (3-0) à Aveiro. Auteur d'un doublé, Cristiano Ronaldo est apparu très en forme après avoir manqué les précédents tests.

En marquant deux superbes buts après l'ouverture du score signée Joao Felix (18e), le quintuple Ballon d'or de 39 ans a annoncé qu'il a bien l'intention à briller cet été en Allemagne, pour son 11e grand tournoi international.

La première réalisation de "CR7" a rappelé ses heures de gloire à Manchester United et au Real Madrid: un défenseur effacé d'un dribble suivi d'une somptueuse frappe enroulée dans la lucarne opposée du portier irlandais (50e).

La deuxième, une frappe sèche à nouveau du gauche en réponse à un bon appel de Diogo Jota, a montré qu'il reste un finisseur redoutable malgré son départ au club saoudien d'Al-Nassr en janvier (60e).

Le Portugal, qui avait remporté l'intégralité de ses rencontres de qualification en étant la meilleure attaque (36 buts inscrits) et la meilleure défense (2 buts encaissés), a cette semaine privilégié le ménagement du temps de jeu des uns et des autres, mais aussi les essais tactiques du sélectionneur espagnol Roberto Martinez.

Sans son capitaine, qui n'a rejoint que vendredi le stage de préparation pour l'Euro, la Seleçao avait réussi son premier test face, avec une victoire face à la Finlande (4-2) mardi dernier, mais s'était inclinée samedi devant la Croatie de Luka Modric (2-1).

Au-delà du résultat de mardi, l'entrée en scène de Cristiano Ronaldo, qui a joué l'ensemble de la rencontre, a confirmé toute sa valeur ajoutée pour l'attaque portugaise et donné des gages sur son inépuisable ambition.

A l'Euro, le Portugal entrera en lice le 18 juillet face à la République tchèque, avant d'affronter la Turquie puis la Géorgie au sein du groupe F.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Pour les cœurs libres, nouvelles rencontres prometteuses et excitantes à l'horizon. Les couples renforcent leurs liens et approfondissent leur complicité.

Les Sujets à la Une

X