Rejoignez-nous

Vaud

Le canton ouvre un centre de test spécialement pour les enfants

Publié

,

le

Le Groupement des pédiatres vaudois soutient l'absence de dépistage chez les enfants de moins de 12 ans sauf dans de rares situations telles que des enquêtes d'entourage demandées par le médecin cantonal ou en cas d'hospitalisation (photos symboliques). (Keystone/DPA/ROLF VENNENBERND)

Le canton de Vaud ouvre un centre de test de dépistage du coronavirus spécialement destiné aux enfants. Géré par le CHUV sur le site de l'Hôpital de l'enfance à Lausanne, il accueille dès mercredi et six jours sur sept les enfants jusqu'à 18 ans et leurs parents pour toute question liée au Covid-19.

Cette nouvelle offre, rapide et gratuite, "soutient la stratégie cantonale de lutte contre l'épidémie qui comprend le dépistage systématique des personnes symptomatiques, la rupture des chaînes de contamination et le respect des gestes barrière", a expliqué mercredi le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS).

En plus de la réalisation du frottis, la présence sur le site d'une infirmière spécialisée permet de faire de la prévention et du conseil en lien avec le Covid-19 pour les enfants et leur famille, précisent les services de Rebecca Ruiz. Le centre de test pédiatrique permet aussi de procéder à une analyse familiale.

Il est essentiel que toute personne symptomatique dès 12 ans (toux, maux de gorge, souffle court, douleurs thoraciques et/ou fièvre sans aucune cause et/ou perte soudaine du goût ou de l'odorat) se fasse tester pour casser au plus tôt une éventuelle chaîne de contamination et ainsi protéger les proches à la maison et sur les lieux de travail et de loisirs, selon le DSAS.

"Ne pas attendre"

Le test à large échelle fait partie de la stratégie d'endiguement de l'épidémie au même titre que l'isolement des cas positifs et la mise en quarantaine de leurs contacts, rappelle le canton.

"Pour que cette stratégie fonctionne, il faut que chacune et chacun aille se faire tester dès l'apparition des symptômes compatibles avec le coronavirus. Il est important de ne pas attendre: nous constatons encore trop souvent que des personnes positives présentaient des symptômes plusieurs jours avant le test", relève Rebecca Ruiz.

"Toute personne symptomatique évite des quarantaines fastidieuses à ses proches, amis et collègues de travail en allant se faire tester, aussi souvent que nécessaire. Elle préserve les personnes les plus vulnérables parmi nous", souligne la ministre en charge de la santé.

Plus de 2000 tests depuis mars

Quant aux enfants de moins de 12 ans, ils tombent moins souvent malades et, le cas échéant, présentent peu ou pas de symptômes. Dans la majorité des cas, ils sont infectés par les adultes plutôt que le contraire. Pour ces raisons, les directives de l'OFSP proposent une dérogation au dépistage systématique pour cette catégorie-là.

Le Groupement des pédiatres vaudois soutient l'absence de dépistage chez les enfants de moins de 12 ans sauf dans de rares situations telles que des enquêtes d'entourage demandées par le médecin cantonal ou en cas d'hospitalisation, selon le DSAS.

Depuis le début de l'épidémie en mars 2020, plus de 2000 tests ont été effectués aux urgences pédiatriques à Hôpital de l'enfance de Lausanne. Grâce à l'ouverture du nouveau centre, il est désormais possible de séparer le flux des urgences pédiatriques de celui dédié aux tests des enfants, note encore le DSAS.

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaud

Cinémas et théâtres pourront rouvrir le 19 décembre

Publié

le

Les cinémas et autres salles de spectacles pourront rouvrir le 19 décembre dans certains cantons romands, sous réserve de l'évolution de la pandémie. (image prétexte - ©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les cinémas, théâtres et salles de spectacles pourront rouvrir le 19 décembre prochain. Mesure coordonnée entre les cantons de Vaud, Genève, Fribourg et Neuchâtel. En parallèle, Vaud annonce de nouvelles aides.

