Rejoignez-nous

Vaud

Yverdon: les travaux démarrent en avril sur la place d'Armes

Publié

,

le

Une vue aérienne de la place d'Armes. Les premiers coups de pioche du projet de réaménagement seront donnés ce printemps. Les travaux vont s’échelonner jusqu'en 2024 afin de doter la Ville d'Yverdon d'un parc urbain, zone de loisirs et de détente de près de 30'000 mètres carres, et d'un parking souterrain. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Yverdon-les-Bains est sur le point d'entamer sa mue. Le vaste chantier de la place d'Armes, qui vise à enterrer le parking actuel et créer un parc végétal, va démarrer en avril prochain.

"C'est un défi extraordinaire", a relevé mercredi Jean-Daniel Carrard, le syndic d'Yverdon, lors d'une rencontre entre la municipalité et la presse. Ces travaux au coeur de la ville, prévus sur quatre ans et sur une surface de 30'000 m2, vont apporter "des changements considérables", a-t-il affirmé.

Une fois les travaux achevés, la deuxième ville du canton de Vaud bénéficiera d'un véritable "hub de mobilité", mais aussi d'un "poumon de verdure", a continué M. Carrard. Il a aussi souligné l'importance de ce projet pour revitaliser le commerce au centre-ville, la place d'Armes étant située entre la gare et le coeur historique de la cité thermale.

M. Carrard a également défendu l'idée d'un parking de 1000 places au centre-ville. "Si la création de parkings à l'extérieur des villes est pertinente dans certains cas, cette solution est difficilement adaptable à Yverdon, qui reste une ville assez petite", a-t-il dit.

Séance d'information

La première phase des travaux va démarrer en avril et consistera à libérer le sous-sol de la place d'Armes de ses réseaux électriques, câbles et autres conduits. Le chantier du parking souterrain devrait commencer en été 2021 pour une mise en service en 2023. La fin de l'aménagement extérieur de la place est, elle, prévue pour l'été 2024.

"Il s'agit du calendrier idéal de ce chantier hors normes", a reconnu Gloria Capt, la municipale en charge de l'urbanisme, expliquant que d'éventuelles découvertes archéologiques et oppositions pourraient ralentir le chantier.

Une séance d'information à la population est programmée mercredi prochain à Yverdon. Il y sera question du déroulement des travaux, mais aussi du futur visage de la place d'Armes.

Celle-ci se transformera en vaste espace végétal et zone de rencontres. L'offre culturelle et artistique y sera aussi développée, sachant notamment que la place pourra accueillir jusqu'à 10'000 spectateurs.

Financement mixte

Attendu de longue date, le réaménagement de la place d'Armes avait été débloqué en mars dernier suite à un accord inédit entre le PLR et le PS. Les socialistes avaient accepté de soutenir le projet de la droite en échange d'investissements dans l'accueil de jour des enfants. Lancé peu après, un projet de référendum contre le parking n'avait pas abouti.

Le chantier est financé par un partenariat public-privé. Le groupe Marti-Amag assumera le gros de la construction du parking souterrain, devisé à 55 millions de francs. La Ville d'Yverdon paiera pour les autres travaux, estimés entre 35 et 40 millions.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Les Lions n'ont pas eu "la bonne mentalité" pour battre les Ours

Publié

le

Les Lausannois sont passés à côté de leur match. ©KEYSTONE/Anthony Anex

Les Lions se rendaient chez les ours ce samedi. Et dans cet avant dernier match de la saison régulière, le LHC s'est incliné 4-1.

Il faudra donc attendre lundi pour connaître la position finale des Lausannois au classement ainsi que leur adversaire pour les quarts de finale. Et ces playoffs, ils sont déjà dans la tête des joueurs car, en début de rencontre, on sentait bien que les deux camps se jaugeaient. "On sait que c'est un potentiel adversaire pour les playoffs. On voulait montrer qu'on était prêts, confirme Aurélien Marti, défenseur lausannois. Je pense que les deux équipes se sont un peu regardées au début."

