Rejoignez-nous

Suisse Romande

Subventions pour réduire l'arrosage des terrains de sport en Valais

Publié

,

le

Le Valais veut réduire l'arrosage des terrains de sport. Ici celui de Grimisuat dont le propriétaire participe à la phase pilote du projet lancé par l'Office cantonal du sport (OCS). (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Diminuer de 20% la consommation d'eau potable destinée à l'arrosage des terrains de sport, tel est l'objectif de l'office valaisan du sport. Il veut accorder des subventions aux propriétaires des terrains qui s'engageront dans une "démarche éco-responsable".

Le propriétaire qui souhaite rejoindre le programme et décrocher le nouveau label "Sport&Eau" bénéficiera des conseils d'un expert de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM). Concrètement, il s'agit d'analyser la situation du terrain concerné en matière d'arrosage, de signer une charte d'engagement et d'identifier et de réaliser les diverses mesures visant à réduire la consommation d'eau, indique mardi le canton dans un communiqué.

Ces mesures pourraient être par exemple l'installation d'un dispositif de mesure de la consommation d'eau ou d'une station météorologique couplée à un système d'arrosage automatique. Ou encore l'installation d'un système de récupération de l'eau de pluie.

Le programme comprend aussi un volet formation pour le personnel de maintenance: une journée dédiée aux enjeux de la gestion de l'eau, aux différentes méthodes d'arrosage et à des exercices pratiques sur le terrain.

Jusqu'à 18'000 francs

Chaque propriétaire peut décider d’effectuer tout ou partie de ces quatre étapes, et chacune d'entre elles donne droit à un subventionnement variant entre 20 et 30% des coûts admis, précise le canton. La formation ainsi que l’accompagnement par l’expert de la FDDM sont subventionnés à hauteur de 90%.

L'Office cantonal du sport (OCS) et le Fonds du sport dédient au programme une enveloppe totale d’un million de francs. Un montant maximal de 18'000 francs est accordé à chaque propriétaire, note encore le canton.

Déjà six propriétaires

Pour l'heure, six propriétaires de terrains de sport (football, tennis et golf) participent à la phase pilote et suivront une première formation le 7 juin. Leurs terrains se situent sur les communes de Grimisuat, Evolène, Port-Valais, Viège, Crans-Montana et Loèche.

Les prochaines formations à l’attention de tous les propriétaires de terrains de sport accessibles au public (football, tennis, golf, rugby, athlétisme, équitation, baseball ou autres) se dérouleront en octobre 2024 et en avril 2025. Les propriétaires intéressés peuvent d’ores et déjà consulter les documents explicatifs sur la page Internet de l’OCS.

Le projet s’inscrit dans la lignée de la stratégie cantonale eau. Il vise à encourager les propriétaires des terrains de sport accessibles au public à s'adapter au changement climatique et à préserver l'eau potable dans un contexte de changement climatique où les ressources en eau diminuent et la consommation augmente, précise encore le canton.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Ville de Genève: l'UDC lance deux candidats pour l'exécutif

Publié

le

Deux candidats UDC visent un des cinq sièges à l'exécutif de la Ville de Genève, qui compte actuellement une seule représentante de la droite (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'UDC Ville de Genève a désigné jeudi soir deux candidats à l'élection au Conseil administratif qui aura lieu au printemps 2025. Vincent Schaller, conseiller municipal sortant et Alexandre Chevalier, vice-président de l'UDC Genève, tenteront de décrocher un siège à l'exécutif de la Municipalité.

Vincent Schaller, avocat de formation et expert fiscal, est chef de groupe au Conseil municipal. Il siège dans les rangs de l'UDC depuis 2018 après avoir quitté le PLR. Alexandre Chevalier, également un ex-PLR, est président de la section UDC Ville de Genève. Il est juriste dans le domaine banquier et financier.

Le parti, qui compte 7 élus au délibératif de la Ville, présentera sa liste en automne pour le Conseil municipal, indique-t-il vendredi dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

TdS: Almeida gagne la 6e étape devant le maillot jaune Adam Yates

Publié

le

Adam Yates reste en jaune (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le Tour de Suisse continue d'être dominé par l'équipe UAE. Le Portugais Joao Almeida a remporté la 6e étape entre Ulrichen et Blatten-Belalp (42,5 km) devant le maillot jaune Adam Yates.

Dans cette étape très courte, tout s'est joué dans la montée finale. Les échappés, dont le Suisse Stefan Bissegger, ont été rejoints à un peu plus de 3 km de l'arrivée. Les UAE, avec encore une fois un gros travail de Marc Hirschi et Jan Christen, ont imprimé un rythme élevé qui a fait exploser le peloton.

Yates a attaqué à 3,5 km du but, mais il n'a pas réussi à creuser un écart significatif. Dans l'ultime kilomètre, le Britannique a été rejoint puis lâché par son coéquipier portugais, qui a franchi la ligne avec 4 secondes d'avance. Le vainqueur sortant, le Danois Mattias Skjelmose, a fini troisième à 9 secondes. Meilleur Suisse, le Grison Matteo Badilatti a concédé 2'27 au vainqueur.

