Rejoignez-nous

Lausanne

8'000 élèves dans la rue pour le climat

Publié

,

le

Des milliers de jeunes suisses en formation font vendredi "la grève du climat". (©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Des milliers d'écoliers, apprentis et étudiants sont attendus dans la rue ce vendredi en Suisse. Ils répondent à l'appel d'une "grève du climat", destinée à réclamer des mesures politiques urgentes en matière d'environnement. 

Plusieurs milliers de jeunes en formation se sont rassemblés vendredi matin en Suisse et au centre de Lausanne pour la grève du climat. Ils ont attendu la pause de 10h00, bouclé leur sac à dos, embarqué leurs pancartes et quitté leur gymnase ou école professionnelle.

Réunis dès 10h30 près de la gare de la capitale vaudoise, les manifestants sillonnent le centre-ville en appelant à une société qui s'engage davantage en faveur de la protection de l'environnement.

La forte mobilisation se confirme à Lausanne

La grève du climat a réuni plus de 8000 personnes dans la capitale vaudoise, selon un porte-parole de la police lausannoise, interrogé par Keystone-ATS. Partis à 10h30 de la gare, les manifestants se sont dirigés jusqu'à la place de la Riponne, où des activités sont programmées jusqu'à 16h00.

"C'est pas demander la lune que de sauver la terre", "Quand c'est fondu, c'est foutu", "Si le climat était une banque, il serait déjà sauvé" ou "There's no planet B", peut-on notamment lire sur leurs affiches. Le cortège est parti peu avant 11h00 en scandant "Non à la pollution, oui à l'écologie." Sur le parcours, un dispositif policier a été mis en place.

Laura Bock a promené son micro au milieu de la manifestation lausannoise :

Reportage
Réalisé par Laura Bock
ReportageRéalisé par Laura Bock

Dans la foule, des étudiants, des apprentis, des anonymes mais aussi des personnalités. Prix Nobel de chimie 2017, le professeur Jacques Dubochet est venu apporter son soutien à la manifestation :

Jacques Dubochet
Nobel de chimie 2017
Jacques DubochetNobel de chimie 2017

D'ampleur nationale, la mobilisation se tient durant toute la journée dans 15 villes. Côté romand, les grévistes se sont notamment donné rendez-vous à Lausanne, Genève, Neuchâtel, Fribourg, Sion ou encore Bienne.

Les autorités scolaires ont globalement peu goûté à cette annonce de grève. Certains cantons et établissements ont promis d'appliquer la tolérance zéro pour ceux qui manqueront les cours, tandis que d'autres se sont montrés plus ouverts.

Initiée en Suède, la "grève du climat" a connu sa première édition en Suisse le 14 décembre dernier à Zurich, où quelques centaines d'étudiants s'étaient réunis. Depuis, le mouvement a gagné en importance dans tout le pays, via notamment les réseaux sociaux, pour aboutir vendredi à la première grève au niveau national.

(RÉDACTION LFM/KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Lausanne: nouveaux aménagements pour les cyclistes

Publié

le

Lausanne va entreprendre de nouveaux aménagements pour les cyclistes (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Lausanne renforce encore la place du vélo en ville. Des aménagements sur cinq kilomètres sont prévus à divers endroits pour améliorer la sécurité et la continuité du réseau cyclable.

Ces aménagements se feront notamment par la création de nouvelles bandes cyclables. Cela sera le cas par exemple à la route du Pavement, sur les hauts de la ville, annonce mardi la capitale vaudoise.

Parmi les autres mesures, des rues à sens unique seront ouvertes aux cyclistes à contresens, notamment dans le quartier de Villamont. Des limitations de la vitesse à 30 km/h, comme au chemin du Reposoir, sont aussi prévues pour garantir des déplacements plus sûrs.

En tout, la campagne comprend une petite quinzaine de mesures "dont la réalisation sera échelonnée sur l'année en fonction du déroulement de la procédure légale", précise le communiqué. Les premiers aménagements devraient voir le jour à la fin de l'été.

Places de parc supprimées

Les mesures ont été élaborées sur la base des propositions émises par les différents acteurs concernés (associations promouvant la pratique du vélo, associations de quartier, riverains, etc). Elles ont également fait l'objet d'une présentation auprès des principaux acteurs économiques.