Ce sont pourtant les Lions qui ont ouvert la marque. Le tir est signé Aurélien Marti (8e, assist: Christian Djoos). Ne demandez pas par où le puck est passé. Mais le palet a trouvé la voie au travers d'un Bernois et d'un Lausannois qui campaient bien serrés devant le but. Adam Reideborn, devant la cage, n’a rien compris lui non plus.

Une première réussite pour Aurélien Marti cette saison, mais pas que. Le n°7 du LHC n'avait pas marqué depuis le 25 février 2022.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

La joie a malheureusement été de courte durée puisque les Ours sont venus égaliser dans la foulée. Connor Hughes prend appui du mauvais côté et Fabian Ritzmann en profite pour marquer (10e, assists: Ville Pokka et Dario Kummer).

Pas assez offensifs

Les Bernois ont ensuite pris l'avantage dans le 2e tiers. Une très belle manœuvre de Thierry Bader et Colton Sceviour, qui se sont fait la passe d'un côté à l'autre de la cage, a déséquilibré le gardien lausannois. Sceviour a ainsi eu la voie libre pour envoyer le puck au fond des filets.

Les hommes de Geoff Ward ont eu une opportunité de revenir au score avec une pénalité infligée à Romain Loeffel. 2 minutes de powerplay qui ne donneront rien, encore une fois.

Les espoirs de valider la 3e place au classement ce samedi s'envoleront définitivement en dernière période. Joël Vermin, très bien servi par Patrik Nemeth et Ramon Untersander a pu s'offrir un joli tête à tête avec Hughes. Et par la même occasion, inscrire le 3-1 (54e). Tristant Scherwey a scellé le score en marquant dans la cage vide trois minutes plus tard (assists: Marco Lehmann et Benjamin Baumgartner).

Un score que les Lausannois assument. "On avait des difficultés à gagner les duels devant notre goal", analyse Aurélien Marti. Ce à quoi s'ajoutent quelques mauvaises décisions.

Aurélien MartiDéfenseur du LHC

Pour Geoff Ward, le constat d'après-match est très simple: "on n'a pas généré assez du côté offensif". C'est tout ce que l'on tirera du coach ce samedi.

"Je sais pas si on est venus avec la bonne mentalité ce soir, lâche finalement Aurélien Marti. Faut rectifier ça pour bien finir cette saison et commencer ces playoffs de la meilleure des façons." Les Lions ne peuvent en effet pas se laisser déstabiliser par cette défaite. Lundi, ils affronteront Zoug, avec qui ils sont à la lutte pour garder la 3e place, à la Vaudoise Aréna. Rappelons tout de même qu'ils sont assurés de finir au pire à la 4e place et qu'ils auront donc de toute manière l'avantage de la glace pour le premier tour. Cette dernière journée de National League déterminera aussi qui de Berne ou Davos sera l'adversaire du LHC en quarts de finale.

Continuer la lecture

Culture

Théâtre du Jorat: une saison 2024 entre rêves et utopies

Publié

le

Ariane Moret, directrice du Théâtre du Jorat à Mézières (VD). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La saison 2024 du Théâtre du Jorat se décline en 15 spectacles, du 24 mai au 20 septembre. La Grange Sublime, à Mézières (VD), propose un cocktail artistique allant de la danse au théâtre, en passant par la musique et les choeurs.

Plusieurs concerts sont au programme: Daniel Auteuil interprétera des musiques et des textes de son cru, Camille et Julie Berthollet fusionneront musique classique et pop, avec des morceaux de Queen ou des Beatles et Dominique A revisitera 30 ans de son répertoire accompagné des 40 musiciens de l'Orchestre de Chambre de Genève.

La saison 2024, plus courte et intense, s'ouvre le 24 mai avec "20'000 lieues sous les mers" de Jules Verne, un spectacle pour acteurs et marionnettes de Chistian Hecq et Valérie Lesort. Suivront "Fantasio" qui réunit une bande de jeunes acteurs puis, en août, "Désalpe", d'Antoine Jaccoud, où trois comédiennes et quatre musiciens racontent la détresse des hôteliers et moniteurs de ski face à la disparition de l'or blanc.

