Rejoignez-nous

Vaud

Canaliser et renaturer pour sécuriser l'Ouest lausannois

Publié

,

le

La renaturation de la Chamberonne permettra d'accueillir l'eau évacuée par la galerie souterraine. (Photo : DR)

Un projet à plus de 80 millions de francs doit permettre de sécuriser l'Ouest lausannois face aux dangers d'inondations liées aux crues des ruisseaux. Une galerie souterraine de deux kilomètres sera creusée entre Prilly et Chavannes-près-Renens. La Chamberonne sera renaturée.

Canton et communes s’unissent pour protéger l’Ouest lausannois des risques d’inondations liés aux crues du ruisseau de Broye et de ses affluents. Devisé à 80 millions, le projet contient deux volets. Le premier consiste à créer une galerie souterraine de deux kilomètres entre Prilly et Chavannes-près-Renens. Elle doit permettre d'absorber les débordements des cours d’eau de la région et faciliter la mise en séparatif des réseaux d'évacuation des eaux. Tinetta Maystre, municipale de Renens en charge de l’urbanisme :

Tinetta Maystre
Municipale en charge de l’urbanisme, Renens
Tinetta MaystreMunicipale en charge de l’urbanisme, Renens

Des mesures préventives essentielles au vu des récentes inondations, constate le municipal lausannois Pierre-Antoine Hildbrand :

Pierre-Antoine Hildbrand
Municipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne
Pierre-Antoine HildbrandMunicipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne

Le caractère très urbanisé de cette zone rend le projet particulièrement délicat. Philippe Hohl, chef de la division ressources en eau et économie hydraulique à la Direction générale de l'environnement :

Philippe Hohl
Chef de la division ressources en eau et économie hydraulique à la Direction générale de l'environnement, VD
Philippe Hohl Chef de la division ressources en eau et économie hydraulique à la Direction générale de l'environnement, VD

Il s'agit aussi de répondre à de nouveaux besoins par rapport à ce qui a été fait par le passé. Tinetta Maystre, municipale de Renens en charge de l’urbanisme :

Tinetta Maystre
Municipale en charge de l’urbanisme, Renens
Tinetta MaystreMunicipale en charge de l’urbanisme, Renens

L’autre volet du projet vise à renaturer et agrandir le lit de la Chamberonne qui recevra les eaux provenant de la galerie souterraine. Selon Philippe Hohl, la combinaison de ces deux actions permettra de prévenir au mieux les risques d'inondation :

Philippe Hohl
Chef de la division ressources en eau et économie hydraulique à la Direction générale de l'environnement, VD
Philippe Hohl Chef de la division ressources en eau et économie hydraulique à la Direction générale de l'environnement, VD

L'ensemble de ces mesures permettront également de soulager la STEP de Vidy. Pierre-Antoine Hildbrand :

Pierre-Antoine Hildbrand
Municipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne
Pierre-Antoine HildbrandMunicipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne

Dernière étape du projet, la création d'une île aux oiseaux vers l’embouchure de la Chamberonne. A l’image de celle qui existe à Préverenges. Pierre-Antoine Hildbrand :

Pierre-Antoine Hildbrand
Municipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne
Pierre-Antoine HildbrandMunicipal en charge de la sécurité et des eaux, Lausanne

Les financements requis pour la concrétisation de ce projet s’élèvent à plus de 80 millions de francs. Le Conseil d’Etat proposera à l’automne au Grand Conseil un crédit-cadre de quelque 30 millions de francs. La Confédération prendra à sa charge plus de 18 millions de francs. Le solde sera à la charge des communes et des propriétaires. Les mises à l’enquête de la galerie et des interventions sur la Chamberonne sont envisagées à l’horizon 2020. La réalisation de l’ensemble des travaux s’étendra sur plus de 10 ans.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Accident mortel de VTT à Pully (VD)

Publié

le

Un sexagénaire a perdu la vie vendredi à Pully (VD) alors qu'il se promenait avec un e-VTT. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER - Image d'illustration).

Un vététiste s'est tué vendredi après-midi dans les bois de la Chenaula à Pully (VD). Ce sexagénaire de la région a perdu la maîtrise son e-bike, chutant lourdement sur le sol.

La victime a été découverte par des promeneurs qui ont avisé les secours. Malgré une tentative de réanimation, cet homme est décédé sur place, indique samedi la police vaudoise dans un communiqué.

L'accident s'est produit sur un sentier destiné à la pratique du VTT, dans une pente à forte déclivité. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Continuer la lecture

Vaud

Vevey mêle sport et ramassage de déchets

Publié

le

Jogging et ramassage de déchets au programme dimanche à Vevey. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Image d'illustration).

La Ville de Vevey organise dimanche une opération d'Urban Plogging. Cette discipline, en vogue notamment dans les pays scandinaves, consiste à effectuer un jogging tout en ramassant des déchets.

