Rejoignez-nous

Vaud

Coronavirus et solidarité: "plan social" à Montreux

Publié

,

le

La commune de Montreux met progressivement en place un plan social pour venir en aide aux plus vulnérables (archives)
Un "plan social" se met progressivement en place à Montreux (VD) pour les personnes considérées à risque et qui ont besoin d’une aide extérieure.
L’ensemble des prestations figure sur le site internet de la commune. Une hotline répond par ailleurs tous les matins aux seniors au 021 962 78 75.

Le plan est destiné à tout ceux qui ont besoin d’une aide extérieure pour se rendre chez le médecin, se nourrir, effectuer des tâches administratives ou de toute autre forme de soutien ou de contact social, écrit la commune mercredi dans un communiqué. Les détails figurent sur www.montreux.ch/coronavirus et www.montreux.ch/seniors.

Les offres de bonnes volontés se multiplient par ailleurs au sein des associations et des villages, pour toutes sortes de service, des jeunesses et des scouts de la région en passant aux associations de village ou encore le service d’aide familiale. Des restaurants et d’autres commerçants proposent de livrer des repas ou divers produits.

Mises en relation

De son côté, la commune a adapté et mis à disposition l’application "Montreux solidaire", qui permet de mettre en relation les offres d’entraide et les bénéficiaires potentiels. Et l’Animation Jeunesse donne des idées d’activités à réaliser à domicile pour occuper les enfants.

L’administration communale reste à l’écoute des citoyens et répond aux demandes par téléphone. Une liste des prestations disponibles figure sur la page dédiée du site internet.

Enfin, la Municipalité souhaite éviter les attroupements de piétons aux feux rouges. Elle a fait mettre les feux de circulation au clignotant au centre de Montreux, là où la situation le nécessitait.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Vaud fait face aux bouleversements de la transition numérique

Publié

le

La transition numérique impacte plus ou moins fortement certaines branches. (Image d'illustration - ©KEYSTONE/Christian Beutler)

Le canton de Vaud a les armes pour faire face à la transition numérique. C’est ce que révèle une étude du nouveau numéro de "Prospectif" de Statistique Vaud. Entre 2001 et 2018, années marquées par l'apparition des nouvelles technologies numériques, l'emploi a progressé de 30% dans le canton de Vaud.

L'emploi dans le canton de Vaud n'a jusqu'ici pas souffert de la transition numérique. C’est ce que démontre une étude du nouveau numéro de "Prospectif" de Statistique Vaud. Entre 2001 et 2018, années marquées par l'apparition des nouvelles technologies numériques, l'emploi a progressé de 30% dans le canton de Vaud. Pour autant, cette augmentation s’est accompagnée d’une perte des secteurs primaire et secondaire au profit du secteur des services. Et si le canton a bien fait preuve de résilience jusqu’ici, de nombreux enjeux restent toutefois à relever pour limiter l’impact de la transition numérique dans les années à venir. Carole Martin, cheffe de projet à Statistique Vaud:

Carole Martin
Cheffe de projet à Statistique Vaud
Carole Martin Cheffe de projet à Statistique Vaud

L’étude de Statistique Vaud souligne ainsi l'importance de faire de la formation continue et de favoriser la reconversion professionnelle pour minimiser les "poches de chômage" qui pourraient apparaître dans certaines branches. Car face à l’évolution de la numérisation, tous les secteurs ne sont pas égaux.

Carole Martin
Cheffe de projet à Statistique Vaud
Carole Martin Cheffe de projet à Statistique Vaud

Selon les projections de l’étude, si l’on tient compte aussi bien des emplois qui pourraient disparaître que de ceux qui pourraient être créés : l’effet de la transition numérique devrait être comprise entre -5% et +5% entre 2014 et 2030. Des chiffres bas qui cachent une réalité plus mouvante qu’il n’y paraît.

Carole Martin
Cheffe de projet à Statistique Vaud
Carole Martin Cheffe de projet à Statistique Vaud

Selon cette étude de Statistique Vaud, cette transition impactera différemment les branches d’activités. L’informatique, la santé et l’ingénierie devraient en profiter alors que d’autres secteurs comme le commerce, la finance ou les assurances pourraient connaître plus de difficultés à faire face.

Carole Martin
Cheffe de projet à Statistique Vaud
Carole Martin Cheffe de projet à Statistique Vaud

Un facteur à prendre en compte : l’étude a été réalisée avant le Covid-19. Une donnée qui pourrait changer en partie les prévisions.

Carole Martin
Cheffe de projet à Statistique Vaud
Carole Martin Cheffe de projet à Statistique Vaud

Et pour une transition numérique vaudoise réussie, trois enjeux sont importants selon Statistique Vaud: la formation aux nouvelles compétences, la garantie de la compétitivité et l’attractivité économiques ainsi que l'accompagnement des mutations du marché du travail.

Continuer la lecture

Vaud

Un chacal doré photographié près du col du Marchairuz

Publié

le

Début janvier, un chacal doré a été immortalisé par un piège photographique près du col du Marchairuz (VD). (©KORA)

Un chacal doré a été photographié près du Col du Marchairuz (VD) dans la nuit du 4 au 5 janvier. Il s'agit de la première observation indéniable du chacal doré dans le Jura, selon la fondation Kora et le canton de Vaud.

L'animal a été immortalisé par un piège photographique placé dans le cadre du monitoring du lynx effectué par la fondation Kora et le canton. "Son apparition est une première dans le massif du Jura", a souligné lundi Laurence Jobin, porte-parole du Département de l'environnement, revenant sur une information de 24 Heures.