Plusieurs créations

Avec "Chapitres de la chute: la saga des Lehman Brothers", Thierry Romanens et les musiciens de Format A'3 raconteront avec truculence l'épopée capitaliste des frères Lehman. Le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui présentera "Nomad", une pièce créée en 2019 où dix danseurs explorent la difficulté de vivre dans le désert.

Plusieurs créations jalonneront cette saison, la deuxième sous la houlette d'Ariane Morin: "INRI" du musicien André Hahne qui réinvente la Passion selon Saint Jean de Bach, en version jazz, avec des danseurs, un choeur et le Sinfonietta, "Graals" de Luc Birraux en coproduction avec Le Grand Théâtre de Genève et la Haute Ecole de musique et une oeuvre chorale "Me voici nue".

La Grange Sublime, bâtiment de 1908 classé monument historique, est en cours de restauration jusqu'au printemps 2025. Cette année, les travaux se concentrent sur les jardins, où un pavillon avec terrasse et une arrière-scène modernisée sont en construction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Interdire toute relation sexuelle profs-élèves au postobligatoire

Publié

le

Les relations sexuelles entre enseignants et élèves majeurs ne sont pas interdites à l'école postobligatoire dans la plupart des cantons romands. Seul le canton de Genève applique une tolérance zéro à ce sujet et a édicté une directive claire en la matière (photo symbolique). (© Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Dans le canton de Vaud, une motion veut interdire toute relation sexuelle entre enseignants et élèves majeurs à l'école postobligatoire. Porté par le député écologiste Yannick Maury et soutenu par des élus de tous partis, le texte a été déposé cette semaine au Grand Conseil.

"La situation actuelle est objectivement intolérable. C'est quand même un problème grave de ne rien avoir à ce sujet dans la loi", dit à Keystone-ATS Yannick Maury. A ses yeux, une telle interdiction est un "élément fondamental de la relation pédagogique."

La motion demande précisément au Conseil d'Etat "d'interdire explicitement au corps enseignant du secondaire 2 d'entretenir des relations intimes avec des élèves". Il s'agirait donc de modifier la loi sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) ou de procéder par voie de directive comme le Canton de Genève.

"Effet préventif évident"

"Une inscription noire sur blanc de cette interdiction pourrait en plus avoir un effet préventif évident, et permettre ainsi de contenir certains passages à l'acte", poursuit le député des Vert-e-s.

Les relations sexuelles entre enseignants et élèves majeurs ne sont pas interdites à l'école postobligatoire dans la plupart des cantons romands, rappelle le motionnaire. Seul Genève applique une tolérance zéro à ce sujet et a édicté une directive claire en la matière.

Le Département genevois de l'instruction publique (DIP) précise en effet que "le personnel enseignant doit adopter une distance adéquate eu égard au rôle d'autorité qu'ils et elles exercent sur les élèves" et que "tout comportement, même consenti, touchant l'intégrité sexuelle est proscrit".

Avantages et emprise

Si les élèves de l'école obligatoire sont de fait tous mineurs et que de telles relations y sont de facto proscrites, les élèves du postobligatoire atteignent la majorité en cours de scolarité, souligne encore M. Maury, lui-même enseignant.

"Si une liaison sexuelle librement consentie entre deux personnes adultes est tout à fait inattaquable sur le plan juridique, elle pose problème lorsque celle-ci a lieu dans le cadre d'un rapport hiérarchique direct ou indirect. En plus d'un ascendant évident qu'il existe dans cette situation, le risque de biais quant aux notes données ou décisions prises au sujet des élèves remet en cause la probité des instituts de formation dans leur ensemble", écrit-il.

"En effet, comment ne pas imaginer que celui ou celle qui partage une vie intime avec son élève ne l'avantage pas durant la correction de certaines épreuves, en plus d'exercer possiblement une certaine emprise sur cette personne?", questionne l'élu écologiste.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Ed Wige, de l'EPFL au prix suisse de littérature

Publié

le

Artiste touche à tout, Ed Wige n'hésite pas à performer ses textes sur scène. ©Elena Gazzarrini

L'autrice basée à Renens Ed Wige a reçu un prix suisse de littérature. Son livre “Milch Lait Latte Mleko” mêle fiction et éléments autobiographiques. Rencontre.

