Rejoignez-nous

Lausanne

Une cartographie qui peut changer le quotidien

Publié

,

le

C’est une mesure qui devrait faciliter la vie des personnes en situation de handicap.

A l’occasion de la journée internationale qui leur est dédiée ce 3 décembre, la Ville de Lausanne met en ligne dès aujourd’hui une cartographie de l’accessibilité des bâtiments communaux (écoles, garderies, postes de police, guichets, etc.). Près de 300 lieux ont ainsi été visités et analysés par Pro Infirmis qui a procédé aux relevés dans le cadre du projet « données numériques d’accessibilité ». Outre les pictogrammes résumant l’accessibilité, des informations détaillées sont mises à disposition des utilisateurs sous forme de commentaires et de photos des lieux référencés. Ce projet a pour objectif l’intégration d’informations sur l’accessibilité sur des plateformes numériques tous publics. Marc Butticaz, chef de ce projet à Pro Infirmis :

Marc Butticaz
Chef de projet, Pro Infirmis
Marc Butticaz Chef de projet, Pro Infirmis

Ce n’est pas la première fois que Pro Infirmis collabore avec une commune sur ce projet. Marc Butticaz :

Marc Butticaz
Chef de projet, Pro Infirmis
Marc Butticaz Chef de projet, Pro Infirmis

Ce projet a pour objectif l’intégration d’informations sur l’accessibilité sur des plateformes numériques tous publics, mais c’est aussi un pas important pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Marc Butticaz :

Marc Butticaz
Chef de projet, Pro Infirmis
Marc Butticaz Chef de projet, Pro Infirmis

Cette cartographie a également pour vocation de guider le plan d’action de la Ville de Lausanne afin d’améliorer son accessibilité. Si certains bâtiments peuvent difficilement être rendus accessibles de par leur caractère historique, ceux qui nécessitent des aménagements se verront progressivement transformés, au fil des rénovations planifiées, assure la Ville. A noter qu’un poste de coordinateur en matière d’accessibilité universelle vient d’être mis au concours par la commune. Une commission composée d’organisations représentant des publics en situation de handicap ainsi que des associations faîtières régionales sera notamment créée. De plus, des référents seront nommés au sein de chaque direction de la Ville afin de pouvoir appuyer leurs collègues lors de la mise en œuvre de nouvelles mesures.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

La Fête des Voisins lausannoise sous le thème de l’écologie

Publié

le

La Fête des Voisins 2019 se déroulera le 24 mai. (Marino Trotta/Ville de Lausanne)

Rendez-vous devenu traditionnel, la Fête des Voisins aura lieu le 24 mai. Communes, de Suisse et d’ailleurs, encouragent à cette occasion la création d’un événement permettant de favoriser le lien social.

Le 24 mai, la Fête des Voisins battra sont plein dans plusieurs villes du canton, mais aussi aux niveaux national et international. A Lausanne, ce sera la 15e édition. Cette année, la Municipalité place la fête sous le thème de l’écoresponsabilité. Outre les t-shirts et du matériel promotionnel, le « kit organisateur » distribué aux 350 premiers inscrits contiendra notamment une sélection de produits locaux pour l’apéritif. Des produits avec une particularité commune : le zéro plastique. Natacha Litzistorf, municipale lausannoise :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise en charge du logement
Natacha Litzistorf Municipale lausannoise en charge du logement

Pour la municipale en charge du logement, la Fête des Voisins, c’est un événement annuel, mais ses bénéfices se mesurent sur le long terme :

Natacha Litzistorf
Municipale lausannoise en charge du logement
Natacha Litzistorf Municipale lausannoise en charge du logement

La Fête des Voisins lausannoise a été créée en 2005. Adjointe de la cheffe du Service du logement, Andrea Faucherre s’occupe du projet depuis ses débuts :

Andrea Faucherre
Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne
Andrea Faucherre Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne

Chaque année, Andrea Faucherre se rend dans plusieurs fêtes des voisins lausannoises pour prendre la température. A la question est-ce vraiment important d’avoir ce rendez-vous annuel pour rencontrer ses voisins, elle répond par l’affirmative. Andrea Faucherre :

Andrea Faucherre
Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne
Andrea Faucherre Adjointe de la cheffe du Service du logement, Lausanne

L’an passé, quelque 350 fêtes avaient été organisées à travers la ville. Les Lausannois intéressés par l’organisation d’un événement avec le « kit organisateur » peuvent s’inscrire jusqu’au 17 mai sur le site de la commune.

