Rejoignez-nous

Suisse

Sports d'hiver: le coût des vacances a évolué très différemment

Publié

,

le

Certaines stations de ski ont enregistré des baisses de prix significatives, à l'instar des domaines skiables grisons Flims-Laax-Falera (-8,1%) et Andermatt-Sedrun (-6,3%). À Saas-Fee, les tarifs ont même dégringolé de 9,4% (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les fans de sports d'hiver débourseront moins cher pour leurs vacances à la neige l'année prochaine. En moyenne, les prix ont diminué de 3% par rapport à 2020, avant l'éclatement de la pandémie.

Certaines stations de ski ont enregistré des baisses de prix significatives, à l'instar des domaines skiables grisons Flims-Laax-Falera (-8,1%) et Andermatt-Sedrun (-6,3%). À Saas-Fee, les tarifs ont même dégringolé de 9,4%, notent les auteurs de l'étude.

A l'inverse, les prix pour une semaine de vacances ont progressé dans quatre des quatorze domaines skiables analysés, notamment à Verbier (+0,8%), Saint-Moritz (+1,8%), Zermatt (+2,6%) et Airolo (+3,8%). Les trois premiers sont pourtant déjà les stations les plus onéreuses: pour une famille avec deux enfants, la semaine de vacances revient à plus de 5000 francs, un prix 69% plus élevé que dans les régions les moins chères, selon les calculs des auteurs. Le prix de l'hébergement peut en effet varier du simple au double selon la destination.

Airolo, Aletsch-Arena et Engelberg-Titlis se distinguent comme les stations les moins chères de celles analysées. Pour passer une semaine de vacances en février 2022, une famille avec deux enfants devra dépenser entre 3400 et 3700 francs dans ces stations. Pour un couple ou un étudiant, Airolo est la station la moins chère, la semaine de vacances revient dans le premier cas à 2740 francs et dans le second à 878 francs.

Prix des forfaits en hausse

L'hébergement a vu ses prix diminuer de 4,8% en moyenne par rapport à la période d'avant-pandémie, par contre, les prix des forfaits ont augmenté, de 1,5% en moyenne, les familles étant les premières pénalisées, devant débourser 2,8% de plus en raison de la hausse des prix des forfaits enfants dans de nombreuses stations, selon l'étude.

Là encore, d'importantes disparités régionales sont constatées. A Verbier, tous segments de clientèle confondus, il faudra débourser 48% de plus qu'avant la pandémie pour son forfait en 2022. A Flims-Laax-Falera, en revanche, l'ensemble de la clientèle bénéficie d'une baisse des prix de 17,4% par rapport à 2020.

Pour les familles, les tarifs des écoles de ski ont chuté de 3,3% en moyenne. A Andermatt-Sedrun, une semaine de cours pour deux enfants coûtent désormais 396 francs, en baisse de 24% par rapport à 2020. A Zermatt, cette même famille devra débourser 1030 francs pour ce service, un chiffre en hausse de 4% par rapport à 2020.

Pour faire son comparatif, l'étude, réalisée en collaboration avec l'institut BAK Economics, a passé au crible plusieurs éléments tarifaires: le forfait de ski de huit jours, sept nuitées dans un appartement ou, pour le segment de clientèle "Couples", à l'hôtel, location d'équipement (chaussures et skis) et taxe de séjour. Dans le cas des familles, l'étude prend aussi en compte cinq demi-journées d'école de ski pour deux enfants. Les coûts variables pour les repas, les loisirs et le trajet ne sont par contre pas intégrés.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Credit Suisse veut vendre son hôtel de luxe zurichois

Publié

le

Credit Suisse s'apprête à se séparer de l'hôtel zurichois Savoy Baur en Ville, à la célèbre Paradeplatz. (archives) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Credit Suisse, qui s'apprête à annoncer un plan de restructuration, s'est lancé dans la vente de l'hôtel Savoy Baur en Ville, un établissement de luxe situé juste à côté de son siège social à la Paradeplatz.

"Credit Suisse évalue régulièrement son portefeuille immobilier dans le cadre de sa stratégie globale" et la banque s'est engagée dans ce cadre "à lancer le processus de vente de l'hôtel Savoy", a indiqué jeudi à l'agence AWP une porte-parole du groupe.

Cette dernière a ainsi confirmé un article du portail d'information Inside Paradeplatz, selon lequel la banque aux deux voiles aurait fait une offre au milliardaire Götz Bechtolsheimer, qui dirige aussi le groupe hôtelier de luxe Tschuggen.

Le Savoy Baur en Ville, un établissement cinq étoiles géré par le groupe international Mandarin Oriental, est actuellement fermé pour rénovation. Selon Inside Paradeplatz, la vente serait évaluée à 400 millions de francs. Avec cette cession, la banque a vendu pratiquement "tous ses bijoux de famille", a souligné le portail d'information.