Ces différentes mesures vont entraîner la suppression "d'une petite centaine" de places de parc pour les voitures. La Municipalité lausannoise estime toutefois que cette diminution sera "minime" en comparaison de l'offre globale (28'800 places à usage public). La baisse sera ainsi d'environ 0,3%.

Des compensations pour les automobilistes sont prévues, telles que l'ouverture de places payantes aux détenteurs d'un "macaron". Au centre-ville, la trentaine de places vouée à disparaitre sera "partiellement compensée dans les parkings d'ouvrage", assure le communiqué.

Ces quatre dernières années, ce sont déjà 23 km d'aménagements cyclables qui ont été mis en place sur le territoire lausannois.

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne réactive son plan canicule

Publié

le

Lausanne réactive son plan canicule jusqu'au 31 août (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Lausanne a réactivé mardi son plan canicule. Jusqu'au 31 août, les personnes seules de plus de 70 ans peuvent demander une visite par le biais du numéro de téléphone gratuit 0800 808 808.

Sont concernés les Lausannois non suivis par un Centre médico-social (CMS) ou souffrant d’une affection chronique. Lors de leur appel, leur demande sera enregistrée et ils pourront bénéficier d’une visite à domicile en cas de vague de chaleur. Les visiteurs seront clairement identifiables par un badge

Ce numéro est en service du lundi au vendredi, de 8h00 à 11h00 et de 14h00 à 17h00, précise mardi la ville dans son communiqué. L’opération est menée par la Municipalité depuis 2010 sur mandat cantonal.

Continuer la lecture

Lausanne

Reprise des promenades estivales des Guides d'accueil

Publié

le

Les promenades estivales des Guides d’Accueil de Lausanne raconteront l'histoire de certains arbres de Montbenon. (ARCHIVES - ©KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ)

Les Guides d'accueil du Mouvement des aînés (MdA) vont reprendre leurs visites à Lausanne. Dès samedi et jusqu'au 14 septembre, ils proposent dix promenades à thème gratuites. Une inscription est cependant nécessaire pour en profiter. Parmi les nouveautés, des balades dominicales.

Les sujets sont très variés, allant des murs décorés de Lausanne aux pérégrinations de femmes pour obtenir le droit de vote, en passant par plusieurs personnages de la Révolution vaudoise ou le bucolisme du Parc de Valency, écrit le MdA dans un communiqué.

Egalement au programme, du théâtre. Un duo de guides accueillera un public assis à l’intérieur de la cathédrale pour leur conter la prodigieuse vie du Dr Samuel-Auguste Tissot à travers la mémoire de son ancien homme de confiance. D'autres rapporteront des "histoires d'arbres" de l’allée de Montbenon.

Forme de reconnaissance envers le personnel médical, l’histoire des divers bâtiments hospitaliers complètera cette offre de visites thématiques. Pour toutes ces balades, les enfants sont bienvenus, rappelle le communiqué.

Les guides d'accueil du MdA sont des amoureux de Lausanne qui font découvrir la ville et son histoire aux touristes et aux habitants. Ils abordent la petite comme la grande histoire.

Continuer la lecture

Lausanne

Règles sanitaires: trois tenanciers d'un bar lausannois acquittés

Publié

le

Une vue de la terrasse du bar Great Escape à Lausanne, surplombant la place de la Riponne (Archives © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La justice vaudoise a acquitté vendredi trois tenanciers du bar lausannois Great Escape accusés de non-respect des règles sanitaires liées au Covid-19 lors d'une soirée d'octobre dernier. Selon elle, il n'y a pas eu contravention à l'Ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre l'épidémie de Covid-19 en situation particulière.

L'accusation concernait une soirée du 3 octobre 2020 et non pas la soirée, un mois plus tard, du 3 novembre et qui avait fait grand bruit. Le Tribunal de police de l'arrondissement de Lausanne n'a donc pas suivi le réquisitoire du Ministère public concluant à une contravention des règles sanitaires liées au coronavirus.

Le président du tribunal a reconnu "un jugement clément qui ne doit pas être pris comme une généralité mais comme un cas particulier". L'avocate des prévenus s'est dite "très heureuse" de cet acquittement. "Nous avons été entendus sur toute la ligne".