Continuer la lecture

Lausanne

Une campagne de prévention pour les 13-17 ans

Publié

le

Alcool, tabac et cannabis. La Ville de Lausanne lance une campagne de prévention autour de ces trois thématiques. Public cible : les 13-17 ans.

Réalisée en collaboration avec des jeunes, des associations et les professionnels de la santé, cette campagne se déploie notamment sous la forme de petites vidéos, réalisées par l’humoriste romand de 19 ans Bruno Peki.

Avec cette opération, la Ville de Lausanne vise 4 objectifs. Notamment celui de prévenir les risques sociosanitaires liés à la consommation de ces substances.

Si la situation en la matière n’est de loin pas alarmante à Lausanne chez les 13-17 ans, mieux vaut prévenir que guérir.

Delphine Corthésy, Cheffe de projet à la Ville de Lausanne :

Delphine Corthésy
Cheffe de projet, Ville de Lausanne
Delphine Corthésy Cheffe de projet, Ville de Lausanne

Pour véhiculer les différents messages de prévention : plusieurs vidéos, courtes et sur un ton adapté au public cible. Les jeunes de 13 à 17 ans devraient apprécier, selon le Municipal lausannois en charge de la jeunesse, David Payot :

David Payot
Municipal, Lausanne
David Payot Municipal, Lausanne

Cette campagne de prévention sur le cannabis, l’alcool et le tabac démarre aujourd’hui à Lausanne.

 

Vidéo « alcool »

 

Vidéo « cannabis »

 

Vidéo « tabac »

 

Continuer la lecture

Lausanne

Vents violents : évitez les parcs et les zones boisées

Publié

le

Cet avis de prudence en région lausannoise. La Police déconseille fortement de se balader dans les parcs, zones boisées et autres forêts. Au moins jusqu’à mercredi matin 08h00.

La faute aux vents violents qui balaient le plateau depuis dimanche soir. Des chutes de branches et d’arbres ont déjà été signalées à certains endroits de la capitale vaudoise.

La Police a aussi recensé une chute de lampadaire, un container renversé et 1 deux roues au sol.

Pas de blessés à signaler, uniquement des dégâts matériels.

Degré 3 sur 5

MétéoSuisse a placé les cantons de Vaud et de Genève en alerte de niveau 3 sur 5, pour des vents violents. Au moins jusqu’à mercredi matin.

Continuer la lecture

Lausanne

Deux singes font leur apparition à Aquatis

Publié

le

Frederick et Nieves, deux singes sakis, ont posé leurs valises dans la serre tropicale d'Aquatis à Lausanne. (©Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux singes Sakis ont pris leurs quartiers dans la serre tropicale d’Aquatis à Lausanne. Pour l’heure, les deux représentants de cette espèce menacée originaire de la forêt amazonienne découvrent encore avec un brin de curiosité les lieux.

Il y a peu, Frederick et Nieves, deux Sakis à face pâle âgés chacun de huit ans, ne se connaissaient pas. L’un vivait dans un parc de conservation de Birmingham (GB), l’autre dans un zoo de Santillana (E).

C’est fin avril que leurs chemins se sont croisé sur les hauts de Lausanne, dans l’aquarium-vivarium d’Aquatis. Dans un premier temps, le couple a été placé dans un enclos séparé en deux zones, histoire de s’acclimater. « Cela permet aux soigneurs d’observer leur comportement et de voir s’il y a mésentente », explique à Keystone-ATS Jean-Marc Meylan, directeur du lieu.