"Nous allons évaluer avec précaution toutes les offres et d'éventuels acheteurs", a ajouté la porte-parole de Credit Suisse, sans plus de détail.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

La normalisation des nuitées en Suisse s'est poursuivie en août

Publié

le

La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril. (archives) (© KEYSTONE/ARNO BALZARINI)

La statistique des nuitées hôtelières en Suisse semble retrouver une certaine normalité grâce à la levée de l'intégralité des restrictions anti-Covid en avril.

Après avoir atteint une croissance annuelle de plus de 70% en janvier et de 50% en juin, la fréquentation s'est stabilisée à 4,5 millions de nuitées en août, soit une hausse de 7,6%.

Cela représente une augmentation de 317'000 unités par rapport au mois d'août 2021, indique jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son rapport mensuel provisoire. Cette hausse est imputable au retour graduel des visiteurs étrangers dans les établissements helvétiques. Cette catégorie de clients a entraîné une croissance de 41,5% ou de 665'000 nuitées. La tendance est inverse pour les visiteurs suisses (-13,5% ou -349'000 nuitées), surreprésentés durant la pandémie.

Mi-septembre, l'OFS avait publié une première estimation de la statistiques impliquant une hausse de 8% des nuitées hôtelières en août.

Depuis le début de l'année, l'hôtellerie suisse a enregistré 25,9 millions de nuitées, soit une progression de plus d'un tiers (+34,2%) ou 6,6 millions sur un an. Le nombre de nuitées de visiteurs étrangers a plus que doublé (+131% ou +6,4 millions) à 11,3 millions, tandis que la clientèle domestique a totalisé 14,6 millions de nuitées (+1,2%).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Holcim achète un groupe britannique de recyclage de matériaux

Publié

le

Holcim s'est emparé de la société britannique Wiltshire Heavy Building Materials, dont les ventes dépassent les 20 millions de francs. (archives) (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Le géant des matériaux de construction Holcim s'est emparé de la société britannique Wiltshire Heavy Building Materials, dont les ventes dépassent les 20 millions de francs.

Le groupe est présenté comme un acteur important du traitement de déchets de construction et de démolition ainsi que de leur recyclage.

Fondé il y a plus de trente ans, Wiltshire emploie 80 personnes et traite annuellement 150'000 tonnes de matériaux, les transformant en granulats et en béton, indique jeudi la multinationale zougoise. L'entreprise dispose d'usines à Devizes, Theale, Faringdon et Fairford. Celles-ci viendront renforcer les sites britanniques de granulats appartenant à Holcim.

Cette acquisition, dont le montant n'est pas précisé, doit permettre à Holcim d'atteindre son objectif de recyclage de 10 millions de tonnes de déchets issus de la construction et de la démolition d'ici 2025.

Cette semaine, le géant zougois a annoncé la finalisation de deux acquisitions, celle de la société polonaise Izolbet, spécialisée dans la rénovation et l'isolation thermique, et celle de l'américain Polymers Sealants North America (PSNA), actif dans les revêtements, les adhésifs et le mastic. Fin septembre, Holcim a bouclé le rachat du belge Cantillana, un spécialiste des façades et de l'isolation.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Proche de la crise migratoire de 2015, selon le directeur de l'AFD

Publié

le

Selon Christian Bock, la Suisse est un pays de transit pour les migrants (archives). (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

La semaine dernière, 1150 personnes ont été interceptées à la frontière orientale de la Suisse, indique Christian Bock, directeur de l'Administration fédérale des douanes (AFD). "Cela nous rappelle beaucoup la crise des réfugiés de 2015 et 2016".

"Nous voyons un grand nombre de migrants qui sont en transit", ajoute le directeur de l'Office fédéral des douanes et de la sécurité des frontières dans un entretien publié jeudi par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia. La frontière sud est également sous pression. "L'Italie n'a actuellement une capacité de réadmission que de 40 à 50 personnes par jour".

La Suisse est avant tout un pays de transit, souligne le responsable. De nombreux migrants souhaitent quitter la Serbie pour se rendre en France ou en Grande-Bretagne en passant par l'Autriche. Lorsqu'ils sont contrôlés en Suisse, ils sont en général renvoyés d'où ils viennent, poursuit-il. "Si nous ne faisions rien, nous accepterions la migration de transit. Un État ne peut pas faire cela". Mais ceux qui souhaitent déposer une demande d'asile en Suisse peuvent le faire, assure M. Bock.

La moitié des cas concerne actuellement des Afghans. Les autres migrants sont originaires d'Afrique du Nord, d'Inde, de Cuba et du Burundi. "Le mélange des nationalités a changé", note le directeur de l'AFD, car beaucoup d'entre eux "peuvent entrer en Serbie sans visa".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Un joueur a coché les six bons numéros au tirage de mercredi et empoche un million de francs. (photo symbolique) (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Le Swiss Loto a fait un nouveau millionnaire mercredi. Un joueur a coché les six bons numéros et empoche un million de francs. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 1, 2, 5, 8, 13 et 24. Le numéro chance était le 1, le rePLAY le 4 et le Joker le 892011.

Lors du prochain tirage samedi, 25,4 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X