Rejoignez-nous

Santé

Le CHUV devient un Centre pour les maladies rares

Publié

,

le

Le Centre pour maladies rares du CHUV devient "un point d’entrée clairement défini pour les patients sans diagnostic établi" (archives). KEYSTONE/KEYSTONE POOL REUTERS/DENIS BALIBOUSE
Reconnu par la Coordination nationale des maladies rares (kosek), le CHUV de Lausanne deviendra dès cet été l’un des six Centres pour maladies rares en Suisse. Les autres se trouvent à Genève, Zurich, Bâle, Berne et St-Gall.

Le Centre pour maladies rares du CHUV devient ainsi un point d’entrée clairement défini pour les patients sans diagnostic établi, en complément au Portail romand d’information sur les maladies rares, a indiqué mercredi l'établissement dans un communiqué.

Initiée dès 2013 en collaboration avec les Hôpitaux universitaires de Genève, cette plateforme de renseignement et d’orientation est destinée aux personnes atteintes de maladies rares, à leurs proches et à leurs médecins traitants.

Elle offre aux patients qui présentent des symptômes inexpliqués la possibilité de fixer une consultation d’évaluation, avant d’être orientés vers les médecins les plus adaptés. Ces experts en pédiatrie, en neurologie ou en génétique notamment, travaillent tous en étroite collaboration afin d’assurer un suivi optimal.

Une maladie est considérée comme rare lorsqu’elle touche moins d’une personne sur 2000. Chroniques, sévères et invalidantes, ces affections complexes touchent en Suisse près de 600'000 patients qui doivent souvent attendre longtemps avant d’obtenir un diagnostic précis. Ce processus nécessite des examens chez de nombreux médecins spécialisés.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

586 patients du Covid-19 dans les hôpitaux suisses

Publié

le

Au niveau Suisse. 97 sont aux soins intensifs et 29 doivent être intubés. (©KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI)

Les hôpitaux suisses comptent actuellement 586 patients infectés par le Covid-19 dans leurs stations. Ce chiffre a été publié lundi par le Service sanitaire coordonné (SSC) de l'armée.

Sur ces 587 patients, 97 sont aux soins intensifs et 29 doivent être intubés. Le canton de Vaud enregistre le plus de malades hospitalisés pour le Covid-19, soit 92 personnes, suivi de Berne (69) et St-Gall (60).

Pour les autres cantons romands, Neuchâtel compte 26 malades hospitalisés pour le Covid-19, Fribourg 24, le Jura 20, Genève 18 et le Valais 13.

Au total, 6353 lits étaient encore disponibles dans le pays lundi. La capacité de lits d'hôpital en Suisse est de 22'301 précisément.

Continuer la lecture

Suisse

La Suisse compte 8737 nouveaux cas de coronavirus en 72 heures

Publié

le

Durant les dernières 72 heures, les résultats de 54'185 tests conventionnels ont été transmis. (©KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

La Suisse compte lundi 8737 cas supplémentaires de coronavirus en 72 heures, soit le double d'il y a une semaine, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Quatorze décès supplémentaires sont à déplorer et 171 malades ont été hospitalisés.

Les chiffres du samedi et du dimanche sont dorénavant transmis le lundi par l'OFSP. Durant les dernières 72 heures, les résultats de 54'185 tests conventionnels ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 16,12%. Sur les deux dernières semaines, le pays compte 314,1 nouvelles infections pour 100'000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 83'159 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 1'632'288 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 1837 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 5447.

Le pays dénombre par ailleurs 7367 personnes en isolement et 13'039 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 12'015 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Continuer la lecture

International

Plus de 40 millions de cas de Covid-19 déclarés dans le monde

Publié

le

La hausse des contaminations détectées peut s'expliquer en partie par la forte augmentation du nombre de tests réalisés dans un certain nombre de pays. (©EPA/MATTEO CORNER)

Plus de 40 millions de cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde, selon un comptage de l'AFP de sources officielles lundi 07H15 GMT. Plus de 2,5 millions de cas ont été déclarés ces 7 derniers jours, bilan le plus élevé depuis le début de la pandémie.