Mais le courant est visiblement vite passé et moins de deux jours plus tard, la séparation entre le mâle et la femelle a pu être retirée.

Frederick et Nieves cohabitent désormais dans une forêt tropicale de 600 m2 où ils peuvent se déplacer comme bon leur semble. Pour l’heure, tous deux regagnent volontairement leur enclos au moment de dormir, mais les choses changeront peut-être avec le temps. Côté alimentation, ils se nourrissent de noix, de noisettes, de cacahuètes et de quelques insectes.

Pas d’autres singes

En accueillant ces primates, le centre lausannois dit vouloir leur offrir « des conditions optimales afin d’encourager leur reproduction en vue de la conservation de l’espèce ». Interrogé sur la possible venue d’autres singes, le directeur écarte cependant cette piste.

« Nous n’avons pas cette volonté. L’arrivée de ces animaux est également à voir comme un complément dans la serre et nous permet d’avoir une représentation de l’écosystème dans son ensemble », poursuit Jean-Marc Meylan.

Et ces Sakis vont-ils aller à la rencontre des visiteurs? « Pas tellement. Ce sont des animaux très calmes, très zen », ajoute-t-il. « On les appelle d’ailleurs les singes Bouddha ».

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Lausanne

Le Forum des 100 parle transition écologique

Publié

le

Des militants de la cause écologiste ont accueilli les participants au 15e Forum des 100 jeudi à Lausanne. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Forum des 100, consacré à la transition écologique, a été précédé d’une manifestation de militants du climat jeudi à Lausanne. Mises en cause sur leur impact environnemental, les entreprises jurent qu’elles veulent « faire partie de la solution »

Une vingtaine de manifestants écologistes ont accueilli le millier de participants à cette 15e édition du Forum des 100 au SwissTech Convention Center, sur le campus de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Les militants, dont certains font partie de mouvements comme « Extinction Rebellion » ou ont pris part à la grève du climat, ont distribué des tracts avec des slogans pointant des entreprises comme Nestlé, Roche ou EasyJet. Celles-ci sont accusées d’être au « coeur de la destruction environnementale » ou de participer au « pillage des ressources des pays du sud ». Les militants ont qualifié le forum de « farce ».

Un défi « énorme »

Les responsables du forum, organisé par le journal Le Temps, ont donné la possibilité à l’une des manifestantes de s’exprimer sur le podium, aux côtés du président de l’EPFL, Martin Vetterli et de Nouria Hernandez, rectrice de l’Université de Lausanne.

Paul Bulcke, président de Nestlé, l’une des multinationales les plus montrées du doigt, a reconnu que le défi était « énorme » pour son entreprise, à l’image des autres géants de l’agroalimentaire. Leur impact sur l’environnement est en effet très élevé.

M. Bulcke a cependant assuré que l’industrie n’était pas inactive. Nestlé est pleinement engagé sur des sujets comme la lutte contre la déforestation, le gaspillage de la nourriture ou de l’eau ou la réduction des emballages, a assuré le président. Dans ce domaine, le groupe de Vevey (VD) travaille par exemple sur des alternatives biodégradables avec l’EPFL.

Représentante d’une autre multinationale mise en cause pour ses pratiques environnementales, l’américaine Procter & Gamble, Virginie Hélias a également assuré que l’entreprise s’engage dans le domaine de la durabilité. Sa marque Ariel vise ainsi une réduction de 30% des emballages d’ici à 2025.

« Le temps de l’action »

Près de 1200 personnes se sont inscrites à cette 15e édition du Forum des 100 sous le thème « La transition écologique: le temps de l’action ». Une quarantaine d’orateurs sont annoncés, dont le conseiller fédéral Ignazio Cassis.

Outre les plénières, des sessions thématiques exploreront la transition écologique sous l’angle énergétique, agroalimentaire, technologique, financier ainsi que du point due vue socioéconomique et politique.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

Que ce soit la tenue de votre maison, la manière dont s’habillent vos proches ou le choix des loisirs, vous avez envie de tout régenter. Calmez-vous !

Publicité

Les Sujets à la Une

X