Rejoignez-nous

Suisse Romande

Pas de souci pour se baigner: l'eau du Léman est de bonne qualité

Publié

,

le

Les eaux du Léman sont propices à la baignade d'un point de vue sanitaire. Pas de souci pour piquer une tête à la Plage des Eaux-Vives à Genève (Archives © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les eaux du lac Léman sont propices à la baignade cet été. Sur les 118 plages analysées régulièrement par les autorités sanitaires, seule celle de la Pointe à la Bise à Vésenaz (GE) peut présenter des risques de pollution momentanée liée aux nombreux oiseaux présents près du site.

En effet, la proximité de la réserve naturelle avec sa forte concentration d'oiseaux d'eau entraîne un apport souvent élevé de bactéries fécales d'origine aviaire, indique la Commission internationale pour la protection des eaux du Léman (CIPEL). Cette entité a publié jeudi l'édition 2021 de sa Carte des plages du Léman.

Au total 110 plages présentent des eaux d’excellente qualité et sept des eaux de bonne qualité. Des analyses sont réalisées tout au long de l'été pour détecter d’éventuelles pollutions. Les services sanitaires des cantons de Genève, de Vaud et du Valais, ainsi que celui du département de la Haute-Savoie sont en charge de cette surveillance.

www.cipel.org/carte-des-plages

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Deux expositions à Genève sur les chansons qui évoquent des lieux

Publié

le

Les rappeurs de Marekage Streetz chantent un hommage à leur ville, Genève, en mettant en lumière ses paradoxes. Un des titres à découvrir dans la nouvelle exposition de l'UNIGE "Voyage enchanté: chansons et imaginaires géographiques" (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'Université de Genève (UNIGE) présente deux expositions sur des chansons populaires qui font référence à des villes ou des endroits connus. L'une détaille les ressorts des imaginaires géographiques qui traversent ces titres et l'autre permet de tester ses connaissances musicales de manière ludique.

Jusqu'au 28 juillet, le public est invité à la salle d'exposition de l'UNIGE à embarquer dans un voyage sentimental à travers 174 titres de musique populaire, allant de Fréhel à Madonna, de Brel à Orelsan, en passant par Taylor Swift, Shakira, Desireless et Miriam Makeba. Il y aura une authentique Fiat 500, un jukebox et un cinéma miniature, histoire de se mettre dans le bain musical.

Cette exposition s'inspire des trois ouvrages édités par Jean-François Staszak et Raphaël Pieroni, chercheurs au Département de géographie de l'UNIGE. Le premier, "Monde enchanté" (2021) explore la relation entre lieux et chansons. Le deuxième, "Villes enchantées", porte sur les liens entre monde urbain et musique. Le troisième, "Voyage enchanté" (2024), évoque les chansons du voyage.

Un jeu en ligne https://geoenchantee.ch/jeu/ complète cette exposition. Chacun peut tenter en quinze questions d'identifier des titres connus. On y retrouve par exemple "Smoke on the Water" de Deep Purple, qui fait référence à Montreux (VD). Un incendie s'était déclenché au Jazz Festival en 1971 à cause d'une fusée éclairante. De quoi faire ensuite un tube planétaire.

La deuxième exposition est installée jusqu'au 7 juillet aux Bains des Pâquis. Elle est conçue comme un jeu de piste où il faut deviner quelles chansons se cachent derrière quinze affiches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Les reportages de Jean Revillard exposés à Genève

Publié

le

La Bibliothèque de Genève présente "Retour forcé à la vie sauvage", une exposition en plein air des photographies de Jean Revillard sur la migration, la prostitution et la précarité. Le reportage du Genevois sur les réfugiés à Calais (F) avait remporté un World Press Award en 2008 (archives). (© KEYSTONE/EDDY RISCH)

La Bibliothèque de Genève présente dès lundi "Retour forcé à la vie sauvage", une exposition en plein air d'une trentaine de photographies de Jean Revillard sur la migration, la prostitution et la précarité. L'institution est dépositaire du fonds d'atelier du Genevois, décédé subitement en 2019, à 51 ans.

