Rejoignez-nous

Vaud

À 70 ans, Christian van Singer quitte le Grand Conseil

Publié

,

le

Christian van Singer avait siégé de 2007 à 2015 au Conseil national. (KEYSTONE/LUKAS LEHMANN)

Au lendemain de ses 70 ans, le député écologiste Christian van Singer quitte le Grand Conseil vaudois. Le militant antinucléaire laisse sa place à Pierre Fonjallaz, vigneron en biodynamie à Cully.

Au lendemain de ses 70 ans, – il les a fêtés le 20 janvier – Christian van Singer a annoncé mardi son départ, estimant que c’est « le moment de laisser la place à plus jeune que moi ». L’homme a derrière lui une longue carrière politique. Il a été Constituant, puis député vaudois de 2000 à 2007 avant de siéger huit ans au Conseil national (2007 à 2015). Il était revenu au Parlement vaudois en 2017.

L’écologiste continuera à s’engager dans le monde associatif, en tant que simple citoyen. Son successeur Pierre Fonjallaz prêtera serment la semaine prochaine.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Coronavirus: un cas vaudois, des autorités sur le qui-vive

Publié

le

La conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz parle lors d'un point de presse organise pour faire l'état de la situation suite à l'apparition du premier cas de coronavirus dans le canton de Vaud ce vendredi 28 février 2020 à Lausanne. (©KEYSTONE / Sandra Hildebrandt)
Le canton de Vaud ne compte toujours qu’un seul cas confirmé sur son territoire, tandis que 19 autres sont en attente, ont indiqué vendredi les autorités. Elles assurent que la situation est sous contrôle et que le système sanitaire est prêt dans le canton.

Alors que les mesures annoncées par la Confédération ce matin se déploient, dans le Canton de Vaud, le premier cas avéré de coronavirus a été annoncé hier soir. 19 cas potentiels sont en attente des résultats des tests de dépistage. Le canton a comptabilisé jusqu’ici 102 cas testés négatifs.

Mais les autorités se veulent rassurantes et affirment que le système sanitaire est prêt dans le canton. Pas de panique donc pour Rebecca Ruiz, conseillère d’Etat en charge de la santé:

Rebecca Ruiz
Conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé
Rebecca Ruiz Conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé

La personne en question est un homme de 49 ans domicilié en France voisine, mais travaillant sur sol vaudois. Le résultat du test de son épouse doit être connu dans la journée. Le couple et leur adolescent de 14 ans, qui lui ne présente aucun symptôme, reviennent d’un séjour en Italie, dans les Dolomites, où vraisemblablement ils ont été contaminés. La famille a été hospitalisée aujourd’hui dans des chambres d’isolement et à pression négative du CHUV. Philippe Eckert, directeur du CHUV:

Philippe Eckert
Directeur du CHUV
Philippe Eckert Directeur du CHUV

Le directeur du CHUV assure que son établissement est « prêt à un éventuel afflux » de patients contaminés ou à risque. 20 chambres d’isolement des maladies infectieuses sont opérationnelles et quarante autres peuvent être rapidement mises à disposition.

A partir de ce cas, les autorités et les services médicaux ont remonté la chaîne de transmission. Selon Rebecca Ruiz, il n’y a aucune évidence de transmission interhumaine sur territoire vaudois. Le médecin cantonal vaudois Karim Boubaker se veut rassurant:

Karim Boubaker
Médecin cantonal vaudois
Karim Boubaker Médecin cantonal vaudois

Tout en ayant un discours apaisant, les autorités disent être prêtes à réagir à tous les scénarios, même les plus alarmistes. Denis Froidevaux, chef de l’État-major cantonal de conduite:

Denis Froidevaux
Chef de l’État-major cantonal de conduite
Denis Froidevaux Chef de l’État-major cantonal de conduite

Le canton de Vaud dispose de trois lignes téléphoniques afin de répondre aux questions de la population sur le coronavirus. Le numéro 0800 316 800 est en service tous les jours de 08h à 20h pour la population, indique vendredi le canton. Il ouvre aussi une ligne spéciale pour les organisateurs de manifestation: 021 644 84 36. Une hotline pour les professionnels de la santé, les administrations et les entreprises est également en fonction: 0848 477 477. Toutes les informations sur www.vd.ch/coronavirus.