Au classement général, Adam Yates reste en jaune, mais son avance sur Almeida n'est plus que de 27 secondes. Le podium provisoire est complété par le Colombien Egan Bernal, à 1'28. Badilatti est 19e à 7'02.

Samedi, la 7e étape se déroulera sur 118 km en boucle à Villars-sur-Ollon, avec deux passages par le col de la Croix et deux fois la montée sur la station vaudoise.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

40 bougies pour la liaison Lausanne-Paris par rails

Publié

le

Inaugurée en 1984, la liaison ferroviaire entre Lausanne et Paris célèbre cette année son quarantième anniversaire. (Archives © KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Ouverte en 1984, la liaison ferroviaire entre Lausanne et Paris souffle ses quarante bougies cette année. Une ligne inaugurée seulement trois ans après l'arrivée en France du train à grande vitesse.

Depuis quatre décennies, un train grande vitesse relie deux capitales : Lausanne, l'Olympique, et Paris, la Française, en moins de quatre heures. Une liaison qui faisait suite, trois ans plus tard, à l'arrivée de la ligne Paris-Genève, en. 1981.

Une liaison ferroviaire transfrontalière qui possède de nombreux avantages, souligne la conseillère d'Etat vaudoise en charge des infrastructures, Nuria Gorrite :

Nuria GorriteConseillère d'Etat vaudoise en charge des infrastructures

Depuis quarante ans, ce ne sont pas moins de 200 millions de voyageurs qui ont emprunté les différentes liaisons franco-suisses, indique TGV Lyria.

Noces d'émeraude

40 ans de mariage de cette ligne, célébré ce 14 juin en gare de Lausanne. La ligne Lausanne-Paris fut ouverte en 1984, seulement trois ans après l'arrivée en France du train à grande vitesse. Lausanne a donc été reliée par le TGV avant même d'autres villes dans l'Hexagone. Une preuve de l'importance de cette liaison transfrontalière, souligne le Consul général de France en Suisse :

Clément LeclercConsul général de France en Suisse

Cet anniversaire doit aussi être l'occasion de voir vers le futur, notamment sur l'offre des dessertes au départ de Lausanne :

Grégoire JunodSyndic de Lausanne

Pour la ministre vaudoise des infrastructures, il faut continuer à se battre pour maintenir cette ligne. Mais aussi voir plus loin en ce qui concerne les destinations :

Nuria GorriteConseillère d'Etat vaudoise en charge des infrastructures
Continuer la lecture

Vaud

Le Canton de Vaud et l’EVAM au chevet des mineurs non-accompagnés

Publié

le

Le canton de Vaud prenait en charge près de 500 mineurs non accompagnés à la fin de l'année 2023 (archives). (© Keystone/VALENTIN FLAURAUD)

Le nombre de mineurs non-accompagnés a explosé dans le canton de Vaud en 5 ans. En 2019, 42 d’entre eux étaient pris en charge, contre 478 à la fin de l’année dernière. Un véritable défi pour le Canton, qui souhaite améliorer la prise en charge.  Les autorités et l’EVAM ont planché sur une feuille de route, présentée ce vendredi.

Le Canton de Vaud veut mieux prendre en charge les mineurs non-accompagnés. Pour ce faire, le gouvernement a établi une feuille de route en collaboration avec l’EVAM. Elle a été dévoilée ce vendredi. L’objectif : faire face à un afflux grandissant dans de bonnes conditions. Car si le Canton ne prenait en charge que 42 mineurs non-accompagnés en 2019, ils étaient presque 500 à la fin de l’année dernière.
Concrètement, le document doit fixer une vision commune de l’EVAM et de l’Etat pour la protection de ces jeunes, afin notamment de répondre à leurs besoins spécifiques. Le document doit aussi renforcer l’organisation de l’EVAM ainsi que la surveillance des structures. Jusqu’ici, la surveillance n’était, en effet, qu’administrative. Isabelle Moret, conseillère d’Etat chargée notamment de l’économie.

Isabelle MoretConseillère d'Etat vaudoise

Cette feuille de route découle d'un audit critique réalisé en 2022. Il avait alors démontré que les besoins spécifiques des mineurs n'étaient pas suffisamment pris en considération.

Nouvelle structure à Lausanne

La feuille de route et ses mesures devraient être mises en oeuvre d'ici début 2025. Et cela se fera dans un contexte toujours tendu, en témoignent les besoins en nouvelles structures. Erich Dürst, directeur de l'EVAM.

Erich DürstDirecteur de l'EVAM

La feuille de route présentée ce vendredi pourrait aussi avoir un impact du côté de Berne. Le gouvernement espère en tout cas qu'elle pourra peser dans de futures discussions avec la Confédération. Explications de Vassilis Venizelos, conseiller d'Etat chargé de la jeunesse.

Vassilis VenizelosConseiller d'Etat vaudois
Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Après avoir passé par une période ardue, voici enfin le bonheur d'un quotidien plus serein, où la légèreté et la tranquillité reprennent leur place.

Les Sujets à la Une

X