Le départ est fixé entre 10h00 et 10h45 au club de l'aviron et l'arrivée se fera au débarcadère Vevey-La Tour entre 12h00 et 13h00, précise la Ville de Vevey dans un communiqué. Un tri des déchets sera organisé à l'arrivée.

La commune de la Riviera organise d'autres événements sportifs originaux et gratuits à partir de la semaine prochaine. Plusieurs soirées d'entraînement en milieu urbain (Urban Training) sont programmées jusqu'à la fin de l'été. Du paddle ainsi que des séances de "silent" yoga et zumba sont aussi agendés.

Continuer la lecture

Vaud

Nouvelle étape pour les "Côtes de la Bourdonnette"

Publié

le

Nouvelle étape pour les futures constructions du Campus santé à Chavannes-près-Renens (Photo d'illustration © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Le conseil communal de Chavannes-près-Renens a adopté jeudi soir le plan d'affection des "Côtes de la Bourdonnette". Propriétaire de la partie sud du site, l'Etat de Vaud mettra à l'enquête publique dès septembre les premiers bâtiments de son Campus santé.

"L'Etat de Vaud prend acte avec enthousiasme de cette légitimation très attendue", écrit-il vendredi dans un communiqué. Il y rappelle que le projet est en gestation depuis 12 ans.

Sur ce Campus santé, un premier bâtiment sera dédié à la formation en environnement clinique simulé. Il sera exploité par la Haute école de santé Vaud (HESAV), la Haute école santé La Source, le CHUV et la Faculté de biologie et médecine de l'Université de Lausanne. Un deuxième bâtiment regroupera toutes les filières de la HESAV. Le troisième bâtiment accueillera plus de 500 studios et chambres individuelles pour les étudiants.

Les trois projets ont été développés parallèlement et leurs dossiers d'enquête publique seront déposés auprès de la commune de Chavannes-près-Renens en septembre prochain. Le chantier pourrait démarrer au printemps 2022 pour une ouverture aux étudiants et professionnels de la santé à la rentrée de septembre 2025.

A noter qu'un quatrième bâtiment abritant l'extension de la Haute école pédagogique (HEP) devrait aussi être érigé en 2026 sur le site.

Propriétaire de la partie sud des "Côtes de la Bourdonnette", l'Etat de Vaud rappelle qu'il avait confié en 2013 le secteur nord à sa caisse de pensions. Un quartier de logements ainsi qu'un programme scolaire et administratif communal prendront place sur cette parcelle.

Continuer la lecture

Lausanne

Du biogaz à la STEP de Vidy

Publié

le

Une nouvelle station d'épuration est en construction à la place de l'actuelle STEP de Vidy (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La ville de Lausanne a inauguré vendredi de nouvelles installations à la STEP de Vidy. Deux grands silos en béton de 5000 m3 digèrent les matières organiques contenues dans les boues d'épuration, ce qui permet de produire du biogaz.

Ce biogaz est injecté dans le réseau de gaz naturel après avoir franchi diverses étapes de désulfurisation, déshumidification et épuration. Le biométhane ainsi obtenu a des caractéristiques identiques au gaz naturel, explique vendredi un communiqué.

La société Epura, créée en 2015 par la ville pour construire la nouvelle STEP de Vidy, dessert actuellement quelque 220'000 habitants et ce chiffre passera à 350'000 à terme. Ce modèle d'économie circulaire s'inscrit dans le Plan climat de la ville.

Continuer la lecture

Lausanne

Un plan d'action pour éradiquer le littering au bord du lac

Publié

le

En 2003 déjà, le littering posait problème dans les parcs lausannois. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/FABRICE COFFRINI)

Les images ont fait vivement réagir. Depuis quelques semaines, chaque week-end c’est pareil: les bords du lac à Lausanne sont jonchés de déchets. La Municipalité prend de nouvelles mesures pour tenter d'améliorer la situation.

Des photos prises à l’aube le samedi ou encore le dimanche montrent des scènes de désolation. Sur les réseaux sociaux notamment, les réactions sont vives et demandent aux autorités de réagir pour endiguer ce phénomène de littering.

Message reçu 5 sur 5 du côté de la Municipalité de Lausanne, qui indique que de nombreuses mesures ont déjà été prises par le passé.

La Municipale Natacha Litzistorf condamne une fois de plus ces agissements :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise
Natacha LitzistorfMunicipale lausannoise

Alors pour tenter d’endiguer ce phénomène de littering au bord du lac à Lausanne, la Municipalité a adopté hier (jeudi) un plan d’action à court, moyen et long terme.

Explications de la Municipale Natacha Litzistorf :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise
Natacha LitzistorfMunicipale lausannoise

Il y a d’ailleurs une sorte de “mode” qui interpelle l’exécutif lausannois: celle de laisser traîner ses déchets volontairement, en signe de défiance. 

La Municipale Natacha Litzistorf :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise
Natacha LitzistorfMunicipale lausannoise

 

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Verseau

Difficultés à supporter la solitude sans, pour autant, trouver l’énergie d'aller voir vos amis… Dommage !

Publicité

Les Sujets à la Une

X