Ces prix littéraires sont décernés par l’Office fédéral de la culture. Ed Wige a été récompensée aux côtés de 8 autres auteurs pour “Milch Lait Latte Mleko”, une novella qui mêle fiction et éléments autobiographiques.

"C'est l'histoire d'une petite fille qui arrive en Suisse avec sa maman à cause d'une guerre en Ex-Yougoslvie, raconte Ed Wige. On suit son parcours, les combines qu'elle doit mettre en place, l'accueil qu'on lui fait et comment elle va trouver un nouvel équilibre dans cette situation nouvelle."

Un livre qui s'inspire de la véritable histoire d'Ed Wige.

Ed WigeAutrice

"Créer sans se préoccuper de comment je vais vivre"

Adepte de l’écriture collective depuis plusieurs années, la Vaudoise signe avec ce livre sa première publication solo. Elle nous explique le processus.

Ed WigeAutrice

Les lauréats des Prix suisses de littérature ont été annoncés le 15 février. Dans le milieu culturel, pouvoir vivre de ses créations n'est pas toujours aisé. La littérature n'y échappe pas. Alors, quel est l’impact d’une telle distinction?

Ed WigeAutrice

Du "sérieux" à l'écriture

Si l'écriture et l'art ont toujours fait partie de sa vie, ce n'est que dans un deuxième temps qu'Ed Wige, de son vrai nom Danica Hanz, s'est autorisée à en faire son travail. "J'ai longuement hésiter à m'inscrire dans une école d'art, se souvient l'autrice. Mais comme toute bonne migrante qui voulait rassurer ses parents, je voulais quelque chose de sérieux, de solide."

Elle a notamment performé "Milch Lait Latte Mleko" avec Sarah Marie. ©Michel Bertholet

Elle s'est ainsi lancée dans des études en informatique à l'EPFL, puis en relations internationales. "À un moment donné, j'avais des jolis diplômes, qui rassuraient tout le monde. Et j'ai vu passé un appel pour l'Institut littéraire suisse."

Ed Wige, qui travaille dans un think tank dans les relations internationales à cette période, postule. "Et c'est passé. Alors il a fallu décider: est-ce que je change complétement de voie? Je me suis dit 'oui, tiens, pourquoi pas'", raconte-t-elle.

Guidée par l'instinct, elle a commencé à écrire, à rencontrer d'autres auteurs. "Je me suis sentie alignée avec mes envies", confie-t-elle. Aujourd'hui, Ed Wige se définit comme une explor-autrice. Mais ça veut dire quoi exactement?

Ed WigeAutrice

Elle affectionne particulièrement l'écriture à plusieurs mains. Elle fait partie de collectifs comme Particules, minikri ou AJAR. Mais Ed Wige est surtout touche à tout. Livres, théâtre ou encore vidéopoèmes font parties de son répertoire. Une manière d'éviter la routine?

Ed WigeAutrice

Ed Wige est peut-être revenue à ses premières amours en se lançant dans l'écriture. Mais son expérience dans les relations internationales transparait toujours dans son travail.

Ed WigeAutrice

"J'ai aussi compris que j'étais très suisse." Qu'entend l'autrice par là?

Ed WigeAutrice

Image : Julien Chavaillaz | Design graphique et direction artistique : Online

Avec le collectif AJAR, Ed Wige travaille en ce moment sur un projet en collaboration avec des auteurs basés à Hong Kong et Shangaï. Elle s'y rendra d'ailleurs à la mi-mars après des séances d'écriture via visioconférence. 

Elle travaille également sur d'autres textes, en solo. "Mais quand on écrit un texte, on est sur un temps long, c'est un marathon, explique l'autrice. Faut y travailler, puis le refroidir pendant quelques mois. Certains textes sont voués à exister, d'autres pas, donc c'est toujours dur de parler des textes à venir. On verra, conclut-elle, mais il y a plein de projets."

En attendant, “Milch Lait Latte Mleko” est disponible en librairie aux éditions Paulette Éditrice.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Recevoir des nouvelles d'une personne, jadis importante, va être troublant. Au lieu de réagir impulsivement, donnez-vous le temps de penser calmement.

Les Sujets à la Une

X