Voyages d’étude et camps

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) a pris la décision d’annuler immédiatement tous les voyages d’étude, camps et autres sorties scolaires à l’étranger jusqu’aux vacances de Pâques. Le canton a aussi conseillé d’éviter de manière générale quatre zones à risque: l’Italie du Nord (Lombardie et Vénétie), la Chine, la Corée du Sud et Singapour.

S’agissant de la décision de la Confédération d’interdire toutes les manifestations de plus de 1000 personnes jusqu’au 15 mars 2020, la cheffe de la sécurité Béatrice Métraux a affirmé que les autorités étaient en train de consolider une liste des manifestations concernées. La mesure ne concerne pas les transports publics, les gares, les aéroports et les centres commerciaux, a-t-elle été précisé.

Concerts et rendez-vous sportifs

Les différentes marches des femmes pour la Journée du 8 mars sont aussi sur la sellette tandis que les amateurs de spectacle devront se faire une raison. Le spectacle de l’humoriste suisse Marina Rollman, qui cartonne à Paris et qui se produit au Théâtre du Léman à Genève est annulé vendredi soir.

Les représentations de l’humoriste Jérémy Ferrari au Métropole à Lausanne et au Théâtre du Léman la semaine prochaine connaissent le même sort. A Montreux, à l’Auditorium Stravinski, deux concerts sont supprimés: I Muvrini ce dimanche et Maxime Le Forestier la semaine prochaine.

Le sort du spectacle au Grand Théâtre à Genève est scellé. La représentation des Huguenots aura bien lieu vendredi soir, vient de décider la Ville de Genève, « avec un public qui ne dépassera pas les mille personnes. »

Côté sport, tous les matches de football de Super League et Challenge League sont reportés. Et le hockey est touché dès vendredi soir: des rencontres se joueront vendredi et samedi à huis clos. Pour la suite du programme et les play-off, les clubs et la fédération vont en parler lundi.

Les Brandons de Payerne, Yverdon et Moudon

Les Brandons de Payerne tombent à l’eau. Se conformant à la décision du Conseil fédéral d’interdire les manifestations de plus de 1000 personnes, les événements programmés ce week-end ont été annulés, ont annoncé vendredi matin les organisateurs sur RadioBrandons. Les Brandons de Payerne, qui figurent parmi les plus anciens carnavals de Suisse, devaient fêter cette année leur 125e édition. Les organisateurs espéraient accueillir 17’000 spectateurs pour le traditionnel cortège du dimanche, et 10’000 pour le cortège des enfants du samedi.

Les Brandons d’Yverdon-les-Bains, prévus du 6 au 8 mars, sont également annulés, a annoncé vendredi après-midi la cité thermale dans un communiqué. Cette interdiction vaut aussi pour les forains: il n’y aura donc pas non plus les carrousels habituels. En 2019 déjà, les Brandons d’Yverdon n’avaient pas pu se dérouler en raison des déficits récurrents des dernières années.

Autres Brandons renommés en terre vaudoise, ceux de Moudon (12-15 mars) sont aussi annulés. Les Brandons de Grandson, beaucoup moins fréquentés, sont eux maintenus ce week-end.

>> À lire également Notre Dossier consacré au virus COVID-19 Coronavirus
Continuer la lecture

Vaud

Coronavirus: un cas dans le canton de Vaud, 19 en attente

Publié

le

Le canton de Vaud a fait le point vendredi matin sur l’avancée du coronavirus. Il ne compte toujours qu’un seul cas confirmé sur son territoire, tandis que 19 autres sont en attente.

La personne contaminée, dont le cas a été dévoilé jeudi soir, est un frontalier de 49 ans domicilié dans l’Ain en France voisine. Il se trouve actuellement hospitalisé au CHUV avec son épouse et son fils de 14 ans. Son état de santé n’inspire pas d’inquiétudes, affirme l’Etat de Vaud dans un communiqué. Le résultat du test de l’épouse sera connu vendredi après-midi.

Le canton a comptabilisé jusqu’ici 102 cas testés négatifs. Dix-neuf autres sont encore en attente. La plupart des cas suspectés sont des personnes de retour du nord de l’Italie.

Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale, Karim Boubaker, médecin cantonal, et Denis Froidevaux, chef de l’Etat-major cantonal de conduite, tiennent depuis 11h30 une conférence de presse pour donner davantage de détails sur les dispositions prises par le canton face au coronavirus.

Parmi celles-ci, on peut déjà signaler l’annulation immédiate de tous les voyages d’étude, camps et autres sorties scolaires à l’étranger jusqu’aux vacances de Pâques.

