Rejoignez-nous

Suisse

Visite du chancelier autrichien en Argovie, à Zofingue

Publié

,

le

Le chancelier autrichien Karl Nehammer a été reçu avec les honneurs militaires par le président de la Confédération Ignazio Cassis. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le chancelier autrichien Karl Nehammer a été reçu lundi à Zofingue (AG) avec les honneurs militaires par le président de la Confédération Ignazio Cassis. Pour des raisons de sécurité, la visite s'est déroulée en grande partie sans public.

Lors de la réception officielle au coeur de la vieille ville de Zofingue, la musique militaire a joué les hymnes nationaux des deux pays. Tout s'est déroulé selon le protocole. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter était également présente.

La population n'a toutefois pas pu assister à la cérémonie. Des "indices sérieux" laissent penser que la visite officielle du chancelier autrichien pourrait être perturbée, avaient annoncé les autorités de la ville de Zofingue.

Sur les réseaux sociaux, les opposants aux mesures contre le coronavirus avaient appelé à protester lors de la visite du chancelier. En Autriche, la vaccination contre le Covid-19 est obligatoire depuis le début du mois de février.

La place où s'est déroulée la réception de Karl Nehammer a été bouclée par la police et les forces de sécurité. Dans la vieille ville, des contrôles d'identité ont été effectués, mais aucun opposant aux mesures contre le coronavirus n'a été repéré.

Plusieurs sujets sur la table

Après la cérémonie officielle, les entretiens et un déjeuner ont eu lieu à l'hôtel de ville. Il a été question d'approfondissement des relations bilatérales, notamment par la mise en oeuvre du partenariat stratégique entre les deux pays, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Ce partenariat vise à accroître les échanges politiques sur les Balkans occidentaux et sur la mise en oeuvre de l'Agenda 2030. Il vise aussi un soutien mutuel en matière consulaire dans des pays tiers.

La lutte contre la pandémie, les relations entre la Suisse et l'Union européenne et la situation en Europe de l'Est ont également été au centre des discussions. La réforme des systèmes de Schengen et de Dublin ainsi que la coopération bilatérale dans les domaines de la migration et de la sécurité ont aussi été abordées.

Faire connaître la diversité de la Suisse

Pour le chancelier autrichien, cette visite en Suisse était son premier voyage à l'étranger depuis qu'il est entré en fonction le 6 décembre. Karl Nehammer et Ignazio Cassis avaient prévu de se rencontrer à Vienne en janvier, mais cela n'a pas été possible, car le chancelier a été infecté par le coronavirus.

L'accueil à Zofingue marque le début des visites officielles d'hôtes étrangers prévues cette année. Elles auront lieu dans différents lieux de la Suisse, a précisé le DFAE.

Ignazio Cassis souhaite faire connaître la diversité de la Suisse à ses hôtes tout en faisant vivre la politique étrangère dans tout le pays. La ville de Zofingue et le canton d'Argovie sont liés à l'Autriche par une histoire qui remonte loin.

Les armoiries de Zofingue sont dérivées de celles de l'Autriche. Le drapeau autrichien présente trois barres transversales rouge-blanc-rouge et les armoiries de Zofingue comportent une barre transversale blanche supplémentaire. A la fin du 13e siècle, les fondateurs de Zofingue avaient vendu la ville aux ducs d'Autriche, qui ont perdu leur domination en 1415 au profit de Berne.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Ce sera donc Bienne - Genève-Servette en play-in

Publié

le

La joie des joueurs biennois, qui ont décroché leur ticket pour le play-in lundi (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Bienne a assuré sa place en play-in de National League à la faveur de son succès 2-1 à Genève. Et jeudi, les Seelandais se déplaceront... aux Vernets pour tenter de poursuivre leur saison.

L'an passé au mois d'avril, Bienne et Genève se disputaient le titre de champion de Suisse. Ce jeudi et ce samedi, les deux clubs se battront pour avoir le droit de continuer leur saison. Neuvième, Bienne affrontera le dixième, qui n'est autre que le champion en titre. Pour rappel, le vainqueur de ce duel devra ensuite défier le perdant de l'affrontement tessinois entre Lugano et Ambri.