Un autre spécimen avait été repéré en juin dernier dans le canton, dans la région de Morcles. "Il s'agit d'un retour naturel et progressif de l'espèce depuis l'Europe de l'Est", a précisé Frédéric Hoffmann, chef de la section chasse, pêche et surveillance à la Direction générale de l'environnement.

Galerie de portraits

Le chacal doré n'est pas le seul à s'être fait tirer le portrait sur ce même site du Jura vaudois: en plus des images de lynx, cette campagne fournit de nombreux clichés de la faune sauvage locale, explique le Kora lundi dans une publication. On retrouve le renard sur la grande majorité des images. Il est suivi de loin du loup qui se fait plus régulièrement photographier depuis l’installation de la première meute dans la région en 2019.

Totalement inoffensif, le chacal doré ressemble à un chien de taille moyenne à la fourrure touffue. Il est signalé en Suisse depuis 2011. Originaire du sud-est de l'Europe, il connaît actuellement une expansion fulgurante vers le nord et l'ouest. En Suisse romande, plusieurs spécimens ont été observés, dont deux à Fribourg en juin dernier et un à Genève il y a tout juste un an.

Continuer la lecture

Vaud

Une passerelle pour relier Nyon à Prangins

Publié

le

L'aménagement permettra de rejoindre le chemin paysager qui mène au coeur historique de Prangins et de son château. (©EXPLORATION ARCHITECTURE)

Les communes de Nyon et de Prangins veulent être reliées par une passerelle de mobilité douce. Elles soumettent chacune à leur Conseil communal une demande de crédit destinée aux études détaillées. La passerelle pour piétons et vélos pourrait être mise en service à l'horizon 2025.

La passerelle Nyon-Prangins est implantée en bordure sud des voies CFF. Son tracé est entièrement situé sur le territoire nyonnais. Il débute près de la gare et se termine au niveau du pont de la Redoute, aux portes de la commune de Prangins.

La passerelle permettra une liaison directe, plus rapide et efficace, entre les deux communes. Il existe actuellement un chemin piétonnier permettant de se déplacer entre la gare de Nyon et la route de l’Etraz et ensuite jusqu’au pont de la Redoute. Mais ce chemin est interdit aux deux roues, très étroit, en pente, pas éclairé et malaisé pour les personnes à mobilité réduite.

Pour les pendulaires et les promeneurs

La passerelle renforcera l'accessibilité au centre-ville de Nyon et au site de la gare, fréquenté par plus de 23'000 voyageurs par jour, indique lundi un communiqué. Elle incitera aussi à la découverte de la région, car elle permettra de rejoindre le chemin paysager qui mène au coeur historique de Prangins et de son château.

Les coûts des études, d'un montant total de 676'000 francs, sont répartis à parts égales entre les deux communes. A l'issue d'un concours - mené sous la forme d'un mandat d'études parallèles -, un collège d'experts a retenu à l'unanimité le dossier du groupe Gradiant. Le début des travaux est espéré pour 2023, sous réserve de retards dans la procédure d'autorisation de construire.

Continuer la lecture

Vaud

Plus de 100 grammes de cocaïne dans un appartement de Montreux

Publié

le

La police vaudoise a découvert plus de 100 grammes de cocaïne dans un appartement de Montreux début janvier. (PHOTO PRETEXTE - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La police a mis la main sur des stupéfiants dans un appartement lors d’une intervention ordinaire à Montreux (VD) début janvier. Un suspect a été interpellé et placé en détention.

Alors qu'elle n'intervenait pas pour des faits liés à une affaire de drogue, la police a découvert et saisi le 5 janvier quatorze ovules contenant au total 115 grammes de cocaïne brute (à 100 francs le gramme) ainsi qu’un sachet de marijuana de 8 grammes, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué.

Le suspect, un Nigérian âgé de 36 ans, a été appréhendé. Placé en détention, l'homme a nié s’adonner à du trafic de drogue. Les produits stupéfiants ont été saisis et le procureur de service a ouvert une enquête.

Continuer la lecture

Lausanne

La zone piétonne du quartier "Pré-du-Marché" sera étendue

Publié

le

La zone piétonne du quartier Pré-du-Marché sera étendue. Une desserte en boucle entre le chemin des Cèdres, la rue Saint-Roch et le nord de la rue Pré-du-Marché est prévue pour le trafic routier. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Municipalité de Lausanne a décidé d’étendre la zone piétonne de la rue Pré-du-Marché. Différents aménagements viseront à augmenter la convivialité du quartier. Le premier coup de pioche aura lieu en février prochain pour une mise en service agendée à l’été 2022.

Afin de faire suite aux requêtes des riverains, la Ville s’est engagée début 2019 dans un projet de piétonisation du quartier, indique-t-elle lundi dans un communiqué. La démarche s’est articulée autour d’un processus participatif.

La zone piétonne sera étendue jusqu’au carrefour avec la rue Saint-Roch et sur l’entier de la rue du Clos-de-Bulle. Le sol sera pavé et complété par des bandes lisses pour les fauteuils roulants et poussettes. De nouveaux bancs et des terrasses étendues apporteront confort et convivialité, selon la Ville. Enfin, un jeu d’eau, des arbres majeurs et de la végétation basse animeront le nouvel espace.

L’accessibilité cycliste est garantie et l’offre en stationnement vélo renforcée. En dehors du secteur piétonnier, le schéma de circulation du quartier évoluera de pair avec une desserte en boucle entre le chemin des Cèdres, la rue Saint-Roch et le nord de la rue Pré-du-Marché.

La Ville profitera des travaux prévus en surface pour améliorer les réseaux souterrains. Les accès aux commerces et à la place de jeux seront maintenus, de même que les accès riverains vers les parkings privés.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X