Si les trois responsables de l'établissement sis sur l'esplanade de la Riponne ont comparu devant un tribunal, c'est qu'ils avaient fait opposition à une ordonnance pénale rendue en novembre dernier. Après instruction, le procureur avait condamné les prévenus à 500 francs d'amende, convertibles en cinq jours de prison en cas de non-paiement dans les délais. A ces 500 francs s'ajoutaient encore 200 francs de frais de justice pour chacun d'eux.

Aucune intention de mal faire

Les faits reprochés datent donc du 3 octobre 2020 après minuit. Selon l'acte d'accusation, "les tenanciers ont toléré que des clients consomment leurs boissons debout, sans porter de masque correctement".

Le procureur affirmait aussi que "deux employés œuvrant derrière le bar trinquaient avec des clients en se tenant à une distance inférieure à 1,5 m les uns des autres sans porter de masque correctement et que certaines tables étaient situées à moins de 1,5 m les unes des autres".

Dans sa plaidoirie, l'avocate des prévenus a insisté sur le fait qu'aucune infraction pénale n'avait été commise. Elle a expliqué que la disposition interdisant d'être debout au bar avait été introduite le 18 octobre seulement.

Elle a aussi rappelé que l'établissement effectuait un traçage systématique de ses clients. Pour elle, à aucun moment les tenanciers n'ont intentionnellement manqué à leur obligation et donc ne sont pas punissables pour les infractions citées. Ils ont même engagé des moyens et du personnel pour faire respecter les normes sanitaires, a-t-elle plusieurs fois répété.

Autre soirée dans le viseur de la justice

La justice s'intéresse par ailleurs aussi à la soirée du 3 novembre 2020, qui avait fait polémique à la veille de la fermeture générale imposée aux établissements publics. Une vidéo avait rapporté des images du pub plein à craquer avec près de 300 clients déchaînés, dont la plupart ne portaient pas le masque. Le pub s'était fait dénoncer aux autorités cantonales par le municipal lausannois de la sécurité Pierre-Antoine Hildbrand.

Cette soirée fait l'objet de deux procédures pénales: l'une sous la conduite du Ministère public de Lausanne, toujours en cours, et l'autre sous la responsabilité de la police cantonale du commerce qui a sanctionné le Great Escape de quatre mois de fermeture. Le restaurant-bar devrait d'ailleurs rouvrir ses portes le 17 juin.

Continuer la lecture

Lausanne

Lausanne: quais fermés au trafic motorisé pendant l'été

Publié

le

Les quais seront à nouveau réservés à la mobilité douce cet été à Lausanne (Archives © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Comme l'été dernier, les quais d'Ouchy et de Belgique à Lausanne seront fermés à la circulation le week-end, du 26 juin au 21 septembre. La capitale vaudoise a pris cette décision en se basant sur une enquête de satisfaction réalisée auprès de 4600 personnes.

Selon cette enquête, menée ce printemps par un bureau indépendant, 70% des usagers souhaitent une nouvelle fermeture des quais à la circulation les week-ends pendant la période estivale, indique Florence Germond, conseillère municipale en charge de la mobilité, citée vendredi dans un communiqué.

La Ville de Lausanne introduira la fermeture des quais d'Ouchy et de Belgique du 26 juin au 21 septembre, depuis l'avenue d'Ouchy jusqu'à la Tour Haldimand, le samedi de 10h00 à 22h00 et le dimanche de 08h00 à 22h00. Ils resteront accessibles aux piétons, aux cyclistes et aux trottinettes.

Contrairement à l'année dernière, l'accès aux sites sera également fermé au bus. "Il est essentiel pour nous que la sécurité des usagers soit assurée au mieux et la cohabitation difficile avec les bus a été relevée par de nombreuses personnes dans le cadre de l'enquête de satisfaction", soulève Pierre-Antoine Hildbrand, conseiller municipal en charge de la police lausannoise. A cet effet, la ligne 24 sera déviée sur l'avenue d'Ouchy.

Le sondage s'adressait également aux acteurs économiques et culturels, fortement impactés par la crise du coronavirus. Il a été mené sous forme d'entretiens individuels avec les commerçants et les restaurateurs du secteur ainsi qu'auprès des associations.

Si les entreprises situées à l'extérieur de la zone concernée par la fermeture ont montré une certaine réticence face à cette initiative, la majorité des commerces situés à l'est de l'avenue d'Ouchy l'accueille avec enthousiasme. Ceux-ci voient la fermeture des quais comme un avantage en matière d'attractivité économique.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X