Au total, au moins 40'000'234 cas, dont 1'113'896 décès, ont été déclarés. Plus de la moitié des cas se situent aux États-Unis, en Inde et au Brésil, les trois pays les plus touchés avec respectivement 8'154'935 cas (219'674 décès), 7'550'273 infections (114'610 morts) et 5'235'344 cas (153'905 décès).

La hausse des contaminations détectées peut s'expliquer en partie par la forte augmentation du nombre de tests réalisés dans un certain nombre de pays. Malgré cette augmentation, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste probablement non détectée.

Continuer la lecture

Vaud

La conseillère d'Etat Béatrice Métraux testée positive

Publié

le

Selon le Chancelier du Conseil d'Etat vaudois, "Béatrice Métraux n'a pas été contaminée dans le cadre professionnel strict". (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La conseillère d'Etat vaudoise Béatrice Métraux a été testée positive au coronavirus. Elle restera dix jours au moins en quarantaine à son domicile, à compter du samedi 17 octobre. Cette situation n'entraîne pas la mise en quarantaine du Conseil d'Etat.

La conseillère d'Etat a été testée samedi dernier. Elle présentait des "symptômes ordinaires, ni plus ni moins", a expliqué lundi le chancelier Vincent Grandjean à Keystone-ATS. A tout juste 65 ans, Mme Métraux fait partie du groupe de personnes dites "vulnérables". En application des règles usuelles, et à la suite d'une enquête d'entourage, elle observe à domicile une mesure d'isolement.

Cette situation n'entraîne aucune mise en quarantaine dans l'entourage professionnel de Mme Métraux. "Elle n'a pas été contaminée dans le cadre professionnel strict", a précisé le chancelier.

Vacances scolaires

Vacances scolaires obligent, le Conseil d'Etat ne s'est pas réuni en séance mercredi dernier. La semaine dernière, Béatrice Métraux n'a ainsi pas croisé ses collègues, a ajouté M. Grandjean.

Une séance du gouvernement est prévue mercredi. Mme Métraux n'y sera pas présente physiquement. Mais la question d'une participation par vidéoconférence reste ouverte.

Direction assurée

Béatrice Métraux continue à assurer la direction du Département de l'environnement et de la sécurité (DES). Elle reste en contact avec ses équipes et travaillera à distance, précise le communiqué.

Plusieurs autres conseillers d'Etat romands ont été testés positifs au coronavirus. C'était notamment le cas en mars du Valaisan Frédéric Favre et de la Genevoise Nathalie Fontanet. Plus récemment, début octobre, le Genevois Antonio Hodgers l'a également annoncé.

Continuer la lecture

Suisse

"Les mesures du Conseil Fédéral sont arrivées trop tard"

Publié

le

Rudolf Hauri reste confiant et suppose que "la majorité de la population verra l'intérêt des mesures, en comprenant l'importance de combattre le virus, et, par conséquent, les suivra." (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les mesures renforcées par le Conseil fédéral sont arrivées "un peu tard" selon le président de l'association des médecins cantonaux, Rudolf Hauri. Il espère qu'elles permettront de reprendre la situation en main.

Le contrôle de la situation dépend de l'acceptation et de la mise en œuvre des mesures, et du soutien de la population, a indiqué Rudolf Hauri lundi dans l'émission "HeuteMorgen" de la SRF. Il s'estime confiant à cet égard: "Nous supposons que la majorité de la population verra l'intérêt des mesures, en comprenant l'importance de combattre le virus, et, par conséquent, les suivra."

Les mesures annoncées dimanche par le Conseil fédéral, qui sont en vigueur depuis lundi, sont nécessaires car le virus s'est largement répandu dans toute la Suisse, a dit M. Hauri. Il trouve que les mesures auraient pu arriver plus tôt, au vu du nombre de nouveaux cas qui a explosé très rapidement. D'après les médecins cantonaux, le Conseil fédéral a soulagé les cantons, mais ne les a pas déresponsabilisés.

Pour Rudolf Hauri, les plans de protection sont bien acceptés et mis en oeuvre lors de grands événements. "Je peux comprendre que les événements majeurs ne soient pas encore restreints au niveau fédéral, mais cela pourrait arriver", a-t-il averti. Les situations peuvent encore varier d'un canton à l'autre.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Mardi bien rempli et annonciateur de transformations. Grand besoin d'évasion… Soyez à l’écoute de vos envies les plus simples…

Publicité

Les Sujets à la Une

X