Rejoignez-nous

Vaud

L'auteur de l'homicide d'Yverdon arrêté

Publié

,

le

La police a procédé cette semaine à plusieurs interpellations suite à l'homicide perpétré samedi dans le parc des 4 Marroniers à Yverdon-les-Bains, dont celle de l'auteur du coup de feu fatal (archives). (©KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ)

La police vaudoise a interpellé plusieurs personnes en lien avec l'homicide perpétré samedi dans le parc des 4 Marronniers à Yverdon-les-Bains (VD). Un jeune de 19 ans serait l'auteur du coup de feu mortel tiré dans la tête de la victime âgée de 21 ans.

Les interpellations ont eu lieu mercredi, jeudi et vendredi. Quatre jeunes dont deux mineurs ont été placés en prévention, a communiqué la police cantonale vaudoise vendredi.

Aveux

Mercredi peu après 12h00, les gendarmes du DARD ont interpellé un ressortissant espagnol de 19 ans domicilié à La Vallée de Joux. Au terme de son audition, il a reconnu avoir tiré sur la victime la nuit en question. Le jeune homme est connu des services de police pour des actes de violence, des infractions contre le patrimoine et des infractions à la loi sur les stupéfiants.

Un deuxième individu, un Suisse de 21 ans domicilié à Vallorbe, a accompagné le tireur le soir en question, lui servant de chauffeur. Il a été interpellé jeudi matin et a reconnu les faits qui lui étaient reprochés.

Mineurs également sous les verrous

Deux mineurs de 15 ans domiciliés à La Vallée de Joux ont également été interpellés à leur domicile vendredi. Ils ont été entendus par les inspecteurs sous l’autorité de la présidente du Tribunal des mineurs afin d’établir leur rôle dans cette affaire. La présidente a également ordonné leur mise en détention provisoire.

A ce stade de l’enquête, la police a pu établir que la victime avait rendez-vous dans le parc des 4 Marronniers samedi vers 22h00 pour y vendre de la marijuana. Dans des circonstances que l’enquête devra encore expliquer, elle a été mortellement blessée d’une balle tirée dans la tête.

500 grammes de marijuana

Malgré l’intervention rapide des secours, le jeune homme, un Suisse domicilié à Yverdon-les-Bains, est décédé peu après à l’hôpital. La drogue, soit 500 grammes de marijuana, a été retrouvée à côté de la victime.

Depuis le soir de l’homicide, plus d’une centaine de policiers a été engagée pour des recherches sur les lieux, des perquisitions, des auditions ou des investigations techniques. Plusieurs dizaines de personnes ont été contactées par les enquêteurs, dont une trentaine entendue par procès-verbal.

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Le parc zoologique de La Garenne rouvre samedi

Publié

le

Durant le confinement, cinq chatons forestiers sont nés au zoo de la Garenne. Ici l'un d'entre eux avec sa mère. (©LA GARENNE/S.MASSY)
Le parc zoologique La Garenne pourra à nouveau ouvrir ses portes aux visiteurs à Le Vaud samedi, après douze semaines de fermeture. Le public pourra découvrir les naissances du printemps: des ibis chauves et des chats forestiers.

Le 13 mai dernier, La Garenne a vécu ses premières naissances d’ibis chauves. Cela faisait plusieurs siècles que cette espèce ne s’était pas reproduite en Suisse romande, souligne le parc zoologique mardi dans un communiqué.

Le 30 mars, une des femelles de chat forestier a donné naissance à cinq chatons, qui se portent toujours bien et seront visibles par les visiteurs. La femelle adulte était née au zoo de Berne en 2017 et le mâle né en 2018 au zoo de Goldau.

Très discret et farouchement persécuté, par piégeage, tir ou empoisonnement, le félidé reprend progressivement son espace dans le canton de Vaud et est maintenant présent sur tout l’arc jurassien. Son retour a été récemment prouvé dans le canton de Genève.

Deux nouvelles espèces ont été accueillies à La Garenne: une cigogne noire handicapée à une aile et une cigogne blanche malvoyante. Elles profitent d’un espace ouvert aménagé d’une mare et d’arbustes.

Continuer la lecture

Vaud

Un nouveau centre médical ouvre ses portes à Echichens

Publié

le

Un nouveau centre médical a ouvert dans une maison de retraite d'Echichens. (©EHC/Maud Guye-Vuillème)
Le nouveau centre médical de l’Ensemble Hospitalier de la Côte (EHC) à Echichens a accueilli ses premiers patients mardi matin. Cette ouverture a lieu dans une maison de retraite, le bâtiment flambant neuf de la Fondation Silo.

La création d’un centre médical dans un EMS et, dans ce cas particulier, une structure dédiée au maintien à domicile relève d’un caractère pionnier. Dès ses débuts, cette collaboration entre les deux institutions est apparue comme une évidence, indique l'EHC dans un communiqué.

"Cette nouvelle équipe, avec une orientation particulière sur les besoins des seniors, complète parfaitement l’offre de premier recours déjà existante dans la région et celle des centres médicaux de l’EHC", explique le Dr. Mikael de Rham, directeur général de l’EHC.

Silo est heureux d’accueillir ce nouveau centre médical qui est un atout pour ses bénéficiaires, qu’ils soient en long ou court séjour. Il leur assure "un accès rapide à des prestations médicales adaptées à leurs besoins", précise Jean-François Pasche, directeur de la Fondation Silo.

Ce nouveau centre médical accueille pour l’instant des médecins généralistes et gériatres. Des médecins spécialistes viendront rejoindre l’équipe dans le courant de l’année.