L’accueil du public en salle sera  possible à condition de respecter la limite fixée par le Conseil fédéral de 50 personnes au maximum. Des plans de protection devront également être mis en oeuvre et des contrôles seront assurés. Dans le canton de Vaud, la situation sanitaire reste fragile mais le Conseil d’Etat estime pouvoir faire ce pas supplémentaire. La ministre de la culture, Cesla Amarelle:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

Cette réouverture s’accompagne d’un renforcement du soutien aux acteurs culturels dans le canton de Vaud. Après deux volets d’aides et d’indemnisations de 39 millions débloqués ce printemps et de 26 millions cet automne, l’Etat annonce aujourd’hui un système de bourses, pour un montant total de 3 millions de francs:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

La réouverture des théâtres et des salles de spectacle prévue le 19 décembre reste conditionnée par l’évolution de la situation sanitaire. Dans ce contexte, ce nouveau train d’aides permettra de donner un peu d’air au secteur:

Cesla Amarelle
Conseillère d'Etat, VD
Cesla Amarelle Conseillère d'Etat, VD

Les dossiers de candidature pour les bourses peuvent être déposés du 5 décembre au 5 janvier et les premiers versements seront versés dès le mois de février 2021. L’Etat de Vaud a aussi annoncé le renforcement de la politique d'achat des musées cantonaux afin d'acquérir des œuvres d'artistes plasticiens en exercice.

Continuer la lecture

Vaud

Trois lauréats pour le Prix vaudois des entreprises internationales

Publié

le

Le ministre de l'économie et de l'innovation Philippe Leuba a remis le Prix vaudois des entreprises internationales à trois sociétés basées dans le canton. (Photo d'archives ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le 7e Prix vaudois des entreprises internationales a été remis jeudi soir à trois lauréats: Intuitive Surgical, Boschung et Green Motion, trois sociétés actives dans le canton et rayonnant au-delà de ses frontières.

Intuitive Surgical, groupe américain dont le siège européen se trouve à Aubonne, s'est imposé dans la catégorie "Entreprise étrangère". Cette société est une pionnière de la chirurgie mini-invasive robot-assistée, relèvent jeudi les instigateurs du Prix, soit le Département de l'économie, de l'innovation et du sport (DEIS), la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI) et Innovaud.

Intuitive Surgical a notamment développé les systèmes chirurgicaux da Vinci. Ceux-ci "évaluent, filtrent et traduisent avec fluidité les gestes de la main du chirurgien en mouvements plus précis", selon le communiqué. L'entreprise créée en 1995 compte plus de 7000 employés à travers le monde, dont 162 à Aubonne.

Distingué dans la catégorie "Entreprise suisse", le groupe fribourgeois Boschung, actif dans le canton Vaud depuis trois ans, est un leader mondial dans le développement et la production de technologies de gestion de l'état des surfaces de circulation. Boschung compte 11 succursales dans 10 pays, et plus de 600 employés dans le monde, dont environ 140 à Payerne.

Enfin, le Prix spécial du jury est revenu à Green Motion. Entreprise internationale basée au Mont-sur-Lausanne, elle travaille depuis 2009 sur les systèmes de recharge pour véhicules électriques. La société compte une soixantaine de collaborateurs en terre vaudoise et une dizaine à Zurich. Ses projets s'étendent notamment en Europe, aux Etats-Unis, en Chine, en Inde et en Israël.

Continuer la lecture

Vaud

Une antenne régionale pour l'intégration des réfugiés

Publié

le

La conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz, à gauche, écoute le témoignage de Mohammad Alaa, au centre, réfugié syrien, et de Yakup, à droite, réfugié turque lors de la présentation à la presse du centre social d'intégration des refugies (CSIR), rattaché au Département de la santé et de l'action sociale du canton de Vaud. (©KEYSTONE/Laurent Gilliéron)

Le Centre social d'intégration des réfugiés (CSIR) du canton de Vaud a ouvert cet automne une antenne régionale à Montreux. Elle emploie 21 collaborateurs - contre 65 au siège à Lausanne - qui traitent 309 dossiers, soit l'équivalent de 813 réfugiés.

Ceux-ci bénéficient d'un service plus proche de leur lieu de vie, explique jeudi le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS) dans un communiqué. Il précise que le CSIR s'occupe notamment de l'intégration socioprofessionnelle, du soutien social et de l'octroi du revenu d'insertion pour les personnes reconnues comme réfugiés (permis B et F).