Lundi soir, les Genevois sont bien entrés dans le match. Et à la 13e, c'est Hartikainen qui a pu ouvrir le score au terme d'une jolie triangulation. Au cours du tiers médian, les Seelandais ont pourtant renversé la vapeur. Les Biennois ont tout d'abord égalisé à la 23e sur un lancer de Ramon Tanner dévié dans son but par Mike Völlmin.

Titulaire pour la première fois depuis le 28 novembre dans les buts des Aigles, Gauthier Descloux n'a pas eu de chance sur ce but de Tanner. Mais le Fribourgeois a ensuite réussi de très belles parades alors que les Biennois se sont souvent présentés seuls face à lui. Il a en revanche dû céder à la 33e sur une action de Luca Cunti.

Säteri quasi parfait

En face, Harri Säteri a lui aussi sorti son plus beau costume pour faire le désespoir des Grenat. Le Finlandais a rendu une copie quasi parfaite, notamment en fin de rencontre lorsque les Genevois ont poussé pour égaliser.

Le résultat de cette partie a ainsi rendu celui de la partie entre Zurich et Langnau absolument sans intérêt puisque les Emmentalois devaient compter sur un faux-pas biennois pour espérer se glisser dans le top 10.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne décroche la bonne combinaison à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Eurodreams lundi soir. Pour gagner une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans, il fallait jouer les six numéros 1, 10, 23, 25, 29 et 35, ainsi que le numéro "dream" 1, a indiqué la Loterie romande.

Eurodreams est proposé dans huit pays européens. En Suisse, le jeu est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique. Le tirage est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Les Suisses veulent réduire les coûts de la santé

Publié

le

Bereits im Juni dürfen Stimmberechtigte wieder an die Urne. (© KEYSTONE/CYRIL ZINGARO)

Les Suisses veulent réduire les coûts de la santé. Selon un sondage de Tamedia et 20 Minuten publié lundi, ils accepteraient "l'initiative d'allègement des primes" du PS et celle "pour des primes plus basses" du Centre soumises en votation le 9 juin.

Pas moins de 64% des votants accepteraient l'initiative socialiste, qui demande qu'aucun assuré ne doive payer plus de 10% de son revenu pour les primes d'assurance maladie. Et 72% soutiennent le texte du Centre.

Celui-ci prévoit un frein aux coûts de la santé, sur le modèle du frein aux dépenses de la Confédération. Lorsque l'augmentation des coûts de la santé est égale ou supérieure à 20% par rapport à celle des salaires, le gouvernement doit prendre des mesures pour baisser les coûts.

Deux autres objets sont soumis en votation le 9 juin: le référendum contre la loi sur l'énergie et l'initiative qui veut exclure toute obligation vaccinale.

Au total, 30'384 personnes ont participé au sondage réalisé du 29 février au 3 mars par l'institut Leewas. La marge d'erreur est de +/- 1,6 point.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le National avance sur les sites pollués et les nuisances sonores

Publié

le

Le National débat des critères en matière de nuisances sonores pour les nouveaux logements. Gauche et droite sont en désaccord (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La Confédération veut promouvoir l'assainissement des sites pollués et préciser les critères en matière de protection contre le bruit pour les nouveaux logements. Le National estime aussi qu'il faut avancer rapidement sur ce dossier, non sans résistance de la gauche.

La révision de la loi sur la protection de l'environnement porte essentiellement sur l'assainissement des sols contaminés qu'ils soient privés ou publics, comme les places de jeux, et sur les nuisances sonores dans le bâti. Le National est tacitement entré en matière sur le projet.

Le débat entamé lundi s'est surtout focalisé sur les mesures prévues en matière de bruit. "Le projet prend en compte un délicat équilibre entre assouplissements en matière d'autorisation de construire dans les zones soumises au bruit et protection de la population", a déclaré la rapportrice de commission.

La droite a souligné la nécessité de construire pour faire face à la pénurie de logements. Mais la gauche a souligné le problème des nuisances. Le débat se poursuit. Il devrait s'achever au National le 11 mars.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous voici convaincu que rien n’est inaccessible et que le champ de tous les possibles, est ouvert devant vous... A vous de concrétiser cette vision !

Les Sujets à la Une

X