Continuer la lecture

Vaud

Vevey libre se démarque de son municipal Michel Agnant

Publié

le

Vevey Libre demande à son municipal Michel Agnant de tirer les conséquences de sa "faute professionnelle grave". (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Vevey Libre a pris connaissance des faits reprochés à son municipal Michel Agnant et les a examinés avec l’intéressé. Il en ressort qu’il s’apprêtait à faire dépenser 1,9 million pour l’achat de bâtiments sans l’aval de la Municipalité. Il s'agit d’une faute professionnelle grave, selon le parti. Michel Agnant est invité à en tirer les conséquences.

Michel Agnant a fait prendre une décision à la commission du fonds de l’urbanisme sans en référer à ses collègues municipaux et sans l’avis du service des finances ni de celui de l’urbanisme. Le projet prévoit, en plus de l’achat, de lourdes rénovations (3-4 millions de francs) pour une augmentation des volumes, indique Vevey libre mardi dans un communiqué.

Le parti citoyen de Vevey estime que l’exemplarité des municipaux est spécialement importante pour l’image de la gouvernance veveysanne. Encore plus dans le contexte particulier qu’a vécu la Ville ces dernières années.

Procédures à respecter

Vevey Libre est par essence un parti composé de personnes d’origine et de pensées différentes. Tous les points de vue et réflexions apportant quelque chose au débat y sont bienvenus. Cette liberté d’expression et d’action ne signifie en revanche en aucun cas la liberté de passer au-dessus des procédures en place.

"Michel Agnant est convaincu d'être dans le juste. Mais nous sommes en désaccord, nous ne pouvons tolérer ce qui s'est déroulé. Cela devait être fait avec un collège municipal", a déclaré Nicolas Bonjour, président du parti à Keystone-ATS.

Dès lors, et de la même manière que le parti le ferait pour n’importe lequel des municipaux en fonction dans une situation similaire, Vevey Libre prend acte de ce qu’il est convenu de qualifier de "faute professionnelle grave" de la part de Michel Agnant. Il l’invite à en tirer les conclusions qui s’imposent.

Enième épisode

Cet épisode est le énième qui agite la vie politique veveysanne. La Municipalité a connu des difficultés dues à des tensions internes, mais aussi à la suspension puis la réintégration des deux élus de Vevey Libre, Jérôme Christen et Michel Agnant. Poursuivi pour soupçon de gestion déloyale des biens publics, leur collègue socialiste Lionel Girardin est suspendu depuis juin 2018.

Continuer la lecture

Vaud

Le canton va tracer 200 km de bandes cyclables sur ses routes

Publié

le

Des bandes cyclables seront tracées sur plus de 100 km de routes cantonales. (Photo prétexte - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
Le vélo, grand vainqueur du confinement. Pour accompagner la mobilité post-coronavirus, le canton de Vaud a décidé d'accélérer la mise en oeuvre du réseau cyclable. Pendant l'été, il créera des bandes cyclables provisoires sur plus de 100 kilomètres de routes cantonales, hors des localités, mais proche des agglomérations.

Cette mesure provisoire et qualifiée d’inédite doit permettre de contrer certaines projections : des analyses sur la mobilité mettent en lumière le risque que de nombreux utilisateurs des transports publics se tournent vers la voiture après le déconfinement. Un report modal qui n'est pas du tout souhaitable aux yeux du canton, au vu de ses objectifs climatiques, notamment.

Nuria Gorrite, Présidente du Conseil d’Etat vaudois :

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d'Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d'Etat vaudois

Alors pour donner un coup de boost à la mobilité douce, le canton de Vaud mise sur le vélo. Des bandes cyclables seront tracées en quelques semaines. Sur certaines routes, les voitures devront désormais cohabiter avec les cyclistes. Sur d’autres, la voie de circulation sera réduite, pour laisser les 1 mètre 50 réglementaires pour une bande cyclable.

En temps normal, il faut plusieurs années pour réaliser une piste pour vélos sécurisée et hors trafic. Alors aujourd’hui le canton a décidé de faire différemment, et surtout plus rapidement.

Nuria Gorrite, Présidente du Conseil d’Etat vaudois :

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d'Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d'Etat vaudois

Plus de 100 kilomètres vont être marqués d'ici l'été, soit 200 km de bandes cyclables au total. Les tronçons seront proches des agglomérations ou reliés aux centres régionaux. Coût de l’opération : 900’000 francs.

Pour une question de cohérence, les communes sont appelées de leur côté à mettre en œuvre des projets dans les localités.

Nuria Gorrite :

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d'Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d'Etat vaudois

Documents officiels : vd.ch

Continuer la lecture

Lausanne

Différend mortel dans un parking d'Ouchy

Publié

le

Un trentenaire a été tué à l'arme blanche dimanche soir dans un parking d'Ouchy à Lausanne. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)
Un homme d'une trentaine d'années est décédé d'une blessure à l'arme blanche suite à une altercation dimanche soir dans un parking souterrain d'Ouchy à Lausanne. Les circonstances du drame n’ont pas encore été établies.

Les faits se sont déroulés dans le troisième sous-sol du parking de la Navigation à Ouchy vers 21h30. Des passants ont appelé les secours après avoir découvert un homme inanimé. Les secours appelés sur place n’ont pas pu le réanimer, a communiqué la police municipale lundi.

La victime a succombé à une blessure à l'arme blanche, a indiqué son porte-parole Antoine Golay, à Keystone-ATS lundi. Si elle semble être d'origine gambienne, elle n'a toutefois pas encore pu être formellement identifiée.

Le Ministère public a ouvert une instruction pénale à la suite de ces faits. La procureure de service s’est déplacée sur les lieux afin de procéder à la levée de corps. La police, elle, a lancé un appel à témoins.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Balance

Ras-le-bol de toutes les contraintes… Votre corps, votre moral réclament de nouvelles conditions de vie. Faites ce qu’il faut !

Publicité

Les Sujets à la Une

X