L'ouverture d'une antenne locale permet aussi de rapprocher les bénéficiaires des acteurs locaux pour assurer une meilleure intégration. "La proximité est un atout important pour améliorer l’intégration des réfugiés, notamment lorsqu'il s’agit de leur formation et de tout ce qui touche à l'emploi", affirme Rebecca Ruiz, la cheffe du DSAS, citée dans le communiqué.

Le bureau de Montreux couvre les districts de la Riviera, du Pays-d’Enhaut et d’Aigle ainsi que les communes de Chexbres, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin.

Mesures d'insertion

Le CSIR propose plusieurs programmes pour assurer une intégration socioprofessionnelle des réfugiés. "Ils sont de plus en plus nombreux à toucher une bourse d'études plutôt qu'un revenu d’insertion, en participant aux programmes de formation professionnelle qui leur sont proposés", relève le DSAS. Ces programmes sont destinés aux jeunes (18 à 25 ans) et aux adultes sans formation professionnelle initiale achevée.

Le CSIR propose aussi des mesures d'insertion sur le marché de travail. Cela se concrétise sous forme de stage, de formations courtes, de cours de formation (français, mathématiques, informatique), d'ateliers sur la vie quotidienne en Suisse ou encore des activités pour reprendre confiance en soi.

L'antenne de Montreux traite 309 dossiers qui correspondent à 813 réfugiés. Le CSIR à Lausanne continue lui de s'occuper des autres réfugiés du canton, soit de 600 dossiers, représentant 1331 réfugiés.

Continuer la lecture

Lausanne

Visites pour personnes seules et livres pour les Fêtes

Publié

le

Les bibliothèques de la ville réactivent leur livraison de livres aux seniors. (Image prétexte - ©KEYSTONE/DPA/FRANK RUMPENHORST)

La ville de Lausanne organise des visites pour rompre la solitude durant les Fêtes. Pendant une petite heure, des visiteurs se rendront auprès des personnes qui le souhaitent afin de partager un moment de convivialité.

Pour les personnes seules, la période des Fêtes peut être difficile. L'annulation des activités collectives, des manifestations, fêtes et repas proposées par les associations et les institutions, va encore accentuer cette solitude, explique jeudi la ville dans un communiqué.

Pour y remédier, des visites à domicile ou dans un lieu choisi sont proposées du 21 au 24 décembre, puis du 28 au 31 décembre. Elles se feront selon un protocole sanitaire très strict, assure la ville. Les personnes qui souhaitent en bénéficier doivent s'annoncer.

De leur côté, les bibliothèques de la ville réactivent, du 14 au 23 décembre, la livraison de livres à domicile. Cette prestation s'adresse aux Lausannois de plus de 65 ans qui détiennent une carte des bibliothèques de la ville. Il est possible de passer commande de livres par téléphone ou par email.

Continuer la lecture

Vaud

Participation à distance possible pour les Conseils communaux

Publié

le

Des membres de conseils communaux, comme ici à Lausanne, pourraient participer et voter à distance s'ils sont malades ou en quarantaine. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Même malades ou en quarantaine à cause du Covid-19, des élus pourraient participer aux débats et voter à distance lors des conseils communaux ou généraux du canton de Vaud. Pour obtenir cette autorisation, les communes devront établir un risque que le conseil ne puisse fonctionner faute de quorum.

La commune devra aussi garantir "un système informatique fiable et sécurisé permettant une pleine participation aux débats (suivi et prise de parole) des membres et le vote simultané comme à bulletin secret", indique jeudi le Conseil d'Etat. Il ajoute qu'en cas d'interruption de connexion à distance, les débats devront être suspendus voire reportés.

La compétence d'autoriser ce type de séance appartient au Département des institutions et du territoire, après consultation du Département des infrastructures et des ressources humaines.

Les législatifs des communes vaudoises ont connu plusieurs difficultés à se réunir ces dernières semaines. Mi-novembre à Yverdon par exemple, le conseil communal avait dû être interrompu car le quorum n'était plus atteint suite au départ de plusieurs élus en cours de séance.

Au niveau du Parlement cantonal, le bureau du Grand Conseil a été saisi par des députés pour voir s'il était aussi possible de mettre en place un tel système. Cette question est en train d'être examinée.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Cancer

Il se peut que certains voient ressurgir un amour du passé. D’autres pourraient succomber au charme d’un voisin de palier.

Publicité

Les Sujets à la Une

X