Photographe de presse, Jean Revillard a développé des projets sur les réfugiés à Calais (F) et une prostituée de Turin (I), notamment. Autant de témoignages engagés sur des gens ordinaires brutalement poussés dans un espace "hors du monde". La cabane dans la forêt est le signe de leur existence incertaine, note la Bibliothèque de Genève.

Connu internationalement, le travail de Jean Revillard a été primé à plusieurs reprises. Celui sur les migrants a remporté deux World Press Award, en 2008 et en 2009.

Présentée dès lundi au parc des Bastions, l'exposition prendra ses quartiers à la rotonde du Mont-Blanc à partir du 12 juin. Elle reviendra ensuite à la promenade des Bastions du 1er au 14 juillet.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

La demi-finale Ruud-Cobolli repoussée à samedi

Publié

le

La pluie a joué les trouble-fête vendredi à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tombeur de Novak Djokovic, Tomas Machac (ATP 44) devra patienter jusqu'à samedi pour connaître le nom de son adversaire en finale du Geneva Open.

La deuxième demi-finale entre Casper Ruud (ATP 7) et Flavio Cobolli (ATP 56) n'a en effet pas pu se dérouler vendredi.

Le Norvégien et l'Italien ont à peine eu le temps de commencer leur échauffement aux alentours de 17h lorsqu'un orage a éclaté au-dessus du Parc des Eaux-Vives. Quatre heures plus tard, alors que les conditions météo ne s'étaient guère améliorées, les organisateurs ont décidé de repousser cette rencontre à samedi 10h30.

Le vainqueur du duel Ruud-Cobolli se mesurera dès 15h à un adversaire parfaitement reposé, et également en pleine confiance. Tomas Machac (23 ans) a en effet signé le plus bel exploit de sa jeune carrière sur la terre battue genevoise en battant pour la première fois un no 1 mondial en exercice.

Machac s'est imposé 6-4 0-6 6-1 face à un Novak Djokovic diminué par des douleurs à l'estomac qui l'avaient déjà gêné dans son sommeil la nuit précédente. Le Tchèque disputera ainsi sa première finale sur le front de l'ATP Tour. Il est d'ores et déjà assuré de figurer pour la première fois parmi les 35 meilleurs joueurs du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Djokovic: "Je ne me vois pas comme un favori" à Paris

Publié

le

Novak Djokovic est inquiet à deux jours du début de Roland-Garros (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Novak Djokovic n'a pas pu défendre véritablement ses chances en demi-finale du Geneva Open. Battu en trois sets par Tomas Machac, le no 1 mondial a révélé avoir souffert de douleurs à l'estomac.

"Bien sûr que je suis inquiet", a-t-il lâché à deux jours du début de Roland-Garros.

"Je n'ai pas bien joué du tout cette année, à part quelques matches par-ci par-là. Les choses sont ce qu'elles sont. Je ne me vois pas comme un favori à Paris. J'essaierai de prendre les matches les uns après les autres", a poursuivi le Serbe, qui s'est cette fois-ci exprimé en anglais en conférence de presse.

"Je n'ai pas passé une super nuit, et aujourd'hui c'était difficile. J'avais des sensations horribles durant la première partie du match. Je ne veux enlever aucun mérite à Tomas (Machac), qui a mérité sa victoire, mais je ne sais pas quoi penser de ce match. Je préfère l'oublier", a encore lâché Novak Djokovic.

"Je ne sais pas non plus comment j'ai pu gagner le deuxième set", a d'ailleurs admis l'homme aux 24 titres du Grand Chelem, qui quittera Genève sans trop de certitudes. "Le bilan est bon. J'espérais jouer plus d'un match en venant ici, et j'en ai disputé trois. Mais j'aimerais pouvoir me sentir mieux", a-t-il soupiré.

"Ce n'est pas agréable de souffrir de la sorte sur le court. C'est dur de se concentrer sur le tennis quand on a d'autres soucis en tête. J'espère juste être prêt et en bonne santé pour Roland-Garros", où son 1er tour face à Pierre-Hughes Herbert devrait toutefois n'être qu'une formalité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X