Continuer la lecture

Vaud

Les Brandons de Payerne annulés

Publié

le

Pas de Brandons cette année à Payerne (archives). CREDIT: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les Brandons de Payerne (VD) tombent à l’eau. Se conformant à la décision du Conseil fédéral d’interdire les manifestations de plus de 1000 personnes, les événements programmés ce week-end ont été annulés, ont annoncé vendredi matin les organisateurs sur RadioBrandons.

Les Brandons de Payerne, qui figurent parmi les plus anciens carnavals de Suisse, devaient fêter cette année leur 125e édition. Les organisateurs espéraient accueillir 17’000 spectateurs pour le traditionnel cortège du dimanche, et 10’000 pour le cortège des enfants du samedi.

 

Continuer la lecture

Vaud

Soutien de la Grève du climat: PLR et UDC veulent des réponses

Publié

le

La militante suédoise Greta Thunberg avait notamment participé au sommet "Smile for Future" l'an passé à Lausanne. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Le PLR et l’UDC vaudois souhaitent clarifier le soutien financier du canton de Vaud accordé à un événement organisé l’été dernier par la Grève du climat à Lausanne. Des interpellations seront déposées mardi prochain au Grand Conseil.

Les deux partis ont réagi aux déclarations du trésorier de la Grève du climat Vaud, qui a expliqué jeudi matin sur les ondes de la RTS que le Service vaudois de la protection de la jeunesse (SPJ) avait versé 10’000 francs pour l’organisation de Smile For Future. Ce sommet d’une semaine avait réuni environ 400 militants climatiques, dont Greta Thunberg, en août dernier à l’Université de Lausanne.

Le PLR Vaud a souligné dans un communiqué que ce type d’aide est encadré par des dispositions légales, exigeant notamment aucune forme de prosélytisme. Des exigences qui, selon le parti, ne sont pas respectées « lorsque l’on sait que la Grève du climat prône la désobéissance civile. »

L’interpellation du PLR Vaud vise à connaître « les motifs de ce soutien financier » mais aussi à savoir si le Conseil d’Etat était au courant de cette aide.

Plus virulente, l’UDC Vaud a critiqué « ce copinage de gauche qui se sert dans la poche du contribuable ». Elle a qualifié la Grève du climat de « société-écran » qui bénéficie « hypocritement du soutien de l’Etat en créant des structures statutaires aptes à obtenir des financements publics », a-t-elle écrit dans son communiqué.

Aide ponctuelle

Interrogé dans La Matinale de la RTS, le trésorier de la Grève du climat Vaud, Kelmy Martinez, a spécifié que ces 10’000 francs avaient « uniquement servi à financer un événement ponctuel », en l’occurrence le sommet Smile For Future. Il a précisé que cet argent n’avait pas été utilisé ensuite pour la campagne de la Grève du climat au Conseil d’Etat.

M. Martinez, également membre de la Jeunesse socialiste vaudoise, a ajouté qu’il fallait replacer cette aide financière dans un calendrier. « Ce don est intervenu avant qu’on s’engage dans la désobéissance civile dure », a-t-il dit.

Le PLR et l’UDC ont déjà déposé des interpellations mardi dernier au Grand Conseil en lien avec des activistes climatiques. Se référant à un article de 20 minutes, les deux partis ont dit vouloir un éclaircissement sur la situation d’un chef de projet employé par le canton, qui officie aussi comme contact presse pour Extinction Rebellion.

Continuer la lecture

Vaud

Coronavirus – Un premier cas confirmé dans le canton de Vaud

Publié

le

Un premier cas de coronavirus a été détecté dans le canton de Vaud (Image prétexte - ©PIXABAY/SWEETLOUISE)
Un premier cas d’infection au coronavirus a été confirmé jeudi soir dans le canton de Vaud. Il s’agit d’un homme de 49 ans. La Suisse recense désormais huit cas au total.

Des mesures ont immédiatement été prises pour isoler le malade dont l’état n’inspire pas d’inquiétude, indique jeudi soir le canton de Vaud dans un communiqué. Le personnel soignant était préparé à cette éventualité et n’a pas été mis en danger.

Un second cas, dans son entourage immédiat, est fortement suspect. Il s’agit de l’épouse de l’homme infecté, précise le communiqué. Ces frontaliers domiciliés en France voisine travaillent dans le canton de Vaud.

Le quadragénaire a immédiatement été isolé et le médecin cantonal procède aux enquêtes d’entourage pour identifier les personnes qui ont été en contact avec les deux personnes impliquées.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X